Twilight Lunaison est un forum de rpg qui poursuit l'intrigue de Révélation, chapitre de la saga Twilight de Stephenie Meyer. Pour sa renaissance : une nouvelle intrigue, de nouveaux personnages, rejoignez-nous pour écrire l'histoire...
 

Partagez|

Un loup n'est jamais vraiment seul... [pv Sora Péoria & Noah Kiowa][FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Feat. : Vanessa Hudgens
Age d'apparence : 20 ans
Age réel : 19 ans
Messages : 594
Date d'inscription : 17/02/2011
Localisation : Avec les Quileutes, ma famille.
Humeur : Souriante.
MessageSujet: Un loup n'est jamais vraiment seul... [pv Sora Péoria & Noah Kiowa][FINI] Jeu 22 Sep - 17:38

Il pleut par petites averses, avec pas mal de vent, en tout cas assez pour faire de jolie vagues: bref un temps parfait pour aller surfer quand on n'est pas frileux (ce qui "bizarrement" n'est pas mon cas). En tout cas, ce temps tombe bien, je ne savais pas vraiment quoi faire... Je mis donc mon maillot, m'habilla en short et chemise, puis fonça vers la Push munie de ma planche. Je n'en avais pas une à moi quand j'étais avec mes... "parents. Le club où j'étais me la prêtais, mais là je me suis fait plaisir, c'est une pure merveille ! Elle est blanche avec des fleurs vertes, des écritures styles vieux latins, et plein d'arabesque, bref je l'adore ! Les souvenirs des cours que j'avais pris étant enfant étaient bien loin, et j'ai dû y retourner plusieurs fois avant de retrouver mon niveau, mais c'est vraiment plaisant... Cette montée d'adrénaline que vous avez quand une vague approche, un mélange de peur et d'enthousiasme mêlé à de l'excitation c'est tout simplement extraordinaire...
C'est donc par cette jolie journée, enfin plutôt jolie pour Forks que je me dirigea vers la plage Quileute. J'y rencontra Noah. Il étais installé sur un rondin de bois, à moitié à l'abri quand je suis arrivée, il avait l'air perdue dans ses pensées et à vrai dire, j'hésitais à aller lui parler. Mais après avoir réfléchis, je ne me voyais pas aller m'amuser sur l'eau sans au moins lui avoir dit bonjour. Et puis, Je me suis rendu compte qu'il était bien souvent seul, du moins quand sa sœur n'étais pas là. et trop seul a mon gout, ça a des avantages la solitude, mais pas tout le temps... Et puis, quelque chose en lui attisait ma curiosité... comme s'il portais le poids du monde sur ses épaules... il me faisait penser à Atlas, ce Titans qui reçu comme punition de porter les mondes sur ses épaules, toute la journée, et pour qui j'ai toujours eu de la compassion... Mais je ne posa aucune questions à Noah, il se livrera uniquement s'il le souhaite.

Bref je m'approcha de lui, souriante et dit:

-Salut Noah ! Que fais tu ici tout seul ?
Seul Jake est parti en ronde de reconnaissance, la meute est au complet sinon...
Ils ne t'ont pas rejeté quand même !


Je marqua une pause puis ajouta, d'un ton léger pour ne pas l'embarrasser:

-En fait j'ai l'impression que tu aimes la solitude, un vrai loup !
je lui fit un clin d'œil, et le voyant sourire je repris:
Est-ce que je serais mal vu par le loup grisâtre si je rompais cette solitude ?


J'avais prononcé le mot "grisâtre" avec une moue inqualifiable, pour bien montrer qu'il n'y avait aucune méchanceté dans mes paroles. Noah n'étais pas avec nous depuis longtemps, j'espérais bien m'entendre avec lui, après tout je suis moi aussi nouvelle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Loup modérateur attentif


Feat. : Adam Gregory
Age d'apparence : 20 ans
Age réel : 20 ans
Messages : 1198
Date d'inscription : 18/09/2011
Localisation : Près de ceux que j'aime
MessageSujet: Re: Un loup n'est jamais vraiment seul... [pv Sora Péoria & Noah Kiowa][FINI] Sam 24 Sep - 12:59

-Bon R... Noah tu viens?
-Oui, j'arrive,

répondis-je faisant mine de ne pas remarquer qu'elle avait faillit se tromper une fois de plus dans mon prénom. Cependant, je comprenais parfaitement que ça puisse lui être difficile puisque j'avais le même problème. J'enfilai rapidement un jean et un t-shirt et filai rejoindre Lélia. Elle s'était mis dans la tête d'aller faire un tour à la plage... Quelle idée, avec le temps qu'il faisait? J'étais plus inquiet pour elle que pour moi car depuis que j'étais un loup, le froid n'était plus vraiment un problème.

-Tu n'auras pas froid? avait-elle demandé inquiète.

Je lui fis un sourire éclatant avant de lui tendre ma main. Lélia la toucha et une fois de plus, elle sembla stupéfaite par la chaleur que je dégageais. Nous sortîmes donc et immédiatement je vis que Lélia regardait le ciel d'un air consternée. Elle respira un grand coup avant de faire quelques pas, cependant il pleuvait et elle n'avait visiblement pas pris de veste à capuche. Je lui fis un petit sourire victorieux et elle fit une petite moue déçu.

-Bon d'accord, tu avais raison... finit-elle par dire.

Je lui souris à nouveau, je lui avais bien dit qu'il faisait trop froid pour aller à la plage mais Lélia n'avait pas voulu me croire.

-Je rentre à la maison, tu viens?
-Non, je vais quand même aller faire un tour à la plage.
- Ok, à tout à l'heure alors.

Lélia me fit un petit signe de la main avant de rentrer dans la maison tandis que je me dirigeais vers la plage. Une fois arrivé là bas, je m'étais installé sur un rondin de bois tâchant de me mettre à l'abri bien que pour moi, il ne fasse pas spécialement froid. Je regardai les vagues, qui étaient plutôt belle aujourd'hui me laissant envahir par mes pensées.
Ce fus l'arrivée de Sora qui me sortit de l'état de demi-sommeil dans lequel je m'étais plongée. Elle me sourit avant de dire:

-Salut Noah ! Que fais tu ici tout seul ? Seul Jake est parti en ronde de reconnaissance, la meute est au complet sinon...Ils ne t'ont pas rejeté quand même !

J'allais répondre, cependant elle ajouta immédiatement:

-En fait j'ai l'impression que tu aimes la solitude, un vrai loup !

Sora me fit un clin d'œil et je souris de sa remarque qui n'était pas fausse, j'avais besoin de me retrouver un peu seul, peut-être plus souvent que tous le monde. Je répondit en souriant à nouveau:

- Je ne devais pas être seul à la base, c'est ma soeur qui à voulu venir. Mais il faisait un peu trop froid pour la Miss donc elle est rentrée à la maison.

Toujours aussi souriante elle ajouta:

-Est-ce que je serais mal vu par le loup grisâtre si je rompais cette solitude ?

A la moue qu'elle affichais, je compris que le mot "grisâtre" n'était pas fait pour blesser; de toute façon ça m'aurait étonné de la part de Sora, elle qui était un véritable rayon de soleil.

-Bien sûr, comme si la compagnie d'une certaine louve blanche m'avait un jour dérangé.

déclarais-je en riant. Je m'étais toujours bien entendu avec Sora et ce n'était pas aujourd'hui que ça changerais, elle était tellement gentille et compréhensive.

