Twilight Lunaison est un forum de rpg qui poursuit l'intrigue de Révélation, chapitre de la saga Twilight de Stephenie Meyer. Pour sa renaissance : une nouvelle intrigue, de nouveaux personnages, rejoignez-nous pour écrire l'histoire...
 

Partagez|

Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Administratrice au grand coeur


Feat. : Sophia Bush
Age d'apparence : 19 ans
Age réel : 10 ans
Messages : 1720
Date d'inscription : 09/12/2010
Localisation : là ou mon coeur me guide étant donner les dernier évènement
Humeur : Eperdument amoureuse.
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Lun 21 Fév - 18:49

Toujours attiré et à la recherche de cette délicieuse odeur, je reportais mon attention sur Alex qui réagissait à ce que je venais de dire.

-Ne t’en fait pas j’avais compris. C’est gentil de ta part, mais je pense que ma cavalière risque de faire chavirer beaucoup plus de cœur que moi ce soir, ses dames n’ont qu’à bien se ternir à leurs cavaliers.

J’étais une fois de plus flatté par ces compliments, mais avant que je n’eu le temps de répondre, un jeune homme m’adressa la paroles :

-M'accorderiez-vous cette danse Milady?

A ce moment là, au moment au j’allais tournée la tête vers ce jeune homme, j’allais mettre un visage sur cette odeur absolument irrésistible. Son odeur qui aurais pu lui coûté la vie si nous n’étions pas aller chassé la veille avec Alex. Alors que je contemplais le visage de ce charmant jeune homme, je fus surprise par une des paroles d’Alex qui c’était glissé dans mon esprit :
* Même si cela ne m’enchante, c’est ta soirée Brittany, c’est toi qui choisie. Mais il te faudra quand même m’accorder une danse*

Je pensais alors*bien sur que je t’accorderais une danse* , même si Alex ne pouvais pas l’entendre. Par ailleurs je ne pouvais lui répondre à voie haute étend donner que le charmant humain qui était situé en face nous, aurais trouvé cela étrange .Je n’osais pas répondre au jeune homme, étant donner ce que Alex venait de me « dire ». Je fus alors soulagé lorsqu’il me dit :

-Quelqu’un veux boire quelque chose ? Moi je vais me chercher un verre.

Maintenant que Alex était partie, je pouvais répondre à la question que le jeune homme m’avait précédemment pausé : " M'accorderiez-vous cette danse Milady?". Inspirant de nouveau son odeur, je répondis :

-Oui.

Malgré ma légère absence du fait de son odeur, je n’avais pas réfléchie à ma réponse. Et j’avais ainsi spontanément répondu " oui ". Je réalisais après que cela étais prendre un risque pour cette humain. Par ailleurs je ne sais pourquoi mais j’étais irrésistiblement attiré par lui, en plus du fait qu’il était charmant et que son odeur avait un effet euphorisant sur moi. Ainsi je devais me raisonné et essaye de me défaire de son odeur pour que la soirée ce passe bien. Cela n’allait pas être facile mais je le devais. Après avoir calmer mon euphorie soudaine, j’avais enchaîné plus calmement :

- Mais puis-je savoir votre nom ?

J’avais une envie irrésistible de danser avec ce jeune homme, et cela était assez étrange. Car a par son odeur qui était apparemment gravé dans ma tête, je ne connaissais absolument rien de lui.

***************************

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mi-ange, mi-démon fondatrice (Dc Alice)


Feat. : Eliza Dushku
Age d'apparence : 23 ans
Age réel : 359 ans
Messages : 203
Date d'inscription : 07/01/2011
Localisation : Lá où mes émotions me mènent...
Humeur : Pensive et le coeur en peine
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Lun 21 Fév - 22:06

Perdue...

Oui en cet instant j'étais perdue : quelque part entre rêve et réalité mon esprit venait sans doute de se noyer dans mes espoirs les plus fous et me plonger dans un délire dont pourtant je n'avais aucune envie de sortir. Le revoir, ne serait-ce qu'un court moment, avait été mon plus grand souhait durant toutes ces années et maintenant qu'il se réalisait je ne savais plus réellement où j'en étais...

Tout cela était impossible. Je l'avais vu périr, j'avais croisé son regard avant que repoussée par un garde volturien je n'entendes que son cri déchirant la nuit... Il ne pouvait être là, vivant.

Ces pensées si dures tentaient de me ramener sur terre pour m'éviter une souffrance encore plus grande lorsque l'illusion cesserait car elle allait s'envoler bientôt, j'en étais sûre. Notre âme étant si complexe qu'elle s'invente des chimères pour tenter de nous préserver lorsque tout nous pousse vers l'abîme de la mort : *ma décision de partir pour l'Italie est sans nul doute le déclencheur de ce mirage* tentais-je de rationaliser espérant ainsi retrouver pleine conscience tandis que mes yeux ne pouvaient quitter sa silhouette, comme si j'essayais de retenir ce fantôme du regard.

Mais tout à coup, le temps sembla s'arrêter pour moi. D'abord figé tel une statue pendant que j'avais tenté de dissiper ce qui m'avait semblé être une pure création de mon esprit en peine, je vis son visage se tourner vers moi : ses yeux croisèrent les miens et plongés ainsi les uns dans les autres je dus me résoudre à abdiquer sous cette lueur si particulière que rien en moi n'aurait su imaginer... Cette lueur que lui seul avait dans son regard quand il le posait sur moi il y a tant d'années et que nulle hallucination n'aurait su reproduire, cette étincelle qui avait contribué à faire chavirer mon coeur sans que je m'en rendes compte avant de croire que je ne le reverrais plus jamais...

Des larmes dont je savais qu'elles ne pourraient couler vinrent simplement perler en trahissant le bonheur pur qui venait de remplir mon âme qui en avait tant manqué durant toutes ces décennies. Il était véritablement là, en vie, j'en étais presque sûre. Cette certitude m'envahit plus encore quand je le vis me contempler longuement avant qu'il ne fasse quelques pas qui me semblèrent durer une éternité et l'amenèrent devant moi.

S'il avait pu battre, mon coeur se serait certainement arrêté en ce moment délicieusement unique. Je vivais mon plus grand voeu, le seul qui m'avait habitée depuis que j'avais cru le voir mourir sans que je ne puisse rien faire. Désormais ce désir était devenu réalité, à croire que mes prières avaient été entendues... Et dire que Nathaniel avait toujours pensé que nous étions damnés, pourtant cela était un authentique miracle que je n'arrivais point à comprendre : mais cela importait peu alors qu'il venait enfin d'arriver près de moi, un léger sourire se dessinait finement sur ses lèvres.

Muet quelques secondes, statue d'une beauté indescriptible, un son, des paroles tendres que j'avais espéré entendre tinter à mes oreilles tant d'années s'échappèrent de sa bouche alors que ses yeux d'un noir de jais se plongèrent dans les miens :

-Bonsoir Eléanore … J-joyeuse St Valentin …

Ses quelques mots, prononcés avec une intensité si profonde, me firent frémir d'une joie sans pareille. J'étais définitivement sous son charme, plus aucune des questions qui auraient dû agiter mes songes sur la manière dont il avait pu s'en sortir n'embrumait mes pensées : lui seul les occupaient toutes.

Un sourire se posa peu à peu sur mes lèvres rosies par le rouge qui les coloraient subtilement, mon émotion était si forte et je savais qu'elle se mêlait à la sienne car sa gaieté sans borne faisait écho à la mienne dans un mélange qui me berçait dans l’amour que je ressentais pour lui. Doucement, encore interdite de cette vision extraordinaire, impossible, qui se présentait à moi, j’avançais délicatement ma main droite de sa joue que je frôlais avec affection.

Lorsque mes doigts touchèrent enfin sa peau de marbre alors je sus que je n’étais pas folle, que celui pour lequel je m’étais découverte une passion dévorante n’était pas mort et que devant moi il se tenait bel et bien. Il ferma les yeux un instant tandis que ma main caressait tendrement son visage avec précaution et retenue, son parfum quant à lui m’enivrait tant et si bien que j’en oubliais toutes les flagrances des sangs tellement tentants qui battaient dans les veines des humains qui dansaient une valse entraînante.

Un murmure à nouveau franchit mes lèvres sans que je le contrôle réellement, j’étais à la fois surprise, charmée, heureuse :

- Bonsoir Nathaniel… Joyeuse St Valentin à toi…

Qu’est-ce que je pouvais me sentir idiote, après tant de temps passé à espérer le revoir je le retrouvais lors du jour qui célébrait l’amour : ne croyant pas aux coïncidences, je préférai accorder ces retrouvailles au pouvoir du destin… Un destin qui m’avait rendu ce que j’avais de plus cher au monde par une merveilleuse magie dont je n’osais demander les formules, car oui beaucoup d’interrogations se présentaient naturellement à moi maintenant que je me savais saine d’esprit : comment avait-il échappé à la tuerie ? Pourquoi ne m’avait-il pas rejoint plus tôt ? Pourquoi m’avoir laissée dans l’ignorance totale de sa survie ? Tant de questions m’effrayaient et pourtant je n’avais aucune envie d’avoir des réponses, la seule chose que je désirais plus que tout était de passer du temps avec lui, de le retrouver enfin pour me retrouver et enfin tout lui révéler de mes sentiments…

Prudemment pour ne pas le braquer, j’approchais de lui tout en maintenant posée très légèrement ma main sur sa joue tel une plume puis la descendit à son épaule et derrière son cou avant d’en faire de même de l’autre bras : l’enlaçant ainsi avec une affection profonde.

- Tu m’as manqué tu sais… Je ne pensais jamais avoir la chance de te serrer à nouveau contre moi… lui glissais-je tandis que mon visage se posa contre lui.

Autour de nous la musique continuait à emmener dans un autre univers où tout n’était qu’amour, délice et cupidons les amants aux cœurs battants à l’unisson. Les nôtres ne battaient peut-être plus et pourtant ils rayonnaient sans doute de plus d’amour et de passion que n’importe lequel de ceux qui faisaient entendre leur rythme entrainant sur la piste de danse…



***************************

Ma couleur rp : indianred
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : ChadM ichael Murray
Age d'apparence : 21 ans
Age réel : 21 ans
Messages : 61
Date d'inscription : 29/01/2011
MessageSujet: ue Lun 21 Fév - 22:12


Cette bulle d'admiration dans laquelle je flottais eclata subitement quand j'entendit les paroles d'un homme,plus precisement celle de celui qui accompagne la jeune femme en question. A ce moment je me sentit brusquement ramener sur Terre et je me redressa et regarda un instant le jeune homme et rougit legerement de confusion. Encore une fois,j'ai laisser mon ame d'ecrivain s'enflammer et j'ai aborder une inconnue,accompagnee de plus est, sans penser a ce que je faisais et aux consequences que cela aurait sur moi.

Heureusement,pour moi,il ne me fit aucun commentaire et se contenta de partir sans me mettre en garde ni quoi que ce soit,ce geste me surprit et je me dit que j'ai ete chanceux,devinant que c'aurait put etre bien pire et que j'en sois sortit en mauvais etat.

Quand il eut quitter mon champ de vision,je reporta mes yeux sur la jeune femme que je venais d'aborder sans raison apparente. JE croyais qu'elle m'aurait regarder avec des yeux indifferents ou bien meprisant,puisque pour le moment je ne suis qu'un inconnu a ses yeux qui l'aborde comme ca a une soiree pendant un bal de St-Valentin alors qu'elle est accompagner. Mais a mon grand etonnement,contrairement a mes attentes,je vit une espece de lueur dans ses yeux,j'ignorais ce que celle-ci signifait,mais je n'oublierai pas d'en faire mention dans mon livre. En fait,des mots pour decrire l'apparence radieuse de cette demoiselle commencaient deja a se former en phrase dans ma tete,il n'y a aucun doute que je vais commencer a les ecrire de retour chez moi,ce qui est prevu apres que j'aie quitter le bal,ce qui ne se fera pas tant que je ne connais pas au minimum le nom de cette charmante inconnue.

A cette pensee,je realisa que moi-meme je suis debarquer comme ca sans meme me presenter,je rougit quelque peu d'avantage. Je devais avoir l'air d'un parfait idiot. Je me preparais a partir couvert de honte quand a mon grand etonnement j'entendit une voix melodieuse dire un simple oui,ce mot etait sorti de la bouche de nulle autre que la jeune femme en question,ce qui me surprit un instant je l'avoue puisque je croyais que j'allais me faire revirer de bord.

Pourquoi a-t-elle accepter? Parce qu'elle a cette meme attirance pour moi que celle que j'eprouve a son egard? Ou simplement pour se distraire? Peut-etre meme par pitie pour moi?

Enfin je ne crois pas que ce soit de la pitie car au lieu de simplement se lever pour en finir au plus vite,elle me demande tout d'abord comment je me nomme,c'est vrai qu'il faut bien commencer pardon. Mon tic revint et je passa ma main dans mes cheveux.


-Bien entendu,pardonnez-moi j'en aie oublier la politesse. Je me presente Tristan McCoy,et me donnez-vous l'honneur de connaitre le votre?

