Twilight Lunaison est un forum de rpg qui poursuit l'intrigue de Révélation, chapitre de la saga Twilight de Stephenie Meyer. Pour sa renaissance : une nouvelle intrigue, de nouveaux personnages, rejoignez-nous pour écrire l'histoire...
 

Partagez|

Jours de peine et de larmes (Mort de Laetitia) - [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Feat. : Drew Fuller
Age d'apparence : 19 Ans
Age réel : 140 ans
Messages : 141
Date d'inscription : 10/11/2010
Localisation : Port Angeles
Humeur : Changeante
MessageSujet: Jours de peine et de larmes (Mort de Laetitia) - [FINI] Jeu 13 Jan - 1:48

C'était un jour comme les autres...Du moins à la base, même si j'avais désiré ardemment l'oublier, rien ne sera jamais capable de faire disparaitre ma "Pain" comme je l'appelle...pour aller de paire avec mon nom de famille. Le matin se levait lentement, je tenais tendrement mon amour dans mes bras, elle ne dormait pas naturellement, mais était aussi immobile qu'une statue, figée dans l'amour que je lui avais donné. Je caressa doucement ses épaules et la sentit frissonner, un sourire orna ses lèvres couleur perle qu'elle vint poser sur les miennes. Ce fut un baiser court mais pleins d'amour, comme tout ceux que nous avions échangés depuis que j'étais un vampire. Je me dégagea doucement de son étreinte et ramena doucement ces jolies mèches rosées, celles que j'avais trouvé si déplacées au début de notre amour, autour de son visage de poupée et posa un nouveau baiser sur sa bouche. Mes yeux étaient couleur d'Onyx, comme les siens d'ailleurs. Nous partions a la chasse aujourd'hui, si elle ne ressentait aucun dégout à tuer des humains, moi j'étais déjà sujet à des états d'âmes assez importants à l'époque. J'enfilais un jean et une chemise noire que je garda ouverte, pas spécialement de raison de la fermée non plus non? J'attendis que mon amour s'habille, et je ne m'étonna pas de sa tenue provocatrice, elle s'en servait toujours quand elle allait a la chasse...ou qu'elle cherchait à me séduire. Je pris sa main et nous sortîmes de notre cachette, nous dormions dans les égouts a cette époque, puisque je n'avais pas encore un bon contrôle sur mon envie de sang frais malgré mes dix ans en temps qu'immortel. Nous nous séparâmes après un doux baiser et je me mis à chercher une proie facile, pas question d'éveiller les soupçons des humains, qui à l'époque étaient un peu plus superstitieux que maintenant a cause des nombreux films de vampires. Je trouva une jeune fille seule, elle était assez mignonne soit dit en passant. Elle leva les yeux vers moi et ne put s'empêcher de rougir par rapport a mon torse découvert, bah, c'était à ça que ca servait aussi, déstabiliser la proie. Je lui adressa un sourire envoutant qui la fit rougir encore plus, une timide, bah, ca allait facile. Je me racla la gorge doucement et chuchota, séducteur:

Salut
"B...Bonjour"; chuchota-t-elle, le souffle court.
Ça te dirais une petite ballade?

