Twilight Lunaison est un forum de rpg qui poursuit l'intrigue de Révélation, chapitre de la saga Twilight de Stephenie Meyer. Pour sa renaissance : une nouvelle intrigue, de nouveaux personnages, rejoignez-nous pour écrire l'histoire...
 

Partagez|

Début d’une belle amitié au lycée de forks [Pv Coralie Trem et Andréa Jones] - [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Administratrice pleine d'innocence (Dc Brittany)


Feat. : taylor swift
Age d'apparence : 17
Age réel : 17
Messages : 821
Date d'inscription : 03/01/2011
Localisation : In Forks
Humeur : Heureuse
MessageSujet: Début d’une belle amitié au lycée de forks [Pv Coralie Trem et Andréa Jones] - [FINI] Ven 7 Jan - 22:28

Voilà maintenant une semaine que suis à Forks. Tout comme mon père m’avait promit, il m’a laissé une semaine d’adaptation à Forks. J’ai pu aménagé ma chambre avec plaisir, j’ais commencé à me balader dans les alentours mais je n’ais pas encore trouvé l’endroit qui me permettra de trouver l’inspiration de mes chansons.

Je sens que cette journée va très bien se passer, car ce matin je fus réveillé par un rayon de soleil qui éclairait ma chambre avec douceur. J’étais surprise, car je m’attendais à un temps pluvieux pour ce matin. J’avais préparé mes vêtements la vaille au soir pour ne pas être en retard à ma première journée au lycée de Forks, mes tentatives ayant maintenant échoué, je pris le pantalon et le pull que j’avais posé sur la banquette au bout de mon lit, pour les ranger dans mon armoire et les remplacer par une robe turquoise et taupe, sans oublier une paire de collant bien chaud, car même si il y avait du soleil nous restions tout de même en hiver. Une fois habillée je descendis pour prendre un café et un fruit comme chaque matin, mais là encore je fus surprise, ma mère m’avais préparé le petit déjeuné pour ma première journée dans ce lycée. Cela faisait très longtemps que ma mère n’avait pas eu autant d’attention envers moi, j’appréciais tout de même.
Après avoir dégusté ce petit déjeuné, je sortie de la maison et monta dans la voiture où ma sœur m’attendais déjà. Elle démarra la voiture et nous étions en route pour notre nouveau lycée. J’observais le paysage avec attention espérant apercevoir un sentier à découvrir, mais ma sœur avait l’air pressés d’allé au lycée, elle roulait assez vite et cela ne me laissé pas e temps de tout bien apercevoir, de plus je ne voulais pas risqué d’être malade le jour de ma rentrée dans un nouveau lycée.
    - Sa y est nous sommes enfin arrivé !
C’était exclamé ma sœur avec soulagement.
Je me dirigé donc avec elle vers le secrétariat pour obtenir un plan du lycée et savoir dans quel classe nous devions nous diriger. Mais apparemment nous n’étions pas les seules nouvelles dans ce lycée. Une charmante fille était devant nous, et elle se retourna un plan à la main ce qui me fit deviner qu’elle était nouvelle, elle avait l’air très sympathique. Ma réflexion fut interrompue lorsque la secrétaire nous interpella ma sœur et moi :

    -Bonjour mesdemoiselles, que puis-je faire pour vous ?
Nous avait elle dit en souriant.

    -Bonjour madame.
Avions nous répondu en cœur. Je fis lui un signe de tête pour lui laisser la parole.

    -Nous sommes nouvelles et nous aimerions savoir où nous devons aller.

    -Et bien, voici un plan du lycée, voulez vous bien me donné vos nom et prénom s’il vous plait. Que je puisse vous dire vos classes. Nous avait elle répondu.

Ma sœur me fit un signe de tête à son tour pour me laisser parler. C’était souvent comme ça avec ma sœur, un mouvement ou un regard nous suffisait pour nous comprendre, il n’y avait pas besoin de parole. Cette façon de communiqué m’amusé, mais je préférais tout de même parler.