Je lui fit un magnifique sourire,deja elle m'avait parler ce qui est un bon debut. Sa voix etait cristalline et tout simplement melodieuse,autant que son corps est parfait,ses yeux d'une beaute incomparable et un doux parfum a vous faire tourner la tete. Pas pire comme description pour un personnage de film non?

Apres qu'elle m'ait repondu,je lui tendit ma main afin de l'inviter a la prendre pour que nous allions tous les deux sur la piste de danse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : Emilie de Ravin
Age d'apparence : 17 ans
Age réel : 97 ans
Messages : 467
Date d'inscription : 27/11/2010
Localisation : Forks
Humeur : confuse
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Mar 22 Fév - 10:51

Mes pas m'avaient emmener dans l'entrée où j'avais bifurqué dans un coin caché d'un paravent. Là, je m'étais assise à même le sol. J'avais trop besoin de réfléchir pour penser à ma tenue.
Je me demandais comment Gab l'avait pris. Il se demandait sûrement ce qu'il avait fait, tout comme moi maintenant ou bien si il m'avait fait pareil.
Je me sentais étrange, presque au bord de la nausée, ce qui était totalement impossible. C'est ce moment avec Gabriel, quand il m'a regardé dans les yeux, quand j'ai failli lire en lui comme dans un livre ouvert. Mais finalement, peut-être que ce n'était pas en lui que j'avais ressenti cela, mais en moi... Étais-je amoureuse? De mon propre frère?
Une voix vint couper court à ma réflexion, une voix grave et familière, celle d'un homme.
-Bonsoir charmante demoiselle. Vous estes vraiment magnifique ce soir .
Je relevais les yeux vers les siens, et je souris. C'était Alex. Il était superbe dans son costume noir. La fragrance du freesia vint me chatouiller doucement les narines. Je regardais autour de moi et mon regard s'arrêta sur la poitrine de mon interlocuteur. A une pochette de sa veste sortait une délicat freesia blanche.
-Vous êtes tout aussi beau et votre freesia sent divinement bon.
J'étais resté assise et je m'appuyai donc au mur pour me relever. Une fois sur mes deux jambes et sur mes deux talons, je me rendit compte que ces derniers faisaient que mon regard se retrouvait à peu près en face des yeux rouges limpides d'Alex. Je lui sourit
-Vous êtes venus seul? Demandais-je
En effet, je ne l'avais pas vu avec une jeune fille, mais je doutais qu'un si bel homme ne soit pas accompagné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Mar 22 Fév - 18:27

Un nouveau frisson se fit sentir lorsqu’il déposa de nouveau ses lèvres sur ma main. J’étais légèrement crispée et encore dans la confusion totale. Toute ces émotions nouvelles qui s’entremêlaient me donnait presque le tournis, je profitai donc de la courte pause qu’il marqua pour reprendre quelques peu mes esprits. Pendant ce très court lapse de temps, mon regard s’était perdue dans la salle, je crus reconnaître un visage familier. En plissant les yeux je reconnue Andréa. Je ne l’avais pas vu avant, elle venait sûrement d’arriver. Je tentai de lui faire un signe de la main pour la saluer mais celle-ci semblaient ailleurs… La voix de Chris reconcentra mon attention sur lui :

Très honoré de faire votre connaissance Mademoiselle Coralie.

Je me mordis de nouveau la lèvre. Je sentais mes joues rougir de plus belle. J’eus donc le réflexe de baisser légèrement la tête de façon à ce qu’une partie de mon visage soit recouvert par mes cheveux. J’eus un léger soupire, ce sentiment nouveau était en train de me submerger. Je regardai dans le vague, un sourire amusé s’étant glissé sur mon visage. C’était assez bizarre, je constatai qu’il me vouvoyait. Il me parlait comme si nous étions à un temps tout à fait différent. Peut-être c’était il fait prendre par l’ambiance de la salle. Ceci dit, cela ne me dérangeait pas. Au contraire je trouvais cette façon d’agir assez flatteur. En temps normal, je me serais sûrement méfier de ce genre de rencontre, mais j’avais beau scruter son visage, je n’y voyais aucune once de malveillance, bien au contraire. Cette attention manifeste m’enveloppa dans un voile très agréable que je ne me souvenais pas avoir déjà connue. Luttant contre ce démon qu’était ma timidité, j’acquiesçai et disant d’une petite voix :
De même…

Je fondais littéralement devant son regard pénétrant. Heureusement que mes cheveux me cachaient légèrement, sinon j’imaginais bien que je devais vraiment être écarlate. Je sentais mon sourire s’élargir tant la chaleur sur mes joues devenait forte. J’avais ce petit sourire timide d’enfant et se regard hésitant. Celui-ci s’étant égaré un instant je remarquai de nouveau mademoiselle d’Amboisie, elle enlaçait une autre personne…il semblait lui aussi très pâle. Mon sourire s’attendrit en les observant, leurs gestes débordaient d’attention. J’eus un léger soupire en les contemplant. Ne voulant pas les gêner, mon regard se redirigea délicatement sur Chris. Je sentis son étreinte autour de ma main se resserrer. Ceci accentua mon frisson que je tentai de rendre discret. Il ne l’avait pas lâchée depuis tout à l’heure, mais cela n’était pas pour me déplaire. Hors mis cette fraîcheur inexplicable, elle était d’une grande douceur. Je fus une nouvelle fois déconcertée par son regard, à la fois angélique est diablement attirant. Il me demanda d’un air que je ne saurais décrire :

Vous avez l'air mal-à-l’aise ma chère, serais-ce de ma faute..?

La façon dont il s’adressa à moi m’arracha un sourire encore sur la retenue. Mais celui-ci partie un peu de travers à l’écoute de sa phrase. Je penchai légèrement ma tête sur le côté en me mordant la lèvre. Mon regard s’était reposé sur le sol, l’air désolée. Je me redressai et je cherchais mes mots." Mal-à-l’aise" n’était peut-être pas la bonne expression…timide serait plus approprié. Je sortis quelques instants de mes songes lorsque j’observai ses traits. Il semblait comme je l’avais observé au début…triste ? Ou inquiet plutôt…je ne savais pas très bien. Quand ce n’était pas la distance, c’était mes cheveux qui me gênaient la vue. Une mèche c’était glisser devant mon champ de vision, consciente que j’allais rendre plus apparent le fait que je rougissais je la remis quand même en place derrière mon oreille pour pouvoir mieux analyser son expression. Mais quand j’eus effectué ce mouvement, je le vit frissonner. Je fronçai légèrement les sourcils, il ne faisait pas froid du tout dans la salle. Il faisait même une chaleur étouffante par endroit…je fus une nouvelle fois arracher à mes réflexions quand il plongea ses yeux dans les miens. Immédiatement je baissai les yeux à plusieurs reprises, éprise d’une sensation que je ne saurais expliquer. Mon sourire timide refit son apparition, même en essayant de ne pas le regarder trop intensément, mon regard restait bloqué sur lui dès que j’avais l’audace de le regarder dans les yeux. M’enivrant de ses yeux envoutant, je me rendis compte que ma réponse se faisait longue à venir. Ma tête restait légèrement penchée sur la droite. Mon regard vagabondait entre ses yeux et le sol quand j’annonçai ma réponse d’une voix encore hésitante :

Je ne verrais pas ça comme une « faute ».Et « mal-à-l’aise », ce n’est pas vraiment le mot…enfin je veux dire oui…mais pas vraiment...enfin…

Je m’emmêlais dans mes paroles. J’avais un peu parlé sans réfléchir et une émotion étrange me donnait l’impression d’être dans un flou totale. Je n’osai pas regarder sa réaction. Tout en fixant nos mains liées, un sourire me vint aux lèvres. Je baissai la tête pour dire d’une voix désolée mais qui se voulait rassurante :

Faut pas faire attention…c’est juste moi…rien que moi…

Ces paroles me reflétaient bien, en faite, elle reflétait surtout l’opinion que j’avais de moi. Qui me considérais comme un être sans importance particulière. Je restais la tête baissée lorsque je sentis un changement dans la luminosité ambiante de la salle. Je relevai la tête pour fixer le plafond. Ils avaient éteint plusieurs lustres, créant ainsi une ambiance plus chaleureuse. J’eus un soupire de soulagement, ces lumières aveuglantes me crevaient les yeux depuis le début. L’éclairage étant maintenant beaucoup plus agréable et plus du tout agressif mon regard redescendit sur Chris. Du fait de l’absence des reflets aveuglants qu’émanaient certains lustres qu’ils avaient éteint, je aperçue que je ne m’étais pas trompé et qu’il était bien brun…cette nouvelle luminosité qui ne me faisait plus mal aux yeux me permettait de mieux profiter de la beauté de ses traits que je trouvais de plus en plus magnifiques. Toutefois,je fis vite à baisser timidement la tête en remettant de nouveau une mèche de mes cheveux à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Feat. : Drew Fuller
Age d'apparence : 19 Ans
Age réel : 140 ans
Messages : 141
Date d'inscription : 10/11/2010
Localisation : Port Angeles
Humeur : Changeante
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Mar 22 Fév - 19:23

  • De même…

    Elle avait une voix plutôt agréable je dois le reconnaitre, je ne fis point disparaitre mon sourire, me contentant de l'observé. Elle semblait intimidé, mais qui ne l'aurait pas été dans pareil circonstance hormis un misanthrope? Je continua la légère pression de mes doigts autour de sa main, mes iris plantés dans les yeux avec une telle douceur qu'elle en était rouge, malgré ces cheveux qui la cachait partiellement.

    Je ne verrais pas ça comme une « faute ».Et « mal-à-l’aise », ce n’est pas vraiment le mot…enfin je veux dire oui…mais pas vraiment...enfin…

    Je réprima un sourire amusé, c'était tellement humain de cherché ces mots sans les trouvés, les vampires avaient plus de mal étant donné que leurs cerveaux marchaient a une vitesse quasiment 20 fois plus élevé qu'un humain. Je songea a l'invité a dansé, quand elle reprit la parole.

    Faut pas faire attention…c’est juste moi…rien que moi…

    Mes lèvres furent a nouveau en contact avec sa main pour lui faire finir sa phrase. Seul mes yeux étaient remonté vers elle, les yeux a demi-fermé, reflétant encore plus l'intensité que je souhaitais mettre dans ce regard. Je remua doucement les lèvres, pour parlé contre sa peau.

    Oubliez vos tracas...dansons.

    Je me rapprocha d'elle, l'attirant contre mon torse. Je la ramena vers les autres couples de danseurs et posa doucement une de mes mains sur sa hanche, l'autre se glissant naturellement sur son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur craquant à l'écoute


Feat. : Chace Crawford
Age d'apparence : 18
Age réel : 71
Messages : 679
Date d'inscription : 13/12/2010
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Mar 22 Fév - 20:34

    Il c’était éloigné de sa sœur, non sans un dernier regard pour la table qu’il avait occupé. Le jeune homme qui avait invité sa sœur, avait intérêt à faire attention à ses arrières, car ce n’était pas parce qu’il n’était pas à ses coté qu’il ne pouvait pas y veiller. Et puis il ne lui aurait fallu que très peu de temps pour se rendre près d’eux. Mais il ne ferait pas ça, d’une part pour sa sœur, d’autre par car cela pourrait avoir un impacte quelque peu inattendu sur la soirée. Inutile d’effrayer les humains bien plus en nombre qu’eux ici ce soir.

    Alors qu’il avait quitté la table pour aller retrouver la jeune Céleste qu’il avait vu s’éloigner un peu plus tôt. Il en profita pour jeter un rapide coup d’œil à la salle. Il y avait ce couple de vampire, qui n’était pas vraiment un couple, enfin difficile à dire, et puis ce vampire quoi semblait tourner autour de cette humaine, ce qui le faisait beaucoup rire, et le fit repenser à sa sœur, à qui il jeta un rapide coup d’œil, visiblement elle avait accepté l’invitation. Il regarda aussi dans la direction du cavalier de Céleste, il semblait bien pensif. Qui avait-il entre eux d’ailleurs. Est-ce juste son cavalier ou un peu plus ? Il n’y avait qu’un seul moyen de le savoir.

    La jeune femme était assise non loin de l’entré, la ou son parfum m’avait guidé. Assise à même le sol, elle semblait bien triste, tu moins son regard semblait triste, même si elle le remplaça bien vite par un sourire. Est-ce de la faute de son cavalier ? Si oui, comment pouvait-il rendre aussi triste, une jeune femme aussi charmante ?

    _Vous êtes tout aussi beau et votre freesia sent divinement bon.

    Il lui sourit. Il se rappelé en effet qu’elle appréciait les fleures, du moins ce que lui en avait apprit sa balade avec elle dans le parc. Il n’eu pas le temps de l’aider à se relever que cette dernière se retrouver déjà en face de lui. Ses yeux dans les siens. Il avait toujours cette adorable teinte douce et chaleureuse qui l’avait intrigué lors de leur première rencontre. Je n’eu pas le temps de répondre à sa phrase, qu’elle me posa une question, qui me fit sourire.

