Twilight Lunaison est un forum de rpg qui poursuit l'intrigue de Révélation, chapitre de la saga Twilight de Stephenie Meyer. Pour sa renaissance : une nouvelle intrigue, de nouveaux personnages, rejoignez-nous pour écrire l'histoire...
 

Partagez|

Cours particuliers entre immortelles [Pv Sayuri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Feat. : Karen Gillan
Age d'apparence : 18 ans
Age réel : 110 ans
Messages : 253
Date d'inscription : 16/11/2011
Localisation : A Volterra
Humeur : Sanglante
MessageSujet: Cours particuliers entre immortelles [Pv Sayuri] Sam 26 Nov - 12:20

Quelques années après la transformation d’Isaline en vampire...

Isaline était en extase devant les merveilles du château, même si aucune expression sur son visage ne le prouvait gardant en elle chaque sentiment qu’elle trouvait trop personnel. Cela ne faisait seulement que quelques années qu’elle se trouvait à Volterra en tant que garde des Volturi. Elle avait mis environ un an à se stabiliser à sa nouvelle vie d’immortelle qui était pour tout dire, parfaite. Le sang lui donnait toujours autant envie et elle n’arrivait pas toujours à contrôler sa soif. Enfin, une seule chose la préoccupait en cet instant : Sayuri. Cette vampire qui était là depuis deux fois plus longtemps qu’elle et qui était d’une beauté à couper le souffle, n’importe quel humain serait tombé sous son charme. Isaline avait tout d’abord était intriguée par elle en raison de sa grande maîtrise des arts, étant donné qu’elle avait été autrefois une Geisha, et elle avait elle autrefois était très doué dans le domaine des arts, surtout en piano, dans son ancienne vie qu’elle avait décidée depuis longtemps d’oublier en y mettant un terme et en ne laissant plus aucune trace, elle avait d’abord mis un terme à la vie de ses parents sans aucune pitié…étrangement, ça l’avait plutôt amusé de voir la peur se dessinait dans les yeux si expressifs de ses parents. Elle afficha un sourire narquois en repensant au jour, où elle avait goûté pour la première fois au sang humain… un jour si unique. Les humains étaient si faibles ! Elle savait très bien ce qu’était la faiblesse des humains, même si seulement de vague souvenir restait dans son esprit.

Elle revint à ses préoccupations premières : Sayuri lui avait proposé des cours particuliers pour développer et améliorer son don si capricieux qui ne marchait qu’une fois sur deux, à l’exaspération d’Isaline. Elle ne trouvait pas la bonne mélodie pour endormir longtemps ses victimes. Quelquefois, elles ne s’endormaient pas du tout, d’autres fois à moitié et d’autres fois, seulement quelques secondes. Elle espérait que les cours de Sayuri allaient l’aider, mais elle faisait entièrement confiance en Sayuri qui avait-elle, la confiance entière d’Aro.

Isaline arriva enfin devant la porte de la chambre de Sayuri où ses cours devaient avoir lieu. Elle ne prit pas la peine de taper à la porte et attendit derrière. Elle savait très bien qu’elle l’avait entendu arriver, vu l’ouïe fine des vampires. Elle se figea et attendit devant la porte, on aurait pu croire que c’était une statue. Elle ne bougeait pas d'un poil , ne respirait pas étant donnée que ça ne lui rapporter rien et ne cligner pas des yeux. Une parfaite statue.
La porte bien entendu s’ouvrit, et Sayuri fit face à Isaline…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fondatrice séductrice au coeur de glace (Dc Alice)


Feat. : Fan Bingbing
Age d'apparence : 21 ans
Age réel : 319 ans
Messages : 56
Date d'inscription : 13/11/2011
Localisation : Volterra
Humeur : Délicieusement sanglante
MessageSujet: Re: Cours particuliers entre immortelles [Pv Sayuri] Sam 26 Nov - 21:29

Une journée comme les autres à Volterra... *Enfin, pas tout à fait* songeai-je avec délice. En effet, était venue l'heure de la leçon de chant que je devais donner à Isaline, cette jeune immortelle qui avait été conduite au château par Aro lui-même il y a à peine une année. Elle était belle, sanguinairement délicate et son allure frêle contrastait avec son don si mystérieux : un pouvoir qui pourrait se révéler très impressionnant si la demoiselle apprenait à le contrôler. Et voilà justement où je me devais d'intervenir.