    -Je m’appelle Andréa Jones et ma sœur Kimberley Jones.

Nos dossier étais déjà prêt, ils n’attendaient plus que nous, elle nous les donna et nous fourni quelque explication avant de nous laissé rejoindre nos classe respective. Je disais donc une dernière fois bonne chance à ma sœur, même si je savais qu’elle n’en n’avait pas besoin, avant d’allé dans mon premier cours dans ce lycée, qui me semble t’il d’après mon emploi du temps étais un cours de français. Une langue que j’appréciais mais dans la qu’elle j’avais du mal en conjugaison, rentrant dans la classe, j’étais légèrement nerveuse, mais ma nervosité partie assez rapidement lorsque je vis la fille que j’avais croisé au secrétariat, cette dernière étais apparemment nouvelle tout comme moi, j’étais donc ravis de voir que le siège à côté d’elle était libre. Je me dirigé donc vers cette place, mais avant de mi asseoir, je souri à la jeune, mais avant de mi asseoir, je souri à la jeune fille et lui demanda gentiment :

    -Bonjour, je peu m’asseoir ici ?
J’espérais que sa réponse serais favorable et qu’elle deviendrai ma première amie dans ce lycée, étant donnée le point commun que nous avion, de débarqué dans un endroit qui nous étais au par avant inconnu. J’attendais donc sa réponse pour pouvoir m’asseoir, ne voulant pas m’imposer …

***************************


I just want to be with you
Ma couleurs est wheat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Début d’une belle amitié au lycée de forks [Pv Coralie Trem et Andréa Jones] - [FINI] Sam 8 Jan - 18:49

Cela faisait maintenant quelques jours que j’étais arrivée à Forks, une semaine peut-être. Je n’avais pas vraiment eut la motivation de sortir pour me familiariser avec mon nouveau lieu de résidence. Tout mon temps avait été occupé par les rangements dans la maison. La raison pour laquelle nous avions mis tant de temps à nous installer était simple et évidente…il ne fallait pas compter sur mon père pour nous aider ma mère et moi. A peine arrivé, il était déjà perdu dans ses recherches « secrètes ». De plus, la météo n’ayant pas été agréable durant cette semaine, cela ne m’avait en aucun cas encouragé à sortir. Hier soir, j’eus beaucoup de mal à trouvé le sommeil. Je tournais dans tous les sens, les questions causant mon tourment. Je ne savais pas si j’allais réussir à m’adapter à ce nouveau lycée, à ces nouvelles rencontres. C’était donc la peur au ventre que je m’étais endormie.


Le lendemain, je fus réveillée brutalement par la musique provenant de mon réveil. A chaque fois, je me couchais tard le soir…et chaque lendemain matin je constatais que c’était une très mauvaise idée. Enfin, quand je pouvais dormir encore et encore ça allait mais en semaine c’était plus dur. Heureusement, étant donné que c’était le premier jour, j’étais plutôt bien réveillée. J’effectuais alors ma routine quotidienne. Au moment où je devais décider quoi mettre, je regardai par delà la vitre de la fenêtre ma chambre. Le temps était assez ensoleillé, ce qui eut pour conséquence de me débusquer un petit sourire. Il n’avait pas l’air de faire trop froid…ne cherchant pas trop à remuer mes affaires, je pris le premier jean que je trouvai. Mes hauts étaient sans doute ma seule « originalité vestimentaire » et encore, ils n’étaient pas voyants non plus. Je décidai donc de mettre un haut manche ¾ noir. Ce matin, ma mère m’avait annoncée que je ne prendrais pas le bus et que c’était elle qui s’occuperait de me déposer au lycée. Je montai donc dans la voiture, écoutant la musique de la radio tout en regardant les rues et les paysages défiler. La peur et le stress montant de plus en plus…me voilà maintenant arriver devant l’établissement. Je sortis du véhicule, faisant un dernier signe à ma mère qui me souhaita bonne chance. Elle s’en alla et j’entrai dans le bâtiment.