    _Vous êtes venus seul?

    _Non, je suis accompagné de ma jeune sœur.

    Il ne pu s’empêcher par ailleurs de jeter un rapide coup d’œil par-dessus son épaule, mais de là ou il se trouvait, il ne pouvait rien voir, alors il reporta toute son attention sur Céleste. Il détacha alors le freesia de sa veste et regardant la jeune femme dans les yeux, lui dit.

    _Vous permettez ?

    Il glissa alors la fleure de freesia dans ses cheveux. Elle allait parfaitement avec son teint. Il espérait ainsi la faire sourire, mais n’avait pas pensé que cela pourrait la mettre mal à l’aise, il y pensa alors une fois la fleure placé.

    _ je suis désolé. Mais vous sembliez si triste, je me suis dit que cette fleure serais vous redonner le sourire. Mais je m’excuse si cela vous a paru déplacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Age d'apparence : 18 ans
Age réel : 257 ans
Messages : 144
Date d'inscription : 29/01/2011
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Mar 22 Fév - 21:17

    Céleste avait disparu de mon champ de vision depuis un bon moment déjà et je m'en inquiètais de plus en plus... Qu'est-ce que j'avais fait qui ne lui avait pas plu, au point qu'elle décide de me laisser seul à cette soirée ? Car si elle n'était toujours pas revenu, elle ne pouvait qu'être partie, non ? À moins qu'elle ne soit avec un autre garçon ! Cette pensée, aussi douloureuse qu'une lame d.un couteau qu'on vous plante dans le coeur, quand vous êtes humains évidemment, effleura mon esprit et aussitôt, ce fut assez pour m'en inquièter. Je décidai donc de me lever et de suivre le chemin qu'elle avait prise afin de se retrouver hors de ma vue dans l'espoir de ne pas la retrouver du tout, plutôt que de la trouver aux bras d'un autre homme.

    Après quelques instants à me faufiler dans la foule de gens de plus en plus nombreux dans la salle, j'arrivai enfin dans l'entrée. Je pouvais, d'où je me trouvais, sentir l'odeur de Céleste, mais je sentais aussi celle d'une autre personne tout près d'elle, pourtant incapable de dire s'il s'agissait d'un homme ou d'une femme. J'avais si peur de regarder, peur qu'elle soit avec une autre garçon, mais d'un autre côté la curiosité me rongeait. Je risquai donc un regard dans la direction de l'odeur si douce de ma soeur et découvris avec tristesse qu'elle discutait avec un autre homme. J'étais assez près pour entendre ce qu'ils disaient, mais je ne me concentrai pas à écouter leur conversation, trop blessé et dépassé par les évènements. C'était donc ça ! Elle attendait un autre homme et je n'étais qu'un cavalier de rechange ?!? Cette pensée me fit l'effet d'une claque et si j'avais été humain, je crois que j'aurais fondu en larme comme une vraie fillette. Mais je n'étais pas humain...

    J'aurais très bien pus aller les rejoindre et jouer le rôle du petit copain jaloux pour faire disparaître ce garçon, mais je ne pus m'y résoudre puisque c'était en quelque sorte la réalité que cette idée m'évoquait. J'aurais aussi pu faire un peu de bruit afin qu'elle me remarque et se sente mal, mais encore là, je ne pouvais m'y résoudre car je ne voulais pas la faire souffrir. Je tournai donc les talons et retournai à la table en priant de toutes mes forces pour qu'elle me revienne le plus vite possible, même si je ne croyais pas tellement en ce souhait. Je me rassis donc, seul, à notre table et demandai une nouvelle bouteille de champagne. Bien sûr, l'alcool ne me ferait pas vraiment d'effet, mais tant que je buvais, je ne pensais pas à Céleste, du moins c'était ce que j'espèrais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice au grand coeur


Feat. : Sophia Bush
Age d'apparence : 19 ans
Age réel : 10 ans
Messages : 1720
Date d'inscription : 09/12/2010
Localisation : là ou mon coeur me guide étant donner les dernier évènement
Humeur : Eperdument amoureuse.
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Mer 23 Fév - 16:00

Alors que je ne cessais d’apprécier l’odeur du charmant jeune homme, qui ce tenait devant moi, je réussi à me défaire de son regard et regardais un instant Alex s’éloigner de nous.
J’étais alors à ce moment là seul, dans une bulle créer par l’odeur ce jeune homme, me faisant ainsi oublier la foule qui nous entouraient. Je plongeais donc mon regard dans le sien, ne voyant plus que lui, comme si cette bulle effaçait tout ce qui la touchait, ou ce qui l’entourais.
J’avais l’impression de ne voir et de ne sentir que lui, l’odeur souvent agréable des autres humains de la salle m’était alors inconnu.
Cette bulle éclata au moment ou ce dernier répondit à ma question :

-Bien entendu, pardonnez-moi j'en aie oublier la politesse. Je me presente Tristan McCoy,et me donnez-vous l'honneur de connaitre le votre?

Je pouvais donc désormais mettre un nom à cette odeur si délicate, à cet humain si important en ce moment. Avant même d’être sur la piste de danse, une chanson me venait en tête. Une chanson que je n’avais jamais entendue. Une symphonie qui se composer au fur et à mesure que je le regardais. C’était la première fois que mon esprit composait sans que je sois devant le piano, la première fois que cela m’arrivait juste en regardant une personne. C’est ainsi que j’ais senti que Tristan ne serait pas juste une personne pour moi, mais bien plus, que je ne serais encore expliqué. Car j’étais surprise de cette sensation, et de cette pensé dont j’étais certaine.
Je ne pensais pas que savoir mon nom était un tel honneur, mais j’entrepris donc de lui répondre avec mon plus beau sourire :

- Enchantez de vous rencontrez Tristan, je m’appelle Brittany McCherry.

Je pris ensuite sa main qu’il m’avait délicatement tendu pour m’inviter à danser. C’est ainsi que je me mêlais à la foule de couple qui dansait sur la piste, au fil de nombreux slow qui avait déjà été joué par l’orchestre. Je me laissais donc guidés par Tristan à travers tous ces couples débordants d’amour, le suivant ainsi aveuglément, ne voyant et sentant toujours que lui. Son odeur me donnait l’impression de rêver, j’étais comme absente sur un nuage. Alors que nous commencions à danser sur la nouvelle symphonie jouer par l’orchestre, je me sentais léger, comme si je volais. Porté par le son des violons.

J’étais envahi et submergé par toutes les émotions qui montaient en moi, n’arrivant pas à les différencier tous s’embrouillaient. Depuis que j’avais sentie cette humain, j’avais l’impression de ne plus rien contrôlé a par ma soif et l’attirance envers Tristan. Et encore même cela je ne savais pas si j’étais en réellement en mesure de le contrôler.
Les évènement qui ce déroulais me semblais prédéfini, j’ais senti son odeur et depuis je ne cessais de le chercher, c’est à ce moment là qu’il met apparu et ma proposé de danser. Il aurait très bien pu choisir une autre fille, comme j’aurais pu être attiré d’un autre garçon. Il avait donc ce quelque chose que je n’arrive pas a expliqué. Mais dans ces bras j’avais l’impression que toutes mes facultés à pensée avaient disparue. Je décidais donc de profiter de cette instant, près de cet être humain qui pour moi faisait la différence entre tous. Inspirant son délicat parfums ainsi, aussi longtemps et discrètement que je le pouvais. Ne me soucient plus de rien, malgré les questions qui essayais de me tracasser.

***************************

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Mer 23 Fév - 16:43

Je sentis pour la troisième fois consécutive les lèvres de Chris se déposer sur le dos de ma main. Ce qui m’arracha un frisson comme je m’y étais attendue. Mon petit sourire ne se décolla pas. Mon regard fut une nouvelle fois emprisonner dans le sien. Son regard irrésistible m’arracha le début d’un rire extrêmement discret. Mon regard se concentra sur ses lèvres sensuelles lorsqu’il s’adressa à moi de cette voix qui me donnait des frissons à chaque fois que je l’entendais :

Oubliez vos tracas...dansons.

D’un coup, mon cœur fit un bon énorme dans ma poitrine. Je crut qu’il allait me défoncer la cage thoracique. Mon expression changea, passant de celle de la fille gênée à l’inquiétude et la stupéfaction. Mes émotions étaient tel un torrent dévastateur, tout tournait autour de moi que je crut que j’allais en perdre l’équilibre. J’étais tellement sonnée que je ne put le repousser quand je sentis son corps se rapprocher du mien. Mon cœur battait tellement fort qu’il me faisait presque mal. Il m’entraîna avec lui vers les danseurs sans que je ne puisse rien y faire. Mes yeux oscillaient à toute vitesse. Je sentis mon corps se collé au sien. Comme si mes sens étaient en éveil. Des effets chauds-froids se faisaient sentir. Ses sensations nouvelles m’emportaient comme jamais. Je ressentis ensuite une de ses mains se déposer sur ma hanche et l’autre sur mon épaule. Créant une nouvelle vague de chaleur. Ne sachant pas du tout comment réagir j’observais les autres couples de danseurs qui glissaient gracieusement au son de la musique. Je retournai la tête pour le regarder, j’avais la bouche légèrement entrouverte tant j’avais été surprise. C’est comme s’il avait fait envoler mes inquiétudes, me poussant à me laisser aller. Malgré tout je restai figée telle une stalagmite. J’étais complètement larguée et je ne savais pas du tout ce que j’étais censée faire. Je le regardai d’un air inquiet et confus, l’air affolée, je m'adressa à lui en scrutant les autres couples danser :
« Heu…j-je ne sais pas d-danser…enfin…je veux dire, j-j’ai jamais… »

Je tentais désespérément de lui faire comprendre que je n’avais jamais dansé avec quelqu’un de cette façon. J’étais toujours de celle qui désertait la piste de danse (quand j’y allais) au moment des slows. Je me mettais dans un coin et jamais personne ne prêtais attention à moi. Pourtant je les avais observé tant de fois avec envie que je ne compris pas pourquoi je ne savais pas du tout quoi faire…c’est là que je compris bien que le fossé entre la théorie et la pratique était plus creusé que je ne l’aurais crut. En même temps que j’eus dit ma phrase, je sentais un regard planer…un regard tout sauf amical. Je tournai discrètement la tête et je vis une jeune femme me regarder avec un œil noir…elle était vraiment très belle. Je fronçai les sourcils, on aurait vraiment dit qu’elle était contrariée. Je devinai alors qu’elle avait sûrement invitée Chris à danser quelques minutes auparavant et que celui-ci lui avait refusé. Du moins c’est la seule explication que je trouvais pour qu’elle me regarde d’un air si remontée. Encore plus gênée à cause d’elle, je baissai la tête. Espérant que son regard oppressant cesse…
Tout en détournant le visage pour balayer la salle du regard, je remarquai quelque chose qui m’amusa. Tout les hommes étaient en smoking noir et blanc…Chris était le seul à s’être habillé entièrement en blanc…toutes les autres femmes étaient en robe…j’étais la seule à ne pas en avoir une ! Ce détail provoqua un léger sourire, quand je me reconcentra sur Chris pour entendre sa réponse, je fus de nouveau interpelée par un autre détail…il était tout habillé de blanc et moi tout en noir. Ce contraste me fit sourire…on semblait vraiment être à part dans ce bal…d’ailleurs je remarquai que nous étions presque au milieu des danseurs et que certains nous fixaient. Je fus une nouvelle fois mal-à-l’aise devant tous ces regards, mais bizarrement, dès que j’eus relevé la tête pour plonger de nouveau mes yeux dans ceux de Chris, ceux-ci m’emprisonnèrent une nouvelle fois. Mais si prison il y avait, je n’avais alors étrangement aucune envie de m’en évader, au contraire. Je le contemplais encore mais cette fois-ci avec plus d’intensité que je ne l’aurais voulue…
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Feat. : Emilie de Ravin
Age d'apparence : 17 ans
Age réel : 97 ans
Messages : 467
Date d'inscription : 27/11/2010
Localisation : Forks
Humeur : confuse
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Mer 23 Fév - 18:57

