Twilight Lunaison est un forum de rpg qui poursuit l'intrigue de Révélation, chapitre de la saga Twilight de Stephenie Meyer. Pour sa renaissance : une nouvelle intrigue, de nouveaux personnages, rejoignez-nous pour écrire l'histoire...
 

Partagez|

Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Lutine fondatrice


Age d'apparence : 0
Age réel : 0
Messages : 756
Date d'inscription : 06/09/2010
MessageSujet: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Lun 14 Fév - 17:31

En ce jour merveilleux de la St Valentin, une rumeur bouleverse toute la ville de Seattle. En effet, depuis qu'une annonce est parue dans le Seattle Times une semaine plus tôt, toutes les âmes-soeurs n'attendent qu'un seul événement : le Bal de la St Valentin.

Maintenant que ce grand soir est enfin arrivé, même les célibataires les plus endurcis ont décidé d'ouvrir leur coeur.

C'est ainsi que tous les couples, comme les esprits esseulés, ont décidé d'aller valser avec intensité en espérant que Cupidon viennent frapper leur coeur de la flèche de l'amour éternel.





Ayant en tête d'aller vous divertir en ce jour où seul l'amour est roi, vous arrivez au numéro 1101 de la 4th Avenue à Seattle et découvrez le magnifique hôtel-restaurant quatre étoiles qui accueille cet événement grandiose.






Franchissant la porte et suivant le flot ininterrompu d'amants et charmants séducteurs et séductrices qui se pressent dans le hall, vous atteignez une arche dont l'entrée est simplement drapée d'un rideau pourpre qui lui donne encore plus de prestige.






A côté de ce que vous apercevez devant vous à présent, rien ne vous semble plus somptueux. En effet, les robes à crinolines cotoyent les robes de soirées et les costumes noirs : ensemble ils s'entrelacent dans des danses passionnelles dont les sentiments si purs feraient fleurir l'amour dans l'âme la plus sombre tandis que les violons de l'orchestre adoucissent l'ambiance et ajoute une touche de volupté à ce tableau qui semble empreint de perfection.




Peu à peu, vous entrez dans cette immense salle de bal aux volutes et dorures antiques qui rendent le décor encore plus somptueux. Vous fondant dans cette foule, une seule interrogation occupe encore votre esprit : quelles douces surprises cette soirée vous réservera-t-elle ?






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-lunaison.forumtwilight.com
avatar
Mi-ange, mi-démon fondatrice (Dc Alice)


Feat. : Eliza Dushku
Age d'apparence : 23 ans
Age réel : 359 ans
Messages : 203
Date d'inscription : 07/01/2011
Localisation : Lá où mes émotions me mènent...
Humeur : Pensive et le coeur en peine
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Lun 14 Fév - 18:22

La journée avait été longue, sans intérêt... Même si elle avait été bien remplie, je dois avouer qu'apercevoir ça et là dans la ville des amoureux s'embrasser et d'autres s'agenouiller devant leur promise m'avait miner le moral.

En effet, par ces instants pourtant tendres des souvenirs beaucoup plus douloureux resurgissaient dans mon esprit en peine et me laissait une plaie qui était déjà béante depuis bien trop d'années... C'est d'ailleurs à cause de cette réflexion que mon esprit avait fini par accepter l'idée qu'une sortie ne me ferait peut-être pas de mal pour exorciser ce chagrin qui me rongeait depuis bien trop de temps même si mon coeur refusait de se l'avouer.

C'est ainsi que rentrant chez moi avec pour idée de trouver un restaurant sympathique dans lequel je pourrais me divertir sans pour autant croiser trop de célibataires en demande que je vis, posé négligemment sur ma table basse, un journal du Seattle Times qui datait déjà d'une semaine et que je n'avais eu l'occasion de feuilleter. L'ouvrant rapidement, je découvrais à la Une un article proposant une sortie dans cette grande ville : le Bal de la St Valentin.

Un instant réticente, je finis par me rendre à l'évidence : je fuyais la foule et surtout les couples pour éviter de me rappeler ce que j'avais fui cette nuit-là, pour éviter de me souvenir que j'avais gâché mon bonheur seule... Baissant les yeux, j'en vins à espérer que des larmes viennent couler le long de mes joues pâles pour me soulager d'un peu de ma souffrance : mais immortelle, mes yeux ne furent que s'obscurcir de perles tristes qui ne pouvaient couler...

Je relevais alors la tête, décidée à présent à tenter une dernière fois de reprendre mon existence en main. Si cela ne fonctionnait pas aujourd'hui, cela ne fonctionnerait jamais et j'aurais alors compris que le seul espoir qu'il me restait pour abréger ma vie bien trop désespérée depuis la mort de ceux que j'aimais serait de me rendre aux Volturi.

Ce constat était dur, mais au fond de moi je savais qu'il était d'une logique indiscutable et surtout que j'avais compris depuis bien longtemps qu'un jour cette horrible conclusion s'imposerait à moi : épée de damoclés implacable qui n'attendait que que je me ressaisisse pour lui échapper ou au contraire que je plie sous son joug.

Me donnant donc une dernière chance, je passai le début de ma soirée à choisir parmi des robes que je n'avais jamais portées celle qui me mettrait en valeur lors de cette soirée que je considérais à présent comme celle de la dernière chance. Une dernière chance de rester en vie ou plutôt de recommencer à vivre...




C'est donc ainsi qu'en ce soir du 14 février 2011, nuit des âmes-soeurs, je me présentai avec mes espoirs de renouveau et mes craintes d'échec devant l'hôtel-restaurant Monaco Seattle. Les cheveux remontés pour une coiffure qui laissait néanmoins échapper quelques mèches ondulés et une robe de soirée de satin gris ornée de velours noir soulignant ma silhouette avant de retomber plus largement sur le sol en une traine splendide.

Pénétrant donc dans cet hôtel, je constatai immédiatement le cadre était magnifiqu. Et à peine entrée dans la somptueuse salle de bal, je sus qu'il n'y aurait eu meilleur endroit pour tenter de me changer les idées. Certes les amants qui dansaient çà et là sur la piste de danse et ceux qui riaient installés à des tables tout en se lançant des regards charmeurs m'indisposaient quelque peu : me mettant mal à l'aise, il me rappellait le bonheur que j'aurais pu goûter avec celui qui m'avait tant aimé et dont je croyais que seul mon don me faisait à l'époque ressentir des sentiments profonds à son égard par copie des siens... Ce n'était qu'après que l'impensable fut arrivé que j'eus compris... Que j'eus compris qu'il avait été plus pour moi alors que jamais je ne le reverrais.

Perdue dans ses sombres pensées, je gagnais distraitement un coin de la salle tout en continuant à regarder les couples arriver, les célibataires me lancer des regards charmeurs et les amants laisser s'envoler leurs coeurs dans des valses dont seuls des véritables âmes-soeurs pouvaient connaître le sens charnel...



Spoiler:
 


***************************

Ma couleur rp : indianred
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : Emilie de Ravin
Age d'apparence : 17 ans
Age réel : 97 ans
Messages : 467
Date d'inscription : 27/11/2010
Localisation : Forks
Humeur : confuse
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Lun 14 Fév - 19:26

Ma mère m'ayant, il y a peu offert ma voiture tant attendue, j'avais plus de liberté et donc, je me promenais un peu plus seul. Il y a quelques temps, en entrant dans une boutique à Port Angeles, je remarquais une affiche qui présentait le bal de la Saint Valentin qui aurait lieu à Seattle. L'affiche me fit très envie et, je m'achetais une magnifique robe beige avec des roses brodés sur le haut du bustier. Je destinais des escarpins beiges dentelés à mes pieds pour assortit harmonieusement cette tenue.
Spoiler:
 
Ma mère m'avait donné la permission et tout exitée comme une enfant, j'avais demandé à Gab de m'accompagner. Il avait accepté volontiers et le soir du bal, je me coiffais simplement en détachant mes cheveux et en les retenant avec un barrette. Je ne me maquillais que très légèrement, considérant qu'une femme n'avait pas besoin de se cacher derrière du maquillage pour être belle. Seule de mascara un coup de crayon et un petit rose guimauve vinrent parsemer ma peau pâle.

Quand nous pénétrâmes tout deux, Gab et moi dans le restaurant, je fus agréablement surprise de la chaleur et de la classe qui régnait ici. Un serveur nous débarrassa de nos affaires et, nous indiqua une table de libre.
Nous étions arrivés tôt, et il n'y avait que peu de monde encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Lun 14 Fév - 19:38

Même en ce jour du 14 février, ma mère était restée seule. Elle scrutait l’horizon, espérant d’une lueur presque éteinte le retour de son mari qui ne vivait que pour son travail. Mon cœur s’arrachait à chaque fois que je la voyais attendre un élan de tendresse de la part de cet être froid qu’était mon père. Je ne voulais pas là laisser seule, j’étais déterminée à rester avec elle. Mais elle m’avait regardé d’un regard si triste et suppliant que je ne pût me montrer indifférente, elle avait insisté fortement pour que j’ailles à ce bal. Moi, je refusais catégoriquement de la laisser ainsi seul, mais son expression si apeurée et déchirante me suppliait comme une dernière volonté. C’est donc le cœur serré que j’avais laissé ma mère.

J’arrivai à Seattle lorsque la nuit fut déjà bien tombée. La lune éclairant mes pas. La demande de ma mère n’était pas la seule raison pour laquelle j’avais décidée de me rendre à ce bal des amoureux. En effet, je voulais croire que le véritable amour puisse exister. Ma mère si aimante envers mon père rongé par son travail me déchirait l’âme. Je ne voulais pas de cette vision de l’amour. C’était donc d’une part pour me rassurer…oui…pour me rassurer que le véritable amour existait, qu’il n’était pas complètement éteint. J’avais juste besoin de ça, une preuve désespérée. Quelque chose, qui me montre que l’espoir n’était pas mort. Rien que le fait de penser à ma pauvre mère me minait le moral. C’est donc le regard légèrement perdue que je fus émerveillée des lumières qui se présentait à moi.

J’étais entré dans cette salle sans vraiment la regardé, la tête basse et recroquevillée, j’avais l’air d’une condamnée. Je lançai un regard triste et à la fois éblouie par ce qu’il se présentait à moi. Des lumières somptueuses dignes des plus grands palais trônait et donnait une ambiance somptueuse. Les robes virevoltaient au rythme de la douce musique qui aurait fait danser la plus esseulée des âmes.

Je remarquai que toutes les demoiselles étaient en robes et extrêmement bien vêtue…je me sentais ridicule avec mon jean noir et mon haut également noir sans bretelles. Je n’avais pas tenu à ce que l’on me remarque, j’avais juste un peu plus soignée mon maquillage qu’à l’accoutumé mais rien de bien marquant.

Je fus éprise d’une émotion qui n’avait pas d’égale, un souffle nouveau de réconfort se fit sentir. Les larmes commençant à monter alors que je tournais mon regard sur les alentours, un sourire triste se dessinant sur mon visage. Je restais figée ainsi un moment, mais de peur que l’on me remarque, je me déplaçai jusqu’à un coin de la salle. Légèrement dans l’ombre, il y avait une petite sorte de banquette. Il n’y avait personne et l’endroit semblait discret, personne n’allait me remarquée ici. Je m’asseyais délicatement et repris mon observation de la salle. Rencontrer l’amour lors de cette soirée je n’y comptais absolument pas, je n’y croyais pas, je voulais juste observer les amoureux afin de me prouver que c’était possible. Une joie immense m’envahit, un sourire large se dessina sur mon visage et mon regard fut allumé d’une lueur de bonheur aux premiers regards d’âmes sœurs se déclarant l’une à l’autre. J’étais émerveillée par ces amoureux et ces élans de tendresses. J’avais beau tourné la tête, je ne voyais qu’une seule chose : de l’amour. Le fait de voir tous ses couples s’aimer si tendrement me fit un pincement au cœur. Je ne rêvais pas, un amour si merveilleux semblait bien avoir sa place dans ce monde. Je regardai donc avec émerveillement les jeunes filles habillées de leurs plus belles parures et leur amour s’enlacer tendrement. Je me laissais prendre à cette ambiance en riant aux éclats, je n’avait vue de démonstration d’amour si intense depuis longtemps.

