Twilight Lunaison est un forum de rpg qui poursuit l'intrigue de Révélation, chapitre de la saga Twilight de Stephenie Meyer. Pour sa renaissance : une nouvelle intrigue, de nouveaux personnages, rejoignez-nous pour écrire l'histoire...
 

Partagez|

Un instant de réflexion [PV : Jacob Black] - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Feat. : Julia Jones
Age d'apparence : 23 ans
Age réel : 23 ans
Messages : 296
Date d'inscription : 10/10/2011
Localisation : Dans les bois.
Humeur : Changeante.
MessageSujet: Un instant de réflexion [PV : Jacob Black] - TERMINE Dim 16 Oct - 19:24

Le vent soufflait sur les hauteurs de la falaise qui s’étendait sur des kilomètres, bordant la plage et le ciel qui aujourd’hui était sombre. Il devait être tôt dans la mâtinée, mais Leah n’avait pas la moindre montre sur elle. Sous sa forme humaine, elle avançait d’un pas lent, calme, ne prêtant attention qu’au bout de la falaise. Elle atteindrait bientôt l’endroit le plus haut de celle-ci. Là où plonger était dangereux voir mortel. Tout ses compagnons de son ancienne meute et de la nouvelle, y était passé. Un homme ayant la capacité de se changer en loup et possédant une force au dessus du commun des mortels, est capable de sauter d’en haut d’une falaise sans même se blesser. Du moins… Sauf s’il atterrit sur les rochers. Et aujourd’hui, elle se disait que ça pourrait être un bon jour pour se lancer. Sans spectateur, aucun.

Elle passa une de ses mains dans ses cheveux pour les replacer derrière ses oreilles et éviter ainsi que la brise du vent vienne les lui souffler dans les yeux. Elle avança d’un pas, arrivant à l’extrême bord. Ici, le vent était plus intense et la vue d’autant plus magnifique. L’on pouvait voir la mer à perte de vue, les nuages, sentir la brise légère qui venait vous geler les os, apercevoir la forêt. C’était un lieu presque idyllique tant par le silence qui y régnait que par sa beauté naturel. Leah aimait se lieu. C’était ici qu’elle se sentait le plus appartenir à son peuple, les Quileutes. Elle se sentait en communion avec chacun des éléments qui l’entourait. Le ciel, la terre et l’eau. Chacun ayant une importance capitale pour elle. La terre lui avait appris la vie, elle lui avait aussi appris les choses importantes, loin du superficielle de la ville. Le ciel permettait de nourrir la terre, de l’aider à créer la vie. Et enfin la mer. Celle-ci était la base de survie de son peuple. Elle avait permis à ceux-ci de vivre, de se développer et surtout de prospérer. Parfois, elle se surprenait car elle n’était pas la même que Sam avait connu, elle n’était plus la Leah pleine de vie qui faisait des projets et qui voulait toujours avoir le meilleur. Elle était différente. En devenant louve, elle avait appris à changer ses prétentions.
Elle se contentait de ce qui pouvait la faire vivre, elle se contentait du bonheur simple et ne voulait plus être la fille qui ouvre son cœur à tout le monde. Ouvrir son cœur signifie être blesser. Elle avait pu le comprendre car elle en avait fait l’expérience. Et on sait tous qu’un cœur blesser ne revient jamais à l’identique. Il apprend de ses erreurs. Il grandit.

Leah avait grandit et avait choisi de se renfermer pour ne plus subir les durs lois du monde humain. Elle préférait sa forme animal à l’humaine. Peut être parce que tout semble plus simple.

Le vent lui rappela rapidement l’endroit où elle se trouvait. Il fouetta son visage et son corps, l’incitant à plonger. Elle crispa ses orteils nus sur le sol comme pour se retenir. Mais son corps d’humaine était différent de son corps de loup. Il n’avait pas de griffe. Elle voulu alors se laisser aller à plonger.

Le temps parut être une éternité. Aucune décision ne lui venait à l’esprit. Elle ne savait pas quoi faire à l’heure actuelle. Sa rencontre avec un vampire dans la forêt l’avait troublé. Elle ressentait quelques choses de nouveau, d’étrange et qu’elle n’avait jamais connue. Peut être le regret de s’être livré corps et âme à un inconnu qui était par ailleurs un ennemi naturel ? De s’être montrer si fragile, si chétive et d’avoir parlée avec lui à cœur ouvert au lieu de le tuer ? Non c’était différent. Elle regrettait surtout de lui avoir fait percevoir de mauvaise intention alors que c’était tout le contraire. Elle qui n’avait aucun ami réel, mis à part Jacob et Sora, voulait avoir un semblant de nouvelle vie. Se reconstruire. Dire adieu au passé et regarder l’avenir. Tomber amoureuse, s’imprégner, devenir un jour mère et continuer à protéger les siens. Des rêves qui à 23 ans peuvent traduire une certaine maturité.

Mais ce que voulait le plus Leah aujourd’hui, c’était le revoir. Lui expliquer les choses, lui dire ce qu'elle regrettait. Mais ce n'était peut être pas son destin. Une chose seulement lui paraissait bizarre. Elle se choisit de l'oublier, ne voulant plus y repenser davantage.

La jeune femme ferma alors les yeux et se rapprocha du bord. Levant les bras vers le ciel, elle se prépara à plonger dans l’eau froide et salé de la mer. Une présence derrière elle se fit entendre. Faisant comme si de rien n'était, elle resta dans sa position, s'apprêtant à sauter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : Taylor Lautner
Age d'apparence : 21 ans
Age réel : 21 ans
Messages : 829
Date d'inscription : 27/01/2011
Localisation : la réserve (en générale)
Humeur : Joyeux...
MessageSujet: Re: Un instant de réflexion [PV : Jacob Black] - TERMINE Mer 19 Oct - 14:43

Le vent sifflé à mes oreilles, le paysage défilé devant mes yeux, mes pattes foulaient se sol si différent à chacun instant. Je n’avais aucune destination précise en tête, juste l’envie de courir. Simplement parce que cela me faisait du bien. Parce que j’aimais cette sensation de liberté que cela m’offrait. Les perspectives qui s’offraient alors à moi dans ses moments là, étaient différente et j’avais la sensation de renaitre à chaque fois. J’aimais sentir sous mes pattes les variations et les changements du sol, comme si à travers eux la terre me transmettait un héritage à chaque instant. J’aimais à voir défiler le monde au travers mes yeux de loup, distinguant les choses d’une tout autre façon, percevant aussi la vie en chacun être vivant la sensation de liberté n’en était que plus grande alors. Et puis toutes ses odeurs, ses effluves que je pouvais humer à long heure de temps, tantôt agréable et désagréable. Toutes ses choses qui faisait de l’humain un être inférieur en ses moments, car il ne me serait jamais venu à l’idée que l’être humain était inférieur. J’aimais aussi mon coté humain, mais d’une tout autre manière. Mais l’une s’associer tellement bien à l’autre pour faire de moi le Jacob que j’étais devenu. Mais si cela n’avait pas été toujours simple. Et aujourd’hui dans cette course folle que j’avais entamé contre moi-même, je me sentais libre, plus libre que la fois ou j’avais eu besoin de partir. Aujourd’hui n’avait été qu’une simple envie, pas un besoin essentiel, mais belle et bien une envie. J’étais seul et libre et cela faisait du bien.