Ce fut exactement ce que j’avais redouté, lors de mon passage, les gens se retournaient, ils m’observaient avec attention. Je n’étais vraiment pas à l’aise avec ce genre de chose…être le centre d’attention de cette manière m’oppressait. J’accélérai alors le pas, sentant tous ces regards braqués sur moi. J’entendais également des messes basses...à mon sujet sans aucun doute. Ici, on semblait remarquer assez facilement les nouveaux arrivants. C’est donc la tête basse et très mal à l’aise que je me dirigeai vers le secrétariat. J’étais la première apparemment. Je fis un sourire à la secrétaire. D’une voix un peu tremblotante du fait du stress de ce nouveau système je lui adressai :


« Bonjour, je suis nouvelle dans ce lycée. »


Celle-ci me regarda avec des yeux ronds, je tournai la tête pour voir si elle regardait quelqu’un d’autre mais non, j’étais encore la seule dans la salle.

« Excusez-moi ? »


C’est à ce moment que je me rendis compte de mon erreur, je m’étais adressée à elle en français. Décidément j’allais mettre du temps à m’habituer à parler en anglais systématiquement. Il fallait absolument que je fasses un effort pour éviter d'avoir le réflexe de m'exprimer dans ma langue maternelle...ce qui était loin d'être facile.J’étais confuse, je commençais à m’excuser quand la secrétaire eut un sourire en coin.


« Coralie Trem ? »

J’étais surprise, je clignai plusieurs fois des yeux.

« Quoi ?...Mais co-comment vous pouvez… »


Elle me coupa et me dit, un sourire aux lèvres pour me rassurer : « Vous croyez que c’est tous les jours qu’on a une nouvelle élève d’origine française ? »

Rassurée je sortis le légendaire « Ah… » pour dire que j’avais compris. Elle se pencha alors vers moi et me dit d’une voix basse sans pour autant chuchoter :

« On parle entre collègues vous savez…les nouvelles vont vites. »


Je lui répondis alors :


« Ah…je vois… »


J’entendis alors la porte s’ouvrir, d’autres gens rentraient dans le secrétariat, je ne pris pas la peine de me retourner pour voir qui entrait. Sans attendre, la secrétaire me tendit un papier avec mon emploi du temps, le nom des professeurs, ma classe et les salles. Elle m’en tendit un autre, ce fut le plan du lycée…il était beaucoup plus grand que ce que j’avais imaginé. Si je ne me perdais pas là dedans au moins une fois ça relèverait du miracle ! Elle me souhaita de passer une bonne journée, en lui rendant son sourire je lui souhaitai la même chose. Je me retournai pour sortir de la salle, les yeux perdus dans mon plan et ne prêtant pas attention aux autres gens dans la salle. En observant mon emploi du temps je vis que je commençai par un cours de…français. Voilà qui avait peu de chances de me dépayser…au moins j’étais sûre d’avoir de très bonnes notes.


La sonnerie me fit détacher les yeux de mes papiers et je me dirigeai alors vers la salle indiquée, ne quittant pas le plan des yeux et pressant de nouveau le pas pour ne plus être la proie de tous ces regards. Heureusement, je n’eus aucun mal à trouver la salle, ce qui m’étonna. J’entrai donc dans la pièce, les élèves arrivaient au compte goutte. Le professeur fouillait dans ses paperasses et ne me vit même pas arrivée. Profitant du fait qu’il ne m’avait pas remarquée, j’allai m’asseoir sans dire un mot. N’aimant pas m’imposer ou m’incruster dans des groupes déjà soudés, je préférai m’asseoir toute seule. Vers le deuxième rang. Malheureusement, même si le professeur ne m’avait pas remarqué, ce n’était pas le cas des autres élèves qui me scrutait, ayant repéré la nouvelle inconnue de la classe. Je m’installai le plus discrètement possible alors que je savais bien que tout le monde m’avais remarquée. Je sorti mes affaires et pris ma pose habituelle : je croisai les jambes et me mis à regarder dans le vide. J’étais stressée, je n’étais pas à l’aise avec l’idée de rencontrée de nouvelles personnes, d’être l’objet de tous ces regards…toute cette nouveauté…j’avais encore du mal à m’y faire.