Un sourire s'esquissa sur son visage quand je lui demandais s'il était venu seul. Il me répondit qu'il était accompagné de sa soeur. Je ris quelque peu en pensant à cette étrange coïncidence. Puis, dans un geste, il détacha la fleur de freesia de son veston et me la glissa dans les cheveux. Ce geste me mis un peu mal à l'aise, de plus, un sentiment bouleversant s'était emparé de moi quand il avait passé sa main dans mes cheveux. Un mélange de tendresse et de gêne. Il prit la parole alors que mon sourire s'effaçait quelque peu.
-Je suis désolé. Mais vous sembliez si triste, je me suis dit que cette fleure serais vous redonner le sourire. Mais je m’excuse si cela vous a paru déplacé.
Il ne voulait rien de plus que me faire sourire. Et je souris, rassurée.
-Cela ne m'a aucunement paru déplacé, et je vous remercie de vous inquiété pour moi. Dis-je en esquissant un bref sourire mélancolique.
Je ne savais si cette soirée était réussi ou bien si je l'avais gâché au moment même ou mon pied franchissait le seuil de cet hôtel. Soudain, une odeur familière me chatouilla les narines. C'était Gabriel. Il devait s'inquiéter de ne pas me voir revenir... Et si il me voyait en compagnie d'Alex? Qu'allais-je dire? Qu'allais-t-il penser? Mais y avait-il vraiment quelque chose à dire ou à penser de cela? Je n'étais plus sûre de rien. Fixant la foule derrière l'épaule d'Alex, je cherchais Gabriel des yeux, mais je n'arrivais pas à voir les tables. Je tournais de nouveau mon visage vers le jeune homme et lui dit d'un ton d'excuse
-Je ne pourrais rester en votre compagnie bien longtemps.
Sa compagnie n'était pas déplaisante, elle était même plutôt agréable, mais je voulais retrouver Gabriel pour qu'il ne s'inquiète pas.
Une idée me vint, après tout, pourquoi ne pas présenter Alex à Gabriel? Étant donné que ce dernier ne connait que très peu de monde par ici, ils pourraient sympathiser?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Jeu 24 Fév - 6:01

L’expression d’Eléanore semblait vacillante … Et Nathaniel faisait son possible pour que son propre visage ne trahisse pas ce qu’il ressentait et les désirs de son cœur : bien sur, il était heureux plus que tout de la revoir en bonne santé, mais il était tourmenté pour une inquiétude toute aussi grande : qu’allait elle bien pouvoir lui demander, comment allait elle réagir, sans doute ne comprendrait elle pas qu’il ait pu agir ainsi et elle ne lui pardonnerait jamais … Tout comme lui, jamais il ne pourrait se pardonner ou se défaire des souvenirs de cette nuit là. Cependant, tandis que la jeune femme se rapprochait de lui, il se ressaisit : dans tous les cas, Eléanore peut sentir ce qu’il ressentait au moment même où il le pensait et en aucun cas il ne devait se trahir…

Son visage … Elle semble des plus heureuses de me revoir. Comme toujours, elle est d’une beauté renversante ce soir encore, preuve que quelques centaines d’années ne peuvent éroder la vraie beauté, une beauté si pure que le temps lui-même ne peut affecter et devant lequel il se retrouve complètement impuissant … Lentement, Nathaniel pu voir un sourire timide se poser sur les lèvres de la jeune femme, tandis que ses yeux tachaient de ne pas la trahir en relâchant en pleine réception des larmes de joie si longtemps acculées dans un recoin de son cœur déchiré par la peine et la disparition de ses êtres aimés …
Elle était si proche de lui, la voici qui amena lentement sa main jusqu’au visage de Nathaniel, elle commença à en caresser la joue lentement et avec douceur, la frôlant à peine comme si Eléanore avait peur que son bonheur se trouvant devant ne se brise si elle venait à trop l’approcher. Le murmure comme irréel d'une voix angélique, parvint alors au vampire songeur :

- Bonsoir Nathaniel… Joyeuse St Valentin à toi…

Elle … Elle semble aussi tellement heureuse de me revoir. Ses gestes, sa tendresse, ses mots lents et doux, c’est comme si tout était comme avant, comme si je m’étais réveillé après des années de calvaires, comme si mon âme avait été extirpée du Tartare …



Se rapprochant encore, Eléanore en finit blottie contre lui. Lentement et avec précaution, elle passa alors ses mains puis ses bras autour du cou de Nathaniel, dont le visage n’arrivait visiblement plus à contenir la surprise. Son visage d’ange finit doucement par se poser contre le torse élégamment habillé, et de nouveaux un doux murmure se fit entendre alors que la jeune femme se blottissait davantage contre Nathaniel comme en se cachant.

- Tu m’as manqué tu sais… Je ne pensais jamais avoir la chance de te serrer à nouveau contre moi… lui glissa t’elle tandis que son visage se posa contre lui.

Sans avoir besoin de réfléchir, sa réponse vient tout de suite.

-Toi aussi tu m’as tant manquée … Tu ne peux pas savoir à quel point j’ai espéré et désiré ce moment de bonheur et de paix … Les mots seuls ne sauraient décrire à quel point mon cœur était désolé sans ta présence, et à quel point mon corps était seul loin de tes bras
dit il en redoutant les futures questions …


Oubliant complètement sa mission de surveillance, Nathaniel était complètement absorbé par la rencontre inattendue qu’il venait de faire au bal, regardant son visage caché contre son costume, il lui murmura alors avec une extrême douceur :

-Eléanore … Que dirais tu de savourer ce moment de paix avec un peu plus d’intimité ? D’autres vampires sont ici, et nous sommes trop voyants, je ne veux pas que le moindre mal t’arrives tu sais … Ces mots étaient lourds à prononcer, non pas parce qu’il ne les pensait pas mais parce qu’il avait déjà fait le pire en les pensant …



Plus que tout à cet instant, Nathaniel aurait aimé la prendre tendrement dans ses bras, et lui donner le baiser qu’il n’eut jamais ni le droit ni l’occasion de lui donner, quelle meilleure occasion qu’un bal à l’aspect féérique le soir de la St Valentin ? La soirée et la nuit n’était cependant pas finis …
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Feat. : Drew Fuller
Age d'apparence : 19 Ans
Age réel : 140 ans
Messages : 141
Date d'inscription : 10/11/2010
Localisation : Port Angeles
Humeur : Changeante
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Jeu 24 Fév - 18:19

  • « Heu…j-je ne sais pas d-danser…enfin…je veux dire, j-j’ai jamais… »

    Ce n'est pas un soucis.

    Soufflais-je avec un petit sourire, masquant sans aucun mal ma tension. Les vampires se faisaient de plus en plus nombreux, si jamais l'un d'eux prenaient soif d'un seul coup... Je savais que je n'avais pas a craindre ça de la part des deux, supposés, Stevens, je sentais trois...nan...quatre? Autres vampires avec nous, bien que je n'en fus pas vraiment sur. Mes réflexions n'avaient duré en tout en pour tout qu'une poignée de seconde. J'offris un nouveau sourire a la jeune blonde, les yeux a demi-ouvert dans une expression tendre. Je la fis tourné doucement, entamant une danse pas trop rapide puisqu'elle semblait vraiment novice dans ce genre de pratique, je resta cependant vigilant, écoutant les conversations de tout les autres vampires. Je remarqua le vampire brun, il semblait mal a l'aise, peut être n'était-il pas méchant lui... Je haussa très légèrement les épaules, comme pour respiration et reporta mon attention sur la jeune blonde que je faisais valsé depuis quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : ChadM ichael Murray
Age d'apparence : 21 ans
Age réel : 21 ans
Messages : 61
Date d'inscription : 29/01/2011
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Jeu 24 Fév - 23:11

La jeune femme me regardait d'un regard étrange,il y avait dans son regard une expression que je ne parvenais à déchiffrer. Mais je cesse de me poser des questions comme je le fais sans cesse habituellement et je me contenta d'admirer la jeune femme devant moi. Ses longs cheveux d'un bruns foncé jusqu'à ses petits doigts fins. Son teint était blanc,mais ainsi elle ressemblait à une poupée,même à une fée je dirais... J'aime tout d'elle,mais ce que je préfèer en particulier se sont ses yeux. Pas seulement leur couleur,même si celle-ci est magnifique,mais ces petits brillants que j'y percevais et aussi cette impression de douceur,d'admiration,de joie et de tristesse à la fois.

Quiand je rencontre une personne,ce que j'ibserve en premier se sont ses prunelles et les émotions que j'y décelle. Le fait de faire passer cet examen minutieux aux yeux de cette dame. Mais prit qui s'y croyait prendre,car maintenant je ne pouvais plus regarder ailleurs et je me sentais aspiré par ces yeux envoutants.

Nous deux contemplions l'autre en silence et je sent que tout comme moi elle a l'impression que nous nous trouvons ailleurs,dans un autre monde. Sans temps ni lieu précis. Un endroit où il n'y a que l'autre,comme son,sa voix.

Elle me répond toujours avec sa voix mélodieuse et enchanteressde à mes oreilles:

- Enchantez de vous rencontrez Tristan, je m’appelle Brittany McCherry.

Un nom merveilleux pour une ame si parfaite,je lui fait mon plus beau sourire en réserve.

-Enchanté de même de faire votre connaissance Milady.

Elle posa doucement sa main dans la mienne,celle-ci était délicate et douce,comme je l'avais déjà remarqué d'un blanc pur aussi. J'exerça une très légère pression sur sa main,comme si je craignais qu'elle ne se brise en deux si je mettais trop de pression. Comme si je craignais qu'en forçant trop,cette véritable fée qui m'est apparue disparaisse et que je réalise que tout ça nest que dans mon imagination. Pourtant,il y avait une main réelle dans la mienne,une main que je pouvais toucher. Donc c'est bien réel et je ne rêve pas. Je guide donc ma cavalière parmis cette foule de gens et quand je déniche enfin un endroit assez dégagé pour que nous puissions y prendre place,je me tourne vers ma partenaire tout en continuant de lui sourire et sans lacher sa délicate main une seconde. Une main d'artiste je dirais d'apès ses doigts fins,elle devait être une bonne musicienne ou une artiste peintre,si elle n'est aucun des deux,alors c'est qu'elle ne l'a pas essayé,car les mains des artistes sont distinctives des autres par leur finesse et leur délicatesse.

Donc toujours en douceur,tendresse et délicatesse je prend la main libre de Brittany dans ma main libre à moi aussi et la place sur mon épaule avant d'aller placer ma main de nouveau libre sur sa hanche. Je planta mon regard dans le sien et fit un léger sourire avant de commencer à danser avec ce véritable ange tombé du ciel afin de venir inspirer un écrivain tel que moi.

Analyse de ce que je vit et ressent. Ce que j'entend: seulement la musique qui guide nos pas. Ce que je sent: le délicat parfum de fleur de ma partenaire de danse. Ce que je touche: la taille fine et la douce main de Brittany. Ce que je pensais: à rien du tout,mon attention était entièrement fixée sur elle. Les pas s'imposaient d'eux-même et je guidais ma cavalière sans problème,pas seulement parce que je suis bon danseur,mais aussi parce qu'instinctivement les pas se font tout seul. C'est seulement quand on utilise notre coeur que l'on découvre de nouveau talents et en ce moment,mon coeur faisait vibrer toutes les parties de mon être.

Après avoir dansé deux ou trois danse sans arr♪6te et sans se quitter des yeux,une idée me vint en t♪6te. J'approche donc ma tête de l'oreille de mademoiselle McCherry et lui dit tout bas:

-Que diriez-vous que nous allions nous promener? La chaleur est étouffante et j'aimerais en apprendre d'avantage à votre sujet,si vous me le permettez.
Je recule ma tête à nouveau et lui fait un petit sourire timide,j'espère tant que celle-ci accepte ma proposition. Ce n'est pas seulement mon livre qui en dépend,mais aussi mon coeur et mon sommeil. Car je sais que si elle refuse mon coeur va en souffrir terriblement et que je n'en dormirai pas durant des jours et des jours. Ou plutot des nuits et des nuits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mi-ange, mi-démon fondatrice (Dc Alice)


Feat. : Eliza Dushku
Age d'apparence : 23 ans
Age réel : 359 ans
Messages : 203
Date d'inscription : 07/01/2011
Localisation : Lá où mes émotions me mènent...
Humeur : Pensive et le coeur en peine
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Ven 25 Fév - 0:10

Blottie tendrement contre Nathaniel, je repensais à toutes ces longues journées que j'avais passé à me morfondre, à souffrir en silence et à me terrer de peur que les assassins volturiens ne me retrouvent... Pensive, je songeai à quel point la vie avait dû être difficile pour lui : sans doute m'avait-il vu être emmenée à part et qui sait ce qu'il avait pu imaginer comme exécution douloureuse alors que je m'en étais sortie sans même comprendre pourquoi. Mais le temps n'était plus aux pleurs internes et au silence empreint d'un chagrin sans bornes, maintenant nous pouvions à nouveau sourire ensemble et cela était bien la seule chose qui comptait pour moi en cet instant délicieux.

Il me répondit alors, précieuses paroles qui réchauffèrent mon coeur plus vivant que jamais grâce au bonheur, au soulagement et à l'amour qu'il éprouvait effaçant toutes traces de la solitude, de la peine et de la souffrance qui seuls l'avaient habité depuis 174 ans. Ces mots furent réconfortants, doux, ils me prouvèrent que lui aussi n'avait eu de cesse de penser à moi depuis cette cruelle nuit qui nous avait séparés :

-Toi aussi tu m’as tant manquée … Tu ne peux pas savoir à quel point j’ai espéré et désiré ce moment de bonheur et de paix … Les mots seuls ne sauraient décrire à quel point mon cœur était désolé sans ta présence, et à quel point mon corps était seul loin de tes bras.