Mais il y une règle dans ce monde stupide c’est que toute les bonne choses on une fin et cette fin arrive toujours quand on si attend le moins. Lançait dans ma course, pensant alors être seul, puisque je n’avais envoyé personne en patrouille, c’était à la meute de Sam de s’en charger cette fois. C’était un accord entre nous, ainsi cela permettait au autre de se reposer un peu et puis Sam savait qu’à tout moment il pouvait le contacter et ainsi moi je serais à même de rassemblait ma meute en cas de problème. Alors oui je pensais être seul, mais bien loin de moi l’idée d’interdire aux miens toute transformation, il était tout aussi libre que moi. Ce fut alors à cette instant que je perçu une image, associé à une odeur très particulière, celle d’un vampire. Puis en second plan je reconnu la signature de Leah. Dans quoi c’était elle encore embarqué. Et puis je ne perçu plus rien, comme si elle cherchait à me cacher quelque chose, à se cacher elle-même. Je la savais capable de se défendre, là n’était pas le problème, simplement les images que j’avais reçu n’était pas claire. Stoppant alors nette ma course, je pris la direction du lieux dans lequel je pensais trouver Leah, du moins les détails que j’avais pu relever de ce qu’elle avait pu me montrer pouvais m’indiquer l’endroit dans lequel elle se trouvait. Elle et se vampire. C’était l’idée que j’avais en tête. Je faisais confiance à Leah, je la savais capable, mais elle n’en restait pas moins une amie et me faisait un devoir de la protéger, comme je les protéger tous.
Je venais d’arrivé dans la clairière ou je pensais encore la trouver. Mais il n’y avait ici que des odeurs. Il y avait son odeur à elle et celle du vampire. Pourtant quelque chose me choqua. En observant le sol, on pouvait voir quelques traces, comme s’il y avait effectivement eu une lute. Mais rien de bien marquant. Rien qui ne signifier un réel combat. La truffe aux aguets, j’humais l’air à la recherche du moindre indice. Je compris alors qu’il n’y avait pas eu combat, qu’ils avaient pris l’un et l’autre des chemins différents. Mais je ne comprenais pas pourquoi elle l’avait laissé partir ainsi. Cela ne correspondait pas à Leah, ce n’était pas dans ses façons d’agir. En moi le doute et à la colère faisait face devant la situation et mes interrogations. Il fallait que je comprenne, il fallait qu’elle m’explique.

Je suivis alors sa piste. Elle menait à la falaise, un lieux bien particulier pour les Quileutes et surtout pour nous les loups. Je me souviens au début, je ne comprenais pas ce que faisait Sam et sa bande la bas, enfin si je savais mais je ne comprenais pas pourquoi. Combien de fois depuis que les choses avaient changé, avais-je sauté moi aussi du haut de ses falaises. Mais aujourd’hui là n’étais pas la question. Je n’étais plus très loin du lieux à présent et je savais que Leah était sous sa forme humaine. Je devais donc moi aussi reprendre la mienne. Il ne me restait plus que quelque mettre à parcourir avant d’arriver prêt d’elle. Je pris alors le temps de m’arrêter, m’étant alors transformer, afin de pouvoir enfiler mon short. Puis je fis les derniers mètre qui me séparé d’elle. Elle était au bord de la falaise, tout dans sa posture me montrer qu’elle allait sauter. Elle devait avoir compris que j’étais derrière elle. Elle avait deux options, sauté et fuir, me fuir. Ou bien resté et m’affronter.

Leah Clearwater. Tu me dois des explications

Mes mots avaient été fermes mais pas méchant et pourtant emplie d'un certaines colère, d'un mécontentement. Elle devait se douté à présent de ma présence ici et de ce que j’attendais d’elle. C’était avant tout l’ami qui voulais comprendre et bien après L’alpha que j’étais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : Julia Jones
Age d'apparence : 23 ans
Age réel : 23 ans
Messages : 296
Date d'inscription : 10/10/2011
Localisation : Dans les bois.
Humeur : Changeante.
MessageSujet: Re: Un instant de réflexion [PV : Jacob Black] - TERMINE Mer 19 Oct - 16:31

Leah avait eu raison. Un bruit s’était produit derrière elle et avec elle avait perçu l’odeur de son alpha. Elle souffla un bon coup, baissa les bras et les remit le long de son corps, hésitant entre le saut libérateur et l’affrontement, ou bien user d’une autre tactique. Elle ne savait plus exactement ce qu’elle pensait de tout ça. Son esprit ne lui dictait rien de raisonnable en ces instants d’extrême solitude et elle ne su quoi dire. La jeune femme ne se retourna pas pour l’instant, attendant les premiers mots de son ami, Jacob.

- Leah Clearwater. Tu me dois des explications.

La voix dure de Jacob avait parlé. Elle en eu un léger frisson. Elle se doutait bien de pourquoi il était là.

Puis, se décidant enfin, elle se retourna et affronta son regard. Ca n’avait pas été la voix de l’alpha qui avait raisonné mais celle de son ami. Une voix qui signifiait qu’il avait besoin de comprendre. Bien sur, elle savait de quoi il parlait, car elle avait perdu le fil de ses pensées lorsque le vampire l’avait jeté loin de lui en ayant mal interprétée ses intentions. Mais elle ne savait pas l’ampleur de ce qu’il avait pu voir à ce moment là, ni même ce qu’il avait pu sentir. Elle fut pendant un court moment d’humeur inquiète pour celui qu’elle avait croisée un peu plus tôt dans la soirée, car Jacob avait vu son visage et elle savait comment il pouvait être lorsque l’on s’en prenait à ses amis ou bien sa famille. Mais il ne savait rien de ce qui c’était passé et bizarrement Leah se mit en position de protection vis-à-vis de cet inconnu. Elle ne le laisserait pas faire, ami ou non. Sa réaction l’étonna elle-même profondément. Pourquoi lui ? Pourquoi protéger ce qu’elle est habituée à tuer ? Leah s’était simplement ramollie au côté de Jacob car elle n’avait plus besoin de constamment prouver sa valeur aux autres. Elle était elle-même, elle avait été acceptée comme cela. Mais ce n’était pas une excuse à son comportement. Elle qui pourtant savait toujours répliquer ne disait rien. Aucun son ne voulu sortir de sa bouche tant elle se sentait coupable d’avoir trahis sa meute et son chef. Elle avait livré des informations capitales à l’ennemie et mit en danger sa meute. Elle voulu en l’instant s’agenouiller devant un autel et prier autant qu’elle le pu ses ancêtres de l’aider à réparer son erreur, de l’aider à retrouver l’inconnu et surtout de l’empêcher d’attaquer les siens. Elle savait ce qu’elle aurait à faire le moment venu s’il se décidait. Elle le tuerait de sang froid, se sacrifiant pour sauver son honneur et celui de sa famille. Mais prier ne servirait à rien. Jamais une seule de ses prières n’avait été exaucée. Peut être parce que depuis sa naissance Leah était destinée à être un monstre ?

Un loup.