Mais petit à petit, une larme coula sur mon visage. Mon hypersensibilité m’avait prise aux jeux. J’étais émue de cette vision onirique et déchirer par ce rêve intouchable. Mon regard se perdit dans la contemplation des amants, mes yeux déversant les larmes sans que je tente de les retenir. Une tristesse déchirante habitait mon regard, en les observant s’embrasser, j’avais maintenant l’impression qu’on m'avait arraché mon cœur à vif, qu’on plantait des pieux enflammés et glacés à la fois dans mes poumons. Mes rires se transformèrent en pleures. Je regardais dans mes sanglots le bonheur qui me semblait à jamais refuser, la chose que j’enviais le plus et qui restait hors de ma portée. Je pris mon visage dans mes mains pour laisser éclater mes pleurs qui se voulait discret. Je ne pense pas que qui que soit m’ait remarquées, j’étais seule dans l’obscurité et éloignée de tous. Le visage encore baigné de douleur et de souffrance, je continuais de regarder d’un air déchirant ces êtres qui nageait dans l’amour de leur conjoint. Je me faisais mal à restant ainsi mais je ne voulais pas partir, je ne voulais pas m’enfuir devant ce bonheur des autres car j’avais besoin de voir cet amour, rien qu’une fois. Même si cela faisait mal, je devais le regarder en face.

C’est donc le regard attristé et rongée dans ma solitude que je regardais d’un œil déchirant le bal, je restais là et je ne disais mot, les larmes coulant lentement...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Feat. : Drew Fuller
Age d'apparence : 19 Ans
Age réel : 140 ans
Messages : 141
Date d'inscription : 10/11/2010
Localisation : Port Angeles
Humeur : Changeante
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Mar 15 Fév - 12:26

    Tout cela était ridicule...mais en même temps ca serrait peut être l'occasion de me distraire un peu, ce jour "sombre" allait peut être être différent pour moi... Par précaution, et pour une fois, je fis un mix entre mes deux régimes , "l'ancien" au sang humain, juste assez pour camouflé ma soif, et le "nouveau" qui servait plus de remplissage qu'autre chose puisque le gout, bien que j'y fusse légèrement habitué a présent, ne remplaçait pas celui du sang humain. Je choisis mes lentilles de contact avec soin, bien que mes yeux furent d'un rouge légèrement, très très légèrement a vrai dire, orange, je ne souhaitais pas qu'on me pose des questions. J'opta a nouveau pour des lentilles vertes émeraudes, celle qui me seyait le mieux, avec mon teint pâle comme la neige... Vint ensuite la galère, euh le costume pardon. Là non plus ce ne fut pas simple, je n'en avais pas... Oh tant pis, j'allais improvisé. Traduction: faire les boutiques. Je n'étais pas a l'aise, sans doute parce que ce n'était pas un passe-temps d'immortel, ou alors c'était comme pour les humains, seuls les femmes s'amusaient a faire ce genre de truc... Je me dégota un costume plutôt bien, mais le noir avec une peau blanche...enfin blafarde comme un mort...Je ne sais pas ca avait quelques choses de morbides. Cette fois, je tomba sur un costume presque aussi blanc que ma peau, enfin un truc qui ressemblait a un costume sans l'aspect trop "sérieux" des vrais, bref un truc pas mal.

    Spoiler:
     

    En lin d'après la texture et l'odeur, un truc vraiment confortable et honnêtement, je trouvais qu'il m'allait plutôt bien. Pourquoi tout ce cinéma me demandez-vous? bah le bal de la St Valentin bien sur! Ah...Vous non plus vous n'aimez pas spécialement cette fête? Je vous comprend, moi non plus, mais j'avais grand besoin de sortir et une petite fête me semblait une bonne occasion. C'était a Seattle, et faire le chemin en moto et question ne m'attirait pas spécialement, même si a pieds ce n'était pas mieux. Encore une fois je me décida a pioché dans mon argent, j'en avais beaucoup puisque je ne payais que le loyer de mon appartement et l'essence de ma moto, en plus des quelques vêtements que je prenais de temps en temps. Bref, je loua une voiture, un truc pas discret et surtout qui roulait vite, une Volvo bleus métal, juste une emprunt, je n'en aurais guère l'utilité plus tard. Une fois que je fus totalement prêt, Costume et Lentille misent en place, je grimpa dans le nouveau véhicule. Le bruit du moteur au démarrage me fit faire un léger sourire, on aurait dit un rugissement de lion. La route entre Port Angeles et Seattle ne me prit en tout en pour tout que 20 min, en roulant a 170km aussi... Je me gara près du fameux "lieu de rendez-vous", tout de suite je sentis des odeurs d'autres immortels... Ça n'allait pas être marrant finalement, mais bon puisque que j'étais là autant en profité un maximum. Je sortis de mon véhicule, le verrouillant précautionneusement, même si ca n'arrêterait pas un immortel s'il voulait la prendre. Je dois dire que l'ambiance qu'il y avait a l'intérieur de la salle de bal coupa net ma nervosité, c'était une ambiance plutôt calme, et la musique était de celle que j'avais autrefois entendu dans les soirées avec mes parents, je tenta de me rappelé leurs visages, en vain. M'enfin, ce n'était pas le moment de pensé a ça, c'était une fête et je devais m'amusé, même si je n'étais pas du genre a venir vers les gens, je me souvins comment je faisais dans mon lycée autrefois, je m'installais dans un coin pour observé mes danseurs et attendais qu'on vienne me cherché. Ce que je fis donc. Je m'adossa contre le mur et posa mes yeux émeraudes sur la foule, tentant de débusqué les immortels cachés parmis les humains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Mar 15 Fév - 17:34

Le bal se passai, les amants s’accumulaient. La piste de danse se remplissait, on se serait presque crut à Versailles au temps de Louis XIV…seuls quelques détails me ramenait à notre époque. Mes yeux tristes vagabondait d’un couple à l’autre, cherchant des visages familiers…remarques je ne connaissais personne à Seattle. Mais je remarquai quand même quelqu’un qui ne me semblait pas étranger, je plissai les yeux et reconnue Mademoiselle D’Amboisie. La psychologue était très joliment vêtue, je jalousais encore sa beauté en là regardant de loin, ce que j’aurais aimé lui ressembler. Cependant la salle semblait bondée, je ne pût donc pas l’apercevoir longtemps. Tout le monde étaient vraiment très beau ce soir, certain étaient d’une pâleur inquiétante tout comme mademoiselle d’Amboisie, mais cette peau de neige leur donnait étrangement une beauté inégalable. Ces être pâles étaient les plus gracieux de tous, j’en distinguais quelques uns, me demandant d’où il tirait cette pâleur et cette beauté ravageuse. Mais mes yeux qui balayaient la salle ne regardais que furtivement ces êtres. De plus, mon regard étant encore embuée de larmes, je voyais encore légèrement trouble. Je me laissai retomber lentement en arrière en balançant ma tête au rythme léger de la musique, tentant en vain d’oublier mon chagrin.

J’ignore combien de temps je restais ici, un moment sûrement…soudain, la musique s’accéléra, mon cœur battant au rythme du violon, ce fus comme un réveil. Je sorti mon portable de ma poche pour savoir l’heure…il n’était pas encore trop tard. Ma tristesse laissa place à une rage soudaine en pensant à ma mère, seule en ce jour de la Saint Valentin. Je me mordis les lèvres, laissant couler une dernière larme et me relevant d’un bond tout en séchant mon visage encore humide. Je me regardai vite fait dans le miroir situé à quelques pas de moi, mon maquillage discret n’avait heureusement pas coulé…je n’avais mis que du crayon et du far à paupière de toute façon, rien de bien marquant. Mais mes yeux irrités me trahissaient, on voyait bien que j’avais pleuré. Je fis un pas hors de la pénombre, nombres de regard se tournèrent alors vers moi, surpris de voir surgir de l’ombre quelqu’un qu’il n’avait jusque là pas remarqué. Gênée, je baissai la tête. Prise d’une détermination sans faille, je me défiais du regard des autres en traversant vivement la salle. J’entendais des murmures à mon passage, mais je n’y prêtais pas attention et continuait de me diriger vers la sortie de la salle. J’étais vraiment la seule fille qui n’était pas en robe, les autres avaient toutes sans exceptions un maquillage réglé au millimètre et des tenues sur mesures sans doute prises dans des grandes boutiques. J’avais voulue me faire discrète mais au final, c’était moi qu’on remarquait le plus. Je trouvais pourtant ma tenue classe, mais mon complexe était tel que je me trouvais intruse au milieu de ces parures.

Spoiler:
 

J’avais atteint la sortie limite en courant pour échapper à cette attention générale qui me mettait vraiment mal à l’aise.

Le froid du dehors me réveilla comme un coup de fouet. Je jetai un vif coup d’œil, beaucoup de belles voitures y était garées…moi qui était arrivée en taxi, je me sentis encore bien seule. Ne prêtant pas attention aux couples qui continuait d’affluer je m’éloignai légèrement en saisissant mon portable. L’air déterminé, j’appelai mon père. J’étais vraiment remontée, je sentis une colère noire m’envahir lorsque je tombai sur le répondeur. Je me mis alors à parler d’une voix tremblotante mais qui se voulait encore une fois discrète en tentant de contenir ma colère :

« Salut…tu sais quel jour on est ? C’est la Saint-Valentin ! Et tu sais où est maman ? Toute seule à la maison ! Alors écoute, je ne sais pas quel genre de travail tu as à faire mais… »

Sentait que j’allais m’emballer, je marquai une pose. Je me mordais encore méchamment la lèvre tant j’étais énervée. Mais je repris d’une voix qui se voulait plus calme :

« Ne là laisse pas toute seule s’il te plait…pas aujourd’hui, pas à la Saint-Valentin. C’est ta femme et elle t’aime alors…s’il te plait…je t’en prie ne là laisse pas seule. Vas là rejoindre s’il te plait, met ton travail entre parenthèse rien que cette fois…rien que pour ce soir…reste avec elle…s’il te plait… »

Ne trouvant plus quoi dire, je raccrochais. J’espérais de tout cœur qu’il m’écouterait. Posant ma main sur mon front et fermant les yeux un instant, je sentis le vent glacial qui m’arrachait des frissons. Rien que pour échapper au froid du dehors, je décidai de rentrer de nouveau dans la salle, sans vraiment savoir pourquoi. Mais j’eus à peine passé le pas de la porte que quelques regards se tournaient encore vers moi. N’osant pas affronter leurs regards, je me redirigeais vers l’endroit en coin que j’avais quitté quelques minutes plus tôt. Mais je m’arrêtai net quand je vis qu’un couple s’y était mis. J’étais obligée de rester en lumière, aucun coin d’ombre n’étant désormais disponible. Sans vraiment prêter attention à ce qui m’entourait, je sentais le poids de quelques regards qui me fixaient. Je faisais vraiment tâche au milieu de toutes ces robes magnifiques. Je m’appuyai donc contre le mur, m’imprégnant de ci de là de mon regard perdue des couples amoureux, forcée de rester en lumière…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Mer 16 Fév - 3:15

Une soirée mondaine … Voici quelques temps déjà qu’il n’en avait plus fait, même en tant que vampire, la dernière remontait à bien longtemps, à sa première vie de vampire … Nathaniel se souvenait de ces jours heureux, de cette époque à laquelle régnait une relative insouciance alors qu’il était entouré de ses siens, de la famille d’Ambroisie …

Tout ça … Ca remonte à bien longtemps maintenant
, pensait il en ayant tout de même un léger pincement au cœur. Les Volturis n’ont donc rien d’autre de mieux à me confier que de pister et de surveiller quelques vampires présents à un bal de St Valentin ? Bien que l’endroit soit agréable en lui-même, tous ces humains … Sans parler des vampires qui pourraient être présents et pourraient constituer un danger potentiel … Pensa t’il en enfilant un élégant costume de soirée.
Nathaniel avait opté pour un costume plutôt sombre, bien qu’élégant en lui-même et semblant avoir été taillé à la perfection pour convenir et mettre au mieux à son avantage sa corpulence et sa musculature.