-Bonjour, je peu m’asseoir ici ?


Cette voix douce m’arracha au fil de mes pensées, je ne l’avais pas vue arrivée tant j’étais perdue dans mes songes. Elle était charmante et avais l’air gentille. Je fus agréablement surprise qu’elle me demande si gentiment de s’asseoir à côté de moi. Je remarquai que certains regards étaient tournés vers elle aussi…serait-elle elle aussi une nouvelle ? Voyant que la jeune fille attendait sa réponse, je lui esquissai un sourire timide et un léger hochement de tête positif.


Presque toutes les places étaient prises, la classe devait à présent être au complet et le cours ne devrait pas tarder à commencer. Je pris une inspiration pour essayer de faire connaissance et de sympathiser avec cette inconnue, ce qui connaissant ma timidité n’était pas chose facile. J’avais la tête légèrement baissée et je lui demandai :


« Comment tu t’appelles ? »


J' avais bien fait attention de m’exprimer en anglais. En attendant la réponse de ma voisine, je passai ma main dans mes cheveux afin de mieux me dégager le visage jusque là à moitié caché. J'espérai que le joli sourire de cette nouvelle rencontre n’était pas une façade et que nous deviendrons amies…ne voulant pas porter de jugement attife, j'attendais tranquillement sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice pleine d'innocence (Dc Brittany)


Feat. : taylor swift
Age d'apparence : 17
Age réel : 17
Messages : 821
Date d'inscription : 03/01/2011
Localisation : In Forks
Humeur : Heureuse
MessageSujet: Re: Début d’une belle amitié au lycée de forks [Pv Coralie Trem et Andréa Jones] - [FINI] Dim 9 Jan - 19:10

Je fus soulagé lorsqu’elle me répondit enfin, d’un signe de tête, je m’assis donc a côtés d’elle s’entant tout les regards braqués sur nous. Je commençais à sortir mes affaire, étant donné que ce n’étais que ma première journée je n’avais prix qu’un bloque note et une trousse beaucoup trop pleine à mon avis, car je l’a remplissais trop comme à mon habitude. Après avoir sortie cela de mon sac je le posais par terre, j’ouvris ma trousse et je pris bizarrement la même position que ma voisine Je jetais un rapide coup d’œil par la vitre à côté de laquelle nous étions assise, pour contemplé une fois de plus les rayons du soleil auxquelles je ne m’attendais pas ce matin. Nous avions à ma plus grande surprise une magnifique vu sur un petit park où étais disposé de nombreuse table de pique-nique qui devais être très appréciable par un temps comme celui si, je gardé donc dans un coin de ma tête l’envie d’aller dans ce park et je me promettais d’y allé plus tard peut-être en compagnies de ma voisine. Et je consacré donc un peu plus d’attention à cette dernière qui avais l’air stressée, d’après son expression a regardés dans le vague. Son timbre de voix ne fit que confirmé son stress lorsqu’elle me demanda :

    -Comment tu t’appelles ?


Sentant d’autant plus maintenant qu’elle était stressée et pour essayer de faire partir ma timidité je m’attelais à combattre son stress au moins pour aujourd’hui, et essayé d’obtenir au moins un sourire, je voulais absolument crée un climat de confiance pour qu’elle arrive à s’apaisé:

    - Je m’appelle Andréa Jones et toi comment t’appelles tu ? Je crois que tu es nouvelle ici, je me trompe ? Je te dit sa parce que je t’ais vu tout a l’heure au secrétariat, car j’ai du y allé étant moi-même nouvelle ici. Je ne sais pas se que tu en pense mais trouve très désagréable et déplacé le regard des élèves qui sont ici, il pourrait au moins être discret.
    Excuse moi je peut te tutoyé, sa ne te dérange pas j’espère? Lui avais-je répondus en souriant.