Elle était maintenant au bord de la falaise mais dos à la mer. Elle posa sa main droite sur son bras gauche comme si elle voulait le soutenir. Puis sa tête se tourna de profil, admirant le soleil du matin se refléter sur la mer. Une seule phrase sortit alors de sa bouche :

- C’est beau un lever de soleil, tu ne trouve pas Jacob ?

Leah se sentait idiote et puérile de détourner le sujet de conversation, même si au fond ça n’avait été qu’une diversion involontaire. Son regard resta posé sur le bleu de la mer et son cœur lui dicta de sauter. Elle ne fit rien. La jeune femme savait qu’elle avait une explication à donner. Elle articula alors ses mots sur un ton lent et doux :


- Qu’as-tu vu au juste ?


Son regard fuyant se reposa sur celui de Jacob, bien décidé à l’affronter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : Taylor Lautner
Age d'apparence : 21 ans
Age réel : 21 ans
Messages : 829
Date d'inscription : 27/01/2011
Localisation : la réserve (en générale)
Humeur : Joyeux...
MessageSujet: Re: Un instant de réflexion [PV : Jacob Black] - TERMINE Ven 21 Oct - 16:52

Elle me faisait dos, je pouvais comprendre son hésitation, celle de sauter plutôt que de m’affronté. La solution de facilité comme on pourrait le dire. Mais je le sais ce n’ai pas forcément le plus simple. Je le sais pour l’avoir déjà vécu. Oui moi aussi j’ai eu un choix à faire et peut être que si je n’avais pas fait celui que j’ai choisi a cette époque, j’aurais pu changer certaines choses. Mais j’en ai fait un autre, j’ai fuit. Aussi je pouvais comprendre un peu la situation dans laquelle je mettais Leah. Mais je la connaissais aussi, je savais comment elle fonctionnait. Du moins en cet instant je l’espérais.

Oui j’espérais qu’elle allait me répondre, malgré le ton que j’avais employé. J’espérais qu’elle allait me faire fasse, et ne pas rester ainsi face à l’océan. Aussi je fus soulagé lorsqu’elle se retourna, même si dans son regard je pus lire l’hésitation qu’elle avait ressentit. Et je pouvais y lire à présent l’inquiétude. Oh je savais qu’elle savait de quoi j’étais venu lui parler. Et pourtant je la sentais inquiète. Pourquoi ? Avait-elle quelque chose à se reprocher ? J’étais simplement venu chercher les informations, comprendre ce qui avait bien pu se passer dans cette clairière. Comprendre son comportement ? Car je n’étais pas sur de ce qui c’était passé là bas. Et encore moins sur de Leah. Elle qui était réputé pour avoir une grande gueule, qui m’avait souvent tenu tête, parfois à tors, mais elle exprimait toujours ce qu’elle ressentait et pas toujours au bon moment. C’était ce qui faisait que je pouvais toujours compter sur elle. Si je devais lui confier ma vie, je le ferai sans hésiter. Pourtant quelque chose semblait avoir changé en mon amie. Elle était la devant moi, je sentais qu’elle avait envie de me dire des choses. Et pourtant elle restait muette, elle ne me répondait pas. J’avais besoin de comprendre pourquoi.

-C’est beau un lever de soleil, tu ne trouve pas Jacob ?

Je devais avoir rêvé, elle n’avait pas pu dire cela. Non jamais je n’avais entendu cela dans la bouche de Leah, ce n’était pas son style. De plus, elle n’affronté pas mon regard, comme si elle avait eu peur qu’en me regardant je puisse y lire ce qu’elle ne me disait pas. A quoi jouait-elle ? Oui bien sur c’était beau, mais pourquoi détourné ainsi la conversation. Je ne prêtais aucun intérêt au soleil, ni à quoi que ce soit autour de nous. Mon regard ne l’avait pas quitté, je la détaillais comme si par cela, je pouvais la comprendre, comprendre ce qui à cette instant pouvais lui passer par la tête pour qu’elle ne parle pas de ce qui m’amenais ici. Alors qu’elle ne connaissait parfaitement la raison, j’en étais sur. Elle avait du sentir sur elle mon regard insistant car enfin elle l’aborda, ce fameux sujet qui m’avais éloigné de ma solitude.

- Qu’as-tu vu au juste ?

Enfin, elle fixa son regard dans le mien. Elle m’avait demandé cela d’un ton calme, faisant alors disparaitre l’inquiétude que j’avais pu lire en elle. Mais pourtant je la sentais méfiante sur ce que j’avais pu voir. Je m’approchais alors un peu plus d’elle et mon ton bien que calme n’en resta pas moins dure.

-Ce que j’ai vu. Toi, un vampire, un semblant de combat, puis plus rien. Pas grand-chose, là est le problème justement. Comme si tu avais pris soin de me cacher cette rencontre. Ce que j’attends de toi, tu t’en doute, c’est que tu m’explique ce qui c’est passé dans cette clairière.

Je la regardais avec insistance. Elle le savait, je lui parlais pour le moment, mais si elle m’y obliger et pour le bien de la meute, si elle ne me répondait pas, je serais dans l’obligation d’utiliser la voie de l’alpha. Et alors elle n’aurait d’autre choix que de me dire la vérité. Et elle savait aussi que je n’aimais pas m’en servir, mais que si je n’en avais pas d’autre choix, je l’utiliserais. Elle avait donc les cartes en main.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : Julia Jones
Age d'apparence : 23 ans
Age réel : 23 ans
Messages : 296
Date d'inscription : 10/10/2011
Localisation : Dans les bois.
Humeur : Changeante.
MessageSujet: Re: Un instant de réflexion [PV : Jacob Black] - TERMINE Sam 22 Oct - 19:56

La réponse de Jacob, auquel s'attendait toutefois Leah, la frappa violemment. Il se doutait de quelques choses.

Ce que j’ai vu. Toi, un vampire, un semblant de combat, puis plus rien. Pas grand-chose, là est le problème justement. Comme si tu avais pris soin de me cacher cette rencontre. Ce que j’attends de toi, tu t’en doute, c’est que tu m’explique ce qui c’est passé dans cette clairière.

Fuir n’avait jamais vraiment été une option, ça n’aurait de toute façon servit à rien. Sauf à mettre en rogne son ami et a attirer les soupçons davantage. Leah trouvait le sujet dérangeant et la conversation plate et sans réel intérêt. Ça n’apporterais que des problèmes à la meute, ça ne valait donc pas le coup d’en parler ? pourtant, c’était son ami qui le lui demandait, et également l’alpha. Du moins pas pour l’instant mais bientôt si elle s’obstinait à ne pas répondre. Elle réfléchit à toute ses options qui pouvait se présenter à elle en ce moment mais n’en trouva aucune, pas non plus d’excuse. Elle avait bien essayée de détourner la conversation en abordant un sujet dont elle en avait que faire, mais ça ne changea rien. Jacob resta froid et sans réponse face à sa question. Il attendait la suite. Et elle avait trop peur de lui dire la vérité. Il ne la comprendrait pas. Tout comme elle ne comprenait pas. Elle sembla réfléchir pendant un instant puis balança d'un ton qui se voulait monotone :

- Rien de plus que ce que tu as vu Jacob. Un vampire, un début de combat puis après plus rien. Il m’a échappée. Je ne devais pas être en forme. Lâcha t’elle en levant ses épaules l’air légèrement contrarié avant de renchérir. Pourquoi aurais-je pris le soin de te cacher un de mes combats avec une sangsue ? Surtout que ça demande beaucoup de concentration et il m’aurait donc tué facilement. Mais tu vois je suis ici, en vie devant toi, alors passons à autre chose.