Spoiler:
 


Une fois son costume enfilé, celui-ci mit ajouta à son charme une touche de parfum, espérant tromper l’odorat des vampires se tenant les plus éloignés de lui.


Son cœur était lourd, ces sens troublés … Il y avait longtemps que ces souvenirs de sa première vie de vampire n’étaient pas remontés à la surface, ce bal en était la cause. Et par-dessus tout, il y avait elle … Nathaniel la voyait encore, belle comme la lune qu’elle adorait tant, celle pour qui il avait tout abandonné, allant jusqu’à la tromper elle-même afin de garantir sa survie …
Depuis son arrivée chez les Volturis, il avait fait de son mieux pour dissimuler et protéger au plus profond de son cœur ses sentiments, ce qu’on aurait pu appeler encore son « humanité », des griffes de ses nouveaux maîtres … Mais à quoi bon, pourquoi les conserver et conserver avec eux tous souvenirs de sa vie passée et de son amour perdu ? … Quel intérêt avait il à se faire encore souffrir comme ça, à resté attaché à ce qui n’était plus et que rien n’arriverait jamais à remplacer ?


Ces mots tels des poignards continuaient à blesser son esprit et à le hanter tandis qu’il se rendait à la réception à pied, de façon furtive à travers la ville sans qu’il soit vue. En quelques instants il était là, devant le dit hôtel.

Il entra donc et demanda la salle de réception d’un ton des plus charmants, en évitant de se faire remarquer par le reste du personnel et des convives. Il arriva finalement … Et sans surprise, il senti plusieurs odeurs de vampires, toutes mélangées les unes aux autres, ce qui n’allait pas lui faciliter la tache. Bien que les sens d’un vampire soient très développés, en dépit des circonstances et du nombre d’humains et d’immortels présents, il aurait bien du mal à dire si telle ou telle personne était un vampire rien qu’en se fiant à son odeur : prudence était donc de mise, il devait se tenir prêt, surprendre pour ne pas être lui-même surpris …


Le vampire se mit donc à arpenter la salle, un sourire froid aux lèvres, des plus concentré sur son odorat afin d'éviter toute mauvaise surprise ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Feat. : ChadM ichael Murray
Age d'apparence : 21 ans
Age réel : 21 ans
Messages : 61
Date d'inscription : 29/01/2011
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Mer 16 Fév - 22:21

Nous sommes a la fin du ois de janvier,je viens tout juste d'emmenager dans la petite ville de Forks. J'ai finit par trouver un appartement avec un loyer abordable que je pourrai payer sans problemes. Quand je suis arrive en personne devant cet appartement,je le trouva comme sur les photos que j'avais vu,a un detail pres,devant la porte il y avait pleins de journaux puisque l'abonnement de l'ancien proprietaire n'est pas encore arrive a sa fin. J'ai ouvert la porte de l'appartement avec la cle que j'ai recut par la porte et j'ai rentre les journaux avant que les hommes du demenagement viennent demenager les quelques meubles que mes parents m'ont laisses pour ma nouvelle demeure.

Donc pendant une semaine j'ai passe mon temps a vider des boites,reparer quelques petits trous dans les murs,repeinturer dans mes gouts,enfin bref,m'installer dans mon nouveau chez moi. C'est pas reposant une installation! Faire des courses,s'arranger pour qu'on se sente reellement chez soi,et tout et tout...

C'est seuleent en debut fevrier que j'ai enfin fini de restaurer l'appartement,mais une habitation ca ne se paye pas tout seul! Donc prochaine mission: me trouver un emploi.

En fait cette nouvelle responsabilite de devoir m'occuper de moi sans l'aide des autres me rendait en quelque sorte euphorique,car j'adore les defis et celui-ci est un defi de taille. J'aime des fois me donner des defis a moi-meme et je suis bien content de commencer celui-ci que j'attendais depuis tant d'annees. Enfin loin de mon sale frere! Par contre j'avoue que mon petit frere,mes soeurs et mes parents me manquent. Par contre cette absence est endurable grace a la technologie d'aujourd'hui qui nous permet de communiquer de mille et une facon avec nos proches,meme si ceux-ci sont loins!

Donc pour mon premier matin au calme,alors que je buvais mon cafe,mon regard s'est pose sur la pile de journaux que j'avais laisse dans l'appartement. Pourquoi ne pas commencer par la?

Apres un bon dejeuner j'ai prit un surligneur et j'ai etale tous les journaux sur la table. Je commenca a les feuilleter un par un a la recherche de demande d'emploi qui m'interesserait,je commenca par le plus recent et en premiere page,je vois une annonce d'un certain bal de St-Valentin. Je fronce les sourcils et curieux,j vais lire l'annonce. Donc le 14 il y aurait un baldans un grand hotel pour feter la fete de l'amour. Je sourit. Il y aurait surement plein de monde la-bas,et donc c'est l'endroit ideal pour rencontrer des gens. Je dois quand meme me batir une vie sociale aussi!

Je reflechit a cette possibilite un moment et decide que j'irai a ce bal seulement si j'en aie la possibilite et le temps.

Je recommence la recherche et a cause de mes occupations et de mes entretiens,ce bal m'est completement sortit de la tete...Enfin,jusqu'au 14 fevrier.

...

Aujourd'hui nous sommes donc la St-Valentin et c'est en pensant a cette fete que je me suis souvenu de ce bal. En dejeunant j'y aie repense,je n'ai rien de prevu a l'agenda et je me souvient d'un costume qui traine dans mon garde-robe,attendant d'etre sortit. Et puis pourquoi pas? J'ai le droit de m'amuser meme si je viens tout juste d'emmenager!

Donc le soir meme,j'ai fouille dans mon garde-robe a la recherche du costume en question et je finit par le trouver. Je l'ai porte il y a peu de temps,au bal de promo de mon CEGEP quand j'ai finit mes etudes en litterature,donc il me fait toujours comme gant et semble neuf.C'est un simple ensemble noir avec chemise et cravate blanche,pour agencer le tout une petite fleur blanche sur le haut du costume.

Spoiler:
 

Donc apres m'etre vetu,je sort de mon appartement sans oublier de verouiller la porte et je descend les escaliers jusqu'a arriver a l'exterieur. Ma voiture m'y attendait,une simple jeep noir mais que j'ai depuis que j'ai mes permis,j'y tiens beaucoup. Surement que les filles ne comprennent pas cet amour des voiture,car c'est quelque chose de purement masculin.

Enfin bref,apres avoir roule un moment j'arrive devant ce fameux hotel et me gare avant de penetrer a l'interieur.

Ce qui me frappe en premier,ce ne sont pas les magnifiques tables,le lustre,les decorations qui valent une petite fortune ou les robes,mais bien l'energie douce et amoureuse que degage l'endroit. Eh oui,je suis un homme d'atmosphere. Je suis capable de ressentir les energies des endroits et celle-ci est tout simplement...euphorique,y a pas d'autre mot que je trouve pour decrire cet endroit.

Apres m'etre impregne de cette energie plaisante et ennivrante,je commence a observer les couples qui dansent au rythme de la musique. Plu je regardais cette scene,plu je sentais l'inspiration monter,je crois bien que cette soiree va bien m'inspirer pour mon prochain ouvrage. Je me promene parmis les gens,a la recherche d'une jeune femme qui serait la fille principale de mon prochain roman. En effet,je suis en recherche de ma muse,celle a partir de qui je vais construire mon prochain ecrit. Avec toutes les jeunes femmes presentes,il y en a surement une envers qui je serai attire.

C'est de cette facon que j'ecris mes livres. Parfois simplement en marchant dans la rue,je croise une personne et pour une raison que j'ignore,la personne en question m'attire et sans raison particuliere,je l'abborde et amorce une discution avec cet(te) inconnu(e). Avec le temps je deviens ami avec la personne en question et a force de la connaitre je me base sur elle ou lui pour creer les personnages de mon histoire. Mais avant de trouver les personnages secondaires,il faut trouver le personnage primaire! Dans ce cas-ci,une jolie danseuse dans cette soiree. Mais ce ne sera surement pas du gateau trouver cette femme parmis tous ces gens!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mi-ange, mi-démon fondatrice (Dc Alice)


Feat. : Eliza Dushku
Age d'apparence : 23 ans
Age réel : 359 ans
Messages : 203
Date d'inscription : 07/01/2011
Localisation : Lá où mes émotions me mènent...
Humeur : Pensive et le coeur en peine
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Mer 16 Fév - 23:01

Un instant debout dans un coin de la salle, je finis par m'asseoir sur un sofa à méridienne de velours pourpre qui faisait resplendir ces dorures sous la lueur des lustres de cristal. Autour de moi, les valses s'enchaînaient et les violonistes continuait à jouer quelques symphonies oubliées qui berçaient mon esprit de souvenirs dont la douleur faisait encore pleurer mon coeur. Dans cette immense salle de bal, je devais bien être la seule âme en peine : les sourires et les rires qu'on disait communicatifs et qui tintaient tels des carions enchantés me rappelaient le temps du bonheur, celui où j'étais entourée de ceux que j'aimais, de ceux qui m'aimaient et qui aujourd'hui n'étaient plus...

Secouant ma tête comme si je pouvais chasser ces sombres réflexions, je contemplai l'assistance et notai de nombreuses odeurs anormales, vampiriques. Je fronçai mes sourcils, signe de mon inquiétude : je n'appréciais guère ceux que j'aurais pu appeler mes semblables dont je me sentais pourtant si différente. Leurs crocs qui n'hésitaient pas à se planter dans le cou de jeunes enfants et cela sans pitié ni remord me glaçait, pire m'écoeurait. Je ne pouvais comprendre leur violence, ni la tolérer, c'est pourquoi je les avais toujours fui tous sauf ma famille.

Énervée que ce souvenir resurgisse encore alors que j'étais justement venue à cette soirée pour me donner une dernière chance, pour recommencer à vivre, je me levai et commençai à faire quelques pas nonchalants dans la salle en périphérie de la piste de danse. Plusieurs hommes aux costumes parfaits m'adressèrent un regard des plus aguicheurs que je déclinai d'un sourire, n'étant pas de ces filles orgueilleuses je ne voulais blesser personne.

Mes yeux, quant à eux, étaient occupés à tenter de démasquer les immortels qui flirtaient sans doute avec avidité avec la tentation. Les danses aussi modérées soient-elles provoquaient toujours ces afflux de sang si délicieusement attirants, presque irrésistibles qui provoquaient un tel réveil de notre nature qu'il en était difficile de nous contrôler. Pour ma part, même si cet appel était pressant, ma nature pacifiste de même que mon expérience et mon don me permettait d'y résister. Et contrepartie ma gorge me semblait par instant dévorée par un feu ardent, je dus plusieurs fois me la racler légèrement comme si je m'éclaircissais la voix pour en reprendre l'entière maîtrise.