Elle accepta après avoir tergiversée un petit moment. Elle se saisit de son petit sac a main et me suivit sans un bruit. Je marchais comme si j'avais un chemin précis en tête et faisait en sorte pour qu'elle ne regarde que moi, de façon à l'attirer où je voulais avant de me nourrir. Ce fut ainsi que je la guida dans une ruelle sombre, elle semblait un peu perdue a présent. Je la poussa doucement contre un mur et elle ne s'opposa en rien a ça, bizarre. Je glissa mon visage dans sa nuque et y posa un baiser qui la fit gémir. Je mordis alors dans sa nuque, la douleur fut tel pour elle qu'aucune cri ne sortit de sa bouche, j'aspirai son sang avec avidité, sentant la flamme de ma gorge se résorber doucement, mais elle était encore puissante. Je me débarrassa du cadavre en le brulant et fila chercher une autre victime. Je tua ainsi trois humaines, je n'aimais pas tué les hommes, chacun son truc. Je rejoignis Leatitia dans un parc, un peu à l'écart là ou les bois étaient plus denses. Elle était assise sur un tronc, un sourire aguicheur sur les lèvres, je ria nerveusement, c'était toujours comme ça avec elle, elle avait toujours envie de moi après avoir mangé. Je m'approcha d'elle quand j'entendis des bruits de pas rapides, qui ne pouvaient être que ceux d'un immortel. Je me plaça devant ma créatrice et découvrit mes dents, protecteur. L'immortel qui apparut devant nous était jeune en apparence, il devait a peine avoir 16 ans quand il a été métamorphosé, un gosse en somme. Il toisa Leatitia avec froideur, je haussa les sourcils quand il parla, c'était presque une voix animal, pleine de haine:

"C'est donc lui le poulain qui te fait tourner la tête, traitresse!"
"Tais toi" pipa Leatitia de sa voix d'ange "Dégage, je ne fais plus parti de ton groupe visant à renverser les Volturi"

Je fus encore plus étonné par ça, je savais que mon amour haïssait les italiens mais a ce point? Je gronda en voyant l'inconnu s'approcher de nous, il éclata d'un rire mauvais et fut soudain devant moi, je ne l'avais pas vu arriver ! Il m'attrapa par le col et me jeta à travers le parc, je m'écrasa finalement contre un mur, à l'autre bout du parc et de la rue. Je mis quelques secondes a me reprendre et fonça vers le lieu de la bataille. Je sauta sur le dos de l'inconnu et planta mes crocs dans son bras. Malgré la douleur qu'il ressentit surement, nous luttâmes durant des heures sans qu'aucun humain ne vienne voir. Ma moitié se battait face a lui, l'empêchant de trop s'en prendre à moi pour que j'ai une chance de nous en débarrasser. Je fus saisis d'horreur quand je vis ce lâche arracher un bras complet à Lea'! Je ne me retins plus, j'attrapa son bras et tira dessus avec tant de force que je lui arracha bras et épaule en même temps. Il poussa un hurlement et me frappa a nouveau. Le souffle me manqua durant quelques secondes, et il en profita... J'entendis seulement le hurlement de Leatitia et les flammes qui sortait de l'appareil de notre adversaire. J'étais tétanisé, durant de longues secondes, celles que dura le brasier de ma créatrice, une haine sans aucune mesure s'insinua dans mon organisme. Je me leva, les prunelles rougeoyante de haine, j'attrapai la tête du vampire et lui fit faire un tour complet avant de la projeter loin du tronc, qui tomba comme une marionnette dont on avait coupé les fils. Je m'acharna sur son corps, le réduisant en lambeaux que je fis brulé par la suite, je retins ma respiration, l'odeur de sa combustion m'était insoutenable. Je tomba a genoux sur les restes de ma bien aimée, simple tas de cendre a présent. Naturellement aucune larmes ne se déversa de mes joues...Et bien que je me fus vengé la tristesse allait me consumer encore bien des années. Voilà maintenant vous savez tout...Pourquoi je suis aussi distant et pourquoi je ne fais confiance qu'aux vampires aux yeux dorés, uns de ceux que je suis sur de devenir dans un futur proche.




[FIN]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jours de peine et de larmes (Mort de Laetitia) - [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Halimi, Ruth & Frèche, Emilie] 24 jours La vérité sur la mort d'Ilan Halimi
» THE SHIELD
» La peine de mort.
» [Badinter, Robert] Contre la peine de mort
» Référendum sur le rétablissement de la peine de mort.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight rpg - Chapitre 5, Lunaison :: Archives et Corbeille :: Twilight Lunaison : Saison 1 :: Rps Terminés :: Rps hors-contexte-