-Sinon ça va toi? demandais-je désireux de discuter un peu avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : Vanessa Hudgens
Age d'apparence : 20 ans
Age réel : 19 ans
Messages : 594
Date d'inscription : 17/02/2011
Localisation : Avec les Quileutes, ma famille.
Humeur : Souriante.
MessageSujet: sujet test Dim 16 Oct - 9:24

    Quelque chose passait bien entre nous. Noah avait souri, et en plus il m'a charrié ! C’était extrêmement plaisant de pouvoir discuter avec quelqu'un de réservé d'habitude... cela me procurait la sensation d'avoir réussi à découvrir une partie de quelqu'un que les autres ignore, et ça ça me plait énormément ! En plus, quand on le connaît, Noah est un tout autre homme que celui qui est réservé et tout timide ! Il est gentil, drôle, et souriant ! Et puis, il y a toujours quelque chose qui m'a plut chez lui: l'amour qu'il porte à sa sœur... c'est vraiment quelque chose de fort, c'est pour moi la plus belle image de l'amour fraternel... ils sont tellement proche. J'ai toujours voulu avoir quelqu'un avec qui tout partagé comme une petite sœur, mais je suis fille unique moi... pas de bol !
    A ce moment là, Noah parla justement de sa sœur, je lui répondis, non sans sourire:

    - C'est dommage que ta sœur t’est lâchée : la petite frileuse !

    Nous rîmes sur ces paroles pleines de sous entendus... Ensuite, c'est lui qui avait engagé la conversation ! Je lui répondis avec le sourire, comme à mon habitude:

    -Moi ça va très bien, j'étais partie faire du surf, avec ce temps c’était super, mais discuter avec toi c'est mieux ! Et toi comment vas tu ?

    Après qu'il m'ait répondue, j’engageai la conversation sur autre chose, j'espérais ne pas le gêner, mais qui ne tente rien n'a rien ! Je dis donc, très légèrement:

    - Alors au fait, comment te sens-tu dans la meute ? Parce que lire tes pensées c'est sympas, mais en dehors de tout ça, c'est particulier.... Je me souviens quand je suis venue ici pour la première fois je n'étais pas comme tu me vois en ce moment !

    Je finis ma phrase en roulant les yeux, pour accentuer le fait que j’avais beaucoup changé depuis mon arrivée ici, et pas seulement physiquement… J'attendis sa réponse avec impatience, curieuse, dans la limite du raisonnable, de connaitre ses pensées cachées.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Loup modérateur attentif


Feat. : Adam Gregory
Age d'apparence : 20 ans
Age réel : 20 ans
Messages : 1198
Date d'inscription : 18/09/2011
Localisation : Près de ceux que j'aime
MessageSujet: Re: Un loup n'est jamais vraiment seul... [pv Sora Péoria & Noah Kiowa][FINI] Mer 26 Oct - 16:11

Ce que j'aimais chez Sora c'est que sans le faire exprès elle avait la capacité à faire resurgir le jeune homme que j'avais pu être avant la mort de mes parents, gentil, drôle, souriant, toujours prêt à parler aux autres... Enfin, tous le contraire de la personnalité que tous le monde me connaissait, la seule autre personne à m'avoir vu comme ça un jour jusqu'à maintenant était Lélia et j'aimais ça, pouvoir à nouveau m'ouvrir aux autres sans difficulté, parler, rire, j'avais l'impression que ça ne m'étais pas arrivé depuis des années.

-C'est dommage que ta sœur t’est lâchée : la petite frileuse !

Nous rimes ensemble de cette remarque, l’avantage d'être loup c'est que la fraîcheur n'était plus vraiment un problème bien au contraire.

-Moi ça va très bien, j'étais partie faire du surf, avec ce temps c’était super, mais discuter avec toi c'est mieux ! Et toi comment vas tu ?

Je lui fis un sourire, c'était gentil à elle de prendre du temps pour discuter avec moi alors qu'elle pourrais s'éclater à surfer. Je réfléchis quelques secondes à la réponses que j'allais lui donner, devais-je lui parler d'Andréa ? Car si j'allais mieux, beaucoup mieux même et que je commençais aujourd'hui à retrouver goût à la vie c'était bien grâce à la magnifique jeune fille au yeux couleur d'océan dont je m'étais imprégné. Lorsque je pensais à Andréa un petit sourire rêveur se dessina sur mes lèvres sans que je ne puisse m'en empêcher. Je revint sur la planète Terre et répondit à Sora en lui faisant un petit sourire.

-Moi ça va très bien

Sora changea de sujet de conversation :

-Alors au fait, comment te sens-tu dans la meute ? Parce que lire tes pensées c'est sympas, mais en dehors de tout ça, c'est particulier.... Je me souviens quand je suis venue ici pour la première fois je n'étais pas comme tu me vois en ce moment !

Elle finit sa phrase en roulant des yeux certainement pour accentuer le fait qu'elle avait du beaucoup changé depuis le moment ou elle était arrivé. Le meute... disons que pour moi c'était un peu compliqué à vivre, parce que j'étais plutôt de nature solitaire et que le fais qu'on puisse voir tous ce qui me venait à l'esprit lorsque j'étais sous ma forme de loup était difficile à accepter, parce que la meute c'était censé être comme une seconde famille mais que pour le moment je me sentais vraiment très différent d'eux malgré tous les efforts qu'ils pouvaient faire pour se rapprocher de moi. De toute façon, il y avait certaine choses sur mon passé que je ne pourrais jamais leur dire et ça instaurerais toujours une certaine distance entre eux et moi bien qu'il soit difficile d'être plus proches lorsque nous étions sous notre forme animale.

-Disons que c'est difficile... Mais bon c'est nouveau tous ça je m'y habituerais je pense, dis-je en lui faisant un petit sourire.

Elle pourrait toujours me demander de développer si elle était curieuse, je n'aimais pas vraiment parler de moi donc je préférais ne pas m'étaler.

-Mais dis moi, ça fait longtemps que tu as rejoints la meute d'ailleurs ? Lui demandais-je curieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : Vanessa Hudgens
Age d'apparence : 20 ans
Age réel : 19 ans
Messages : 594
Date d'inscription : 17/02/2011
Localisation : Avec les Quileutes, ma famille.
Humeur : Souriante.
MessageSujet: Re: Un loup n'est jamais vraiment seul... [pv Sora Péoria & Noah Kiowa][FINI] Jeu 3 Nov - 19:28

    Il n'avait pas l'air à l'aise dans la meute... Cela se voyait clairement en fait. La première chose flagrante: il est seul alors que tout le monde est chez Emily. Mais il n'y a pas que ça, chaque fois que l'on organise une sortie "Loups" il n'est pas vraiment de la partie... Chez Emily, les rares fois où il y est, il reste dans son coin, sans rien dire. Je crois que lire dans les pensées des autres le gène en plus. C'est vraiment bizarre comme sensation c'est vrai. Au début moi je trouvais ça bien, plus de secrets, plus de mensonges, tout ce qui m'horrifiait chez les humains disparaissait chez les Loups. Mais ça veux aussi dire plus d'intimité, toutes nos peurs, nos sentiments, nos pensées les PLUS secrètes sont dévoilées à TOUTE la meute ! Ça peut être vraiment gênant parfois... Et puis, pour ce qui concerne Noah, je pense que d'origine, il n'est pas joueur et heureux d'être Loup comme nous tous... Peut être est il encore trop "jeune", la peur du nouveau est peut être encore en lui... Il y a surement de ça, mais j'ai l'impression qu'il ne s'y fera jamais comme moi je m'y suis faite je pense. En réalité, on n'a pas l'impression qu'il prend ses transformations comme de BONNES choses... Il devrait, c'est vraiment un don de la nature, il faut juste savoir se contrôler...

    Enfin, il est resté très évasif là dessus, mais j'ai eu l'impression qu'il n'avait pas envie de parler de lui, alors je n'ai pas insisté, nous verrons au fil du temps. Il me posa une question comme pour détourner le sujet de sa personne:
    -Mais dis-moi, ça fait longtemps que tu as rejoints la meute d'ailleurs ?

    Je souris à cette question, mais d’un sourire nostalgique… Cela me rappelait que je n’ai pas toujours été une Louve. C’est comme une seconde nature pour moi, je m’y suis fait très vite en fait, et par moment j’ai l’impression que c’est naturel, que j’ai toujours été comme ça, je ne changerais pas. D’ailleurs pourquoi voudrais-je changer ? Etre une Louve est la plus belle chose qu’il me soit arrivée, j’ai un but précis dans la vie maintenant : prendre soin des gens de la meute, et des humains aussi. Du coup, je me sens utile, et ça c’est extraordinaire…
    Je repris le fil de mes pensées et lui répondit :

    - En fait pas très longtemps, bientôt un an et demi maintenant. Mais c’est ma famille… J’ai l’impression que ça fait une éternité que je suis avec eux… A force, tu connais les qualités de chacun, sur qui tu peux compter en cas de problèmes… à peu près tous d’ailleurs rajoutais-je. Et puis tu arrive presque à prévoir les réactions de tel ou tel Loup dans telle ou telle situation. On ne peut rien se cacher, en fait, mieux vaut ne rien avoir à cacher quand tu es Loup !