Heureusement à côté de cela mon don me permettait de ressentir tous les sentiments qui animaient la foule, même si j'aurais sans doute préféré en être exemptée. En effet, même si l'amour était un sentiment puissant et des plus purs, d'autres émotions beaucoup moins innocentes... En passant près d'un coin sombre, je sentis toute la peine d'une jeune fille et reconnu immédiatement la jeune Coralie que j'avais rencontrée au lycée de Forks. Néanmoins je préférai ne pas m'attarder près d'elle car déjà son immense chagrin m'emportait avec elle dans les abîmes : l'effet de ces si nombreuses émotions qui s'insinuaient en moi sans que je puisse les filtrer me terrorisaient, me faisaient souffrir... *Voilà pourquoi tu détestes habituellement fréquenter de telles fêtes* me réprimai-je intérieurement car je savais que cette douleur n'irait pas en s'améliorant.

Songeant que je ferais peut-être mieux d'abandonner, de partir loin du bonheur ambiant de ce bal dans lequel se dissimulait les pires prédateurs de cette Terre, je continuai de parcourir la salle à pas lents en me dirigeant peu à peu vers la sortie : je savais qu'en partant je renoncerai à tenter de m'en recommencer à vivre et que je me condamnerai à une mort imminente, mon désespoir finirait inéluctablement par me conduire à Volterra et à me jeter dans la gueule du loup où les rois qui croiraient réparer un oubli mettraient en fait fin à mon calvaire...


Ainsi à la dérive et esquivant les hommes intéressés, je marchai doucement le long des buffets en admirant les couples qui s'enlaçaient tendrement... Mais tout à coup un parfum parmi tous les autres me saisit.


Immédiatement je la reconnus, cette flagrance si particulière qui n'avait pas caressé avec délice mon odorat depuis tant d'années...depuis 174 ans...depuis un soir d'août 1837...

Figée, je ne comprenais plus rien : *Mes sens me faisaient-ils défaut ? Souhaitais-je tellement le revoir que je me fourvoyais dans des rêves ? Étais-je en train de devenir folle ?*.

Toutes ces interrogations se bousculaient en moi, je ne savais que faire, quoi penser : tout me semblait dérisoire et je ne savais si mon esprit divaguait en simulant un espoir dont j'aurais tant voulu qu'il soit réalité ou si au contraire l'impensable était sur le point de se produire... *Non, cela n'est pas possible Éléanore* me réprimandai-je, *tout cet amour qui règne dans le coeur de ces couples si parfaits te fait perdre la raison, partir et mourir est la seule issue à ce chagrin qui me ronge à présent jusque dans mes sens les plus précieux*. *Jamais je ne le reverrais...*

- Il est mort...et je suis seule... Tout est fini...murmurai-je en me retournant pour quitter cette fadaise qu'était ce bal dont je n'aurais jamais dû considérer qu'il m'offrirait une dernière chance.

Tournant ainsi brusquement talons avec pour décision ferme de quitter cette ineptie mondaine, de m'enfuir en Italie et de mourir pour rejoindre ceux que j'aimais : je vis l'impossible. Étais-je dans un songe aux accents utopiques ? Je ne le savais pas. Tout ce que je savais c'est que se tenait à une dizaine de mètres seulement de moi, celui que j'avais cru perdre il y a 174 ans... Celui dont j'avais compris qu'il avait capturé mon coeur sans que je m'en rendes compte suffisamment tôt pour vivre notre passion...

Tel un écho à ce son de détresse qui s'échappa de mes lèvres le soir où il me sauva, s'échappa un nom dont j'espérai qu'il révèle l'illusion de cette apparition fantomatique :

- Nathaniel ...




***************************

Ma couleur rp : indianred
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : Drew Fuller
Age d'apparence : 19 Ans
Age réel : 140 ans
Messages : 141
Date d'inscription : 10/11/2010
Localisation : Port Angeles
Humeur : Changeante
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Jeu 17 Fév - 13:08

    Pff...

    Fis-je dans mon coin, certes la musique était bien, l'ambiance était sympa, mais je m'ennuyais malgré tout ça, surtout qu'en plus je devais me retenir de respiré, des fois qu'une crise vampirique me prennent a la gorge...tiens marrant cette réflexion, je devrais la gardée. Je soupira, aspirant très légèrement de l'air, remarquant immédiatement les parfums vampiriques. Deux...peut être plus, m'enfin je préférais ne pas m'en approché, aurais-été un Cullen ou Hélèna je n'aurais pas fais autant de caprice, Jasper m'avait promit que sa famille était pacifique après tout. Je secoua la tête, ce qui ne me décoiffa pas, en même temps j'avais fais en sorte de ne pas pouvoir être décoiffé. Je suivis des yeux une jeune fille blonde qui pleurait, je me demanda pourquoi mais ne fis rien, ce n'était pas mes affaires et de surcroit elle était humaine, c'était tenté le diable tout ça! Un nouveau soupire franchit mes lèvres et je fis un pas sur le coté, évitant d'être bousculé par un couple de danseur et me dirigea vers un coin plus éloigné de la piste de danseur, mais les odeurs vampires semblaient se rapproché. Le nez plissé, je réfléchis a toutes vitesse. Que faire, faire comme si je n'avais rien senti? Impossible, par contre je pouvais très bien les évités, je fila, a une vitesse un peu plus élevé qu'un humain qui marchait, vers l'entré et m'y planta là, observant la fête les bras croisés. Je pencha légèrement la tête sur le coté, cherchant des yeux les immortels qui s'étaient glissés dans cette foule dense. J'entendis un chuchotis, et c'était une voix vampire, j'en étais certains, mais bon, j'étais assez peu désireux de me retrouvé face a un "congénère" maintenant, leurs présences m'étaient plutôt insupportable, ceux qui tuait les humains...même si j'en faisais partis... je ne les supportais pas. Je secoua a nouveau la tête, pour m'ôté ces idées noirs de la tête et reporta mon regard sur une "personne". On voyait tout de suite que c'était un vampire, et tout chez lui me hérissa, je serra les dents, retenant un feulement et changea a nouveau de zone, je songeais a partir, mais bon j'avais acheté le costume et loué la voiture, trop tard apparemment. Une jeune femme s'approcha de moi, semblant apparemment dansé, avec un sourire légèrement séducteur, je refusa poliment et me faufila vers le fond de la salle, près d'une porte de sortie, en cas d'incendie. Je changea prestement de lentille, les anciennes ayant déjà tenu le temps de ma partie de "shopping". Une fois mes prunelles a nouveaux Émeraude, j'observa l'immortel que j'avais repéré, dans l'espoir de réussir a le cerné, même si ce n'était pas mon style, mon soucis premier était surtout la protection des humains autour de nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Jeu 17 Fév - 21:42

Je laissais mon regard et mes pensées flâner au rythme de la musique. Les larmes s’étaient arrêtés, je commençais à m’habituer à cette ambiance. Je m’enivrais de cet univers que certains aurais sans doute trouvé vieux jeux mais dont la pureté des sentiments me rassurait. Tout ce mouvement infernal dans la salle commençait à créer une atmosphère étouffante. La chaleur générée par les couples et les danseurs ne cessait de s’accentuer. Certains couples désertèrent donc la salle pour se rendre dehors, histoire de se rafraîchir. Moi je décidai de rester immobile. Les regardants se rendre à l’extérieure main dans la main, un sourire radieux aux lèvres. Certains amoureux restaient dans la salle, profitant du fait que la salle soit moins bondée pour se laisser aller à leur slow. Les alentours étant plus facilement visible, je remarquai une nouvelle fois Mademoiselle d’Amboisie, celle-ci semblait perturbée…nan choquée…je ne sais pas ! Je ne parvenais pas à décrypter l’émotion de son visage. Elle semblait fixer une autre personne à la peau de marbre. Je fronçais les sourcils tentant de comprendre. Mais un couple passant juste devant moi me perturba, en cherchant Mademoiselle d’Amboisie du regard, je fus plusieurs fois interpellé par une silhouette postée près de l’entrée.

L’être que je guettais du coin de l’œil un peu timidement avait les bras croisés et la tête légèrement penchée. J’étais au total opposé de lui. Je me tenais appuyée contre le mur et l’observais en silence sans vraiment savoir pourquoi. Du fait qu’il était assez loin de moi et des danseurs ambulants je ne le voyais pas très bien. Mais mon œil restait fixé sur lui. Il semblait d’une pâleur extrême. Il avait les cheveux…bruns ? Oui je crois, mais je n’en étais pas certaine, les reflets des multiples lustres me gâchaient un peu ce détail. Je ne parvenais à distinguer rien d’autre…à part la finesse de ses traits. Même en fronçant les sourcils et en plissant les yeux je ne parvins pas à distinguer la couleur de ses yeux d’où j’étais. Je parvenais juste à voir qu’il avait l’air assez…préoccupé ? Ou…inquiet ? Je ne sais pas vraiment, mais il n’avait pas vraiment l’air tranquille. Je continuais de le contempler discrètement.

Mon portable vibra une nouvelle fois dans ma poche, m’arrachant à ma contemplation. Je l’ouvris et vit que ma mère m’avait envoyé un message. Cela m’étonnait, j’ouvris donc le message d’un œil inquiet. Je découvris le texto qu’elle m’avait envoyée :

« Ma chérie, pardon de te dérangée dans ta soirée mais je voulais juste te dire que ton père était rentré. Il est venu avec des roses sans rien me dire et a prévu de m’emmener au restaurant ! Ne t’inquiète donc pas si je ne suis pas là quand tu reviendras…dit moi…tu n’aurais pas dit quelque chose à ton père pour le faire venir hein dit ?
Passe une bonne soirée et amuse toi bien mon ange. Bisous. Maman. »

Un sourire radieux illumina mon visage, doublé d’un rire discret. Je relus le message plusieurs fois, ne parvenant pas à y croire. Pour la première fois de ma vie, j’avais réussit à convaincre mon père de laisser son travail de côté. Ne sachant pas encore quoi répondre, je refermai le portable et le remis dans ma poche. Une lueur de joie c’était allumée dans mes yeux. Le sourire ne voulait pas partir, c’était limite de l’euphorie. Lorsque je relevai la tête, je remarquais que le mystérieux inconnu n’était plus là. Mais ma joie était telle que rien ne pouvait la gâcher à cet instant. Le fait que ce qui me semblait impossible, le fait que mon père ait laissé son travail pour s’occuper de ma mère m’emplissait d’un bonheur intense. Je me sentais limite pousser des ailes, le fait de savoir ma mère avec mon père de cette façon me faisait chaud au cœur et me rassurait énormément. Je sortie de ma torpeur un moment en me décollant légèrement du mur. Un sourire large aux lèvres, je vis de nouveau des couples entrer. Mon sourire s’accentuant à la vision de cet amour, imaginant ma mère dans les bras de mon père qu’elle attendait si souvent, je ne pût retenir mon rire de sortir.

En tournant la tête de ci de là, mon rire se fit plus discret quand je le revis. Il était près de la porte de sortie. Il guettait toujours je ne sais quoi. Il ne semblait pas très serein…on aurait presque dit qu’il surveillait je ne sais quoi. Étant plus proche de moi à présent, je parvenais à mieux le distinguer. Ces traits étaient tels que j’aurais jurés qu’ils aient été sculpté par dans anges. La finesse de ses traits et son allure indescriptible m’emprisonnait le regard. Mes yeux ne parvenaient à regarder autre chose, enivrée de cette beauté inconcidérable. Un mouvement brusque de la part des danseurs me troubla et me fit rendre compte que je n’étais pas très discrète à le fixer comme ça. Je m’appuyai de nouveau contre le mur. Mon regard se faisant plus timide est restreint à l’égard de cet être qui semblait rester immobile. Je restais alerte, prête à tourné la tête au moindre mouvement pour qu’il ne remarque pas que je l’observe. Même si je me voulais la plus subtil possible, dès que je posais les yeux sur lui, j’étais fasciné par cette perfection presque insolente.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Age d'apparence : 18 ans
Age réel : 257 ans
Messages : 144
Date d'inscription : 29/01/2011
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Sam 19 Fév - 22:30

    Depuis un bon moment déjà, j'attendais avec impatience l'annuel Bal de la Saint-Valentin, à Seattle. Quelques jours avant l'évènement, j'avais discuté avec ma mère d'un moyen romantique et mignon d'inviter Céleste à ce bal, sâchant de toute façon que ma mère connaissait les sentiments que j'éprouvais envers ma «soeur». Toutefois, je n'avais pas été assez rapide, car c'est elle qui m'invita la première. Quand elle s'approcha de moi cette journée là, et qu'elle me proposa de l'y accompagner, j'aurais bondi de joie ! Mais je me suis contenté d'accepter avec un beau grand sourire.