J’espérais désormais que le faite qu’elle sache qui j’étais et que j’étais moi-même nouvelle ,l’aiderais à se d’étendre. Et à me parlé plus facilement



Spoiler:
 

***************************


I just want to be with you
Ma couleurs est wheat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Début d’une belle amitié au lycée de forks [Pv Coralie Trem et Andréa Jones] - [FINI] Dim 9 Jan - 20:09

Le regard toujours perdu dans le vide, je n’en prêtait pourtant pas moins attention à ma voisine…elle imitait ma position et semblait intriguée par ce qu’elle voyait au travers de la vitre. Curieuse de savoir ce qui l’intéressait, je fis de même, sans pour autant tourné la tête, je dirigeai juste mon regard vers la vitre. Les rayons du soleil étaient éblouissants et il y avait un panorama magnifique sur ce qui semblait être un parc. Un parc resplendissant d’ailleurs, sans doute très agréable en été…j'avais bien envie d’aller y faire un tour un de ces jours. Je n’eus pas le temps de m’y attarder plus longtemps car j’entendis la voix de ma voisine s’adresser à moi pour répondre à ma question :


- Je m’appelle Andréa Jones et toi comment t’appelles tu ? Je crois que tu es nouvelle ici, je me trompe ? Je te dis sa parce que je t’ais vu tout a l’heure au secrétariat, car j’ai du y allé étant moi-même nouvelle ici. Je ne sais pas se que tu en pense mais trouve très désagréable et déplacé le regard des élèves qui sont ici, il pourrait au moins être discret. Excuse moi je peux te tutoyé, sa ne te dérange pas j’espère?


En tournant la tête et en posant mon regard sur elle, je vis bien à la manière dont elle m’avait parlée et à l’expression chaleureuse qui ornait son visage qu’elle essayait de me mettre à l’aise. Son effort à mon égard me faisait très plaisir, je lui rendis son sourire. J’étais heureuse d’entendre qu’elle aussi était nouvelle et que je n’étais pas la seule à trouver ces regards oppressants. J’étais déjà plus rassurée, sa tentative de me mettre à l’aise semblait marché pour l’instant. Ravie de faire connaissance avec Andréa je m’adressai donc à elle d’un air amusé :


« Oui bien sûre ne t’en fais pas tu peux me tutoyer. »


Je repris mon sérieux en ajoutant d’une voix calme :


« Je m’appelle Coralie Trem…et oui je viens d’arriver…c’est mon premier jour ici…ravie de ne pas être la seule. »


J’avais finit ma phrase un sourire aux lèvres. En pensant à ce que j’allais dire ensuite, je regardais à mon tour les gens qui me fixait, certains me souriaient, d’autres détournaient les yeux…d’autres encore avait le regard mal placé. Ce qui eut pour effet de me faire légèrement osciller la tête et rapidement baisser les yeux pour ne plus regarder ces pervers. Tout en jetant un rapide coup d’œil à la classe je continuai :


« Je suis du même avis que toi, tout ces regards m’oppressent…je n’aime pas particulièrement être le centre d’attention de cette manière. Mais d’un côté je les comprends, il se demande qui nous sommes, nous arrivons toutes les deux comme ça…c’est normal qu’ils se posent des questions après tout…j’aurais probablement réagis pareil à leur place…mais c’est vrai qu’ils pourraient largement être plus discret que ça… »


Je marquai de nouveau une pause, mon regard se détacha un instant de ma voisine pour y revenir les sourcils légèrement froncés.


« C’est bizarre, je ne t’ai pas vu au secrétariat…remarque j’étais complètement perdue dans le plan et je ne prêtais pas vraiment attention à ce qui m’entourait. »


La deuxième partie de ma phrase était plus détachée, mon visage était détendu et j’esquissai un léger sourire. Tournant la tête pour regarder droit devant, je vis que le professeur nous avez remarqué et que malgré le fait qu’il fouillait encore et toujours dans ces feuilles, il gardait un œil attentif sur nous…tout ce que j’espérais c’est qu’il ne ferait aucune remarque sur le fait que je sois française et que je n’aurais pas de traitement particulier du fait de cette particularité que j’avais. Désireuse d’en apprendre plus sur ma voisine, mon attention se remis sur elle et je lui demandai :