    Je ris de ce conseil, mais le rire de Noah paraissait gêné… Enfin, je repris :

    -Ca peut paraître bizarre et plutôt « mal », mais c’est une bonne chose en fait. On s’entend tous à merveille, même avec Leah alors c’est pour dire !

    Je lui adressa un clin d’œil avant de continuer l’éloge de la vie de Loup.

    - Et puis le plus grand avantage à mon avis, c’est qu’on se rend compte que l’on n’est pas le seul à traverser ce qu’on traverse… Ca marche pour n’importe quoi en fait. Tout les Loups vont ou connaisse déjà l’imprégnation, on peut en parler librement tous ensemble, et chacun peut apporter une vision différente, conseils, remarques etc.… Mais ça ne marche pas forcément que pour les trucs de Loups, on est tous dans le même lycée, du coup on peut parler de tel ou tel potin, de tel ou tel prof… En fait voilà, pour moi c’est ça être un Loup : pouvoir toujours compter sur nos frères et sœur de meute, et ce quoi qu’il arrive.

    J’avais eu les yeux dans le vague durant tout mon discours. Etre un Loup était un vrai bonheur pour moi, c’était plus qu’une chance, c’était LA chance de ma vie… je tournai la tête pour voir la réaction de Noah, et dis en faisant la moue avec ma bouche :

    - J’ai l’air niaise hein?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Loup modérateur attentif


Feat. : Adam Gregory
Age d'apparence : 20 ans
Age réel : 20 ans
Messages : 1198
Date d'inscription : 18/09/2011
Localisation : Près de ceux que j'aime
MessageSujet: Re: Un loup n'est jamais vraiment seul... [pv Sora Péoria & Noah Kiowa][FINI] Mer 9 Nov - 16:07

Lorsque je lui eus demandé depuis combien de temps elle était dans la meute Sora fit un petit sourire nostalgique que j’eus du mal à interpréter. Je la regardai écoutant sa réponse attentivement curieux d’en apprendre un peu plus sur elle.

- En fait pas très longtemps, bientôt un an et demi maintenant. Mais c’est ma famille… J’ai l’impression que ça fait une éternité que je suis avec eux… A force, tu connais les qualités de chacun, sur qui tu peux compter en cas de problèmes… à peu près tous d’ailleurs . Et puis tu arrive presque à prévoir les réactions de tel ou tel Loup dans telle ou telle situation. On ne peut rien se cacher, en fait, mieux vaut ne rien avoir à cacher quand tu es Loup !

Je me forçai à rire avec elle mais j’eus l’impression que mon rire sonnait atrocement faux. Tous le problème était la justement, j’étais un loup et avait tout de même un lourd secret à cacher à ma meute. Du coup lorsque j’étais sous ma forme lupine je devais sans arrêt contrôler mes pensées pour éviter de songer à quelque chose qui pourrait mettre le secret de ma fausse identité en danger. Car si je me mettais en danger ma sœur le serait forcément aussi et ça c’était la dernière chose au monde que je souhaitais. Pour le fait de prévoir les réactions de tel ou tel loup, j’avouais que j’aimais bien ça, connaître tellement la personne qu’on pouvait anticiper ses moindres mouvements et puis ça donnait vraiment l’impression d’une meute soudé, en harmonie.

-Ca peut paraître bizarre et plutôt « mal », mais c’est une bonne chose en fait. On s’entend tous à merveille, même avec Leah alors c’est pour dire !

Leah… sacrée caractère cette jeune fille mais étrangement je l’aimais bien et puis je connaissais son histoire alors je comprenais le pourquoi du comment de son mauvais caractère. Il est vraie que tous les membres de la meute s’entendait bien et il était vraiment rare qu’il y aie du conflit, moi j’avais bien remarqué les efforts qu’ils avaient tous fait, Sora, Jacob, Leah et Seth, pour se rapprocher de moi, et ne pas pouvoir percer l’espèce de coquille dans laquelle je m’étais enfermé depuis la mort de mes parents c’était parfois difficile. J’essayais de m’intégrer mais j’avais vraiment du mal surtout que je ne pourrais jamais leur dire toute la vérité sur moi-même et que ça mettrait toujours une certaine distance entre eux et moi.
Sora m’adressa un clin d’œil, moi je l’écoutai faire l’éloge de la vie de loup avec un demi sourire

- Et puis le plus grand avantage à mon avis, c’est qu’on se rend compte que l’on n’est pas le seul à traverser ce qu’on traverse… Ca marche pour n’importe quoi en fait. Tout les Loups vont ou connaisse déjà l’imprégnation, on peut en parler librement tous ensemble, et chacun peut apporter une vision différente, conseils, remarques etc.… Mais ça ne marche pas forcément que pour les trucs de Loups, on est tous dans le même lycée, du coup on peut parler de tel ou tel potin, de tel ou tel prof… En fait voilà, pour moi c’est ça être un Loup : pouvoir toujours compter sur nos frères et sœur de meute, et ce quoi qu’il arrive.

Sora avait les yeux perdu dans le vague ce qui me fit sourire. On voyait vraiment que la vie de loup lui plaisait et c’était génial de la voir aussi épanouit. Moi ce n’était pas que je n’aimais pas la vie de loup, juste que tout ça était nouveau pour moi et que j’avais du mal à tous accepter pour le moment. Et puis il y avait aussi que l’idée même de tuer m’était insupportable, insurmontable à cause de ce que j’avais fait par le passé et que je savais qu’un jour je serais forcément confronté à un vampire que je devrais assassiner.

Sora fit la moue avant de demander

- J’ai l’air niaise hein?

Ça question me fit légèrement rire mais je m’empressais de lui répondre afin qu’elle n’imagine pas que je me moque d’elle :

-Non pas du tout, tu as l’air heureuse dans ta vie de loup et c’est super.

Je marquai une légère pose et décidai de faire ce que je n’avais jamais fait auparavant hormis avec Jacob, lui dire mon point de vue.

-A vraie dire, ce n’est pas que je n’aime pas la vie de loup c’est juste que… c’est nouveau tous ça alors il va me falloir le temps de m’y faire. Et puis comme tu l’as dit c’est tout de même spécial de pouvoir lire dans les pensées des autres même si au moins tu as raison, plus de secret, enfin presque plus.

Par ma dernière remarque je voulais simplement dire que même en étant loup, il était possible de cacher quelque chose à ses frères de meutes, même si c’était difficile et j’étais bien placé pour le savoir.

-Et puis la meute c’est également super dans le sens ou tu sais que tes semblables seront toujours là pour toi quelque soit la situation. Tu sais aussi que tu auras toujours une oreille attentive pour t’écouter et ça c’est vraie que je ne l’aie jamais connu auparavant

J’étais gêné, il était vraiment rare que je parle de moi ou de mon point de vue de la sorte et j’appréhendai légèrement la réaction que pourrais avoir Sora suite à mes paroles. J’ajoutai cependant à ceux que je venais de dire :

- Le hic c’est que comme tu as du le voir je suis plutôt de nature solitaire et réservé, hors tu n’es jamais autant entouré que quand tu es loup je croie. Cependant ça ne me gêne pas loin de là, c’est une chose que je n’avais jamais connu auparavant c’est tout.