    Résultat, le soir du Bal, nous quittâmes la maison familiale de Forks et nous prîmes la route de Seatle, du grand hôtel qui acceuillait le bal plus précisement. Le voyage avait été ordinaire, sans doute que nous étions tous les deux trop excités pour parler. Bref, je ne pouvais m'empêcher de penser que peut-être elle avait découvert des sentiments autre que de la fraternité pour moi et que c'était pour cela qu'elle m'avait invitée ! Je l'espèrais tant.

    Quand nous arrivâmes devant l'hôtel, je descendis rapidement de la voiture afin d'aller lui ouvrir la porte. Un voiturier se chargea ensuite de la voiture tandis que, côte à côte, Céleste et moi entrions dans le hall. Un homme en costume nous conduisit à la salle réservée au bal et un serveur nous débarassa de nos manteaux avant de nous conduire à une table vide. À ma demande, ce fut une table un peu à l'écart des autres afin que Céleste et moi ayions un peu d'intimité. Nous étions arrivés tôt et bien qu'il n'y ait pas beaucoup de monde d'arrivé, nous commençâmes à discuter et à boire un excellent champagne. La soirée s'annonçait extrêmement réussie !

    Quelques temps plus tard, presque tous les invités étaient arrivés et la piste de danse était bondée de couples qui dansaient l'un contre l'autre. Je regardai la jolie blonde qui était assise près de moi et, prenant sa main dans la mienne, lui demande :

    - M'accorderais-tu cette danse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : Emilie de Ravin
Age d'apparence : 17 ans
Age réel : 97 ans
Messages : 467
Date d'inscription : 27/11/2010
Localisation : Forks
Humeur : confuse
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Dim 20 Fév - 11:34

Le serveur était revenu peu de temps après que nous nous soyons installés. Il nous avait servis du champagne et nous avons commencé à discuter. La salle se bondait peu à peu et les couples avançaient élégamment sur la piste de danse. Je penchais la tête sur le côté et replaçais une mèche de mes cheveux. Gabriel me regardait puis, il me prit délicatement la main et me demanda si je voulais danser. Je lui souris et acquiesçais. Sa main était tiède et douce. J'aurais rougis et mon coeur aurait battu à tout rompre si j'avais été humaine. Ses yeux ambre me réchauffaient.
Je me sentais bizarre, pas comme d'habitude.
Je me levais et nous rejoignîmes la piste de danse. Je m'arrêtais à un endroit un peu moins bondé de la piste et, je crochetais mes mains derrière le cou de mon frère. L'orchestre jouait une valse, mais je ne savais pas la danser et puis danser différemment des gens n'étaient pas un mal en soi.
Mes yeux se posèrent sur le visage de mon cavalier. Il était beau, je ne me souvenais pas qu'il était aussi séduisant. Peut être mon point de vue sur mon frère avait change, mais c'était mon frère et je ne pouvais m'éprendre de lui comme ça! Même si nous n'avions pas le même sang, Héléna ma transformé et de ce fait, je fais partis de sa famille, sa petite soeur...
Je chassais ces pensées obscures de ma tête et souris à Gabriel.
-J'aime beaucoup cette soirée. murmurais-je

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Age d'apparence : 18 ans
Age réel : 257 ans
Messages : 144
Date d'inscription : 29/01/2011
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Dim 20 Fév - 15:14

    Céleste sourit doucement avant d'acquiscer. J'étais aux anges ! Nous nous dirigeâmes donc main dans la main vers la piste de danse. Céleste choisi un coin de celle-ci qui était moins bondé et l'orchestre jouait une douce valse. Je n'étais peut-être pas un grand danseur, mais ma soirée n'allait pas en être gâchée pour autant. Alors que nous commencions à danser, les mains de Céleste, tièdes et douces, allèrent se crocheter dans mon cou tandis que ses beaux yeux dorés se posaient sur mon visage. Elle me regardait, je la regardais aussi. Le moment semblait si parfait ! Elle me sourit ensuite avant de murmurer :

    -J'aime beaucoup cette soirée.

    - Je l'aime beaucoup également, mais c'est parce que je suis avec toi...

    Je marquai une courte pause, le temps de me séparer un peu d'elle et de la regarder droit dans les yeux, ses magnifiques yeux dorés... Je tenais ses mains dans les miennes, le moment aurait été parfait pour l'embrasser, mais je ne le fis pas.

    - Tu es magnifique. Me contentais-je de dire.

    Je la pris ensuite par la taille afin de la rapprocher de moi et je l'enlaçai. Si j'avais été humain, je crois que mon coeur aurait fait des millions de bonds dans ma poitrine avant de se calmer, mais je ne l'étais pas. Bien sûr, c'était ma soeur, mais elle n'était pas du même sang que moi, alors rien ne nous empêchait de nous aimer, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : Drew Fuller
Age d'apparence : 19 Ans
Age réel : 140 ans
Messages : 141
Date d'inscription : 10/11/2010
Localisation : Port Angeles
Humeur : Changeante
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Dim 20 Fév - 18:18

  • Je n'avais pas moufté d'un yota, mais j'avais sentis le regard de l'immortel que j'avais déjà repéré, bon, il parlait a l'autre immortel, la femme, ca voulait dire que nous étions trois... Non plus que ça, je fronça légèrement le nez, semblant capté un parfum que je connaissais déjà...Celui d'Hélèna...mais combiné a un autre, sans doute ces fameux "enfants" d'on elle m'avait parlée. Je les repéra dans un coin mais ne les dérangea pas, j'irais leurs parlés sitôt la fête terminée... Je sentis un nouveau regard sur moi, rien d'hostile j'espérais. Je tourna lentement mes grands, et aussi angélique que faux, vers une jeune humaine blonde qui m'observait. Je fis mine de rien, le visage tourné dans la même directions que précédemment, je la reconnu comme étant la fille qui pleurait au téléphone... Ce genre de regards qu'elle me lançait était différent de ceux des autres femmes, elle était émerveillée, comme si elle avait vu un ange. C'était rare de tel regard a cette époque, maintenant le désir était plus important que l'amour dans la société, encore plus chez les jeunes d'après ce que j'avais pus comprendre, et entendre, dans ma vie de tout les jours. Je tourna mon visage cette fois pour faire face a la jeune fille, un masque de tranquillité légèrement amusé sur les lèvres. Semblant glissé tant ma démarche était féline, je me rapprocha de la jeune fille avec l'intention d'oublié les autres vampires autour de moi. Je lui offris un sourire plutôt mignon, attrapa tendrement sa main dans la mienne et chuchota en y posant un baiser.

    Que me faut l'honneur que vous m'observiez ainsi belle demoiselle?

    Un ton doux, additionné a une voix de velours, la parfaite recette d'une voix des plus polies, et accessoirement des plus séductrice. Je releva la tête pour l'observé rapidement. Très jolie, une peau assez clair, même si la lumière la mettait tout sauf en valeurs, des yeux qui, encore une voix malgré l'éclairage, je trouva fort agréable. En bref, une jeune fille charmante. Un nouveau sourire se forma sur mes lèvres, affichant une sérénité que j'étais loin de ressentir, le sang battant dans ces doigts, surtout quand j'avais embrassé sa main, m'avait donné légèrement soif. Je déglutis discrètement et demanda de ma voix de velours:

    Je m'appelle Chris, quel est votre nom mademoiselle?


    Tandis qu'elle me répondait, je glissais un regard autour de nous pour repéré les autres vampires, mais vu qu'aucun incident n'était encore survenu, je me dis que ca serait sans doute une soirée des plus tranquilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur craquant à l'écoute


Feat. : Chace Crawford
Age d'apparence : 18
Age réel : 71
Messages : 679
Date d'inscription : 13/12/2010
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Dim 20 Fév - 18:21

    Un peu plutôt dans la semaine, lors de l’une de mes rondes habituelles dans le centre de Seattle, alors que j’étais passé prêt d’un kiosque à journaux, le gros titre sur la première page du Seattle Times avait attiré mon attention. Il était rare que j’achète le journal, bien que je trouvais intéressant de prendre des nouvelles du monde par ce biais et d’y voir les différentes interactions des nôtres. Oui lorsque l’on arrivé à discerner certain point en particulier dans un article, on pouvait alors en conclure que les vampires en étaient parfois responsable. Mais ce n’était pas ce qui l’intéressait à cet instant. Non. Il n’en revenait pas, un bal allait être organisé ici-même à Seattle et ceux pour la St Valentin. Voilà un moment qu’il ne c’était pas rendu à un telle évènement. Dans la ville précédente, cela lui arrivait régulièrement et toujours en charment compagnie. Ce souvenir le fit sourire. Puis une autre idée avait traversé alors son esprit.

    Il ne lui avait fallu que très peu de temps pour rejoindre la demeure familiale. Il avait une idée en tête et comptait bien la mettre en pratique. Mais avant tout il lui fallait trouver sa sœur, ce qui ne devrait pas être trop dure, il aurait pu retrouver sa trace n’importe où. Il connaissait son odeur par cœur. Cette dernière le conduisit dans la serre, derrière la maison. Elle était assise au piano. Il lui avait alors soumis son idée de l’invité à ce Bal, m’étant en avant que cela lui changerait les idées et que cela leur ferai un moment de plus à partager. Après qu’elle eu accepté, il lui suggéra qu’il serait bon que la veille du bal ils se fassent une petite chasse. Le bal n’étant pas réservé à la classe des vampires, bien au contraire, il serait plus prudent, et ce malgré la difficulté que chacun pouvait ressentir à des degrés bien différent pour leur alimentation, s’avéré pourtant plus que nécessaire, à la veille d’un telle évènement.

    Enfin le jour du bal arriva. Alex voulait que cette soirée, soit particulière pour Britt, c’était son premier bal, et cela devait rester un soir particulier. Il se souvenait très bien la première fois qu’Eva l’avait amené au Bal. Il en gardait un souvenir fabuleux. Aussi c’était-il mit sur son trente et un. Un costume noir, élégant et simple en même temps, une chemise blanche et juste au niveau de sa boutonnière une fleure de Fressia blanche. Il avait fait monté sur un bracelet la même fleure afin de l’offrir à sa sœur. Il l’attendait en bas des escaliers. Enfin il la vie descendre, elle en était à coupé le souffle. Il n’avait jamais douté de la beauté de sa sœur, mais ce soir elle était encore plus merveilleuse. Il était vraiment ravi d’être son cavalier. Il le lui glissa par la pensé, tout en lui passant au poignet le bracelet de fleure.

    Ne voulant pas non plus se faire remarqué, il avait choisie la Mazda coupé pour se rendre au bal. Il avait songé à loué une limousine, mais cela aurait été un peu trop voyant, hors, il n’était pas utile de se faire remarquer plus que nécessaire. Même s’il ne douté pas que certains s’en donneraient à cœur joie. Arrivait enfin devant les lieux, ce fut en gentlemen qu’il vient ouvrir la porte à sa belle et lui tendit le bras. Laissant les clefs au voiturier. Il la guida à l’intérieur. La salle est vraiment magnifique.