Elle savait que son argument était plausible, sans faille, du moins elle n’en trouva pas sur le moment mais avec Jacob, on peut s’attendre à tout. Ce qui lui semblait bizarre c’est qu’il l’interrogeait sur ce sujet alors qu’il n’y avait rien de bien grave. Elle était en vie. Tout allait bien. Même si le regret commençait à habiter son âme.

Le seul soucie de Leah à l’heure actuel qui aurait pu la trahir fut qu’elle est son odeur sur sa peau, l’odeur du parfum humain du vampire lorsqu’elle avait porté sa veste contre elle pour la sentir. Mais Jacob n’était pas assez près pour la sentir et elle douta sur l’instant qu’il y porte une quelconque attention. Outre l’odeur sur sa peau, rien ne pouvait faire douter Jake sur ses phrases puisqu'elles restaient cohérentes.

- Je suis désolé que tu te sois dérangé inutilement pour venir me trouver alors que c’est qu’une banale histoire. Je ne te retiendrais pas plus longtemps, car j’ai encore une course à faire en centre ville. Tu m’excuseras…

Sur ces mots Leah commença à avancer et à s’éloigner du bord de la falaise, tentant de se diriger vers la forêt afin de reprendre sa forme de louve et s’éloigner rapidement de l’endroit. Elle avait un sujet important à traiter qui la mènerait dans la ville de Seattle. Car bien sur, elle se doutait que ce serait ici qu’il se trouverait. Elle devait en avoir le cœur net. Mais tout ne sembla pas se passer comme elle l’aurait souhaité. Elle passa près de Jake, qui lui n’avait, semble t’il, pas terminé la conversation. Elle s’arrêta net à son côté. Elle était bien trop près de lui pour pouvoir cacher quoi que ce soit. Cette situation ne lui plus pas et elle tenta de continuer à avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : Taylor Lautner
Age d'apparence : 21 ans
Age réel : 21 ans
Messages : 829
Date d'inscription : 27/01/2011
Localisation : la réserve (en générale)
Humeur : Joyeux...
MessageSujet: Re: Un instant de réflexion [PV : Jacob Black] - TERMINE Dim 23 Oct - 18:41

J’attendais qu’elle me réponde, le visage détendu, je voulais qu’elle comprenne que je n’avais rien contre elle, que je n’étais pas en colère, que je cherchais simplement à comprendre ce qui avait pu se passer dans cette clairière. Car je m’inquiète pour ma meute, pour celle de Sam, pour les gens de la Push. J’avais remarqué que ces derniers temps, la région avait compté un arrivage important de vampire. Les Cullen m’avaient parlé de la famille McCherry qu’ils avaient rencontré et envers qui ils éprouvaient une grande méfiance. Alors oui j’avais besoin de comprendre ce que cette rencontre pouvait induire. Si cela voulais dire que d’autres vampires devait encore arriver afin de pouvoir préparer la meute a cette éventuel rencontre. Leah devait avoir conscience de cela. Et je savais aussi qu’elle ne mettrait jamais la meute en danger. Elle avait conscience de sa place dans la meute et de son rôle de second.

- Rien de plus que ce que tu as vu Jacob. Un vampire, un début de combat puis après plus rien. Il m’a échappée. Je ne devais pas être en forme. Pourquoi aurais-je pris le soin de te cacher un de mes combats avec une sangsue ? Surtout que ça demande beaucoup de concentration et il m’aurait donc tué facilement. Mais tu vois je suis ici, en vie devant toi, alors passons à autre chose.

J’aurais voulu croire à sa réponse, car elle semblait sincère. Mais voilà je la connaissais, son caractère de combativité, sa rapidité, tout ce qui faisait d’elle une bonne chasseuse, une très bonne même. Alors non ce n’était pas dans sa nature de laisser ainsi filer un vampire. Mais cela pouvais concorder avec le fait qu’elle ne soit pas en forme c’est dernier temps. Cela aussi il l’avait remarqué. Elle avait la tête ailleurs. Mais je savais aussi qu’elle n’en parlerait pas. Alors je n’avais pas cherché à savoir, cela serai revenu à ce qu’elle se mette en colère contre moi et je n’y tenais pas trop. Elle avait aussi raison sur le fait que me cacher ses pensées lui aurait demandé beaucoup dans un combat contre un vampire. Mais pourtant j’avais toujours cette sensation en moi, comme si la vision que j’avais perçu n’avait pas été complète, comme si elle en n’avait rapidement repris le contrôle. Mais je ne pouvais lui dire cela, elle l’aurait prit comme une accusation et comme je la connaissais, se serait refermé et je n’aurais pu continuer cette conversation. Et je ne souhaitais pas cela. Je continuer de la regarder. Mon visage ne c’était pas adoucie pour autant, je restais à la fois sérieux et amicale. Même si à ses yeux la situation semblait pouvait lui semblait sens réel importance, pour moi elle était essentielle.

Heureusement que tu es ici et en vie. Mais Leah c’est mon rôle de m’inquiète de cela c’est tout. Je pense que tu peu le comprendre.


Je n’attendais pas spéciale de réponse de sa part, je savais qu’elle comprendrait mon point de vu. J’espérais aussi qu’elle comprenne que je m’inquiète pas seulement parce qu’elle faisait partit de la meute, mais parce qu’elle était avant tout devenu mon ami. Et que je pouvais m’inquiété de ce qui pouvais lui arriver. Elle finit presque par s’excuser du fait de m’avoir déranger. Ce qui me fit avoir l’esquisse d’un sourire. Mais cela fut de courte durait car elle avançait vers moi, passant à coté de moi, elle s’arrêta un instant. Comme si elle avait voulu rajouter quelque chose au fait qu’elle s’en voulait de m’avoir fait déplace. Peut être que si elle n’avait pas fait ce subtil arrêt je n’aurais alors rien perçu. Pourtant l’odeur me sauta au nez. Rattrapant alors son bras au passage, peut être un peu trop fort, je le reconnu. Mais ce ne fut plus l’ami qui agissait la, mais bien l’alpha en moi. Oui c’était lui qui avait tiré sur la sonnette d’alarme. Il y avait quelque chose qui n’allait pas avec cette odeur. En dehors de l’odeur habituelle du vampire, qui pouvait s’imprégnait dans la fourrure, et qui avait l’avantage de s’effacer au profit de la notre. Je sentais une tout autre odeur. Celle d’un homme. C’était cela qui me mit la puce à l’oreille. La rencontre dont-elle parlait ne semblait pas c’être passe comme elle me le disait. Comme si avant de voir les pensées de Leah il c’était passé tout autre choses. Comme si j’avais raté un épisode de cette rencontre. Et cela j’en étais sur à présent.