Depuis son arrivée, cette nouvelle-née s'était montrée particulièrement intriguée par ma connaissance en matière artistique et nos rares conversations avaient finies par tourner autour de ce sujet qui nous passionnait communément. Son jeu au piano était splendide, autant que mes pas de danse qui la subjuguaient de part leur grâce naturelle. Nous aimions à partager nos qualités instrumentales et dansantes, mais une d'elles, plus que toute retenait mon attention : le chant. Cette merveilleuse voix qui était la sienne était des plus enchanteresses, elle résonnait dans tout le palais avec tellement de charme et de douceur qu'elle embaumait le coeur des rois eux-mêmes pourtant si froids.

Toutefois, une ombre venait se glisser dans ce fabuleux tableau. Le chant si mélodieux d'Isaline qui n'était autre que le déclencheur de son don ne parvenait pas à donner la plus grande puissance à ce dernier : c'est donc suite à cette découverte désarmante que je m'étais proposée de l'aider, elle qui était devenue au fil des mois une amie.

Un bruit dans le corridor qui menait à mes appartements et je me retournai. Ça devait être elle qui venait prendre mes conseils.
Me levant de la chaise posée devant ma coiffeuse, je me dirigeai rapidement jusque dans le petit hall et jusqu'à la porte que j'ouvrai doucement et avec tant de souplesse que pas un seul grincement ne se fit entendre malgré l'âge millénaire de ces lieux symboliques. Fragile, hésitante, elle se tenait debout sans bouger à moins d'un mètre de moi. Je lui indiquai d'entrer en me reculant simplement pour lui laisser le passage libre puis refermait l'entrée avec le plus soin. Une fois cela fait, je lui dis sans néanmoins baisser la tête, mon ancienneté m'allégeant de ce cérémonial envers une nouvelle recrue :

- Bonjour très chère Isaline. Tu viens donc pour ta leçon de chant ?

Puis, sans attendre sa réponse, je lui montrai d'une main tendue vers une pièce adjacente qui était ma salle d'entraînement mais également un endroit bien particulier où mes siècles d'histoire et d'arts étaient exposés tels des reliquats d'une vie que j'aurais préféré fuir à jamais. Toutefois ce que j'avais appris m'avait forgé et je ne pouvais renier mes racines... Nous pénétrions donc toutes deux dans cette pièce aux murs décorés de grandes draperies de soie d'un rouge pourpre et dont le sol était recouvert de magnifiques fourrures d'ours polaires qui formaient un parterre des plus doux et accueillants. Dans ce petit cocon que je m'étais aménagée, on pouvait voir de grands mannequins de fer très travaillés et qui portaient fièrement de magnifiques kimonos de l'époque de l'avènement des geishas. Au dessus, étant accrochés sur de petits socles des éventails aux couleurs et aux dessins harmonieux qu'on aurait pu confondre avec des accesoires de scène si de petites lames ne dépassaient pas de chacun des rayons de l'armature, en faisant des armes redoutables...si féminines...

A l'opposé, une grande cheminée trônait, et à côté, on pouvait distinguer un espace dédié à l'art. Des instruments divers, des partitions,... Tout avait été disposé pour que nous puissions commencer notre séance dont j'espérais qu'elle s'avérerait fructueusement.

Arrivée dans ce coin, je me tournai vers Isaline pour lui demander :

- Alors jeune immortelle, qu'attends-tu donc de cette leçon de chant et où en es-tu dans l'apprivoisement de ton don ?