Je ne savais que dire donc je conclus :

-Donc non, tu n’as pas l’air niaise du tout et dans un sens je comprends que tu puisse aimer ta vie de loup car elle ne me déplaît pas à moi non plus

***************************

couleur de rp: limegreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : Vanessa Hudgens
Age d'apparence : 20 ans
Age réel : 19 ans
Messages : 594
Date d'inscription : 17/02/2011
Localisation : Avec les Quileutes, ma famille.
Humeur : Souriante.
MessageSujet: Re: Un loup n'est jamais vraiment seul... [pv Sora Péoria & Noah Kiowa][FINI] Ven 11 Nov - 18:16

    Noah riait ! Légèrement certes, mais bon, il riait quand même… D’un rire sincère, naturel et insouciant. C’était mignon à voir… Je devais vraiment avoir l’air niaise alors. Il me sourit et me répondit assez vite :

    -Non pas du tout, tu as l’air heureuse dans ta vie de loup et c’est super.

    Il avait raison, j’étais heureuse comme je suis… J’aimais ce que j’étais, j’aimais ce qu’on faisait, j’aimais les avantages et mêmes les inconvénients ! Bref, j’aimais être une Louve.
    Je ne m’attendais pas à ce que Noah me réponde, lui qui est toujours si réservé d’habitude, et pourtant il le fit ! Il me confia ce qu’il pensait de tout ça, de sa vie de Loup.

    -A vraie dire, ce n’est pas que je n’aime pas la vie de loup c’est juste que… c’est nouveau tous ça alors il va me falloir le temps de m’y faire. Et puis comme tu l’as dit c’est tout de même spécial de pouvoir lire dans les pensées des autres même si au moins tu as raison, plus de secret, enfin presque plus.

    Je resta un moment sans rien dire je pense… Mais je me ressaisi vite, après tout, c’était une bonne chose qu’il se livre à moi, j’adorais ça. Une fois sa phrase finie, je le regardai d’un air compatissant, j’étais passé par là après tout… J’allais lui répondre, quand il continua, je le laissais parler, je ne voulais absolument pas le couper dans un si bel élan.

    -Et puis la meute c’est également super dans le sens ou tu sais que tes semblables seront toujours là pour toi quelque soit la situation. Tu sais aussi que tu auras toujours une oreille attentive pour t’écouter et ça c’est vraie que je ne l’aie jamais connu auparavant.

    Je pensais comme lui ! je ne m’attendais pas à ça du tout de la part de Noah… Je croyais qu’il m’aurait dit quelque chose du genre « Moi je n’aime pas vraiment ce que je suis devenu, mais je m’y fais. » Enfin quelque chose de court, vague et distant… Comme tout ce qu’il disait d’habitude ! Mais là il était parti à dire tout ce qu’il pensait de la nouvelle vie qu’étais la sienne depuis quelques mois. Et en plus il continuait :

    - Le hic c’est que comme tu as du le voir je suis plutôt de nature solitaire et réservé, hors tu n’es jamais autant entouré que quand tu es loup je croie. Cependant ça ne me gêne pas loin de là, c’est une chose que je n’avais jamais connu auparavant c’est tout.

    Alors c’était donc ça… Il était simplement surpris par cette union qu’il y avait entre nous tous. Après tout, c’est vrai qu’a part avec sa sœur, il n’avait pas connu ça auparavant… J’étais touchée par ses mots, j’arrivais enfin à le comprendre, ou du moins à peu près. Il conclut en revenant sur ma question de départ :

    -Donc non, tu n’as pas l’air niaise du tout et dans un sens je comprends que tu puisses aimer ta vie de loup car elle ne me déplaît pas à moi non plus.

    Au moins, je n’avais pas parue ridicule, il pensait comme moi, sauf qu’il était encore dans l’étape de la surprise, et de la peur de l’inconnu. Je lui souris (Je souris tout le temps en fait, il faudrait vraiment que j’arrête parfois…) et le regarda avec tendresse :

    -Alors ce n’est pas que tu n’aimes pas être un Loup… Ca me rassure tu sais, je croyais que tu étais distant parce que tu n’aimais pas ce statut, que tu pensais qu’on était des monstres… Mais ce n’est pas ça alors ? Parce que tu sais, on s’y fait, vivre en communauté ça a du bon, et plus de bons cotés que de mauvais ! Et puis après tout, on rend service aux humains, si on n’était pas là, il y aurait beaucoup plus de mort qu’à l’heure actuelle… Mais sans parler du coté « héroïque » de la chose, être Loup c’est agréable. Pas tout le temps, mais en général je trouve que c’est une merveilleuse chose. Et j’espère vraiment que tu te plairas dans ce monde toi aussi.

    Je marqua une pause. Je me demandais ‘il fallait que j’aborde le sujet de sa sœur ou pas… Finalement, je le fit, mis en délicatesse :

    -Dit moi Noah, tu es vraiment très proche de ta sœur. Mais ce n’est pas une reproche hein ! C’est bien, au contraire… C’est tellement rare… C’est juste que je me disais que le fait que tu sois déjà si lié à quelqu’un te rend peut être retissent vis-à-vis des autres… et surtout de ta vie de Loup, vu que Lélia est humaine… C’est normal du coup que tu te sentes gêné par rapport à elle, tu ne veux pas avoir de plaisirs qu’elle elle n’aura jamais le droit de connaitre…


    J’avais dit ça comme si c’étais moi qui le pensais, mais je me repris, j’étais peut être été un peu trop loin…

    -Je suis désolé, je suis indiscrète… Je dis ça comme si je pouvais savoir ce que ça faisait alors que je ne peux qu’imaginer…


    J’aurais aimé avoir un grand frère, quelqu’un qui me protègerais tout le temps, quelqu’un sur qui compter… Je n’avais pas cette présence au dessus de moi, et du coup, mes amis étaient très importants pour moi. Et surtout Jacob… Mais ça c’est autre chose. Avoir une petite sœur ne m’aurait pas déplut non plus en réalité… J’aime protéger les autres, faire attentions à eux, les voir sourire… C’est pour ça que je suis si maternelle (sans être possessive non plus) avec mes frères et sœurs de meute… Si j’avais eu une petite sœur, cela aurait peut être été différent…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Loup modérateur attentif


Feat. : Adam Gregory
Age d'apparence : 20 ans
Age réel : 20 ans
Messages : 1198
Date d'inscription : 18/09/2011
Localisation : Près de ceux que j'aime
MessageSujet: Re: Un loup n'est jamais vraiment seul... [pv Sora Péoria & Noah Kiowa][FINI] Dim 13 Nov - 20:21

Je venais de faire quelque chose que je n’avais jamais fait auparavant avec quelqu’un d’autre que ma sœur, enfin si avec Jacob et encore ; je m’étais confié, j’avais donné mon opinion, aussi j’attendais la réaction de Sora avec une certaine anxiété, elle devait être étonné. Moi qui d’habitude était plutôt du genre à donner des réponses évasive là je venais de faire tous le contraire. Sans que je puisse réellement dire pourquoi je me sentais bien avec Sora, j’avais l’impression d’être moi-même simplement. La jeune femme me sourit et me regarda avec une certaine tendresse.

-Alors ce n’est pas que tu n’aimes pas être un Loup… Ca me rassure tu sais, je croyais que tu étais distant parce que tu n’aimais pas ce statut, que tu pensais qu’on était des monstres… Mais ce n’est pas ça alors ? Parce que tu sais, on s’y fait, vivre en communauté ça a du bon, et plus de bons cotés que de mauvais ! Et puis après tout, on rend service aux humains, si on n’était pas là, il y aurait beaucoup plus de mort qu’à l’heure actuelle… Mais sans parler du coté « héroïque » de la chose, être Loup c’est agréable. Pas tout le temps, mais en général je trouve que c’est une merveilleuse chose. Et j’espère vraiment que tu te plairas dans ce monde toi aussi.