Leah, en d’autre temps j’aurais eu confiance en toi. Pourtant aujourd’hui je sais que tu me cache quelque chose. Alors je te laisse encore une fois l’occasion de m’expliquer, sans quoi tu ne me laisseras pas d’autre choix


Ma voie c’était un peu durci, mais sans pour le moment prendre le ton de l’alpha. Ce que j’aurais peut être dut faire. Mais je voulais lui laisser une dernière chance de me prouvais que je pouvais lui faire confiance avant d’en venir au fait. J’avais quelque peu relâché ma prise sur son bras, mais je restais quand même en alerte. Je la savais plus rapide que moi. Et je n’avais pas envie de l’affronter, en quelque domaine que ce soit ce soir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : Julia Jones
Age d'apparence : 23 ans
Age réel : 23 ans
Messages : 296
Date d'inscription : 10/10/2011
Localisation : Dans les bois.
Humeur : Changeante.
MessageSujet: Re: Un instant de réflexion [PV : Jacob Black] - TERMINE Dim 23 Oct - 19:29

Cette fois, elle en était sur, il avait deviné. Elle l’avait mal joué en s’arrêtant prêt de lui. Un peu plus et le tour était joué, tout était dans la poche et on en parlerait plus. Mais non, il avait fallu que ses regrets la pousse à s’arrêter à côté de celui qu’elle considérait comme un ami proche, presque comme de la famille, pour que tout son mensonge vole en éclat. Sa voix s’était durcie, ce n’était pas encore celle de l’Alpha mais bientôt. Elle la sentait venir.

- Leah, en d’autre temps j’aurais eu confiance en toi. Pourtant aujourd’hui je sais que tu me cache quelque chose. Alors je te laisse encore une fois l’occasion de m’expliquer, sans quoi tu ne me laisseras pas d’autre choix.

C’est dans ce genre de moment, quand tu ne peux plus avoir de secret pour toi, que Leah regrettait la meute. Elle n’était pas réellement libre même si Jacob faisait toujours attention pour qu’elle le soit. Mais là, ce moment ou elle devait avouer sa faiblesse, ça ne lui plaisait pas. Il la poussait dans ses derniers retranchements, et elle se savait coupable. Que dire ? Que faire ? Elle était prise au piège.

Alors, soudain, plusieurs idées traversèrent ses yeux. L’une d’elle, simple serait de partir en courant, se changer en loup et fuir. L’autre serait de se jeter du haut de la falaise pour fuir également et la dernière serait de se battre avec lui sans qu’il en comprenne vraiment la raison. Ou encore de tout lui avouer au risque qu’il ne soit pas content et qu’elle se fasse bien sermonner. Voilà ou en étais Leah actuellement. Autant dire qu’elle était perdue et qu’elle ne savait pas qu’elle était la meilleure décision à prendre. Pourtant, elle voulu suivre son instinct de loup qu’elle avait tant réfréné devant le vampire. C’était à son tour de parler, si on peut le dire ainsi. Jacob la tenait par le bras, avec force au départ puis un peu moins de pression ensuite. Elle restait tout de même à sa merci.

La réflexion, qui lui avait fait tant de mal à l’intérieur imposa sa réponse. Elle allait le lui dire. Tout lui dire, car jamais, au grand jamais elle ne voudrait perdre la confiance de Jacob. Qu’il soit Alpha ou non. Elle subirait les conséquences. C’est de par cette décision qu’elle se libéra de son emprise et commença son récit.

- Jacob, tu sais ce que tu représente pour moi et je ne voudrais pas perdre la confiance que nous avons mit tout les deux en place durant ces années. Je sais que par la suite tu risque de m’en vouloir et c’est pour cela que je te demanderais d’avoir l’esprit grand ouvert à mon récit. Je ne veux pas être contrainte à te le raconter sous la voix de l’alpha… Tu sais comme je me sens prise au piège. Du moins j’espère que tu t’en rends compte. Je suis la première femme loup, je suis une des seules à ne pas avoir d’imprégnation et je me sens comme … abandonné à des moments. Alors j’ai eu une faiblesse tout à l’heure dans la forêt lorsqu’il est venu me parler si gentiment. Tu comprends, il ne savait pas que j’étais un loup, je ne pouvais donc pas l’attaquer comme ça ? Sans qu’il ne sache que j’en étais capable ?! Je ne suis pas une lâche et pas non plus déloyal. Alors je ne l’ai pas attaquée. J’ai laissée parler ma curiosité et je les laisser m’observer en tant que loup… J’en ai également profitée pour l’observer même si avec le temps je connais tout d’eux. Mais il était différent… Il avait le même parfum que Sam…

Leah baissa le regard des yeux de Jacob. Il semblait en colère de ses aveux. Elle ne répliqua rien, ne se sentant pas encore le courage d’en rajouter plus. La jeune Amérindienne préféra se taire. Elle n’avait rien à rajouter à ça. Simplement qu’elle n’y était pour rien dans toute cette histoire, que tout était venu de la terre, de ses ancêtres. Comme s’ils lui avaient dicté de lui accorder sa confiance. A moins que ce ne soit simplement le fruit d’une imagination qui s’ennuie de la vie. Ça venait du fond de son cœur, elle avait besoin de quelqu’un a qui parlé, quelqu’un d’extérieur à tout ça qui ne connaitrait ni sa famille, ni sa meute et encore moins elle. Elle avait eu le besoin de se confier, accordant bêtement sa confiance à un inconnu et qui plus est, un vampire. Son ennemi mortel. Elle plaça sa main sur son front et secoua légèrement la tête. Ses yeux s’attardèrent sur le sol, n’osant pas affronter le regard de son alpha. Cette vie lui devenait insupportable. Elle ne voulait pas la vivre normalement si elle était constamment seule ! Tout ce que désirait Leah, c’est pouvoir s’imprégner et retrouver le bonheur et l’envie de sourire. Son air tout le temps sur ses gardes et fâchés, qu’elle se donnait, lui pesait. Si seulement elle pouvait partager son secret, ses envies, ses joies, ses malheurs, et surtout pouvoir pleurer quand elle en avait envie sans forcement être faible. C’était une femme, pleine d’émotion et pleine d’envie. Mais elle n’avait rien de concret qui lui permettrait de les réaliser. Alors elle fuyait sa forme humaine. Se sentant mieux au travers d’une peau animale. A travers cette forme, on ne la jugeait pas. Elle était libre de faire parler ses émotions. Son cœur se mit à battre plus fort dans sa poitrine. Elle repensait à sa confrontation de l’après-midi.

La jeune femme croisa ses bras sur sa poitrine et regarda enfin Jacob dans les yeux. Elle avait le courage de lui dire ce qu’elle voulait, ce qu’elle pensait. Bien qu’elle sache qu’elle avait tord.

Jacob était quelqu’un qu'elle appréciait plus que tout. Il lui avait permis de se libérer de l’emprise de Sam en quittant la meute, il lui avait permit de s’épanouir et de recommencer à sourire. Il l’avait aidé à devenir meilleure. Et surtout, elle n’était plus obligé d’en faire plus que les autres pour être accepter dans la meute en tant que loup à part entière. Elle était libre d’être ce qu’elle était.