Là, je m'asseyais doucement sur le sol sur une des fourrures sur lesquelles étaient étendus mes instruments et les quelques feuilles de solfège que j'avais réussi à retrouver pour réviser les bases avec cette jeune élève.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : Karen Gillan
Age d'apparence : 18 ans
Age réel : 110 ans
Messages : 253
Date d'inscription : 16/11/2011
Localisation : A Volterra
Humeur : Sanglante
MessageSujet: Re: Cours particuliers entre immortelles [Pv Sayuri] Dim 27 Nov - 18:04

Sayuri recula pour laisser le passage à Isaline. Cette dernière ne se le fit pas dire deux fois et avança dans la chambre de Sayuri qui à première vue était spacieuse tout comme sa chambre qui n’était pas encore aménagée contrairement à la chambre de Sayuri qui était richement décorée et était vraiment accueillante contrairement à son logis. La porte se referma doucement derrière Isy qui était réellement émerveillé par la décoration. Sayuri murmura à son égard en guise de salut :

- Bonjour très chère Isaline. Tu viens donc pour ta leçon de chant ?


Elle se contenta de hocher la tête et de répondre en un murmure :

-Bonjour très chère Sayuri.


Isy n’était pas du genre à parler pour ne rien dire. Sayuri n’attendit pas une réponse plus développée de sa part et lui montra d’une main tendue vers une pièce adjacente. Isaline tourna les yeux vers la pièce que lui présentait Sayuri. À première vu d’œil, cela ressemblait à une salle d’entrainement. Sayuri l’entraina dans cette salle aux murs décorés de grandes draperies de soie d'un rouge pourpre et dont le sol était recouvert de magnifiques fourrures d'ours polaires qui formaient un parterre des plus doux et accueillants. La salle semblait dédiée à différents arts qui provenaient certainement de l’ancienne vie de Sayuri…une vie que la plupart des vampires enterraient comme l’avait fait Isaline. Seul son don pour le piano était toujours présent dans sa vie et sa passion des arts ainsi que sa voix si unique dont elle était assez fière. Surtout depuis qu’elle avait découvert que son don était basé sur sa voix en particulier. Bien sur, son don n’était jamais au sommet de sa puissance et c’était ce pour quoi elle était là. Sa première leçon de chant en compagnie de Sayuri.

Isaline repéra un endroit où étaient disposés plusieurs instruments dont un magnifique piano… La dernière fois qu’elle en avait joué c’était deux jours avant sa mort et sa renaissance en tant que vampire. Elle en avait un dans sa chambre, mais ne l’avait jamais touché, elle avait était trop occupé ces deux dernières années, devenir immortelle n’était pas de tout repos il faut dire.
Arrivé dans la pièce, aux côtés des instruments divers, Sayuri se tourna vers Isaline qui découvrait la salle d’entrainement avec une certaine admiration.

- Alors jeune immortelle, qu'attends-tu donc de cette leçon de chant et où en es-tu dans l'apprivoisement de ton don ?

Sayuri s’assit sur une de ces fourrures qui semblait moelleuse et Isaline l’imita s’asseyant avec délicatesse autour des feuilles de solfège qui était éparpillés tout autour d’elles.

-Je ne trouve pas la parfaite mélodie pour endormir mes victimes longtemps. J’espère que cette leçon de chant va augmenter la puissance de mon don et va me permettre de le contrôler entièrement.

C’était réellement frustrant. Son don ne marchait qu’à moitié et cela l’ennuyait…enfin comme lui avait dit une certaine personne de son ancienne vie : «Rien n’est simple. La puissance s’acquiert grâce à l’entrainement seulement. Elle ne va pas venir toute seule. » Et pour une fois, elle était entièrement d’accord. Depuis toute petite, elle s’entrainait pour devenir la meilleure, pour être par exemple meilleure de sa classe ou encore pouvoir devenir une grande compositrice. Si elle n’avait pas autant travaillé, elle n’aurait certainement pas été choisie par Aro pour devenir immortelle, vu qu’elle n’aurait eu aucun talent. Elle attendit tranquillement que Sayuri réponde ce qui n’allait pas tarder, vu qu’un vampire ne m’était seulement que quelques secondes à avoir un temps de réaction contrairement aux humains. Et puis de toute façon, elle avait encore beaucoup de temps pour développer son don et l’améliorer, elle avait l’éternité