Toujours enlacée, j'écoutais ses phrases en me délectant de chacune d'entre elles. Ainsi je ressentais de plus en plus intensément toutes les émotions de mon créateur dont le fait qu'il ne soit pas fantôme remplissait d'une joie incomparable la moindre parcelle de mon âme. Lui aussi était des plus heureux, jamais je ne l'avais senti si serein, si apaisé, si amoureux aussi... La surprise se glissait également dans la palette de sentiments qu'il éprouvait : *sans doute n'avait-il pas non plus pensé me revoir en ce soirée de la St Valentin* songeais-je avec amusement, *peut-être me croira-t-il à présent quand j'évoquerai le destin*.

Puis alors que je commençai à noter, profondément enfouie dans son esprit, une émotion trouble, une inquiétude étrange, il me sortit de mes réflexions et repoussa quelque peu mon empathie par un murmure plein de tendresse :


-Eléanore … Que dirais tu de savourer ce moment de paix avec un peu plus d’intimité ? D’autres vampires sont ici, et nous sommes trop voyants, je ne veux pas que le moindre mal t’arrives tu sais …

Tournant mon visage de manière à pouvoir plonger mes yeux dans les siens, je me défis lentement et avec regret de notre étreinte. J'aurais tellement aimé rester là, sans bouger, et ainsi jusqu'à la fin des temps...

Toutefois, je devais admettre un chose : Nathaniel avait raison en ce qui concernait les autres vampires présents à cette soirée et au danger potentiel qu'ils représentaient pour nous. Pinçant les lèvres, je repensai à l'imprudence dont j'avais fait preuve en m'aventurant et en y demeurant alors que les parfums si particuliers des immortels chatouillaient mes narines tant ils étaient nombreux, mais après tout si Nathaniel n'était pas apparu telle une ombre rassurante qui veille sur moi je serais à coup sûr partie de cette soirée pour un voyage en Italie sans retour...

L'Italie... Les Volturi... Tout à coup quelque peu inquiète, debout devant lui et tenant toujours dans main droite la sienne comme pour m'assurer qu'il ne disparaîtrait pas tel un mirage, je lui dis :

- Je le sais Nathaniel... Tout comme moi je ne laisserais jamais quelqu'un t'enlever à moi maintenant que nous nous sommes enfin retrouvés...

Baissant les yeux quelque peu gênée, je n'avais pas envie de me montrer trop pressante envers lui. Pourtant en moi, ma gaieté immense et l'amour qui nourrissait mes passions me poussaient à glisser mon regard dans le sien et à le contempler avec affection tant cet instant me semblait irréel, unique. Toutefois, à la vue de la dernière remarque de Nathaniel, je ne pouvais m'empêcher de penser aux Italiens qui pouvaient se trouver dans la foule et qui ne nous laisseraient aucune chance s'ils découvraient qui nous étions... Cette pensée me fit frémir et une expression angoissée due parcourir mon visage avant que je ne me resaisisses : il était hors de question que je laisse les Volturi gâcher ces retrouvailles comme ils avaient déjà gâché 174 années de ma vie.

Avec cet élan de courage à l'esprit, je relevai la tête vers Nathaniel et lui dit en affichant ce sourire réservé qui me donnait cet air angélique qu'il aimait tant :

- Tu as raison, nous devrions y aller... Nous avons tant de choses à nous raconter, j'espère seulement que nous aurons désormais l'éternité pour tout nous confier.

Ces paroles me firent penser que lors de toutes ces années Nathaniel avait peut-être réussi à se construire une vie, à rencontrer quelqu'un, peut-être n'avait-il aucun envie de reprendre notre existence là où nous l'avions laissée avant que des tueurs sans pitié viennent nous enlever ce que nous avions de plus cher... Douloureuses pensées, je préférai laisser cette réflexion de côté : ayant trop peur d'une hypothèse qui si elle s'avérait exacte me couperait une fois de plus les ailes.

Heureusement, c'est ce moment-là que choisit Nathaniel pour ressentir une forte affection, de l'amour, qui me réchauffa le coeur et apaisa mes craintes. Lui souriant toujours avec innocence, je posai ma main sur le bras qu'il me tendait tel un gentleman et décidai de le suivre jusqu'à la sortie tout en contemplant avec regret la piste de danse sur laquelle j'aurais aimé faire quelques pas d'une valse légère avec celui dont le simple souvenir était parvenu à me garder en vie pendant toutes ces années solitaires et que j'avais enfin retrouvé par un curieux hasard de l'existence...

Avec envie, presque jalousie, je regardai derrière Nathaniel les danseurs qui continuaient leurs mouvements grâcieux quand alors que nous gagnions déjà la sortie je remarquai la jeune élève qui était venue me trouver au lycée il y a peu, Coralie. Apparemment subjuguée, elle valsait au bras d'un homme : *non d'un vampire* me corrigeais-je intérieurement en remarquant son teint blafard et ses gestes bien trop fluides pour être humains.

Surprise, je me figeai net tandis que ma main se reserra autour du bras de mon créateur miraculé. Mes yeux trahissaient mon inquiétude et mon dilemne car même si j'avais pour seul désir de m'isoler avec Nathaniel pour lui avouer, plus que ma vie sans lui, mes sentiments profonds, je ne voulais pas que cela se fasse au prix d'une vie... En ne suivant pas Nathaniel, je risquai de le perdre à nouveau mais en le suivant je risquai de perdre la vie d'une innocente...

Ainsi déchirée, j'attendis un événement quelconque pendant que mes yeux ne cessaient de se poser alternativement sur mon cavalier et sur Coralie... Cruelle situation dont mon coeur se sentait déjà brisé : car même si je savais que si un choix s'imposait Nathaniel avec la voie de l'amour triompherait, je savais également que s'il arrivait malheur à cette lycéenne cette nuit alors jamais je ne me le pardonnerai...

***************************

Ma couleur rp : indianred
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Ven 25 Fév - 14:35

Mon regard restait planter dans le sien tandis qu’il me répondait :

Ce n'est pas un soucis.

Sa voix se voulait rassurante. Soulagée que mon inexpérience ne le rebute pas je laissai échapper un soupire. L’air un peu plus serein, j’enroulai mes bras autour de lui. Bien que plus tranquille, c’était tout de même avec inquiétude que je m’élançai pour danser avec lui. Mes gestes étaient vraiment maladroits, je n’avais pas du tout confiance en moi. Heureusement, son sourire m’encourageait et il n’allait pas trop vite. Je tentais de mémoriser les pas et d’anticiper ses mouvements…toutefois, cela ne ressemblait pas vraiment à ce que j’avais imaginé. Il semblait toujours perturbé, mais ces moments étaient si cours que je me demandais si ce n’était pas moi qui délirait. Lorsque je parvenais à apercevoir cette expression sur son visage, on aurait dit qu’il se sentait « gardien » de quelque chose ou encore qu’il surveillait quelque chose que je ne parvenais décidément pas à cerner. Tentant de me raisonnée, je fit tourner mon regard une nouvelle fois sur toute la salle. Je remarquai quelque chose d’étrange dans ce bal…d’autres gens à la pâleur et à la beauté inquiétante avaient fait leur apparition. Tous incroyablement magnifiques, leurs gestes, leurs postures, leurs mouvements, tout en eux était d’une grâce quasi surnaturelle. Ils dégageaient ce que j’aurais appelé une sorte d’aura particulière…la même aura qu’y émanait de mon cavalier d’ailleurs. Malgré le fait qu’il y ait beaucoup de gens à l’allure séduisante dans cette salle, mon œil était automatiquement attiré vers ces êtres qui semblaient avoir été sculptés dans le plus parfait des marbres.
Tentant de trouver une justification à cette fascination inexplicable, je remarquai de nouveau mademoiselle d’Amboisie. Celle-ci enlaçait tendrement un jeune homme qui, tout comme la majorité des gens peuplant cette salle désormais, attirait mon regard sans que je sache pourquoi. Comme un aimant. La seule chose dont j’étais certaine et que cette fascination me paraissait tout sauf naturelle. Ceci dit, mon expression s’attendrit en les voyants ainsi. L'émotion qu'ils dégageaient était infini et me semblait d'une rareté des plus totale. Me faisant oublier ce ressentit étrange, je laissa s’échapper de mes lèvres comme un chuchotement :

Ils font plaisir à voir ces deux là…

Tout en essayant de prendre confiance en mes mouvements, je gardai un œil sur eux. Un regard léger et un sourire bienveillant illuminait mon visage tandis que je les observais enlacé l’un à l’autre, comme s’ils étaient attaché par un lien si fort qu’il ne m’en avait jamais été donné d’en voir un de cette intensité. Je me rappelais de mon entretien avec mademoiselle d’Amboisie, au début de celui-ci, elle m’avait parue si triste. En là voyant ainsi j’avais l’impression qu’elle revivait. Comme une renaissance qu’elle semblait attendre depuis extrêmement longtemps. Depuis cet entretien, je voyais en elle un véritable espoir et je lui nourrissais une amitié sincère. En moi-même je lui souhaitais tout le bonheur du monde, me réjouissant de la voir ainsi heureuse.

Les minutes passais, la chaleur étouffante de la salle due aux mouvements des autres personnes me donnait le tournis. Je stoppa doucement la danse en le regardant toujours aussi timidement :
Hum…j’ai besoin de faire une pause…j’ai un peu soif…

« Un peu » était peu de le dire, j’étais carrément assoiffée tant il faisait chaud dans cette salle. Je m’écartai doucement avec lui de la piste de danse pour me diriger vers une grande table. L’alcool n’était pas ce qu’il manquait…s’il n’y avait pas un accident à cause de quelqu’un ayant trop but ils avaient de la chance. N’étant pas très attirée par les boissons je me contentai de prendre seulement de l’eau et d’y ajouter des glaçons. Espérant que mon cavalier ne désirait pas boire d’alcool je lui tendis naturellement un verre d’eau avec deux ou trois glaçons dedans. Je me sentais moins gênée et un peu plus à l’aise avec lui maintenant. En attendant qu’il saisisse le verre que je lui avais tendu, je recommençai pour en remplir un pour moi. A peine remplit je m’empressai d’en boire une gorgée, l’eau glacée qui coulait maintenant dans ma gorge me rafraîchissait. Je ne bue pas tout néanmoins. Je déposai ensuite la surface de verre contre mon front, les glaçons ayant rendue plus froide sa structure j’en profitai pour tenter de me rafraîchir. Je remis mes cheveux en arrières pour dégager mon visage, tant pis s’il voyait que je rougissais, je n’aurais qu’à prétendre la température si jamais il me posait la question. En repensant au moment où nous dansions lui et moi, un sourire m’était parvenu. Je voyais bien que celui-ci maîtrisait parfaitement cet art qu’était la danse…ou la valse du moins. Malgré la timidité qui me guettait encore, je tentai d’essayer de détendre l’atmosphère et de me montrer un peu plus sociable en me tournant vers lui et en disant d’une voix qui se voulait encore discrète :

Tu danses bien…tu as…pris des cours ?

Tout en lui souriant je m’étais rendu compte que je l’avais tutoyé. J’avais pour habitude de vouvoyer uniquement les adultes, bien que celui-ci paraissait plus âgé que moi je l’avais tutoyé naturellement. En espérant que cela n’allais pas le déranger je tentai de lui donner un âge…18 ?...nan…20 ?...non plus…19 ?...peut-être…je n’étais pas très douée pour donné un âge aux gens. « Son allure surnaturelle » ne m’aidait pas beaucoup d’ailleurs. Tout en écoutant sa réponse je remarquai une nouvelle fois mademoiselle d’Amboisie. Son expression me fit froncer les sourcils. Elle semblait me regarder avec inquiétude. Ne voyant pas ce qui aurait pût justifier cela, je tournai plusieurs fois la tête pour regarder aux alentours si c’était bien moi qu’elle regardait…quand je déposai de nouveau mon regard sur elle, cela se confirma. C’était bien moi qu’elle regardait avec cette anxiété que je ne comprenais pas, je vis son regard osciller entre le jeune homme qui l’accompagnait et moi, comme si elle était tiraillée entre deux options, déchirée par un choix. Enlevant quelques secondes la surface du verre de mon front, je tentai de lui servir un sourire radieux comme pour la rassurée de cette inquiétude dont je ne parvenais pas à distinguer l’origine. Mon regard se voulait rassurant et je lui fis un signe amical de la main pour la saluée. Ne sachant pas s’il fallait que j’ailles vers elle ou non, je resta à côté de Chris. Mon attention se redirigea sur lui et mes iris se plongèrent de nouveau dans les siens tant en prêtant toujours une certaine attention à mademoiselle d’Amboisie. Chris avait sans doute due trouver mon attitude étrange vis-à-vis d’elle mais bizarrement je ne m’en inquiétais pas plus que ça, c’était en m’enivrant de nouveau de son regard tendre que je lui souriais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice au grand coeur


Feat. : Sophia Bush
Age d'apparence : 19 ans
Age réel : 10 ans
Messages : 1720
Date d'inscription : 09/12/2010
Localisation : là ou mon coeur me guide étant donner les dernier évènement
Humeur : Eperdument amoureuse.
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Sam 26 Fév - 22:08

Cela faisait déjà trois danse que nous dansions, et cela me semblais passer si vite, j’avais l’impressions que l’orchestre jouais de plus en plus vite et que la fin de cette soirée approchais à grand pas. Comme si quelqu’un s’amusait à faire avancé le temps plus vite que d’habitude. Je ne supporte pas cette impression: lorsque que vous voulez apprécier une chose dans tout les détaille, à chaque seconde, le temps vous parait accélérer. Je me sentais si bien au près de cette humain, je me sentais flotté dans ces bras, son odeur m’emportais dans des horizon que je ne connaissais pas. Je sentis sa tête s’approcher de mon oreille, ce qui me provoqua un discret frisson, je l’écoutais :

-Que diriez-vous que nous allions nous promener? La chaleur est étouffante et j'aimerais en apprendre d'avantage à votre sujet, si vous me le permettez.