- Je suis désolé de ce qui a pu se passer. Je n’avais pas réellement l’intention de te le cacher même si au final c’est ce que j’ai fait. Je ne pourrais pas te dire pourquoi j’ai agis comme ça, je ne pourrais pas non plus te dire que j’ignore les conséquences de mes mots, mais j’ai sentie simplement que je pouvais lui faire confiance. Ce n’est pas mon instinct de loup qui me la dicté, mais plutôt celui de femme. Cet homme n’est pas comme les autres. Ce vampire est différent. Il ressemble un peu à Edward Cullen, il n’a jamais vraiment accepté sa condition de vampire… Je n’ai pas d’excuse et j’accepterais la punition que tu souhaiteras me donner sans dire le moindre mot. Mais sache que je n’ai jamais voulu trahir la tribu et que s’il le faut, je le retrouverais. Je te l’amènerais, de grés ou de force car je ne lui laisserais pas le choix. Il n’est pas à blâmer non plus. Il ne connaissait pas notre existence à nous autre, les loups. Il l’a découvert en quelques sortes avec moi. J’espère que tu comprendras mon geste. Je n’ai pas voulu tuer quelqu’un qui n’était même pas au courant que je pouvais le faire. Il n’a jamais essayé de m’attaquer, seulement de m’aider, alors qu’il ne me connaissait pas et qu’il a du sentir notre odeur. Je ne suis pas déloyal. Je ne veux pas tuer de cette façon car je ne suis pas une lâche. Et puis il n’a menacé personne de notre tribus ni même tuer un humain dans le périmètre où je me trouvais. Lâcha-t-elle d’un ton calme et sûr d’elle malgré un début de voix tremblante.

Elle garda ses yeux sombres dans ceux de Jacob comme pour appuyer ses arguments. Elle ne baissa plus les yeux, se contentant de faire face avec son caractère de cochon. Elle prendrait au mot ce qu’il lui dirait, elle obéirait.

Mais Leah était un caractère indompté et une femme ce qui rendrait la tâche plus difficile à Jacob. Malgré tout, elle savait que son comportement n’avait pas été le mieux. Pourtant, il devait la comprendre. Après tout il avait osé tenir tête à Sam, il avait quitté la meute et défendu la famille Cullen. Elle l’avait accepté et ne l’avait jamais lâché. Pourtant, son comportement était en désaccord total avec les principes des loups Quileute. Comme celui qu’elle avait eu avec la sangsue…

- Je ne sais plus quoi te dire pour te convaincre que mon geste n’était pas mauvais… Je ne me comprends moi-même pas. Je sais que ce n’est pas dans mon principe mais j’ai aussi un cœur et celui-ci m’a dicté ça.

Jamais elle n'aurait cru s'entendre dire ces mots là un jour. Cette fois-ci elle ne dit plus rien, décroisant ses bras et les laissant le long de son corps. Elle avait pu exprimer l’ensemble de ses intentions et de ce qui s’était passé. Elle attendait maintenant la décision de son chef de meute, le regard rivé sur le bleu de la mer.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : Taylor Lautner
Age d'apparence : 21 ans
Age réel : 21 ans
Messages : 829
Date d'inscription : 27/01/2011
Localisation : la réserve (en générale)
Humeur : Joyeux...
MessageSujet: Re: Un instant de réflexion [PV : Jacob Black] - TERMINE Lun 24 Oct - 14:26

Je savais qu’elle allait me répondre et je lâchais alors son bras. Je n’avais pas eu l’intention de la maintenir de cette façon, mais cela c’était imposé à moi et je le regretté alors déjà. Ce n’était pas dans mes habitudes. J’espérais vraiment que cette fois elle serait honnête, qu’elle ne forcerait pas à utiliser la voie de L’alpha. Nous en avions déjà parlé ensemble et elle savait combien leur donner ainsi des ordres n’était pas ce que j’apprécier le plus. Alors ne n’avait pas envie d’utiliser cela sur elle, pas dans ses circonstances. Pourtant j’en ferais usage si je le sentais nécessaire.

Jacob, tu sais ce que tu représente pour moi et je ne voudrais pas perdre la confiance que nous avons mit tout les deux en place durant ces années. Je sais que par la suite tu risque de m’en vouloir et c’est pour cela que je te demanderais d’avoir l’esprit grand ouvert à mon récit. Je ne veux pas être contrainte à te le raconter sous la voix de l’alpha… Tu sais comme je me sens prise au piège. Du moins j’espère que tu t’en rends compte.

J’avais pleinement conscience que les choses n’avait pas été facile pour elle, et ne l’était pas. Tout comme je me souvenais que notre relation avait été plutôt tendu à son arrivé au sein de la meute, mais que par la suite, après la division, nous avions appris à mieux nous connaitre et nous comprendre l’un et l’autre. Il n’était aucunement prévu que je n’ai plus confiance en elle. Je pensais au contraire qu’ainsi cela lui permettrais de lui prouver qu’elle devait me faire confiance, se fier à moi. Que je restais son ami avant d’être son alpha. Mais je pouvais aussi comprendre que ce n’étais pas simple dans les circonstances actuel.

Je suis la première femme loup, je suis une des seules à ne pas avoir d’imprégnation et je me sens comme … abandonné à des moments. Alors j’ai eu une faiblesse tout à l’heure dans la forêt lorsqu’il est venu me parler si gentiment. Tu comprends, il ne savait pas que j’étais un loup, je ne pouvais donc pas l’attaquer comme ça ? Sans qu’il ne sache que j’en étais capable ?! Je ne suis pas une lâche et pas non plus déloyal. Alors je ne l’ai pas attaquée. J’ai laissée parler ma curiosité et je les laisser m’observer en tant que loup… J’en ai également profitée pour l’observer même si avec le temps je connais tout d’eux. Mais il était différent… Il avait le même parfum que Sam…

Je sentais en moi monter la colère. Mais j’essayais de la contenir, ne pas la laisser exploser. Je voulais lui montrer que je pouvais la comprendre. Pourtant en agissant ainsi, elle avait mit la meute en danger, et cela je ne pouvais l’accepter. Alors même si ma colère n’était pas visible physiquement, je savais qu’à travers mon regard elle paraissait plus que jamais, peut être pour cette raison qu’elle baissa alors les yeux. J’avais eu raison de m’inquiéter de ce qui avait pu se passer dans cette clairière. En revanche je m’en voulais énormément de ne pas avoir vu la souffrance de Leah avant. J’aurais du m’en apercevoir. Alors en plus d’être en colère contre elle, je l’étais tout aussi contre moi. Peut que si j’avais vu cela avant, j’aurais pu éviter qu’une telle chose se produise. Alors oui je lui en voulais, mais je m’en sentais responsable aussi.

Leah, je ne t’ai jamais considéré comme lâche ou déloyal, bien au contraire et tu le sais. Cela fait partit de ta personne, c’est ta force même. Mais en agissant ainsi, tu as mit en danger la sécurité de la meute. En révélant à ce vampire notre existence, tu as fragilisé notre stratégie de défense.