« Tu aimes bien le...le Français ?...Au faite comment es-tu arrivée à Forks ? Enfin, je veux dire, qu’est-ce qui t’as amené ici ? Tu…tu as de la famille ici ou c’est pour raisons…professionnelles ? »


Me rendant compte que ma question pouvait mettre mal à l’aise Andréa, avant même que celle-ci ait le temps de réagir à ma question, derechef, j’ajoutai :


« Sans vouloir être indiscrète hein, tu n’es pas obligée de répondre… »

Le professeur s’apprêtait à faire l’appel. Patiemment, j’espérais que ma question n’avais pas offensée ma voisine et j’attendais une quelconque réponse de sa part…

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice pleine d'innocence (Dc Brittany)


Feat. : taylor swift
Age d'apparence : 17
Age réel : 17
Messages : 821
Date d'inscription : 03/01/2011
Localisation : In Forks
Humeur : Heureuse
MessageSujet: Re: Début d’une belle amitié au lycée de forks [Pv Coralie Trem et Andréa Jones] - [FINI] Mar 11 Jan - 14:33

Ma petite présentation envers Coralie l’avait apparemment détendu et j’en étais très contente, j’avais désormais trouvé quelqu’un à qui parlant et je pense qu’elle devait ressentir la même chose, j’avais écouté tous se qu’elle avait a me dire avec attention et je remarquais qu’elle avais encore quelque hésitations à parlé. Elle avait l’air d’avoir envie de faire plus ample connaissance tout comme moi.

    -Tu aimes bien le...le Français ?...Au faite comment es-tu arrivée à Forks ? Enfin, je veux dire, qu’est-ce qui t’as amené ici ? Tu…tu as de la famille ici ou c’est pour raisons…professionnelles ?


M’avais elle demandé, mais je ne pu répondre immédiatement car cette dernière ne m’en laissa pas le temps.

    -Sans vouloir être indiscrète hein, tu n’es pas obligée de répondre…


Tandis que le professeur commençait à faire l’appel je me retourné vers Coralie pour lui répondre le plus discrètement possible :

    -J’aime effectivement le Français Coralie, j’ai cependant quelque peut du mal en conjugaison et en grammaire, mais je trouve que cette langue est appréciable à parlé. Mais elle n’en reste pas moins complexe…


Lui avais-je répondu dans un premier temps, mais je remarqua que le professeur commencé à nous regardé avec de plue en plus d’insistance, ne voulant pas me faire remarqué par le professeur en plus des nombreux élèves qui nous dévisagé déjà, je fis un léger signe à Coralie pour lui faire comprendre que je lui répondrai dans quelque minute. J’espéré que cette dernière avait bien saisie le sens de mon signe. Apparemment oui, car elle ne me demanda pas se que cela voulais dire, ce qui aurais causé tout le contraire de la discrétion donc je voulais faire par. Le professeur ne cessant pas de nous regardé, je commençais à me demandé s’il nous avait vu parlé. Mais se dernier se retourna sans même nous demandé de nous présenté se qui d’après l’expression de ma voisine, là soulagé fortement. Le professeur étant désormais retourné je me tourné vers Coralie le plus discrètement possible pour finir de lui répondre :

    - Désolé de ne pas avoir finit ma phrase mais le professeur nous regardé et je n’avais pas envie de nous faire remarqué par lui en plus des élèves qui nous dévisage déjà, je pense que tu doit ressentir la même chose.


Je jetais un autre cou d’œil vers le professeur pour voir si ce dernier ne nous regarder pas encore. Avant de répondre en chuchotant à la précédente question de Coralie :

    - La question que tu m’as pausé ne me dérange pas du tout, je ne la trouve pas indiscret, je me ferais même un plaisir d’y répondre mais je pense qu’il faudrait mieux être discrète et depuis tout à l’heure j’ai remarqué que le professeur se retourné souvent vers nous, donc je pense qu’il serais préférable de parlé de cela plus tard au self par exemple. Si cela ne te dérange pas que l’on mange ensemble, nous pourrions parlé plus librement et ce sera certainement plus agréable que de mangé sans rien dire, je veux dire mangé en étant regardé par tout le monde et ne pensée que à cela plutôt que de parlé. Qu’est-ce que tu en dis ?