Je ne sus réellement pas quoi répondre pour le coup, non je ne trouvais pas que les loups étaient des montres, moi j’en étais un mais c’était différent. Je n’arrivais pas totalement à accepter le loup en moi mais c’était parce que ma première transformation ne s’était pas bien passé du tout. Le problème était que l’idée même de tuer, même s’il s’agissait de vampire, me terrifiait au plus haut point et que je m’en sentais totalement incapable. Je l’avais déjà fait une fois et me sentais profondément mal à cause de ça, j’étais un criminel, qui méritait peut-être même d’aller en prison. Alors même si tuer un vampire revenaient à épargner des dizaines de vies humaines je m’en sentais incapable. Pourtant je savais très bien qu’un jour ou l’autre j’y serais confronté et n’aurait pas le choix, je serais obligé de le faire. Dans le but de la préservation de notre secret à ma sœur et à moi je ne pouvais pas présenter ma façon de voir les choses à Sora de la sorte. Je me contentai donc de confirmer ce qu’elle venait de dire

-Non je ne trouve pas que nous sommes des montres bien au contraire Sora, après tout en tuant des vampires nous épargnons des centaines de vies humaines et c’est génial de se sentir utile de la sorte. Et je suis d’accord avec toi, je pense même qu’en étant loup il y a beaucoup plus de bon côté que de mauvais.

Je n’avais pas totalement mentit, même si je n’y avais pas vraiment droit, j’aimais être entouré de la sorte, savoir que si un jour j’en avais besoin il y aurait toujours quelqu’un pour moi et vice versa, la meute s’était comme ma seconde famille et je serais toujours là pour eux.

Sora avait marqué un temps de pause et semblait hésiter. Je ne savais vraiment pourquoi. Cependant j’étais prêt à répondre à ses interrogations, enfin du moment qu’elles ne mettaient pas notre secret en péril. Au moment ou j’allais le lui dire elle se décida.

-Dit moi Noah, tu es vraiment très proche de ta sœur. Mais ce n’est pas une reproche hein ! C’est bien, au contraire… C’est tellement rare… C’est juste que je me disais que le fait que tu sois déjà si lié à quelqu’un te rend peut être retissent vis-à-vis des autres… et surtout de ta vie de Loup, vu que Lélia est humaine… C’est normal du coup que tu te sentes gêné par rapport à elle, tu ne veux pas avoir de plaisirs qu’elle elle n’aura jamais le droit de connaitre…

J’avouais ne pas m’être attendu du tout à ça et en être très surpris, les interrogations de Sora m’amenèrent même à y réfléchir ; étais-je proche de ma sœur au point de m’interdire, inconsciemment en tout cas, de m’ouvrir au autre ou de goutter à un plaisir qu’elle ne pourrait jamais avoir ? Peut-être… peut-être qu’au fond le fait d’être aussi proche de ma sœur m’amenait à ne pas m’ouvrir aux autres pour être pleinement disponible pour elle, je ne le savais pas. De toute façon le lien que j’avais avec Lélia était indestructible, nous aurions toujours la relation frère-sœur que personne n’aurait jamais ça j’en étais certain.

-Je suis désolé, je suis indiscrète… Je dis ça comme si je pouvais savoir ce que ça faisait alors que je ne peux qu’imaginer…

Je réfléchis à la réponse que j’allais lui donner et encore une fois je choisis la franchise, je m’étais ouvert à elle ce n’était pas le moment de faire marche arrière.

-Non tu n’es pas indiscrète, tu peux me poser les questions que tu veux, je me sens prêt à y répondre maintenant, enfin dans la mesure du possible.

Oui j’avais peut-être était un peu loin mais ne le regrettait aucunement, cependant j’espérais qu’elle ne pose pas de question sur la fin de ma phrase quelque peut énigmatique je dois l’avouer.

Pour ce que tu pense à propos de Lélia je t’avoue que jusqu’à maintenant je ne voyais pas les choses sous cet angle mais il est vraie que l’on peut se poser la question ; comme tu as pu le remarquer le lien que j’ai avec ma sœur est très fort, magique je dirais même et il est peut-être possible qu’inconscient je m’empêche d’être heureux dans ma vie de loup parce qu’elle ne connaîtra jamais ça, enfin je ne sais pas…

Je parlai décidément beaucoup, peut-être trop même mais il y a vraiment longtemps que je ne m’étais pas senti comme ça ; naturel. Au ton dont elle avait décrit mon lien avec Lélia je compris que Sora elle aussi aurait voulu avoir un grand frère ou une grande sœur qui aurait été là pour la protéger.

-Je parle beaucoup, lui dis-je avec un demi sourire, Tu dois être surprise.

Je marquai un petit temps de pause avant de lui demander

Tu aurais aimé avoir un grand frère ou une grande sœur non ?

J’avais posé la question naturellement et j’espérais que ça ne la vexerai pas. J’avais envi d’en apprendre un peu plus sur elle, la connaître un peu au-delà de la meute.

***************************

couleur de rp: limegreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : Vanessa Hudgens
Age d'apparence : 20 ans
Age réel : 19 ans
Messages : 594
Date d'inscription : 17/02/2011
Localisation : Avec les Quileutes, ma famille.
Humeur : Souriante.
MessageSujet: Re: Un loup n'est jamais vraiment seul... [pv Sora Péoria & Noah Kiowa][FINI] Sam 10 Déc - 13:56

    J’étais persuadé d’avoir été indiscrète… je n’avais fait que lui exprimer ma pensée, mais il n’était pas obligé de la connaitre, c’était vraiment gênant ce que je venais de dire… Pourtant, il me rassura quand il m’annonça :

    -Non tu n’es pas indiscrète, tu peux me poser les questions que tu veux, je me sens prêt à y répondre maintenant, enfin dans la mesure du possible.

    Je fus soulagée, et également contente, car d’habitude il ne répond pas aux questions, il n’est pas du genre à s’étendre sur sa vie ou sur ses sentiments… Alors le fait qu’avec moi il soit tout le contraire me fit me sentir utile, et ça j’adorais ! en tout cas, il continua :

    -Pour ce que tu pense à propos de Lélia je t’avoue que jusqu’à maintenant je ne voyais pas les choses sous cet angle mais il est vraie que l’on peut se poser la question ; comme tu as pu le remarquer le lien que j’ai avec ma sœur est très fort, magique je dirais même et il est peut-être possible qu’inconscient je m’empêche d’être heureux dans ma vie de loup parce qu’elle ne connaîtra jamais ça, enfin je ne sais pas…

    C’était évident qu’il n’y ait jamais pensé, ma réflexion était vraiment tordue maintenant que j’y pense. Pas impossible, même fortement probable, mais vraiment tiré par les cheveux… En même temps, leur relation n’est pas vraiment courante non plus, alors ça va avec. Je ne répondis pas, et il ajouta, quelque peu gêné :

    -Je parle beaucoup. Tu dois être surprise.

    Je souris, le regardant gentiment et lui répondit d’un ton amusé :

    -Non tu ne parle pas « beaucoup », comparé à moi tu ne parleras jamais trop ! Et je trouve ça bien que tu parles plus que d’habitude, je ne sais pas quel en est la cause, mais ça me touche que se soit avec moi et pas quelqu’un d’autre !

    Sur ces mots, je lui donnai une frappe amicale sur l’épaule, les loups sont joueur, il faut l’admettre ! Il sourit à son tour, et étant parti dans sa lancée, il me posa une question qui je dois dire, me laissa rêveuse :

    -Tu aurais aimé avoir un grand frère ou une grande sœur non ?

    Il avait raison, en plein dans le mil… Etais-je donc si transparente que ça ?! Peu importais, ce n’est pas une honte. J’avais toujours rêvé d’avoir quelqu’un qui me protégerai ou quelqu’un à protéger, quelqu’un avec qui je me sentirai constamment utile… Je souriais, comme à mon habitude, mais ce sourire ci étais plus triste que les précédents… Je lui répondis nostalgiquement :

    -J’en ai toujours rêvé… A l’école, au collège, rien ne comptais plus que mes amis, juste parce qu’ils remplaçaient l’amour fraternel que je n’avais pas eut. Mais les amis sont beaucoup moins fiables qu’un frère ou une sœur… Ils changent, ils vous remplacent puis reviennent ou partent définitivement… Ce n’était pas la joie tout les jours d’être fille unique ! Je m’ennuyais constamment ! Mais maintenant c’est différent, j’ai la meute ! C’est mieux que tout… C’est enfin la famille dont je rêvais… Grande, joyeuse, complice… Bref tout pour plaire !