Cette idée était très alléchante, me retrouver seul avec ce jeune homme! Mais cette idée en demeurer tout aussi dangereuse, même si son odeur ne faisait que me chatouiller la gorge pour le moment, arriverais-je à me maintenir seul avec lui, si jamais par quelque moyen il se coupait, comment réagirais-je. Je savais étrangement que si lui arrivais malheur je ne m’en remettrais pas. Je n’avais qu’une envie protégé cette humain, qui m’étais encore inconnu. Et j’avais cette sensation de ne pas pouvoir me séparer de lui, de vouloir le suivre partout, être sur qui ne lui arrive rien, comme si quelque chose allais lui arriver!! Mais le risque serais peut être de restez avec lui. Si jamais je lui faisais du mal.
Tout en moi m’indiquer de le suivre, partout où il irait. Ma raison, mon envie, étrangement mon cœur, me disaient de le suivre. J’étais persuader que c’était ce que je voulais, et que même si il ne le fallait pas, cette envie irrépréhensible mi incitais.

Je m’enquis donc de savoir ou étais Alex, pour le prévenir que je sortais. Je scrutais la salle du regard, j’apercevais des couples qui se formaient, des retrouvailles… un couples de vampires !! Des célibataires attendant désespérément le passage de cupidon, très peu de visage familier, et encore moins celui de mon frère.
Je devais pourtant à tout pris le prévenir, car je savais qu’il s’inquièterait beaucoup trop, comme à son habitude. Et il était bien la dernière personne que je voulais inquiété, j’espérais plus que jamais qu’il me parle par ces penser, mais rien, je n’entendais rien, même pas le son de sa voix, étant donner le rythme entraînant jouer par l’orchestre et tout les chuchotis des amoureux. Je pensais d’ailleurs à ce moment que si je le prévenait de vive voit il risquerais fortement de m’en empêcher.

Je me retournais vers Tristan pour lui répondre, le voyant ce demander ce que j’attendais.

- Ce serais avec plaisir, cela pourrais être agréable de faire plus ample connaissance, mais je doit juste prévenir mon frère pour ne pas qu’il s’inquiète. Lui avais-je dis en souriant

Je scrutais de nouveau la salle, mais je ne l’apercevais toujours pas. Je fis donc un sourire à Tristan et le pris par la main, pour lui indiquez de me suivre, ce geste envers lui qui m’a semblait naturel. Je me sentais après gêner pensant car ce geste aussi simple qu'il me paru, pouvait paraître déplacé. Mais je gardais sa mains dans la mienne jusqu'à ma table, n’ayant pas de signe de rétraction de sa par, ce qui me soulagea quelque peu. je lâchais sa main arrivant à la table, je sorti un crayon de mon sac et marqua un petit mot à Alex sur un papier :

Alex je suis sortie faire un tour dehors.
Ne t’inquiète pas, je vais bien.
Bisous, à tout à l’heure.
Brittany


Je coinçais le mot sous un petit pot qui décorais la table, espérant qu’il reviendrait à la table, j’entrepris ensuite de sortir mon portable pour aussi lui envoyer un message, mais je n’étais par sur qu’il est son portable, par ailleurs je ne captais pas à l’intérieur de l’hôtel, je le rangeais donc dans mon sac, pensant qu’il ne me serait dès lors d’aucune utilité. Mais je me retournais vers la table pour précisez à Alex :

PS : J’ai mon portable sur moi
Je t’aime

J’espérais donc de tour mon cœur qu’il verrait le mot, et je reporta de nouveau tout mon attention sur Tristan, inspirant de nouveau son odeur, j’étais absolument envoûter et j’espérais que je ne ferais pas de faut pas ce soir.

Nous nous dirigions donc vers la sortie, nous frayant un chemins parmi la foule, nous arrivâmes enfin à l’entrée, je me laissait totalement guidée par Tristan, ne regardant même pas ou je mettais les pieds, mes pensée ne pensant qu’a lui, lorsque j’arrivais à défaire mon regards de son visage. Mon cerveau, si il avait encore quelque fonction active, était totalement embaumé de son parfum. J’avais l’impression cas chaque respiration, à chaque parcelle de son odeur mon cerveau me libérais de la dopamine, sensation étrange qui m’inciter à rester près de lui, comme si son odeur était une drogue indispensable.

***************************

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : Drew Fuller
Age d'apparence : 19 Ans
Age réel : 140 ans
Messages : 141
Date d'inscription : 10/11/2010
Localisation : Port Angeles
Humeur : Changeante
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Dim 27 Fév - 22:35

    Ils font plaisir à voir ces deux là…

    Je poussa un petit "hum" songeur, n'agageant a rien. Je continua de faire valsé la jolie blonde au rythme de la musique, continuant d'observé chacun des immortels de la salle, je remarqua une vampire suivre un jeune homme au déhors et eut bien du mal a retenir un grondement rageur, de toute façon, ma cavalière me parla a nouveau, coupant court a mes réveries.

    Hum…j’ai besoin de faire une pause…j’ai un peu soif…

    Un petit rire s'échapa de ma bouche et je la laissa partir de son coté, les sourcils fronçés tandis que je continuais de surveillé l'humain et la...vampire? j'avais un doute sur le coup, elle sentait a moitiée humain également...étrange... Je rejoignis Coralie après quelques secondes et l'observa avec fascination, depuis combien de temps n'avais-je pas eut de rapport avec les humains en dehors de la chasse..?

    Tu danses bien…tu as…pris des cours ?

    Un sourire se composa sur mes lèvres tandis que je secouais doucement la tête, a vrai dire j'avais simplement observé et imité les pas des autres danseurs autour de nous enfin de ne pas avoir l'air ridicule. Je nota que ma cavalière regardait a nouveau la vampire qu'elle semblait déjà connaitre. Je tourna mon regard vers elle, tandis que mes lentilles disparaissaient. Je poussa un leger grondement, heureusement que mes yeux étaient plus orange que rouge, ca aurait été morbide... Je chuchota rapidement, de sorte que personne ne m'entende a part peut etre les vampires.

    Elle ne risque rien avec moi.

    Je caressa doucement la main de ma cavalière et lui offrit a nouveau un sourire destiné a m'excusé d'une petite absence tandis que je me dirigeais, en apparance, vers les toilettes des hommes. Je remis rapidement des lentilles émeraudes et attendit quelques minutes avant de rejoindre la jolie blonde. Je repris sa main et y posa un baiser glacé avant de chuchoté d'une voix tendre.

    Excuse mon absence..

    Je releva la tête vers elle et sortit une rose de ma manche, je l'avais "emprunté" dans un des vases, mais personnes ne verrait ça, puisque j'avais fais en sorte de prendre LA rose en trop parmis tout les bouquets. Je brisa doucement la tige de façon a ce que la fleur se glisse tranquillement dans la coiffure de Coralie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : ChadM ichael Murray
Age d'apparence : 21 ans
Age réel : 21 ans
Messages : 61
Date d'inscription : 29/01/2011
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Lun 28 Fév - 22:50

Elle hesita quant a quoi repondre face a ma question,si elle me dit non j'insisterai jusqu'a ce qu'elle accepte. Je ne supporterai pas un refus de sa part,maintenant que je lui aie parler j'ai l'impression de ne pas pouvoir me passer d'elle a partir de maintenant. Je l'observe de mes yeux bleus-gris sans meme cligner des yeux,ne la quittant pas du regard une seconde.

Elle semblait hesiter,entre moi et quoi? Je l'ignore mais j'esperais qu'elle me choisirait,je l'esperais de toute mon ame et je croisais les doigts pour que ca arrive. Enfin je l'entend parler a nouveau et elle accepte,si je ne me serais pas retenu j'aurais litteralement sauter de joie face a sa reponse,mais ce serait surement trop enthousiaste a ses yeux. Comme pour ajouter a ma joie,j'apprit que son cavalier est en fait son frere,ce qui veut dire que ce n'est pas son petit-ami ni rien de ce genre... Mais qu'est-ce que je dit la moi? Ce n'est qu'une muse rien de plus.Et puis,je la connais a peine.

Malgre cela,j'ai l'impression de la connaitre depuis des minutes,des heures,des jours... Et je serai pret a apprendre d'avantage sur elle des annees s'il le faut,autant pour mon livre que par curiosite.

Je la vois qui regarde la salle probablement a la recherche de son frere et me prend la main,ce geste pourtan surprenant me fit du bien et crea une vague de chaleur en moi. Je la laisse faire avec un leger sourire au visage. Nous retournons a la table ou nous l'avons croiser quelques minutes plus tot. Je la regarde ecrire sans la quitter du regard. Ca n'en devenait une obsession. J'ai envie de la toucher,de l'embrasser,de caresser sa douce peau blanche,mais la politesse et la retenue l'exige surtout face a une inconnue ou presque. Je ne connais que deux choses d'elle,son nom Brittany McCherry et le fait qu'elle a un frere. Vous croyez au coup de foudre? Moi je crois que je vais commencer a y croire deja avec cette veritable deesse devant moi. On pourrait croire que c'est le Diable en personne venu me charmer.

Elle sort inutilement son portable et le range avant de continuer d'ecrire et de se tourner vers moi,je lui attribua mon plus grand sourire,ce qui trahissait ma joie.

Ce fut donc a mon tour de prendre la main de Brittany pour l'entrainer a l'exterieur de l'hotel. Au lieu de l'emmener vers le stationnement,je la dirige vers le jardin de l'hotel,illumine en ce soir de St-Valentin. Il faisait tout de meme froid et en voyant Brittany avec une simple robe a bretelle,je retire mon veston pour le lui tendre. Elle avait une expression rassuree sur le visage.


-Il ne faudrait pas que vous attrapiez froid...

Je lui sourit.

-Vous etes de Seattle? Je ne vous aie jamais vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice au grand coeur


Feat. : Sophia Bush
Age d'apparence : 19 ans
Age réel : 10 ans
Messages : 1720
Date d'inscription : 09/12/2010
Localisation : là ou mon coeur me guide étant donner les dernier évènement
Humeur : Eperdument amoureuse.
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Mar 1 Mar - 16:23

Je me laisser donc guidée par Tristan, vers un magnifique jardin qui se situé derrière l’hôtel. J’étais émerveiller toute ces guirlande de lumière brillais de mille feu, j’avais des étoiles dans les yeux, c’était totalement féerique. Je nageais en plein rêve, au bras d’un magnifique jeune homme, qui depuis le début de la soirée m’obsédée, et maintenant cette endroit absolument ravissant. Tout cela me semblais être un rêve, tellement cette soirée étais parfaite. J’oubliais tous mes soucie au près de lui, mais j’en oubliais aussi qu’il était humain et que ce moment, cette soirée risquerais d’être la seul qu’il me sois accordée de passer avec lui. Je plongeais mon regard dans le sien et oubliais aussitôt cette pensé désagréable et ne penser qu’a lui. C’est à ce moment là qu’il enleva son veston, envoyant à mon visage une effluve de son doux et délicat parfum. Je pris sa veste et la déposa sur mes épaules, appréciant cette charmante attention, je pouvais encore plus apprécier son parfum, je pouvais le porter.

    -Il ne faudrait pas que vous attrapiez froid...

M’avait’il dit en souriant, je lui rendit son sourires et pensa à ces paroles, me rendant compte qu’il aurait certainement plus froids que moi.

    -Vous etes de Seattle? Je ne vous aie jamais vu.

Avez t’il continuez, je sortie donc de ma rêverie et lui répondis :

    - Merci beaucoup pour votre veston, vous êtes sur que vous n’avais pas froids, je ne voudrais pas que vous tombiez malade par ma fautes.

Lui avais-je dis avec une étincelle dans les yeux, tellement son visage étais ravissant. J’avais continué :

    -Et bien pour répondre à votre question, je ne suis pas de Seattle mais de port Angeles. Je ne vous ais jamais vu non plus, d’où êtes vous ?

J’aperçu une tonnelle au bout du chemin, elle était sur un petit lac, il suffisait juste de traversais un petit pont pour ceux retrouver au centres des bouquet de fleurs Blanche et des lumière scintillantes qui la décorais. Je tournais donc mon regard vers Tristan et lui demandais :

    - Pouvons nous allez là bas ?