    _ A tu une préférence pour la place ?

    Il ne voulait pas imposé un en placement spécifique à sa sœur, après tout cette soirée était pour elle. Alors il voulait lui faire plaisir. Dans l’attente de sa réponse il observa la foule présente ici. Tout autant de saveurs et d’odeurs entremêlées. Un vrai délice. Il était bien content d’avoir était chassé la veille. Ainsi rassasier, il était sur de ne pas succombé à la tentation. Mais parmi toutes ses senteurs, une en particulier se détaché du lot. Un parfum exquis qui ne lui était pas inconnu. Il tourna alors sa tête délicatement, afin que cela ne paraisse pas suspect aux yeux des humains. Ses derniers se posèrent alors sur la jeune femme qu’il avait précédemment rencontrée dans le parc, la jeune Céleste. Cette dernière qui lui avait fait tourner la tête, celle qui l’avait fait se sentait différent des autres jours. Il remarqua alors qu’elle était accompagné, elle dansé avec un jeune homme. Il détourna alors la tête avant qu’elle ne puisse percevoir son regard sur elle, et se remit à contemplé la foule et reporta son regard sur sa sœur, qui était vraiment splendide.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : Emilie de Ravin
Age d'apparence : 17 ans
Age réel : 97 ans
Messages : 467
Date d'inscription : 27/11/2010
Localisation : Forks
Humeur : confuse
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Dim 20 Fév - 18:45

Il tourna les yeux vers moi tendit que je le contemplais. La soirée était tout simplement magique, l'endroit rêvée, le cavalier idéal et cette danse parfaite. J'étais comblée. Comblée et émue. Le premier car j'étais contente que Gab est accepté mon invitation, qu'il m'aie amenée à Héléna, qu'il soit tout simplement là, près de moi. Le deuxième car il me semblait tout de même étrange ce moment... tout au fond de moi, je savais que quelque chose avait changé.
- Je l'aime beaucoup également, mais c'est parce que je suis avec toi...
Il s'arrêta dans son élan pour m'écarter un peu de lui et il me regarda droit dans les yeux. Ses yeux étaient ambre, d'un ambre liquide magnifique. J'aurais presque pu lire dans son esprit tellement nous étions proches, mes mains dans les siennes.
- Tu es magnifique.
Ses mains se placèrent sur ma taille et il me rapproche de lui pour m'enlacer. Pendant un cours instant, je crus que mon cœur mort allait revivre. Je posais délicatement ma tête sur son épaule en me réjouissant d'avoir mis des talons hauts. Mes mains avaient quitté les siennes pour venir se poser dans son cou.
Je sentis une odeur familière, mais en scrutant un peu la foule sans attirer l'attention de Gab, je ne vis personne. Peut-être étais-ce un client vu dans le courant de la semaine.
L'orchestre finit par s'arrêter pour entamer une nouvelle danse. Je lâchais le cou de Gabriel et le repoussa délicatement.
-Désolée, mais je me sens bizarre, va t'assoir, je reviens
Sur ce, je tournais les talons et en marchant d'un pas assez rapide, je me dirigeais vers un endroit où Gabriel ne me verrait pas, où je pourrais être seule. J'avais besoin de réfléchir, de réfléchir sur tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice pleine d'innocence (Dc Brittany)


Feat. : taylor swift
Age d'apparence : 17
Age réel : 17
Messages : 821
Date d'inscription : 03/01/2011
Localisation : In Forks
Humeur : Heureuse
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Dim 20 Fév - 18:57

-Sa y est nous sommes enfin le 14 février !!!

Voilà ce que j’avais dit ce matin si, en me réveillant, car cela faisait maintenant 10 jours que j’attendais cette journée. En effet le 5 février j’avais eu l’occasion de lire dans le journal quotidien « The Seattle time » un article concernant un bal pour la st valentin. Le jour où j’avais lu cette article mon visage c’était illuminer, car à ce moment là j’imaginé déjà la robe que j’allais mettre, une robe que j’avais acheter il y à longtemps mais que je n’avais eu l’occasion de mettre . Alors ce bal semblait l’occasion idéale pour enfin la ressortir de ma garde robe.

Le 5 février j’avais pris le soin de lire l’article deux où trois fois, avant d’aller voir ma mère qui était ressemant revenu de voyage pour lui demander l’autorisation d’y aller.

-Maman !! Il y a un bal pour la st valentin à Seattle, dans un grand hôtel, et je voulais savoir si je pouvais y aller avec Kimberley. Comme cela tu aurais plus d’intimité avec papa. lui avais-je dis tous en pensant *en espérant qu’il soit là*

J’espérais qu’elle accepterais vu les argument que j’avancé, j’espérais tout autant que Kimberley accepterais de mis accompagné. Mais pour cela j’en étais quasiment certaine car nous aimions tout les deux porté de belles robes, alors ce genre de fêtes étais nos petits rituelle de sœur, par ailleurs nous aimions chacune être accompagné. Nous nous aidions donc à remplacer la présence masculine et peut être que ce soir l’amour serais au rendez vous !! qui sais ?

- Oui ma chérie vous pouvez y aller. M’avait-elle répondu

Elle savais à qu’elles point j’aimais me vêtir de somptueuse robes et elle me priver rarement de ces occasion, je l’en remercier donc en la serrant contre moi avant de lui faire un énorme bisous sur la joue. Il ne me restait plus qu’à convaincre Kimberley de m’accompagner ce qui à mon avis n’allait pas être bien difficiles. Une fois l’avoir chercher dans toute le maison je lui avais dit :

-Kim ça te dirait d’aller à un bal à Seattle ? J’avais continué : C’est le bal de la st valentin, donc les belles robes son de rigueur. Lui avais-je dit en souriant, me doutant que cet élément allait la convaincre.

- Oui !!! Bien évidement.

Un tel enthousiasme de sa par ne m’avais pas surpris, le contraire m’aurais d’ailleurs étonné.

- Génial, maman nous a d’ailleurs donné l’autorisation, par contre cela ne te gène pas de conduire !! Car la robe que j’ai choisie de mettre n’est pas adéquate.

Elle avait acquiescé d’un léger signe de tête avant de partir choisir la robe qu’elle allait mettre le 14 février.

Et voilà c’était enfin le jour que nous attendions. Il étais désormais 17 heure, c’est-à-dire le temps de me préparé pour aller au balle. Je m’étais dirigé vers ma chambre, je sortie donc la magnifique robe beige que j’avais acheter il y a longtemps et que je rêver de mettre depuis tout aussi longtemps. C’était une longue Robe beige cousu de fil doré, un corsé pour maintenir le buste et affiché la plus belle posture et une longue traîne pour marquer l’importance de la robe, ainsi que de légère bretelle qui me retombait sur les épaules. Je relevé mes cheveux mèches par mèches pour formé un magnifique chignon qui ne risquerais pas de se défaire dans la soirée. Je fis un léger maquillage sur mon visage et enfilais des ballerines de couleur crème, j’avais tout d’abord pensée mettre des talons, mais espérant danser quelque peu, j’avais décidé de choisir des ballerines qui me permettraient de ne pas souffrir des pieds de la soirée. J’étais désormais prête, tout comme ma sœur, nous avions donc prévenu maman de notre départ et nous étions partie en direction de Seattle dans la voiture de Kim.

Et nous voilà donc arrivé devant l’hôtel Monaco, nous pénétrâmes donc dans la grande et somptueuse salle où se déroulais le bal, j’étais émerveiller par toute ces robes qui virevoltants déjà sur la piste de danse au fil de la musique. Cette musique que je sentais peu à peu m’entraîner. A ce moment là une chanson me vint en tête, ma venu ici n’était pas de composé des chanson, mais cette soirée m’inspirer et je sentais quand rentrant à la maison, j’allais écrire tout la nuit. Mais avant j’allais d’abord profiter de toute cette ambiance et j’espérais que quelqu’un viendrais m’inviter, je me mis d’ailleurs à rechercher des visages que je connaissais mais avec tous les couples sur la piste de danse, cela allait être difficiles.


Spoiler:
 

***************************


I just want to be with you
Ma couleurs est wheat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Age d'apparence : 18 ans
Age réel : 257 ans
Messages : 144
Date d'inscription : 29/01/2011
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Dim 20 Fév - 20:26

    Céleste posa délicatement les mains dans mon cou alors que nous nous enlacions. J'étais tellement heureux ! Nous restâmes ainsi enlacés pendant un bon moment, soit jusqu'à ce que l'orchestre entâme une nouvelle valse, plus douce encore que la précédente. J'allais relâcher un peu mon étreinte pour me remettre à danser avec cette jolie blonde quand ses douces mains quittèrent mon cou. Elle me repoussa délicatement et me dit :

    -Désolée, mais je me sens bizarre, va t'assoir, je reviens.

    Puis, sans me laisser le temps de réagir, elle tourna les talons et disparut dans la foule... Est-ce que j'avais fait quelque chose de mal ? Je retournai donc à notre table, seul, où je me fis servir une nouvelle coupe de champagne. Pendant que j'attendais que Céleste revienne, ce qui me parut une éternité, je regardai dans la salle, essayant de reconnaître quelques personnes dans la foule, sans vraiment de succès. Non que je n'arrive pas à distinguer le visage des invités, c'était plutôt parce que je n'arrivais pas à me concentrer tellement j'avais l'impression que j'avais fait quelque chose de mal pour que Céleste veuille partir... Et si elle avait décidée de rentrer, de me fuire !?! Je ne pouvais envisager qu'elle fasse une telle chose, mais je me dis tout de même que si elle ne réapparaissait pas d'ici une dizaine de minutes, je me mettrais à sa recherche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Dim 20 Fév - 20:54

Je continuais de l’observer du coin de l’œil sans vraiment savoir pourquoi. Je ne parvenais pas à décrypter l’expression qui ornait son visage. Soudain, je vis son air changer, comme s’il avait remarqué ou sentis quelque chose. Il tourna alors sa tête vers moi. Dès que je sentis son regard se poser sur moi j’eus un vent de panique. Ma réaction se fis à retardement, le stress étant monté d’un coup sans savoir pourquoi j’étais restée figée. Dés que je m’en rendis mieux compte je me dépêchai de tourner la tête et détourner mon regard qui se reposa sur le sol. J’étais consciente que je n’avais pas été discrète, je n’arrivais d’ailleurs pas à expliquer mon attitude. En me mordant la lèvre avec anxiété et toujours en fixant le sol j’espérais que j’avais détourné la tête assez rapidement pour qu’il ne remarque pas que je l’observais. Même si je ne le regardais pas, il était toujours dans mon champ de vision. Mon cœur fit un bond dans ma poitrine quand je le vis se décoller du mur et s’élancer dans ma direction. Je me retins fortement de ne pas le regarder, même si je ne le voyais pas très précisément du fait que je retenais mes yeux de glisser vers lui je ne pût m’empêcher de constater la démarche qu’il avait. Tout comme les autres êtres à la pâleur inquiétante qui résidait dans cette salle, il était très gracieux. Beaucoup plus que les autres. Intérieurement, je pestais contre moi-même. Mais qu’est-ce qu’il m’avait prit de le fixer comme ça hein ? Faire ce genre de choses m’étonnait moi-même. Tentant en vain de trouver les raisons d’une si soudain fascination, mon cœur s’emballait à mesure que je voyais sa silhouette se rapprocher. Mon inquiétude se lisait clairement sur mon visage quand je le sentis à proximité. Je me tournai alors vers lui avec une certaine timidité, le stress s’était accentué nettement. Je n’osais le regarder dans les yeux, mais j’eus à peine le temps de tourner la tête que j’eus un frisson doublé d’un léger sursaut. Sa main s’était emparée de la mienne. Immédiatement, je fronçai les sourcils, il était froid comme la glace. Ce contact me rappelait immédiatement le fois où j’avais frôlé la main de mademoiselle d’Amboisie. J’étais à présent emprunte de confusion, je le vis déposer un baiser sur ma main ce qui me surpris énormément. Un nouveau frisson c’était fait sentir quand ses lèvres, toutes aussi glaciales que sa main, se déposèrent sur ma peau. J’affichais une mine stupéfaite, avant même d’avoir eut le temps de réaliser, je l’entendis s’adresser à moi :

Que me vaut l'honneur que vous m'observiez ainsi belle demoiselle?