    Je souris à nouveau, mais cette fois c’était un sourire 100% heureux ! Dès que j’évoquais la meute, je souriais niaisement… j’en étais fière de cette famille, et jamais je ne m’en séparerais…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Loup modérateur attentif


Feat. : Adam Gregory
Age d'apparence : 20 ans
Age réel : 20 ans
Messages : 1198
Date d'inscription : 18/09/2011
Localisation : Près de ceux que j'aime
MessageSujet: Re: Un loup n'est jamais vraiment seul... [pv Sora Péoria & Noah Kiowa][FINI] Jeu 15 Déc - 12:05

Sora sourit et me répondit d’un ton amusé :

-Non tu ne parle pas « beaucoup », comparé à moi tu ne parleras jamais trop ! Et je trouve ça bien que tu parles plus que d’habitude, je ne sais pas quel en est la cause, mais ça me touche que se soit avec moi et pas quelqu’un d’autre !

Elle me donna ensuite une frappe amicale à l’épaule ce qui me fit sourire. Je lui ébouriffais les cheveux gentiment prenant garde à ne pas trop abîmer sa coiffure quand même, les filles avaient tendance à ne pas réagir comme les garçons quand on s’attaquait à leurs cheveux. Une nouvelle fois je lui répondis franchement.

Eh bien j’avoue que je ne le sais pas non plus mais je pense que tu y es pour quelque chose, tu sais tu es une des rares personnes avec qui j’arrive à parler aussi facilement.

Suite à ma question elle avait à nouveau sourit, comme toujours d’ailleurs, cependant j’avais bien remarquée que ce sourire-ci était différent, plus triste, plus nostalgique.

-J’en ai toujours rêvé… A l’école, au collège, rien ne comptais plus que mes amis, juste parce qu’ils remplaçaient l’amour fraternel que je n’avais pas eut. Mais les amis sont beaucoup moins fiables qu’un frère ou une sœur… Ils changent, ils vous remplacent puis reviennent ou partent définitivement… Ce n’était pas la joie tout les jours d’être fille unique ! Je m’ennuyais constamment ! Mais maintenant c’est différent, j’ai la meute ! C’est mieux que tout… C’est enfin la famille dont je rêvais… Grande, joyeuse, complice… Bref tout pour plaire !

Là elle sourit à nouveau mais c’était un sourire heureux, comme à chaque fois qu’elle parlait de la meute d’ailleurs, ça faisait plaisir à voir.

C’est vrai qu’avoir une sœur c’était vraiment génial. D’aussi loin que je me souvienne Lélia et moi nous étions toujours super bien entendu et avions toujours eut cette relation magique qui était tellement rare entre un frère et une sœur. Lorsqu’elle était petite et quand elle n’allait pas bien c’était moi qu’elle venait voir en premier et non nos parents. D’ailleurs quand elle avait fait ses premiers pas c’était pour venir me serrer dans ses bras, j’adorais me le rappeler et je trouvais que cela résumait parfaitement notre relation.

C’est vrai que la meute c’est comme une grande famille. répondis-je en souriant, enfin sans les disputes qui vont avec et ça j’avoue que c’est super.

En pensant à la meute un souvenir s’imposa à moi si clairement que je ne pus m’empêcher de frissonner et le froid n’y était bien entendu pour rien : ma première transformation. J’en vins à me demander comment c’était passé celle de Sora et me demandais pendant un moment si je pouvais me permettre de lui poser la question. Il est vrai que si elle me retournait la question je risquais d’être bien embarrassé étant donné que tout mon secret tournait quand même autour de ça. Cependant je décidai de quand même prendre le risque.

Dis moi Sora, juste par curiosité, comment s’est passé ta première transformation en louve ?

Si je voyais juste elle n’était pas né à la réserve alors y était-elle arrivé avant sa première transformation ou après ? Comment c’était-elle passé ? Tout un tas de questions n’arrêtaient pas de tourbillonner dans ma tête, il faut dire que « la curiosité est un vilain défaut » et que moi je n’en manquais pas. De plus j’avais réellement envie d’en apprendre plus sur Sora, connaître un peu sa vie.

Spoiler:
 

***************************

couleur de rp: limegreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : Vanessa Hudgens
Age d'apparence : 20 ans
Age réel : 19 ans
Messages : 594
Date d'inscription : 17/02/2011
Localisation : Avec les Quileutes, ma famille.
Humeur : Souriante.
MessageSujet: Re: Un loup n'est jamais vraiment seul... [pv Sora Péoria & Noah Kiowa][FINI] Mer 21 Déc - 10:29

    J’étais toujours dans cet état quand je parlais de noter meute… C’est incroyable le bonheur que ça me procure d’en faire partie ! Noah n’avait pas l’air d’être dérangé par mon sourire béat. Il parut un moment penser à quelque chose de précis qui le fit grandement sourire, c’était beau à voir… Puis il continua :


    - C’est vrai que la meute c’est comme une grande famille. Enfin sans les disputes qui vont avec et ça j’avoue que c’est super.


    Il avait raison, quoiqu’il nous arrive parfois de ne pas être d’accord sur tout, ce qui est normal après tout. Mais ce qui nous empêchait de nous disputer vraiment, c’était bien sur Jacob… Il était tellement impressionnant avec sa voix d’Alpha. Il ne l’utilisait pas souvent, mais quand il le faisait c’était vraiment impressionnant… Pour revenir à noter discussions avec Noah, j’acquiesçai ses dires, d’un signe de tête.
    Il sembla quelque peu gêné avant de me poser cette question :

    - Dis moi Sora, juste par curiosité, comment s’est passé ta première transformation en louve ?

    Je souris et passa ma main sur ma nuque : j’étais vraiment gêné là… Ma transformation était tellement partie de rien que s’en étais ridicule ! Mais il tenait à savoir, cela se voyait dans son regard. Je décidai donc de lui répondre franchement, le plus naturellement du monde, avec la gêne en plus.

    - C’est vraiment parti de rien en fait, enfin de quelque chose d’insignifiant… c’est bête je te préviens !

    Je marquai une pause, voulant vérifier s’il voulait que je continue ou pas. La deuxième solution m’aurait évité de me ridiculiser, mais il avait apparemment envie de savoir la suite. Je continuai donc :

    - Pour te replacer dans le contexte, avant d’être une louve, j’étais une fille studieuse, qui trouvait son plaisir à résoudre des exercices de tous types. Plus ils étaient casse têtes, et plus cela me plaisait. J’adorais les maths et la physique car il y avait pour tout problème une solution logique. C’était ça que j’aimais : la logique, le rationnel. Autant te dire que j’ai cru rêver quand je me suis vue toute pleine de poils blancs !

    Nous rîmes sur ce point, qui était extrêmement vrai.

    - C’était en début de soirée, j’étais sur un exos de maths, et je n’arrivais pas à le résoudre. Mais vraiment pas, j’avais beau tout essayé je le trouvais impossible ! Ça m’a mise dans une telle colère, c’était inimaginable ! Tout ce qui se trouvait autour de moi à volé, et heureusement que mes parents ne se trouvais pas à la maison, j’aurais put être dangereuse… En tout cas, c’est à ce moment là que je me suis enfuie par la fenêtre de ma chambre et que je suis partie. J’ai courue sans trop savoir où j’allais, mais il fallait que je quitte la maison, et même la ville si je le pouvais. J’ai atterri dans une immense forêt, assoiffée, je me suis approché d’un coure d’eau qui passait par là. C’est là que je me suis vue en louve. C’était horrible, je croyais rêver, ce n’étais pas RATIONNEL donc impossible pour moi ! J’avais peur, oui j’étais terrifiée… je voyais bien que je ne rêvais pas, j’ai dû l’admettre, mais j’avais peur de devoir rester comme ça pour toujours… J’étais seule, et je ne savais pas quoi faire. Bref j’ai passé la nuit dans cette forêt et le lendemain, redevenue moi-même, je suis retournée chez moi. Mes parents, enfin ceux qui m’ont élevé en fait, m’attendaient…

    Je fis une pause le temps de reprendre mon souffle. C’était encore un passage difficile de mon existence ce moment là… Après tout, j’y ait appris que plus de dix ans de ma vie ont été battit sur le mensonge… Relevant la tête vers Noah, je conclue mon histoire :

    - Ils m’ont appris qu’ils m’avaient adopté. Ils ignoraient qui étaient mes parents. J’ai fait des recherches et passé plusieurs coups de téléphone avant d’apprendre que peut être ma mère serait à Forks… Il fallait que je la rencontre, alors je suis venue ici… J’y aie rencontré Emily par hasard et le reste à suivi.