Cette tonnelles était tout ce qu’il y avait de plus romantiques, m’imaginer dessous avec Tristan, me faisais rêver et penser au songe les plus fou. Je le regardais donc avec le plus doux de mes regards et le plus beau des sourires espérant qu’il accepterait ma demande.

***************************

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Mar 1 Mar - 18:32

Je le vis secouer la tête pour me dire qu’il n’avait jamais pris de cours. J’en déduisis alors que ce n’était
sûrement pas la première fois qu’il dansait dans ce genre de fête…du moins je le pensais. Je sentais toujours le regard pesant de mademoiselle d’Amboisie. Ma tête se détourna une ultime fois pour la rassurer du regard, ne sachant pas vraiment ce qui pouvait lui faire si peur. Tentant de décerner la terreur et le déchirement qui habitait son regard, je fus dérangée dans mes réflexions par un raclement de gorge un peu râleur et par un petit grésillement dans mon oreille qui durant une fraction de seconde à peine mais que j’avais trouvé bien étrange. Mon attention se reportait de suite sur Chris lorsque je sentis de nouveau sa main effleurer la mienne, provoquant un frisson une nouvelle fois face à sa main qui me paraissait taillée dans la glace. De nouveau son sourire déclencha le mien, je fronçai légèrement les sourcils en regardant ses yeux qui me paraissait légèrement différent, mais il s’était retourné tellement vite que je n’eus pas le temps de distinguer le détail qui me paraissait changé. Je le regardai donc s’éloigner tandis que je m’appuyai de nouveau contre le mur.
« Le déclencheur de ma fascination » étant parti, je me concentrai sur la salle qui commençait à se vider. Je n’étais pas la seule à trouver que cet endroit était d’une chaleur qui en était devenue presque insupportable. Je vis nombre de couples s’en aller, ils quittèrent la salle avec sans doute l’idée de poursuivre leur soirée ailleurs. A ma grande surprise, je vis également quelques personnes qui étaient arrivées seules repartir accompagnées. Ces duos semblaient s’être laissés prendre par l’effet féerique de cette soirée où n’importe qui se serait volontiers laisser entraîné par cette ambiance représentant la parfaite opportunité de se laisser aller aux contes de fées. Contrairement à la plupart des personnes ici, je ne comptais me laisser embobiner par ces douces illusions et je redescendis vite de mon nuage en saisissant mon portable. Je regardai l’heure, le temps s’était écoulé nettement plus vite que je ne l’aurais crut. Je regardais aux alentours, Chris ne semblait pas revenir, j’en profitai pour envoyer un message à ma mère pour lui demander si la soirée avec mon père se passait bien. A peine eu-je fermer mon portable que quelqu’un s’était posté devant moi et me fis sursautée. Prenant un instant pour me remettre, je reconnue la fille qui me fixait d’un œil noir lorsque je dansais avec Chris. Son regard ne s’était pas adouci. Elle était vraiment très jolie, robe positionnée au moindre pli, maquillage et coiffure réglés au millimètre près. En ayant assez de cette agressivité injustifiée à mon égard je fis comme si de rien n’était et me servis un nouveau vers d’eau. Je le portai à ma gorge quand je la vis croiser les bras et se racler la gorge pour attirée mon attention. Elle commençait à m’agacer. L’air de rien je me tournai vers elle d’un regard interrogateur.

-Ton petit copain n’est plus là ?

Elle m’avait parlé d’une voix glaciale. Le contenu de sa phrase me fit avaler de travers. J’appuyai ma main contre le mur et je me penchai en avant tout en toussant à pleins poumons. Un sourire sadique était apparu sur son visage quand elle déclara :

-Allons…ça serait bête que tu t’étouffes…

Sa phrase sentait l’ironie à plein nez. Son petit air de peste me mettait en rogne. Tout en reprenant mon souffle je lui répondis d’une voix étouffée entre deux toussotements :

-Nan nan on est… (toux) On n’est pas ensemble nan…
-Vraiment ? On aurait crut pourtant…

Un sourire en coin s’était affiché sur son visage. J’avais à présent repris mon souffle et je lui lançai :

-Je t’assure que c’est le cas…c'est la première fois que je le vois.
-C’est que…tu vois j’ai été lui proposé une danse et il n’a pas voulu…et quand je l’ai vu aller vers toi je me suis dit coup que vous étiez peut-être…

Mon agacement se fit largement sentir quand je lui répondis en serrant les dents :
-Je te dis que non…il a refusé de danser avec toi et alors qu’est-ce que tu veux que je te dise moi…

Elle commençant à s’emballer en disant qu’on ne lui disait pas non à elle et blablabla…je subissais sa petite crise en soupirant. Heureusement elle finit par me lâcher lorsque son père l’appela en disant qu’elle avait largement dépassée l’heure que celui-ci lui avait accordée. Soulagée, je vis alors Chris revenir. J’ignorais s’il avait été témoins de la scène ou non mais je préférais oublier cette peste et me concentrer sur lui. Sans savoir pourquoi, un large sourire se dessina sur mon visage lorsque je le vis s’approcher. Lorsqu’il s’empara de ma main pour un déposer un nouveau baiser j’eus de nouveau un frisson. Le froid qu’il dégageait me surprenait toujours aussi intensément. Sa voix si tendre que mon oreille affectionnait déjà s’adressait à moi dans un chuchotis:

Excuse mon absence…

J’entrouvris la bouche pour lui répondre qu’il était tout pardonné mais ma gorge se serra de nouveau lorsque son regard vint se plonger dans le mien. Je cherchais le détail qui m’avait parue étrange quelques minutes plus tôt mais que je n’avais pas eut le temps de distinguer…cependant je ne vis rien d’anormal dans son regard. Tandis que je me laissais une fois de plus saisir par ses yeux envoutant je le vis sortir une rose de sa manche. J’étais surprise, mes yeux s’écarquillèrent légèrement, mon sourire se fit plus timide et je fis une petite mine gênée. Je sentis une vague de chaleur m’envahir lorsque je l’observai ôter la tige de la fleur pour la placer dans mes cheveux. La sensation de ses doigts glacés qui glissaient dans ma chevelure était des plus agréables. Malgré le fait qu’il dégageait une fraîcheur presque inhumaine, je fus envahie d’une nouvelle vague de chaleur très agréable. Tout en sentant mes joues rougir légèrement, je me demandai où il avait bien pût trouver cette rose…est-ce qu’il l’avait sur lui depuis le début ? Vas savoir…En tout cas cette attention délicate me touchait, bien que la rose était une fleur assez traditionnelle, c’était sans doute la fleur que j’affectionnais le plus. L’attention qu’il avait à mon égard m’avait agréablement surprise. Depuis le début, il était vraiment adorable, il supportait ma timidité et ma maladresse sans broncher. Il était vraiment très gentil avec moi et je lui en étais très reconnaissante, reconnaissance qui se lisait sûrement sur mon visage qui exprimait à cette heure une multitude d’émotion. Même s’il avait l’air d’une statue de glace, la tendresse qui habitait en permanence ses yeux et sa manière de se comporter avec moi me faisait littéralement fondre…j’avais l’impression d’avoir en face de moi la douceur incarnée ! Je laissai échapper un soupire de bien être, toute cette attention que je ressentais me faisait vraiment chaud au cœur. Tellement chaud au cœur que je finis par me demander si je méritais toute cette gentillesse. Je le regardai d’une expression emprunte de la plus grande des douceurs en lui répondant :
C’est super gentil…merci…

J’avais envie de lui donner quelque chose en retour, hélas je n’avais rien sur moi que j’aurais pût lui donner. Rien à part mon petit sourire. Ma façon de le regarder avait légèrement changé, plus que fasciner par ses traits, j’étais curieuse d’apprendre à connaître cette personne qui depuis le début m’intriguait. Ma bouche brûlait de lui poser des questions sur lui, savoir d’où il venait, ce qu’il aimait faire, des petites choses comme ça histoires de faire plus amples connaissances. Mais je n’eus pas longtemps à attendre avant qu’un déclic se produise dans ma tête, je me rendais compte de l’erreur que j’étais en train de faire. Je sentais que bien au-delà d’être fascinée, je commençai à m’attaché quelques peu à lui. Rien de bien sérieux bien sûre mais je me méfiais par-dessus tout de ce genre de ressenti qui étais arrivé bien trop vite à mon goût. J’avais vu suffisamment de personne se faire des idées et se réveiller le lendemain toutes tristes que leur conte de fée se soit terminé et que la réalité ait repris le dessus pour essayer au maximum de me canaliser et de rester les pieds sur terres. Je pris un moment pour redescendre une nouvelle fois de mon nuage. Une part de moi était rassurée de rester « lucide » tandis que l’autre maudissait cette manie que j’avais de toujours tout analyser et de me poser trop de questions…oh et puis zut ! Ca ne m’engageais en rien, rien du tout ! Il fallait vraiment que j’arrête de voir les complications partout…J’ignorais combien de temps j’étais restée silencieuse et songeuse mais au moins maintenant j’avais les idées claires. D’un ton un peux plus naturel je lui demandai :

Tu viens d’où ? Tu habites à Seattle ?

N’osant pas le regarder de peur de repartir sur mon nuage je voulais néanmoins en savoir un minimum sur lui. C’est donc en tentant au maximum de concentrer mon regard sur les couples qui s’en allait que je gardai une oreille attentive pour écouter sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Feat. : ChadM ichael Murray
Age d'apparence : 21 ans
Age réel : 21 ans
Messages : 61
Date d'inscription : 29/01/2011
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Mer 2 Mar - 14:19

Quand nous sortons,ce ne fut pas les lumieres des decorations qui m'emerveillerent,mais celles qui se trouvaient dans les yeux de la magnifique Brittany. Ses yeux d'un brun sombre brillaient de mille feux et jamais je n'avais vu plus belle chose au monde. C'est comme un reve eveiller,une deesse qui se trouve devant moi,tout simplement parfaite avec toute la grace et la douceur de ce monde. Est-ce seulement dans ma tete? Des fois mon imagination de poete et d'ecrivain me joue des tours,le decor feerique,cette dame sortie tout droit du paradis,c'est vrai que nous pourrions croire au conte de fee mais pourtant j'etais sur que c'etait la verite pure et simple,une verite merveilleuse. Jamais je n'ai reellement aimer une femme auparavant,trop pris par les heroines de mes recits a moi. Ce n'est qu'en ce moment que je prend conscience que j'ai ete aveugle durant tout ce temps,je n'ai jamais fait attention a ce qui se trouvait autour de moi trop prit par mon crayon et mes feuilles. Maintenant que je suis dans cette soiree de St-Valentin,avec aucune opportunite d'ecrire,j'ai ouvert les yeux et ainsi j'ai decouvert cette petite fee.Son sourire mettant en valeur sa beaute delicate.

Ce n'est que quand elle me regarde de nouveau que je me rend compte que je l'ai sorti de ses pensees,ce qui fit en sorte que je me sentit un peu mal de couper court a ses reflexions. Heureusement elle ne semblait pas m'en vouloir car elle me sourit et ses yeux brillaient toujours autant,elle commence en me remerciant et en me demandant si moi je n'aurais pas froid.


-Ne vous inquietez pas pour moi,d'ou je viens le froid est encore plus tenace et j'y suis habitue.


Je lui sourit,c'est vrai que l'hiver ici c'est bien moins froid que celui du Quebec. C'est une question d'adaptation en fait. Je me suis habituer au froid glacial de Montreal alors venir ici a Forks ca a ete encore mieux que ou je suis ne. En parlant d'ou je vis,elle me repond qu'elle est de Port Angeles,ce qui explique le fait que je ne l'ai jamais vu. Mais elle me renvoit la question immediatement apres,en me demandant d'ou je viens.

-Je viens tout juste d'emmenager a Forks,avant j'habitais a Montreal au Canada.

Je ne cessais de regarder Brittany et ne regardait pas ou j'allais,enfin jusqu'a ce qu'elle me demande:


- Pouvons nous allez là bas ?

Alors j'arrete de la fixer pour regarder devant moi,j'y vois une magnifique tonnelle qui me fit sourire juste a la regarder. Decidement,on dirait que le destin jouait en ma faveur pour que ce moment en compagnie de la jeune femme soit le meilleur de mon existence entiere. A voir les decorations de celui-ci,les quelques chaises autour et les musiciens qui pliaient bagage,je pouvais deviner qu'un mariage a eu lieu il y a peu de temps,un mariage le jour de la St-Valentin,une des plus belles preuves d'amour... Je sourit a Brittany.


-Mais avec plaisir Milady.

Nous marchons jusque sous la tonnelle,rendu la nous voyons un banc et Brittany y prit place,je m'assied a cote d'elle et en raison de l'etroitesse du banc nous etions assez rapproches disons,je la regardais toujours.