J’avais parlait froidement, tout en essayant de la remettre en valeur, je connaissais ses qualités et ses défauts. Mais aujourd’hui elle avait fait preuve de faiblesse, de trop de faiblesse, ce qui ne lui ressemblait pas du tout. Rare était les fois ou je l’avais vu ainsi se dévoiler et surtout à un étranger. Et c’était en cela que je m’en voulais. Si j’avais vu venir cela plutôt, j’aurais pu éviter une telle situation. Bien entendu notre existence n’était plus inconnue aux vampires. Mais le fait que certain reste encore dans l’ignorance était un atout pour nous.

Leah me regardait de nouveau et dans es yeux je pouvais voir alors tout ce que jusqu’alors elle avait pris soin de cacher. Sa détresse et sa solitude. Je serais alors mes points très fort, j’avais envie de grogner, mais je me retins. J’en voulais a Sam plus que jamais et en même temps je savais qu’il n’y pouvait rien, qu’il n’en était vraiment responsable. Et cela me fit pense à ma situation à moi. Ce que chassa le plus vite possible de ma tête. Je n’étais pas là pour moi, mais pour Leah.

Elle avait repris la parole. Je l’écoutais. J’essayais de la comprendre, mais plus je l’écoutais et plus je m’en voulais de ne pas avoir vu cela venir. Je la pensais forte et j’avais eu tord. Je n’avais pas joué mon rôle comme il se devait. De plus je la savais sincère et j’apprécier cela. Mais ça n’enlever en rien la colère que j’avais contre moi. Au final c’était moi qui avait mit la meute en danger. Oui je comprenais son geste, n’avais-je pas moi aussi un moment étais en proie au même dilemme, mais s’il en restait différent cependant. Je ne m’étais pas la meute en danger, mais seulement moi. Alors oui je pouvais la comprendre, mais son geste n’en restait pas moins stupide.

Je sais bien que tu ne l’as pas fait dans le but de nuire à la Tribu. Pourtant sache que cela aura quand même un impacte certain sur notre avenir à tous.


Ce fut moi qui détourna mon regard de celui de Leah, se fut moi qui m’éloigna d’elle, pour me rapprocher de la falaise. Je m’en voulais. Elle ne s’attendait pas à cela. Pourtant je me sentais responsable de la situation. Je lui tournais le dos à présent, essayant de ravaler la colère que j’éprouvais envers moi-même et non plus en vers elle comme c’était le cas au début. Même si je continué de lui en vouloir un peu, je comprenais à présent. Là était la différence.

Je comprends Leah. Mais malheureusement dans cette histoire, tu n’es pas la seule responsable.

Mon ton était froid, mais ce n’était pas contre elle. Mais plus une réprimande à moi-même. Je retiendrais une leçon de tout ça. Faire plus attention aux membres de ma meute. Alors non, je ne la punirais pas, comme elle semblait si attendre. Car je sentais bien qu’au fond-elle-même, elle se rendait compte de ce que cela pouvait impliquer pour la meute et cela semblait suffisant à mes yeux. Je contemplais à présent la vaste étendue devant moi. Puis sans pour autant la regarder.

Et que dirai tu de le faire avec moi ce saut ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : Julia Jones
Age d'apparence : 23 ans
Age réel : 23 ans
Messages : 296
Date d'inscription : 10/10/2011
Localisation : Dans les bois.
Humeur : Changeante.
MessageSujet: Re: Un instant de réflexion [PV : Jacob Black] - TERMINE Lun 24 Oct - 20:33

Tout ce que pouvait voir Leah au fond des yeux de Jacob fut de la colère. Mais bizarrement elle ne la sentais pas adressé contre elle, comme si il s’en voulait personnellement de ce qui lui était arrivé, de son moment de faiblesse qui aurait pu déjà lui couter la vie, mais ensuite couter la vie à sa meute puis à son village. Elle avait été totalement inconsciente et maintenant il s’en voulait ?

Elle ne comprenait pas vraiment ce qui se passait. Il lui parlait froidement et pourtant il ne cessait de lui faire comprendre qu’elle était importante et que même si elle avait commis une telle erreur, il ne lui en voulait pas tant que ça. Cet épisode là marquait le point culminant de son incompréhension. Sans dire un seul mot après le roman qu’elle lui avait fait pour s’expliquer quelques minutes auparavant, elle l’écouta. Son air attentif et ses sourcils froncé changeait son regard, le durcissant d’avantage.

Leah, je ne t’ai jamais considéré comme lâche ou déloyal, bien au contraire et tu le sais. Cela fait partit de ta personne, c’est ta force même. Mais en agissant ainsi, tu as mit en danger la sécurité de la meute. En révélant à ce vampire notre existence, tu as fragilisé notre stratégie de défense. Je sais bien que tu ne l’as pas fait dans le but de nuire à la Tribu. Pourtant sache que cela aura quand même un impacte certain sur notre avenir à tous.

Tout ça, elle le savait. Elle avait mal agis et c’est pour ça qu’elle s’était mise en tête d’aller à Seattle pour tenter de le retrouver et de lui faire comprendre les choses. Elle irait immédiatement lorsque la conversation serait terminée. Après tout on était encore à l’auror, elle aurait le temps de parcourir toute la ville. Et son odeur l’avait imprégné, elle serait capable de la reconnaitre et ainsi de le retrouver. Si du moins il s’y trouvait.

Bien sur, pour le moment elle préféra taire ses pensées à son ami, de peur qu’il ne s’inquiète. Elle se contenterait de lui laisser un mot afin qu’il ne s’inquiète pas trop de son absence soudaine et qu’il n’envoi pas toute une armée à son secours. Son but serait de rattraper sa faiblesse et de sauver son honneur ou bien d’accorder sa confiance à l’espèce opposé.

Jacob détourna le regard de la jeune femme et s’en éloigna. Elle ne comprit pas ce qui pouvait lui passer par la tête. Il se rapprocha de la falaise, à l’endroit où elle se trouvait à son arrivé, comme s’il désirait sauter en l’instant et la fuir. Son regard s’agrandit tant sa surprise était importante.

Elle recula de quelques pas, se disant qu’après tout elle n’avait plus rien à dire et qu’elle ne ferait qu’aggraver la situation. Il lui fallait partir maintenant pour réparer ses erreurs et ainsi retrouver sa place de second dans la meute, tout près de son alpha. Son ton froid, son regard fuyant ne lui disait rien qu’y vaille. Pourtant, la proposition de Jacob la laissa pantoise. Elle secoua la tête.

Et que dirai tu de le faire avec moi ce saut ?

La jeune femme s’inquiéta soudain pour son ami et le rejoignit près du bord de la falaise, posant sa main sur son bras, tentant de le faire réagir afin qu’il tourne son regard vers elle. Ses yeux reflétaient sa tristesse. Elle posa alors sa tête sur son bras, et lui répondit :

- Je vais me rattraper et corriger cette erreur. Je ne comprends même pas pourquoi tu ne me dispute pas plus alors que j’aurais pu par ma faute, être responsable de la mort de beaucoup de personne. J’exagère peut être un peu mais j’aimerais que tu me répondes. Sinon je tâcherais de te forcer à le faire ! Plaisanta t-elle en le regardant avec un sourire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : Taylor Lautner
Age d'apparence : 21 ans
Age réel : 21 ans
Messages : 829
Date d'inscription : 27/01/2011
Localisation : la réserve (en générale)
Humeur : Joyeux...
MessageSujet: Re: Un instant de réflexion [PV : Jacob Black] - TERMINE Mar 1 Nov - 14:49

Je n’avais nullement l’intention de fuir mais responsabilité. J’étais tout à fait conscient de mon rôle dans cette histoire. En revanche, je savais aussi que Leah ne comprendrais pas cela de la même façon. Je ne tenais pas à ce qu’elle se sente responsable de tout, même si c’était en partit le cas. Cela ne l’aidera pas à aller mieux. Et j’avais besoin d’elle en forme. J’avais un mauvais pressentiment qu’en a l’avenir. Pour une fois j’aurais vraiment aimé avoir Alice prêt de moi afin qu’elle me renseigne un peu. Pourtant je savais son don inutile au prêt de nous.