    Voilà il savait tout. Je lui souris un peu gênée, je ne savais plus quoi dire… j’attendis une réaction de sa part, puis ayant repris mes esprits je dis en rigolant :

    -Tu connais maintenant la transformation si impressionnante de Sora Péoria ! Mais puisqu’on y est, tu es arrivés ici tu étais déjà au courant de ton pouvoir non ?! Alors comment s’est passé ta première transformation toi ? Elle est surement plus originale que la mienne !

    J’attendis sa réponse avec impatience. Ce n’était pas de la curiosité malsaine, au contraire, je m’intéressais à lui… J’espérais qu’il me raconterait cette partie si importante dans sa vie de Loup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Loup modérateur attentif


Feat. : Adam Gregory
Age d'apparence : 20 ans
Age réel : 20 ans
Messages : 1198
Date d'inscription : 18/09/2011
Localisation : Près de ceux que j'aime
MessageSujet: Re: Un loup n'est jamais vraiment seul... [pv Sora Péoria & Noah Kiowa][FINI] Jeu 22 Déc - 21:48

Lorsque je lui eus demandé comment c’était passé sa première transformation Sora sourit puis passa sa main sur sa nuque, elle était gênée ça se voyait clairement. Cependant elle me répondit tout de même, naturellement comme à son habitude, mais semblant tout de même gênée.

- C’est vraiment parti de rien en fait, enfin de quelque chose d’insignifiant… c’est bête je te préviens !

Sora marqua une pause me demandant silencieusement si je souhaitais qu’elle continue ou pas. J’hochai simplement la tête et lui fis un petit sourire encourageant.

- Pour te replacer dans le contexte, avant d’être une louve, j’étais une fille studieuse, qui trouvait son plaisir à résoudre des exercices de tous types. Plus ils étaient casse têtes, et plus cela me plaisait. J’adorais les maths et la physique car il y avait pour tout problème une solution logique. C’était ça que j’aimais : la logique, le rationnel. Autant te dire que j’ai cru rêver quand je me suis vue toute pleine de poils blancs !

Nous rîmes à la suite de ses dernières paroles. D’un autre côté même quelqu’un de rêveur croyant au fantastique ne pouvait qu’être surpris et effrayé de se retrouver transformer en loup…

J’avouai avoir du mal à m’imaginer Sora ainsi, elle qui était si drôle et souriante d’ordinaire, ainsi c’était vraiment difficile de l’imaginer en jeune fille modèle.

- C’était en début de soirée, j’étais sur un exos de maths, et je n’arrivais pas à le résoudre. Mais vraiment pas, j’avais beau tout essayé je le trouvais impossible ! Ça m’a mise dans une telle colère, c’était inimaginable ! Tout ce qui se trouvait autour de moi à volé, et heureusement que mes parents ne se trouvais pas à la maison, j’aurais put être dangereuse…

Sur ce point ma gorge se noua, Sora, elle, avait la chance de n’avoir fait de mal à personne durant sa transformation.

En tout cas, c’est à ce moment là que je me suis enfuie par la fenêtre de ma chambre et que je suis partie. J’ai courue sans trop savoir où j’allais, mais il fallait que je quitte la maison, et même la ville si je le pouvais. J’ai atterri dans une immense forêt, assoiffée, je me suis approché d’un coure d’eau qui passait par là. C’est là que je me suis vue en louve. C’était horrible, je croyais rêver, ce n’étais pas RATIONNEL donc impossible pour moi ! J’avais peur, oui j’étais terrifiée… je voyais bien que je ne rêvais pas, j’ai dû l’admettre, mais j’avais peur de devoir rester comme ça pour toujours… J’étais seule, et je ne savais pas quoi faire. Bref j’ai passé la nuit dans cette forêt et le lendemain, redevenue moi-même, je suis retournée chez moi. Mes parents, enfin ceux qui m’ont élevé en fait, m’attendaient…

Elle marqua une pause afin de reprendre son souffle et baissa la tête, j’avais deviné ce qui allait suivre et je me sentis horriblement coupable de l’obliger à se remémorer tout ça. Je posais une main réconfortante sur son épaule et elle releva la tête.

- Ils m’ont appris qu’ils m’avaient adopté. Ils ignoraient qui étaient mes parents. J’ai fait des recherches et passé plusieurs coups de téléphone avant d’apprendre que peut être ma mère serait à Forks… Il fallait que je la rencontre, alors je suis venue ici… J’y aie rencontré Emily par hasard et le reste à suivi.

Elle me sourit un peu gênée semblant attendre une réaction de ma part.

J’étais figé, je n’arrivais pas à parler et de plus je ne savais pas trop quoi lui dire. D’un côté je l’enviais énormément, j’aurais tellement aimé que ma propre transformation se passe ainsi, si simplement, mais d’un autre j’imaginais sa souffrance, apprendre que ceux qu’elle avait cru être ses parents biologique l’avait en fait adopté et le lui avait caché avait du être horriblement difficile pour elle. Sa nature joyeuse revint pourtant bien vite et c’est en riant qu’elle me dit :

-Tu connais maintenant la transformation si impressionnante de Sora Péoria ! Mais puisqu’on y est, tu es arrivés ici tu étais déjà au courant de ton pouvoir non ?! Alors comment s’est passé ta première transformation toi ? Elle est surement plus originale que la mienne !

Sur sa dernière question ma gorge se noua à nouveau, je lui avais posé la question et c’était tout à fait naturel qu’elle me la retourne mais qu’allais-je bien pouvoir lui répondre ! De plus des images m’étaient revenues en flash : la bagarre, la chaleur et la colère en moi toujours grandissante, ma brusque transformation en loup, le corps inerte de Ted par terre, le choc, la fuite… le film se répétait en moi, inlassablement.

Je ne savais que faire, j’aurais aimé pouvoir dire la vérité à Sora, car je savais qu’elle garderait le secret, mais je ne le pouvais pas, je n’étais pas seul dans cette histoire, ma sœur était avec moi et même si je portais une confiance aveugle à la jeune fille assise à mes côtés, je ne pouvais pas prendre ce risque. De plus j’avais réellement honte de cette transformation, je n’avais pas su me contrôler et m’en sentirais éternellement coupable.

Hum… euh… ma transformation… bafouillais-je tout d’abord avant de me reprendre. Il allait falloir inventer une histoire crédible et surtout être convainquant et ça avait plutôt mal commencé.

Oh tu sais elle n’est pas très originale en fait et c’est la musique qui la déclenchée. L’histoire se formait dans ma tête à mesure que je parlais, j’étais en totale improvisation et je priais pour ne pas dire de grosse bêtise, En fait j’étais en train de jouer de la guitare, enfin ma mère… Ma voix c’était cassé à ce mot, je détestais devoir mentir mais devoir mêler ma mère à cela était encore pire, cependant c’était dis maintenant il allait falloir assumer … m’apprenait un nouveau morceau mais je n’étais pas concentré, je n’y arrivais pas, mais vraiment vraiment pas… aillant toujours eut des facilités dans ce domaine je peux te dire que c’était une nouveauté pour moi. Ça ma mis très en colère de ne pas y arriver, de plus, plus je m’énervais moins j’y arrivais…

Je marquais un petit temps de pause afin de reprendre mon souffle et d’imaginer la suite de mon histoire, je détestais avoir à mentir mais je n’avais pas le choix, pour l’instant il me semblait m’en sortir plutôt bien.