-Et si nous jouions au jeux des 20 questions? Disons 10 chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice au grand coeur


Feat. : Sophia Bush
Age d'apparence : 19 ans
Age réel : 10 ans
Messages : 1720
Date d'inscription : 09/12/2010
Localisation : là ou mon coeur me guide étant donner les dernier évènement
Humeur : Eperdument amoureuse.
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Mer 2 Mar - 21:54

Montréal !! Évidement que je ne l’avais jamais vu, c’était un endroit que je n’avais pas encore découvert, alors trouver cet humain, dans Montréal. Cela aurait été comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Enfin, maintenant que je l’avais trouvé, je comptais bien le garder auprès de moi, et ne pas le voir repartir. Alors savoir qu’il venait d’emménager à Forks était une nouvelle merveilleuse pour cette soirée, car j’étais désormais certaine que j’allais pouvoir le revoir. Il n’habitait plus si loin de moi….

Qu’est ce que je suis entrain de penser ???

Je parle déjà de le revoir, alors que je ne me suis pas encore séparé de lui. Par ailleurs le revoir serait de la folie pour sa survie, survie face à moi et à ma famille. Si jamais Eva apprenais ce que je ressens pour un Humain. Mais au fond de moi, une chose est certaine, j’ai envie de le revoir, et les autres pensées à côté n’ont pas d’importance.

Je me replongeais dans l’atmosphère féeriques et romantique de ce jardin, ainsi que dans les yeux de Tristan. Et je fus comblé de bonheur lorsqu’il répondit à ma question :

    -Mais avec plaisir Milady.

Dès lors je n’avais plus besoin de m’imaginais sous cette tonnelle bordé de fleurs et de guirlande scintillant, car maintenant j’y était, à ces côté, comme je l’avais tant voulu et espérer. Nous marchions donc côtes à côtes jusqu'à la tonnelles, passâmes sur le pond au dessus du ruisseau et sous l’arche de fleur scintillante. Les reflets de lumières dans l’eau étaient magnifiques. Il y avait un banc beige sous la tonnelle, le dossier était sculpté d’arabesque, ce qui faisait ressortir tous le charmes du bois peint.
Je m’étais assise sur le banc et observer tous ce qui m’entourer et plus particulièrement Tristan qui venait de me rejoindre sur le banc, nous étions très séré et cela faisait mon bonheur tant que je ne commettais pas d’erreur.

    -Et si nous jouions aux jeux des 20 questions? Disons 10 chacun.

Il me proposait ainsi un jeu, pour nous divertir, mais le simple fait de pauser mon regard sur lui, de sentir son odeur me divertissais déjà. Entendre le son de sa voie en plus me comblerait alors, car je pourrais l’entendre, le voir et le sentir, tant d’activité qui aujourd’hui me semble indispensable. J’ai même parfois l’impression dans perdre la faculté de parler. Je réussi tout de même à lui répondre :

    -Je suis quelque peu gêné d’avouer que je n’y ai jamais joué, même si je pense en avoir compris les règles du fait de son nom.

J’avais accompagné ces paroles d’un sourire et décidais de pauser la première question :

    - Pourquoi êtes vous venu vivre à Forks ?

Je réfléchis après que ce n’étais pas forcément la meilleurs question que je pouvais lui pausé, mais là plus évidentes et la plus naturel pour deux personne qui vienne de ce rencontré. Je pensais aussi que dix question ne me suffirais pas tellement j’avais envie d’apprendre à la connaître. C’est malheureusement trop tard que l’idée qu’il soit venu avec une cavalière me vienne à l’idée, je devais dès lors attendre mon tour pour lui poser la question.

***************************

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : ChadM ichael Murray
Age d'apparence : 21 ans
Age réel : 21 ans
Messages : 61
Date d'inscription : 29/01/2011
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Jeu 3 Mar - 1:44

En fait j'ai proposer ce jeux pas pour passer le temps,car juste le fait de l'admirer est la meilleure des préoccupations a mes yeux,je l'ai proposer seulement pour pouvoir lui poser des questions sans qu'elle me prenne pour un accroc si je peux dire ca comme ca. Même si en ce moment je me trouve personnellement accroc, complètement dépendant de la jeune femme qui est a cote de moi,de son parfum de son contact et de sa présence tout simplement.

-Je suis quelque peu gêné d’avouer que je n’y ai jamais joué, même si je pense en avoir compris les règles du fait de son nom.

-Vous n'avez aucune raison d'être intimidée en ma présence,je ne suis pas la pour vous jugez ce n'est pas du tout mon intention,et il est vrai que ce jeux est assez facile a comprendre.


Je lui fit mon plus beau sourire.Elle même ne cessait de sourire et nous avions l'air de deux imbéciles qui sourient pour absolument rien,mais nous avons une raison de sourire,seulement le fait d'avoir l'autre en tant que si bonne compagnie. J'allais dire aux dames d'abord de commencer mais elle le fit d'elle même.

- Pourquoi êtes vous venu vivre à Forks ?

Cette question est assez personnelle a mes yeux puisque la raison principale est pour démarrer ma carrière d'écrivain dont je ne parle a personne, pour mes parents je leur aie dit que c'était seulement pour me prouver que je suis capable de me débrouiller sans l'aide de personne. Ce n'est pas un mensonge puisqu'il s'agit de ma deuxième motivation.

Je parle rarement de mon rêve d'être écrivain aux autres et je n'ai jamais sut pourquoi,comme si j'avais honte de cela et que je craignais que les gens me jugent pour cela ou me dissuadent d'aller dans cette voie.

Avec Brittany,c'est différent. Tout est différent quand je suis avec elle. Ma façon de respirer,mon comportement,ma façon de voir de monde enfin tout quoi. Étrangement j'avais envie de lui dévoiler ma vie toute entière,qu'elle connaisse le moindre de mes secrets,je me retint car ce serait déplacé. Mais mon souhait n'étant pas vraiment un secret qu'il faut cacher a tout prix,je décida de dire pour la première fois a personne autre que mon frère mon talent.


-Une raison secondaire est que je voulais vérifier par moi-même si je suis capable de m'occuper de moi-même sans l'aide de ma famille et aussi pour enfin avoir du temps pour moi. La raison principale est que je souhaite plus que tout au monde devenir écrivain,mais avec la forte population de Montréal je savais que je ne trouverais pas de maison d'édition qui accepterait de publier mes œuvres puisqu'à mon avis je suis un piètre auteur Aussi avec l'agitation de ma ville natale je ne réussissais pas a écrire en paix,je n'aime pas décrire la vie folle des travailleurs,au contraire je préfère traiter de sujets plus profond avec un véritable personnage principal qui affronterait toutes les douleurs du monde.

Je regardais l'eau qui s'écoulait avec un sourire rêveur au coin des lèvres mais rapidement je reporte attention a la jolie jeune femme.

-Ma réponse vous est-elle suffisante?

Je rit légèrement,je me doute qu'elle a eu sa réponse et même bien plus que cela. Habituellement je me contente de résumer l'essentiel mais avec cette femme qui me regardait avec une espèce d'admiration dans le regard je me permettais d'être extravagant et de ne pas escamoter les détails.

-Je crois bien que c'est a mon tour de vous poser une question. La voici: pourquoi être venu ici avec votre frère? A mon avis des dizaines de prétendants ont du quémander votre compagnie,c'est bien normal avez une magnifique jeune femme telle que vous qui a mon humble avis ressemble en tout point a une véritable fée et pourtant c'est lui votre cavalier.

Il est vrai qu'en ce soir de la St-Valentin tous les hommes en profitent pour faire la cour a ces dames et Brittany ne doit surement pas être une exception avec sa beauté divine.

Elle répond de sa douce voix a mon questionnement et je l'écoute sans broncher un instant complètement concentré sur sa voix,ses mouvements et ses paroles. Je souriait sans cesse. Les questions ne me permettaient pas seulement d'en apprendre plus sur elle,mais aussi d'entendre sa voix si mélodieuse le plus longtemps possible. Sa deuxième question est semblable a la mienne,sauf qu'elle me demande si je suis venu accompagné


-Je vais être sincère avec vous...

Je vois dans ses yeux une lueur d'inquiétude qui me fit sourire,mais pas un sourire moqueur plutôt touché de voir qu'elle s'inquiète a savoir si je suis venu seul ou pas.

-Je n'ai pas de véritable cavalière ce soir. Comprenez,cela fait a peine un mois que je suis ici donc je n'ai pas eu le temps de faire plusieurs connaissances.

Et puis je suis venu a ce bal pas dans le but de déclarer mon amour a une personne que j'aime puisqu'il n'y en a aucune qui m'a intéressé jusqu'à maintenant. Je suis venu ici en ayant comme objectif de trouver ma muse,c'est une autre raison pourquoi j'ai déménagé,je voulais dénicher la perle rare,celle qui serait l'héroïne de mon histoire et qui m'inspirerait mille et une aventure. Je n'ai pas été déçu en venant ici ce soir...

Je me suis promener en vain dans la salle a la recherche de cette muse pendant plusieurs minutes,et comme un miracle je vous aie aperçu au travers de la foule. Vous étiez simplement assise et vous balayiez la salle du regard,j'ignore même si vous aviez conscience de ma présence.

A ce moment-la,j'ai éprouver une sensation étrange qui me poussait a avancer vers vous,a venir vous inviter a danser et suivant mon cœur de poète c'est ce que j'ai fait et mon vœux a été exaucer,même c'est au-delà de mes espérances. Vous auriez put vous contenter de cette simple danse a mes cotes mais pourtant vous étés ici assise a discuter avec moi sur ce banc. Je n'aurais put demander mieux a Dieux lui-même,car c'est trop irréel et merveilleux pour être vrai a mon humble avis.


Est-ce que j'ai trop parlé? Non. Je ne veux rien lui cacher et je veux qu'elle sache pourquoi je l'ai abordée et ce qui en est. Et puis je ne peux m'empêcher d'être franc avec elle et de lui dire tout ce que je pense,tout ce que je ressent. C'est exactement ce que j'ai fait. Si cela ne lui plait pas,alors c'est que moi même je ne lui plait pas et ainsi elle partira. Mais si cela la laisse indifférente ou la touche d'une certaine façon,c'est que je n'aurai pas perdu ma chance et que j'ai de l'espoir,beaucoup d'espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : Drew Fuller
Age d'apparence : 19 Ans
Age réel : 140 ans
Messages : 141
Date d'inscription : 10/11/2010
Localisation : Port Angeles
Humeur : Changeante
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Jeu 3 Mar - 2:14

  • Ton petit copain n’est plus là ?

    J'avais entendu cette voix auparavant, ah oui la fille que j'avais repoussé, je n'avais pas voulu dansé avec elle. Elle semblait se crepé le chignon avec ma cavalière tandis que je changeais mes lentilles. Je poussa un soupire quand j'entendis Coralie s'ettoufé.

    -Allons…ça serait bête que tu t’étouffes…

    Vive l'ironie, apparement elle le maitrisait bien cette petite pimbèche a 3 dollars. Je me décida a écouté le reste de la conversation.

    -Nan nan on est… (toux) On n’est pas ensemble nan…
    -Vraiment ? On aurait crut pourtant…

    La jalouse...Je ricana intérieurement, les humains sont vraiment très diverstissants quand on ne les tuent pas. Je les observa de loin, voulant m'amusé un peu, oubliant les vampires autour de nous.

    -Je t’assure que c’est le cas…c'est la première fois que je le vois.

    -C’est que…tu vois j’ai été lui proposé une danse et il n’a pas voulu…et quand je l’ai vu aller vers toi je me suis dit coup que vous étiez peut-être…

    -Je te dis que non…il a refusé de danser avec toi et alors qu’est-ce que tu veux que je te dise moi…

    Donc ca c'était passé avant que je revienne, même si j'avais pus espionné ce petit laius avec amusement depuis mon point d'ancrage. A présent j'étais face a la jeune blonde, glissant toujours la rose dans ces cheveux, lui donnant l'air d'une déesse.

    C’est super gentil…merci…

    Ce n'était pourtant rien. Je continua de lui sourire avec douceur, même si je commençais a avoir de plus en plus soif au fur et a mesure que je restais près d'elle. Je me contrôlais encore, mais je pouvais cèdé a tout moment, aussi songeais-je a partir le plus possible tout en restant poli.

    Tu viens d’où ? Tu habites à Seattle ?

    Non, je suis de Port Angeles, d'ailleurs je dois rentré, j'espère qu'on se revera.

    Je me pencha vers elle et fit un geste qui me surprit, mes lèvres effleurèrent celle de la jeune blonde durant une fraction de seconde avant que je ne me détourne et que je file, a vitesse humaine vers la sortie. J'avais profité de ce moment pour lui donné un papier avec mon adresse et mon numéro de téléphone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI]

Revenir en haut Aller en bas

Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Event St. Valentin (RÉSULTATS POSTÉS !)
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [salon] Japan Event... à Clermont-Ferrand !!!
» Movie and Comic Event (18 au 19 Septembre 2010)
» Fini le catch sur NT1 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight rpg - Chapitre 5, Lunaison :: Archives et Corbeille :: Twilight Lunaison : Saison 1 :: Rps Terminés :: Rps dans le contexte-