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fondatrice séductrice au coeur de glace (Dc Alice)


Feat. : Fan Bingbing
Age d'apparence : 21 ans
Age réel : 319 ans
Messages : 56
Date d'inscription : 13/11/2011
Localisation : Volterra
Humeur : Délicieusement sanglante
MessageSujet: Re: Cours particuliers entre immortelles [Pv Sayuri] Sam 10 Déc - 19:09

Je l'appréciais, aussi curieux que cela puisse paraître vu mon caractère à la fois de feu et de glace. Son regard candide qui cachait une redoutable vampire me charmait et sa personnalité discrète était des plus agréables dans ce château où nous vivions de manière trop exiguë.

A ma suite, elle s'assit sur les fourrures qui semblaient nous accueillir de leur tendre douceur. Un regard, puis elle me répondit :

-Je ne trouve pas la parfaite mélodie pour endormir mes victimes longtemps. J’espère que cette leçon de chant va augmenter la puissance de mon don et va me permettre de le contrôler entièrement.

Son agacement devant les légers soucis qu'elle rencontrait avec son pouvoir était palpable, mais cela serait bientôt de l'histoire ancienne : du moins, c'est ce que j'espérais. Quelle plaisir se serait si elle pouvait annoncer aux maîtres qu'elle le maîtrisait totalement grâce à quelque unes de mes leçons dispensées avec ferveur. Aro en sera des plus ravis et son estime à mon égard grandirait comme les fleurs au printemps. Sans compter que cette jeune immortelle deviendrait une alliée de taille dans les missions les plus délicates : *Même si des boules quies s’imposeraient pour ses complices* songeai-je avec amusement.


- Ne t’inquiète pas, Isaline. Je suis certaine qu’à force d’exercice nous trouverons la berceuse parfaite qui te permettra d’ensorceler qui bon te semble.

Après cette remarque, j’attrapai une des partitions qui étaient posées sur les fourrures et, la relisant à une vitesse extraordinaire, je la reposai avec délicatesse avant de faire de même avec une dizaine d’autres feuilles dont les notes finissaient par résonner dans mon esprit comme si les musiques qu’elles renfermaient étaient jouées. Une de ces mélopées attira mon attention. C’est ainsi que rassemblant les autres chants, je donnais celui qui venait de m’inspirer à Isaline pour qu’elle puisse la suivre. Me saisissant d’une copie, je me levai précautionneusement et avec grâce je m’installai au piano. Celui-ci ne figurait bien sûr pas parmi mes instruments de prédilection, qui avaient tous des consonances bien plus asiatiques, mais mon éternité m’avait permis d’apprendre à dompter ces touches qui à la moindre pression émettait un son qui vous faisait voyager à travers les âges.

Une fois installée, je tournai mon regard vers Isaline qui paraissait un peu perplexe et je lui dis :

- Commençons avec cette chanson, je vais t’accompagner au piano cette première fois. Viens donc te placer à mes côtés, de cette manière je pourrais noter les erreurs dans ta manière de chanter et en les corrigeant je suis certaine que nous parviendrons à te rendre des plus hypnotiques !

Un sourire sur mes lèvres vînt clore mon annonce pour encourager ma jeune apprentie. Essayant de détendre l’atmosphère, j’ajoutai rapidement :

- Et si je m’endors, n’hésite pas à me sortir des bras de Morphée : en 211 ans, j’ai perdu l’habitude de fermer les paupières.

Un petit rire cristallin m’échappa, tel le frémissement d’un lotus qui éclot. Elle eut à peine le temps de l’entendre que déjà mes doigts s’étaient mis à courir sur le piano aux touches d’ivoire. La musique enchanteresse s’élevait déjà dans mes appartements et devait sans doute donner une allure de douceur au sordide mais néanmoins magnifique château de Volterra…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : Karen Gillan
Age d'apparence : 18 ans
Age réel : 110 ans
Messages : 253
Date d'inscription : 16/11/2011
Localisation : A Volterra
Humeur : Sanglante
MessageSujet: Re: Cours particuliers entre immortelles [Pv Sayuri] Jeu 22 Déc - 17:19

- Ne t’inquiète pas, Isaline. Je suis certaine qu’à force d’exercice nous trouverons la berceuse parfaite qui te permettra d’ensorceler qui bon te semble.