Au fur et à mesure j’ai senti une chaleur de plus en plus intense m’envahir et plus le temps passait moins j’arrivais à la combattre. J’ai ressenti le besoin de sortir de la maison et me suis précipité, ma mère ne m’a pas suivit aillant compris ce qui était en train de se passer, enfin je crois… J’ai couru dans la forêt qui était à proximité de chez moi et c’est là-bas que je me suis transformé pour la première fois… Je n’arrivais vraiment pas à reprendre forme humaine mais ma mère est arrivé et ma aidé…

A nouveau je marquai un temps de pause ; ma transformation idéale voilà ce que j’étais en train de raconter, ma transformation telle que j’aurais aimé qu’elle se passe…

Quand on est rentré chez nous ma mère ma parlé de son grand père qui tout comme nous avait la capacité de se transformer, c’est un ancêtre de la famille de Seth.

Bon je m’en étais plutôt bien sorti jusque là, restait maintenant à lui expliquer la raison de ma venue à Forks, c’est vraie pourquoi Lélia et moi aurions nous quitté notre famille pour venir ici ? Sur ce point là je décidais d’être sincère.

Hum… ma venue à Forks n’était pas réellement prévu en fait mais… il y a eut un incendie chez moi et… mes parents sont morts…

J’étais conscient de terminer mon histoire sur une note très triste mais je me sentais incapable d’en rajouter, de mentir encore, Sora devait avoir pleins de questions à poser mais j’avais baissé la tête repensant avec une horrible tristesse à l’incendie qui avait ravagé notre maison, je me sentais horriblement mal en cet instant, mal d'avoir menti ainsi à Sora mais aussi mal de par tous les souvenirs qui étaient en train de remonter à la surface.

***************************

couleur de rp: limegreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : Vanessa Hudgens
Age d'apparence : 20 ans
Age réel : 19 ans
Messages : 594
Date d'inscription : 17/02/2011
Localisation : Avec les Quileutes, ma famille.
Humeur : Souriante.
MessageSujet: Re: Un loup n'est jamais vraiment seul... [pv Sora Péoria & Noah Kiowa][FINI] Dim 22 Jan - 12:59

    Noah avait écouté mon histoire en étant vraiment intéressé, il ne faisait pas semblant, c’était certain… Cela me toucha énormément, lui qui paraissait si solitaire et distant avec les autres d’ordinaire ! Il semblait parfois curieux, et d’autre fois perdu dans ses pensées, il devait comparer tout ça à son histoire à lui… C’est précisément pour ça que je lui demanda de me la raconter.
    Il parut tout de suite moins à l’aise… c’était étrange comme s’il réfléchissait à ce qu’il allait dire… Je ne vois pas pourquoi c’est idiot, et puis après ce qu’il vient d’entendre il devrait être décomplexé, ça ne pouvait pas être pire !

    -Hum… euh… ma transformation… bafouillas t’il.

    Il paraissait vraiment gêné et cherchais ses mots, c’était étrange… Il se reprit un peu et commença à me raconter :


    - Oh tu sais elle n’est pas très originale en fait et c’est la musique qui la déclenchée. En fait j’étais en train de jouer de la guitare, enfin ma mère…


    Sa gorge se noua quand il parla de sa mère… D’ailleurs je n’en avais jamais entendu parler, ni par lui ni par mes frères ni même par sa sœur… je craignais le pire… cependant, je l’écoutais, intéresser d’en savoir un peu plus sur cette histoire qui n’avais pas l’air si terrible !

    -Elle m’apprenait un nouveau morceau mais je n’étais pas concentré, je n’y arrivais pas, mais vraiment, vraiment pas… aillant toujours eut des facilités dans ce domaine je peux te dire que c’était une nouveauté pour moi. Ça m’a mis très en colère de ne pas y arriver, de plus, plus je m’énervais moins j’y arrivais…

    Je comprenais très bien sa situation pour l’avoir déjà connue, quand je jouais du saxo il suffisait qu’une chose de me convienne pas pour que tout s’enchaine et que je finisse par vouloir jeter l’instrument par la fenêtre ! Ce que je ne faisais jamais bien sûr, il m’était trop précieux…
    Bref, Noah repris le fil de son histoire, et je l’écoutais avec encore plus d’attention.


    -Au fur et à mesure j’ai senti une chaleur de plus en plus intense m’envahir et plus le temps passait moins j’arrivais à la combattre. J’ai ressenti le besoin de sortir de la maison et me suis précipité, ma mère ne m’a pas suivi aillant compris ce qui était en train de se passer, enfin je crois… J’ai couru dans la forêt qui était à proximité de chez moi et c’est là-bas que je me suis transformé pour la première fois… Je n’arrivais vraiment pas à reprendre forme humaine mais ma mère est arrivé et m’a aidé…


    J’en restais bouche bée… C’était LA transformation telle que je la rêvais ! Avec sa mère qui l’a aidé… je ne comprenais vraiment pas pourquoi il ne voulait pas en parler ! Tous ceux qui faisaient partie de la meute auraient aimé avoir une transformation comme celle-ci... Mais ce n’étais pas finis, il continua :

    -Quand on est rentré chez nous ma mère m’a parlé de son grand père qui tout comme nous avait la capacité de se transformer, c’est un ancêtre de la famille de Seth.

    Je crois que là j’avais tout entendu de la transformation de Noah… j’en restais bouche bée, c’était une transformation parfaite… J’avais ce sourire niais de ceux qui écoute une histoire qui fait rêver, mais se sourire s’efface bien vite… Noah m’informa de la raison de sa venue à Forks :

    -Hum… ma venue à Forks n’était pas réellement prévue en fait mais… il y a eu un incendie chez moi et… mes parents sont morts…

    J’étais choquée… c’était peut-être pour ça qu’il ne voulait pas en parler… et moi je lui avais demandé, comme une idiote, tous les détails… il devait avoir tous les souvenirs en tête maintenant… des souvenirs horrible ! Je m’en voulais énormément… Je ne savais plus quoi dire, et pourtant, je ne pouvais pas le laisser comme ça… Instinctivement je passa mon bras autour de ses épaules et essayait de le réconforter :

    -Je suis vraiment désolé de t’avoir demandé de me raconter… J’aurais pu m’abstenir, j’comprends pourquoi tu ne voulais pas en parler avant… Je sais que ça ne change rien, mais je suis vraiment désolé… On dit que ça libère d’en parler, mais je n’ai jamais été très convaincue de ça… ça sert simplement à se faire réconforter à mon avis… Mais tu es plutôt mal tombé, je ne sais que faire sourire les gens, pas leur faire oublier leurs peines.

    Je marquai une pause gênée, j’espérais que cela le ferait sourire, mais à vrai dire je n’en étais pas sur… c’était vrai ceci dit… Pour essayer de lui faire oublier tout ça, je changeais de sujet :

    -Bon Noah, que dirais-tu de faire un peu de surf avec moi hein ? Bon là j’ai que ma planche, mais j’en ai une autre chez moi, on peut y passer vite fais et se faire une petite session surf pour essayer de combattre la mer, ça te tente ?


    Il sourit, me regarda dans les yeux et me répondis qu’il en serait heureux. J’en fus rassurée, je ne savais plus quoi faire sinon… j’espère que le danger de la mer déchainée par le vent lui ferait oublier ses peines…



[FIN]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un loup n'est jamais vraiment seul... [pv Sora Péoria & Noah Kiowa][FINI]

Revenir en haut Aller en bas

Un loup n'est jamais vraiment seul... [pv Sora Péoria & Noah Kiowa][FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une légende ne meurt jamais vraiment.
» Interview filmée de Julien Hugonnard-Bert.
» "Celui qui n'a jamais été seul ..."
» Le corbeau dit : « Jamais plus ! » ♦ LOUP OSWALD NOTHOMB
» Vaut-il mieux s'attacher à des gens ou rester seul pour ne jamais souffrir?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight rpg - Chapitre 5, Lunaison :: Archives et Corbeille :: Twilight Lunaison : Saison 1 :: Rps Terminés :: Rps dans le contexte-