J’étais vraiment étonnée, jamais je n’avais entendue une telle voix. Mon cœur avait battu au rythme de sa phrase. Je secouai légèrement la tête, je respirais par la bouche tant j’étais sonnée. Il avait donc remarquée que je l’observais. Mais la façon dont sa phrase était tournée et l’expression de son sourire tendre qui s’était dessinée sur son visage me faisait chaud au cœur malgré la stupeur. Il avait agis et parlé comme s’il venait d’une autre époque. Si un jour on m’avait dit que l’on s’adressait à moi de cette façon, je ne l’aurais sûrement jamais crut. Cette perspective qui me rappelait la pureté des sentiments avant que le désir omniprésent dans notre monde ne vain le mettre si rare. Je n’étais pas du tout habituée à ce genre de situation, je n’étais pas du tout à l’aise avec ce genre de chose. Ma tension augmenta encore quand je remarquai qu’il m’observait avec attention. Ne sachant pas vraiment comment réagir, mes émotions s’entremêlaient une fois de plus. L’air encore confuse je cherchais mes mots tandis qu’il reprit la parole :

Je m'appelle Chris, quel est votre nom mademoiselle?

A l’entente de son nom, j’acquiesçai timidement. Mes yeux oscillaient d’un point à l’autre sans oser le regarder. Je sentis mes joues rougir, cela ne faisant que me gêner encore plus. Ma timidité maladive me tapait vraiment sur le système, dans un ultime effort un sourire timide s’esquissa sur mon visage. Je décidai de me rattraper en répondant à sa première interrogation en déclarant d’une petite voix timide et légèrement tremblante :

Heu…je ne le sais pas moi-même. Désolée…

Mon regard se déposa de nouveau sur lui. Mon sourire s’élargit alors comme pour répondre au sien qu’il m’adressait avec une sérénité apparente qui me déconcertait. Cette apparition me paraissait presque trop belle pour exister. L’inquiétude revint sur mon visage et une légère méfiance se fit sentir. Une émotion nouvelle fit alors son entrée, cette sensation étrangère et inconnue me faisait légèrement peur, heureusement le fait que celle-ci était inexplicablement agréable me rassurait quelques peu. En restant légèrement sur ma réserve, j’affichais un sourire chaleureux. Je tentais de m’abandonner à ce ressenti nouveau. Mon regard s’emprisonna une fois de plus dans ses yeux que je trouvais magnifiques. Toujours en le regardant assez timidement je lui répondis :
Je m’appelle Coralie…

Je continuais de lui sourire, une lueur s’étant allumée dans mon regard. Ne sachant pas ce que j’étais censée faire et n’étant pas très à l’aise avec tout ça j’attendis patiemment sa réponse ou une quelconque indication de sa part. Ma timidité étouffante me tenait la gorge et m’empêchait de me montrer plus enthousiaste bien qu’intérieurement l’émotion était bien là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice au grand coeur


Feat. : Sophia Bush
Age d'apparence : 19 ans
Age réel : 10 ans
Messages : 1720
Date d'inscription : 09/12/2010
Localisation : là ou mon coeur me guide étant donner les dernier évènement
Humeur : Eperdument amoureuse.
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Dim 20 Fév - 21:08

C’était une journée comme les autres, le temps était couvert mais les rayons de soleil se tentaient souvent à déchirer les nuages pour éclairer la véranda située à l’arrière de la maison.
La véranda dans laquelle je me réfugié dès que j’avais envie de me libéré de toutes mes pensé, par le biais de mes composition. Je venais souvent jouer sur le piano à queue noir qui si trouvé et j’essayé tout aussi souvent de retrouver la symphonie qui ma permis d’évolué dans mon enfance.

Aujourd’hui j’étais plutôt inspiré, j’avais passé une bonne nuit, marquées par un rêve donc je n’arriverais pas à me souvenir. La plume que j’avais dans la main ne cessait d’écrire les notes sur la partition, du fait des nombreuses pensées qui occupé mon esprit suite à tous les évènements qui s’est récemment produis. Un rayon de soleil effleura ma joue avant de ce dissimuler de nouveau derrière un des nombreux nuages habituel de Forks. Je jouais donc les quelques notes qui étaient écrit sur la partition avant de continuer à l’écrire.

Mais à ce moment là j’entendis quelque pas ce rapproché de la véranda, et je reconnu immédiatement l’odeur de Alex. Il se rapprocha de moi et me proposa d’aller au bal, il avait ajoutée que cela me changerait les idées et que ce serait une occasion de passer du temps ensemble. Je me doutais qu’il s’apercevrait de mes préoccupations et je savais que passer avec lui me ferais le plus grand bien. C’est aussi pour cela que j’acquiesçais à sa demande, par ailleurs je n’étais jamais aller à un bal, du fait que cela ne fait que dix ans que je vie. Et j’aimais découvrir des choses, cela était d’ailleurs d’autant plus agréable lorsque Alex était à mes côtés.

Ce matin commençait donc le 14 février, jour du bal auquel je n’avais pas vraiment pensée jusqu'à aujourd’hui. Nous avions donc préparée notre journée la veille par une chasse qui ne me réjouissais guère mais qui étais nécessaire à la survie des humains que nous allions rencontrer lors du bal.

Alors qu’il était 16 heures je commençais à me préparer pour cette occasion, mon premier bal. Je m’étais donc dirigé vers mon armoire et choisie une longue Robe bleu clair assez décolleté, ceinturer par des rubans argenté. Je m’étais maquillé par la suite d’un simple coup de crayon noir et d’un peu de mascara. J’avais mis un simple bracelet argenté pour bijoux. J’enfilais une paire de chaussure à talon argenter, qui étais d’ailleurs dissimulée sous la robe et je décidais enfin de rejoindre Alex qui m’attendais en bas.
Alex était magnifique le costard qu’il porté mettais en valeurs son charme naturel, le freesia qu’il y avait ajouté sentais remarquablement bon, une fois arrivé en bas de l’escalier Alex m’avais glissé un bracelet de fleur qui allais très bien avec ma robe, comme si il avait deviné laquelle j’allais mettre. Je l’avais donc suivi vers la voiture qu’il avait louée pour cette occasion et nous étions partie vers seattle.

C’est ainsi au bras d’Alex que j’étais rentré dans ce magnifique hôtel, l’intérieur était d’autant plus somptueux que laissé imaginé la façade du Monaco. La décoration était magnifique et tous les danseurs sur la piste apportaient une ambiance très agréable à tous ces décors. Alex interrompu ma description de la salle en me demandant :

- A tu une préférence pour la place ?

Je scrutais donc la salle du regard à la recherche de la place idéal avant de répondre à Alex :

- J’aimerais bien allais à une table près des fenêtres, si cela ne te dérange pas. Lui avais-je répondu en souriant.

Cette demande ne l’avait pas dérangé et nous nous étions donc dirigé vers cette table, une fois assise je regardais Alex et lui dit :

-Merci, c’était une bonne idée de venir ici. J’avais besoin de passer du temps avec toi, je veux dire en dehors de la maison. D’ailleurs toutes les filles doivent m’envier d’avoir le plus beau cavalier du bal.

J’avais fais un bisous sur la joue de Alex, ce qui n’était pas à mon habitude, mais je tenais à le remercier de l’attention qu’il ma toujours porté. En attendant la réaction d’Alex sur ce que je venais de dire et de faire, je tournais mon regard sur la foule.
A ce moment je sentis une délicieuse odeur, jamais je n’avais senti un tel parfum. J’essayé de trouver la personne qui dégageais cette odeur dont j’étais totalement enivré. Cette odeur qui à ma plus grande surprise me chatouiller la gorge. J’étais d’ailleurs désormais plus que consciente de l’importance de la chasse que nous avions eu la veille avec Alex.
Une seule question me passer par la tête
* Quels personne peu dégagé une odeur si enivrante, dont je n’arrive pas à me défaire?*

Spoiler:
 

***************************

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Feat. : ChadM ichael Murray
Age d'apparence : 21 ans
Age réel : 21 ans
Messages : 61
Date d'inscription : 29/01/2011
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Lun 21 Fév - 2:08

Après plusieurs minutes a me promener parmi la foule,a prendre cavalière une fois de temps en temps,je commençais a me lasser et a me dire que jamais je ne trouverai ma future muse par ici. Je commençais a désespérer et puisque je ne vois pas d'autre raison de rester seul a une soirée de St-Valentin,je me dit qu'il vaudrait mieux que je rentre. Mais alors que je me faufilais dans la foule pour sortir,je tourna le regard vers une des fenêtres et je la vit,assise a une table. Une jeune femme brune vêtue d'une longue robe bleu poudre qui lui allait a ravir. Elle scrutait la foule avec un air insouciant mais intrigue a la fois,c'est difficile a expliquer. En face d'elle,je vit un jeune homme. Aucun doute qu'il s'agit de son cavalier.

Par un phénomène que je ne pourrai expliquer,je me sentais en quelque sorte attire vers elle,je devais aller a sa rencontre et lui parler. Je venais de trouver ma nouvelle muse,ce qui hanterait mes pensées et qui me permettrai de relancer mes écrits... Ce que je ressentais en la voyant c'etait assez étrange,un espèce de joie,mélange a de la curiosité. Elle avait un espèce de cote mystérieux et qui vous donne seulement envie de la connaitre. Avec la lune qui se reflétait sur sa peau,elle semblait tout bonnement a une espèce d'ange. Une ange qui,je le sentais au plus profond de moi-même,cachait bien des secrets,des joies et des peines. Déjà plein d'idées d'histoire me venaient en tête une a la file de l'autre si bien que je me sentais perdu dans ce tourbillon de pensées et d'émotions. Je ressentais le besoin irrésistible de devoir la connaitre,de savoir son histoire et sa façon de voir la vie. Parmi toutes les femmes présente ici ce soir,de toutes apparences,de tous ages,seulement elle a réussit a capter mon attention de cette façon,et je sais que ce n'est pas un simple hasard ou une simple coïncidence. Ce qu'on appel le destin avait trace un chemin invisible entre moi et cette jeune femme,et ces deux chemins se sont croises ce soir a la décision de ce qui fait nos vies,le destin. Car personnellement,je ne crois pas au hasard,j'ai l'impression qu'il y a quelque chose d'invisible et qu'on ne peut pas contrôler qui guide la vie de chacun d'entre nous et qui fait que nous rencontrons des gens qui peuvent changer notre vie a jamais. Et dans mon esprit en ce moment,il n'y a aucun doute que cette jeune femme fait parti de ces gens qui vont changer ma vie a moi.

Sans même penser une autre fois au jeune homme qui l'accompagne je me trace un chemin a travers les danseurs et les chaises pour enfin arriver a ses cotes. Enfin ses beaux yeux se posèrent sur moi et j'avais l'impression que ceux-ci me consommaient a petit feu. Je plia un bras dans mon dos et fit une légère révérence devant elle en tendant mon autre main. Puis je demande poliment:


-M'accorderiez-vous cette danse Milady?