Si je lui avais proposé de sauter avec moi, ce n’était pas pour détourner son attention de la conversation. Nous serions amenés à en reparler ultérieurement. Mais j’avais espéré que par se biais, elle se confirait un peu plus a moi, sans la forcer. Je voulais que cela vienne d’elle. Alors pourquoi ne pas reprendre là ou je l’avais trouvé un peu avant que la conversation en vienne à l’incident. Mais visiblement le retournement de situation ne sembla pas lui convenir.

Je vais me rattraper et corriger cette erreur. Je ne comprends même pas pourquoi tu ne me dispute pas plus alors que j’aurais pu par ma faute, être responsable de la mort de beaucoup de personne. J’exagère peut être un peu mais j’aimerais que tu me répondes. Sinon je tâcherais de te forcer à le faire !

Elle ne comprenait pas et je pouvais très bien le comprendre. Mon rôle n’était pas forcément de la punir, mais de lui faire entendre que ce qu’elle avait fait n’était pas ce qu’elle aurait du faire. Et je savais qu’elle avait comprit sa faute et pour moi cela me suffisait. Je me retournais alors vers elle, faisant dos à l’océan et son immensité.

Leah, la raison pour laquelle je ne te dispute pas plus, comme tu le dis. C’est parce que je sais que tu as conscience de ce que cet incident implique et que cela te travail à présent. Je ne te demande pas de te rattraper, ni même de corriger ton erreur. Ce qui est fait, est fait, on ne reviendra pas dessus.

Après quoi je lui rendis son sourire et fit quelque pas vers elle. Posant alors ma main sur son bras. Je savais que je ne pouvais pas la forcé à me parler de tout ce qui la tracassé et que ce n’était pas forcément le bon moment, mais je devais lui faire comprendre que si elle en avait besoin, l’ami que je représentais à ses yeux serait là le moment venu pour l’écouté si besoin était.

Alors cesse te ruminer cela et de chercher à ce que je te punisse plus que nécessaire. En revanche je le ferai si tu ne saute pas de cette falaise avec moi.

Lui adressant un dernier sourire de défit. Je lui tournais le dos et me mit à courir en direction de la falaise. Prenant ainsi mon élan je sautais. Cela faisait bien longtemps que je ne l’avais pas fait. Et j’avais oublié les sensations que la chute pouvait ainsi procurer. Je n’étais pas sur qu’elle me suive et si ce n’était pas le cas, je ne lui en voudrais pas non plus. Mais le saut mettait ainsi fin à la conversation précédente pour le moment. Même si je le savais, elle referait surface à un moment.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : Julia Jones
Age d'apparence : 23 ans
Age réel : 23 ans
Messages : 296
Date d'inscription : 10/10/2011
Localisation : Dans les bois.
Humeur : Changeante.
MessageSujet: Re: Un instant de réflexion [PV : Jacob Black] - TERMINE Mar 1 Nov - 23:19



Elle avait attendu sa réponse comme s'il s'agissait d'une décision importante pour elle, quelques choses qui changerait le cours de sa vie. Leah accordait bien trop d'importance à cette affaire et cela la perturba que ce ne soit pas vraiment le cas de son ami. Elle ne savait que dire, que faire pour qu'il lui pardonne.

Leah, la raison pour laquelle je ne te dispute pas plus, comme tu le dis. C’est parce que je sais que tu as conscience de ce que cet incident implique et que cela te travail à présent. Je ne te demande pas de te rattraper, ni même de corriger ton erreur. Ce qui est fait, est fait, on ne reviendra pas dessus.

Il fit quelques pas vers la falaise après avoir posé sa main sur mon épaule et m'avoir rendu mon sourire.

Alors cesse te ruminer cela et de chercher à ce que je te punisse plus que nécessaire. En revanche je le ferai si tu ne saute pas de cette falaise avec moi.

Jacob lui adressa un dernier sourire de défit avant de tourner le dos et de se mettre à courir en direction du bout de la falaise. Elle n'eu pas le temps de le retenir et se contenta juste d'observer sans un mot le saut de son ami. Ainsi, il mettait fin à la conversation qu'il venait d'avoir, laissant Leah dans l'hésitation totale quant à sa réaction futur avec les vampires et surtout ce vampire. Elle n'avait pas perçu de changement réel dans l'attitude de Jacob, il restait sage, droit et juste même s'il avait tendance à se reprocher trop vite les choses. C'est alors que son idée de se rendre à Seattle dans le but de chercher le vampire de l'après midi lui revint en tête. Elle se questionna personnellement, hésitant entre rejoindre son ami dans l'eau froide de la mer ou bien tenter le diable et aller chercher cet homme inconnu parmi les dangers d'une ville infesté de vampire. Son choix fut vite fait. Elle releva le défis même si ce ne fut pas exactement celui que Jacob lui avait lancé. Elle en était consciente mais souhaitait se rattraper et donner le meilleur d'elle même. Comme à l'époque, Leah se mit en tête qu'elle devait faire ses preuves afin de se motiver d'avantage. Elle risquait sa vie, mais elle s'en fichait. Tout ce qui comptait à ses yeux en l'instant était de ne pas décevoir Jacob, bien qu'au fond de son coeur elle se doute que son ami ne comprendrait pas son geste et ne l'approuverais pas. Il avait voulu que tout deux ils passent à autres choses. Elle aurait bien voulu mais son esprit ne cessait de ressasser les images de l'après midi, de s'attarder sur ce visage parfait...

Lançant un bref regard vers la mer, elle se détourna et se mit à courir en direction de chez elle afin d'y laisser un mot qui disait :

  • "Ne me chercher pas je suis partie me promener dans Seattle.
    Leah"


Une fois la chose faite, elle se détourna et se dirigea vers la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un instant de réflexion [PV : Jacob Black] - TERMINE

Revenir en haut Aller en bas

Un instant de réflexion [PV : Jacob Black] - TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Twilligth - Caché par les vents d’Hiver - Jacob/Edward - PG13
» Black Books (série anglaise)
» [THEME HD / HD2][Manila 2.5 ROM HD2 HTC Officielle] RED-Black
» [THEME] LASKARTHEME V2 "Black","Blue","Green" and "Transparent"
» Bleach 374 - Gray Wolf Red Blood Black Clothing White Bone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight rpg - Chapitre 5, Lunaison :: Archives et Corbeille :: Twilight Lunaison : Saison 1 :: Rps Terminés :: Rps dans le contexte-