Elle l’espérait aussi…mais elle avait entièrement confiance en Sayuri et elle était certaine que grâce à ses leçons, elle contrôlerait entièrement son don capricieux. Tout était une question d’exercice et de temps…et du temps elle en avait beaucoup à revendre. Sayuri attrapa une partition et en un instant la lue ainsi qu’une dizaine d’autres feuilles. Isy ne bougea pas et observait l’immortelle avec une pointe d’admiration qui ne pouvait se lire sur son visage. Ses sentiments, elle les gardait en elle. Elle ne voyait pas l’utilité de les partager à tout bout de champ comme le faisait la plupart des gens. C’était stupide.
Sayuri tendit une partition à Isaline qui la saisit avec la hâte de lire son contenu. Dès qu’elle l’eut entre ses mains elle la lut tout aussi vite que Sayuri et s’imagina déjà la mélodie que donnaient toutes ses notes. Cela faisait une éternité qu’elle n’avait pas eu une partition sous les yeux et elle était bien contente de s’y remettre. La musique et elle, c’était le grand amour...seule l’éternité avait failli les séparer, elle avait cru que retoucher à un instrument la relierait avec son ancienne vie, mais non et après tout faire une petite exception n’était pas si grave.
Sayuri saisit une copie et se leva précautionneusement et avec grâce s’installa au piano imposant qui était magnifique aux yeux d’Isaline. Sayuri tourna son regard vers Isaline qui ne disait pas un mot :

- Commençons avec cette chanson, je vais t’accompagner au piano cette première fois. Viens donc te placer à mes côtés, de cette manière je pourrais noter les erreurs dans ta manière de chanter et en les corrigeant je suis certaine que nous parviendrons à te rendre des plus hypnotiques !

Isaline hocha la tête et vint se placer aux côtés de l’immortelle avec grâce. Sayuri rajouta pour détendre l’atmosphère :

- Et si je m’endors, n’hésite pas à me sortir des bras de Morphée : en 211 ans, j’ai perdu l’habitude de fermer les paupières.

Isaline laissa apparaitre un sourire et un petit rire qui semblait légèrement fragile…elle voulut répondre, mais Sayuri venait de commencer à jouer du piano. Et pour tout dire, elle jouait drôlement bien du piano. Elle n’avait jamais entendu un aussi beau son de sa vie. La musique enchanteresse envahissait déjà les appartements…alors qu’Isaline commençait à chanter de sa voix mélodieuse et douce qui provoquait chez les gens l’envie de piquer un somme. Le piano et la voix d’Isaline se complétait à merveille. Un humain serait tombé dès la première note sous le charme des deux immortelles. Chanter procurait un immense plaisir à Isaline qui aimait se servir de sa voix à bon usage. Si cela ne tenait qu’à elle, à la place de parler, elle chanterait et c’est aussi peut-être pour cela qu’elle a horreur de parler pour ne rien dire. Isaline aperçut la dernière note de la partition et s’arrêta peu à peu à chanter quand vint la fin tout comme Sayuri qui s’arrêta de faire courir ses doigts sur les touches d’ivoires. Les appartements retrouvèrent le silence. Isaline se tourna vers Sayuri, attendant son commentaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cours particuliers entre immortelles [Pv Sayuri]

Revenir en haut Aller en bas

Cours particuliers entre immortelles [Pv Sayuri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Cours particuliers de français et portugais - 教法语和葡萄牙语 (offre)
» Le fléau des cours particuliers atteint l'université
» bientot des cours particuliers
» recherche formation bricolage pour particulier
» Cours particuliers de danse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight rpg - Chapitre 5, Lunaison :: Archives et Corbeille :: Twilight Lunaison : Saison 1 :: Rps Terminés :: Rps hors-contexte-