C'était direct,et même audacieux d'ainsi l'aborder et lui demander de danser,mais je laissais mon cote artistique guider mes faits et gestes. Dans ma tête,il n'y avait que moi et elle. Il n'y avait plus ce jeune homme qui l'accompagnait ni les dizaines,sinon centaines de personne qui dansaient au rythme de la musique. J'étais suspendu aux lèvres de cette jeune femme qui m'était pourtant inconnue jusqu'à maintenant,et qui l'est toujours en fait. Si elle refuse? Cela ne me dérangera pas et je tenterai de nouvelles approches. Si j'échoue,je n'écrirai jamais son histoire tant que je ne lui aurai pas parle et son visage va hanter mes jours et mes nuits jusqu'à ce qu'enfin je la recroise et qu'elle me permette de discutes avec elle. Je suis même curieux d'entendre qu'elle voit peut avoir une personne aussi belle et parfaite que celle-ci. Je ne suis qu'un simple écrivain,un écrivain qui a l'impression d'avoir enfin trouver celle qu'il cherche depuis si longtemps. Avez-vous déjà eu l'impression que votre vie dépend d'une soirée,d'une personne,ou d'un mot? C'est l'impression que j'ai en ce moment. J'ai l'impression que mon avenir va dépendre de ce soir de St-Valentin,de cette femme devant moi mais surtout de la réponse qu'elle va offrir a ma question. Je l'observais avec des yeux rempli d'espoir et un léger sourire au coin des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Lun 21 Fév - 6:21

Tandis que Nathaniel circulait d’un pas léger et assuré dans la salle sans pour autant se faire remarquer par la foule, et surtout sans attirer les nombreux vampires dont il avait flairé l’odeur …
Cependant, celui-ci venant à peine de rentrer dans la salle, un jeune homme vêtu d’un costume blanc assez élégant commença à le fixer de son regard froid alors qu’il semblait jusqu’à présent se diriger vers l’entrée … Nathaniel le regarda du coin de l’œil alors qu’il continuait de circuler, essayant de se concentrer sur l’odeur du mystérieux inconnu : après quelques instants d’analyses et de réflexions, il n’y eut plus de doutes possibles : c’était bel et bien un vampire, et pire encore il avait démasqué.

Quel sale petit fouineur … Qui c’est celui là ? A priori, ce n’est pas un Volturi donc il doit faire parti des potentielles cibles que je suis censé surveiller au cours de cette soirée, et même pire … Il pourrait être un potentiel assassin. Il va donc falloir que je commence à surveiller attentivement mes arrières tout en essayant de débusquer les autres vampires sans que je me fasse repérer à mon tour …


D’un calme apparent, Nathaniel continua à déambuler dans la salle, l’air froid et sans expression au visage. C’est alors qu’un chuchotis extrêmement faible se fit entendre, il n’était certainement audible que pour les vampires … Et, ce n’était pas n’importe quel chuchotis, il semblait que quelqu’un appelait Nathaniel, par son nom …

Son expression changea d’un coup, cette voix … Cette voix, il la connaissait, scrutant la salle afin de trouver la source du chuchotis il fut finalement interpelé par une odeur, que ses yeux finirent par confirmer : c’était elle, son seul amour qu’il avait perdu de vue depuis bien longtemps …
L’amour de sa vie, il ne l’avait jamais oublié. Des sentiments si forts qu’ils dureraient toute l’éternité, et même au-delà de la mort elle-même … Il aurait tout fait pour elle, et il l’avait déjà prouvé : il avait vendu sa famille par amour pour elle, afin de la protéger de la fureur des Volturis. Et pourtant, même par amour des actes horribles restent des actes horribles, ce qu’il avait fait été impardonnable. Même aujourd’hui il n’était pas complètement remit de funeste jour où sa famille fut massacrée par l’armée des Volturis sans une once de pitié. Se remémorant les évènements, Nathaniel ne pouvait s’empêcher de se demander pourquoi il avait dû en être ainsi, pourquoi une telle tragédie avait elle due se produire, s’il n’aurait pas pu faire autrement pour sauver sa dulcinée, celle qui était tout pour lui sans pour autant avoir à sacrifier leurs proches aux tueurs volturiens … Rapidement, il avait cessé de se poser de telles questions, se ressasser le passé ne le changera pas, se torturer l’esprit sur ce qu’il aurait peut être pu faire autrement ne changera pas ses actes, se condamner ainsi à une lente descente aux Enfers de la Folie ne changera pas l’intensité de ses sentiments pour Eléanore …
Il l’avait fait, le temps passant il avait comprit qu’il devrait vivre pour l’éternité sans doute avec ces remords et cet amour consumant tout, mais ce n’était pas vraiment le moment de penser à ça : là, il allait devoir trouver une excuse, lui mentir afin qu’elle ne le déteste pas …

Restant immobile pendant quelques secondes, surpris de cette rencontre, il commença finalement à s’avancer vers elle une grande joie au cœur ; il se devait d’être prudent avec elle…


Elle est empathe, elle peut donc ressentir ce que je ressens, pour la tromper la meilleure chose à faire et encore de laisser prédominer une émotion afin d’essayer d’en cacher une autre, après tout quoi de mieux pour cacher un arbre que de le mettre devant une forêt ? …



Il était bien sur heureux de la revoir, mais également inquiet : qu’allait il pouvoir lui dire, comment lui expliquer qu’il avait « miraculeusement » échappé à la mort ?... A force de penser, il avait fini par se trouver face à elle, la regardant droit dans les yeux. Il ouvrit alors lentement la bouche, laissant s’en échapper des mots lents et doux.

-Bonsoir Eléanore … J-joyeuse St Valentin …


Il ne savait quoi lui dire … Cette rencontre allait elle annoncer la fin de s’emprisonnement de son cœur ou … La fin de sa vie ? ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Feat. : Drew Fuller
Age d'apparence : 19 Ans
Age réel : 140 ans
Messages : 141
Date d'inscription : 10/11/2010
Localisation : Port Angeles
Humeur : Changeante
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Lun 21 Fév - 8:30

  • Je m’appelle Coralie…

    Je déposa un nouveau baiser sur ces doigts, retenant ma respiration au maximum quand je me rendis compte que, finalement avec tout les parfums artificiels qui flottaient autour de nous, le sien était suffisamment discret pour juste chatouillé légèrement ma gorge. Je resta ainsi penché durant de longues secondes avant de chuchoté, ajoutant des intentions tendres a ma voix.

    Très honoré de faire votre connaissance Mademoiselle Coralie.

    Tout ça avec un nouveau regard a vous liquéfiez les os. Ma bouche se tordit en un sourire léger, mais mon esprit était a présent concentré sur les chuchotis entre les vampires. Rien de très important a vrai dire, les deux enfants, du moins je croyais que c'était eux, d'Hélèna dansait, mais le "volturi", encore une fois j'avais des doutes bien sûr, semblait nerveux, ce qui me fit douté de son statut. Je plissa les yeux très légèrement, un humain ne l'aurait pas remarqué, et me concentra a nouveau sur elle, reprenant un sourire un peu plus normal. Le chuchotis du vampire n'avait rien de très inhabituel, je m'étais sans doute trompé après tout, tant mieux, je ne voulais pas me prendre la tête avec un Italien en ce moment, même s'il n'était pas vraiment un volturi, c'était du pareil au même avec l'Italie. Je serra un peu plus la main de la jolie blonde face a moi et susurra, optant a nouveau pour un regard d'ange destructeur.

    Vous avez l'air mal-a-l'aise ma chère, serais-ce de ma faute..?

    J'avais terminé cette phrase avec un accent assez mélancolique, j'etouffa rapidement les souvenirs de Leatitia de mon esprit, ils pourraient revenir une fois que je serais seul, où quand je parlerais aux enfants d'Hélèna, autant le dire, se prendre une envie furieuse de sang humain au milieu d'une fête... Je fus pris d'un léger frisson que je fis passé pour la température et plongea mes prunelles Émeraude dans les siennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur craquant à l'écoute


Feat. : Chace Crawford
Age d'apparence : 18
Age réel : 71
Messages : 679
Date d'inscription : 13/12/2010
MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI] Lun 21 Fév - 16:31

    J’observais la foule dans l’attente que Brittany me réponde. Nous n’étions pas les seuls vampires à cette soirée. Je le savais parce que j’avais vu Céleste, mais je ressentais aussi la présence d’autres vampires, certaines un peu plus forte que d’autre. Il serait donc bon que je fasse vraiment attention. Je n’avais pas conduit Brittany ici pour qui lui arrive malheur, et comme je ne connaissais pas les vampires présents ici je devrai être un peu plus sur mes gardes.

    Finalement, nous nous dirigeâmes vers une table près de la fenêtre. Ce que je trouais être une très bonne idée. Une sortie de secours parfaite en sommes, même si j’avais tout a fait conscience, que nous ne resterions pas à notre table.

    _ Merci, c’était une bonne idée de venir ici. J’avais besoin de passer du temps avec toi, je veux dire en dehors de la maison. D’ailleurs toutes les filles doivent m’envier d’avoir le plus beau cavalier du bal..

    La voie de ma sœur me sortie de ma réflexion. Je ne devais pas penser à ce qui pourrait arriver, mais à la soirée en elle-même. Et surtout le baisé qu’elle déposa sur ma joue me surpris beaucoup. Avait-on déjà eu un tel contact ? Non. Mais cela me touché beaucoup de sa part

    _Ne t’en fait pas j’avais compris. C’est gentil de ta part, mais je pense que ma cavalière risque de faire chavirer beaucoup plus de cœur que moi ce soir, ses dames n’ont qu’a bien se ternir à leurs cavaliers.

    Il ne fallut que peut de temps d’ailleurs pour qu’un jeune homme s’approche de leur table et s’adresse à Brittany. Discrètement, mais surement, Alex ne pu s’empêcher de le regarder de la tête au pied. Certes il n’avait pas l’air méchant, mais il s’agissait de sa sœur, de sa petite sœur qui plus est. Et puis il n’était pas très poli de s’inviter ainsi et de ne pas se présenté. Il ne regarda pas Brittany, de sorte de pas quitter le jeune homme du regard, mais s’adressa à elle par l’esprit.

    * Même si cela ne m’enchante, c’est ta soirée Brittany, c’est toi qui choisie. Mais il te faudra quand même m’accorder une danse*

    Il n’avait aucunement l’intention d’interdire quoi que ce soit à sa sœur, il la savait parfaitement capable de se défendre contre un humain, mais il prenait très à cœur son rôle de frère. D’autre part, il avait fait preuve d’une légère pointe d’humour afin de montrer à sa sœur que tout allé bien. Et puis il avait vu Céleste s’éloigner de son cavalier et comptait bien en profiter pour aller la saluer. Alors au finale la venue de cet humain était une bonne chose, mais inutile de le faire comprendre à Brittany. Alex attendait la réaction de sa sœur, même s’il avait le pressentiment qu’elle ne refuserait pas cette invitation.

    _Quelqu’un veux boire quelque chose ? moi je vais me chercher un verre.

    Bien entendu tout cela n’était qu’une excuse, une bonne raison de se lever. Mais il douté que Brittany le verrais ainsi. S’en attendre de véritable réponse, il se leva et se dirigea vers le bar, avant quoi il bifurqua dans la direction qu’avait prise Céleste, il n’eu qu’a suivre son parfum pour la retrouver.

    _Bonsoir charmante demoiselle. Vous estes vraiment magnifique ce soir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI]

Revenir en haut Aller en bas

Bal de la St Valentin - [Event Libre] - [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Event St. Valentin (RÉSULTATS POSTÉS !)
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [salon] Japan Event... à Clermont-Ferrand !!!
» Movie and Comic Event (18 au 19 Septembre 2010)
» Fini le catch sur NT1 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight rpg - Chapitre 5, Lunaison :: Archives et Corbeille :: Twilight Lunaison : Saison 1 :: Rps Terminés :: Rps dans le contexte-