Je lui fis un petit sourire avant de me retourner face au tableau et écrire les quelques lignes que le professeur avait écrites au tableau. Le professeur s’étant une fois de plus retourné vers nous et surtout vers Coralie pour lui pauser quelques questions. Question auquel Coralie avais d’ailleurs répondu sans difficulté, j’étais absolument épaté, elle qui depuis tout à l’heure avais du mal à me perler sans hésitation, elle avais répondu au professeur sans jamais douté de se qu’elle allé dire, elle étais apparemment monté dans l’estime du professeur qui lui adressa un grand sourire. Toute ces question ne lui laissa pas le temps de répondre à ma proposition, mais je ne douté pas qu’elle me répondrai plus tard
Le professeur avais tourné son regard vers moi mais ne m’avais pas pausé de question à mon plus grand soulagement, car j’aurais paru ridicule après la prestation de Coralie. Je ne pouvais m’empêché de pausé une petite question à Coralie.

    - Dit moi Coralie tu veut faire professeur de français ? Tu est super doué en Français.


Lui avais-je dis le sourire au lèvre. Je réussi à ne pas essayé de satisfaire ma curiosité plus amplement pour laissé le cour se déroulé. Et une fois que la cloche retentit j’attendais impatiemment que les trois heure qui allais suivre allais passer le plus vite possible pour que je puisse faire plus ample connaissance avec elle au self.

***************************


I just want to be with you
Ma couleurs est wheat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Début d’une belle amitié au lycée de forks [Pv Coralie Trem et Andréa Jones] - [FINI] Mar 11 Jan - 19:22

Le professeur continuait à faire l’appel tandis qu’Andréa me répondit :


-J’aime effectivement le Français Coralie, j’ai cependant quelque peut du mal en conjugaison et en grammaire, mais je trouve que cette langue est appréciable à parlé. Mais elle n’en reste pas moins complexe…


Celle-ci marqua une pause en me faisant signe qu’elle me répondrait plus tard. Je tournai de nouveau mon regard sur le professeur qui nous observait avec attention. Je compris alors l’origine de son signe à mon égard. Les noms défilaient … celui d’Andréa…celui d’autres élèves, puis vint le mien. Le professeur me regarda du coin de l’œil quand je levais la main à l’énoncé de mon nom et quand il passa au suivant sans faire de commentaire je fus soulagée. Je me laissai légèrement glisser sur ma chaise en faisant un léger soupire de soulagement. Je m'emparai de mon critérium et le fis tourner lentement entre mes doigts. Une fois l’attention du professeur détourné, ma voisine repris :


- Désolé de ne pas avoir finit ma phrase mais le professeur nous regardé et je n’avais pas envie de nous faire remarqué par lui en plus des élèves qui nous dévisage déjà, je pense que tu doit ressentir la même chose.


Sans levé les yeux je hochai la tête, comme une évidence. Elle jetait un autre regard au professeur afin de vérifier que sa surveillance n’était pas d’actualité et elle poursuivit pendant que mes yeux regardaient comme à leur habitude dans le vide. On aurait pût penser que je n’écoutais pas et que j’étais dans mes rêveries, mais lorsque je regardai dans le vague cela ne voulait pas toujours dire que je n’étais pas attentive à ce qui m’entourait. Il était très difficile de savoir lorsque tel était le cas car regardé de la vide était une de mes habitudes.


- La question que tu m’as pausé ne me dérange pas du tout, je ne la trouve pas indiscret, je me ferais même un plaisir d’y répondre mais je pense qu’il faudrait mieux être discrète et depuis tout à l’heure j’ai remarqué que le professeur se retourné souvent vers nous, donc je pense qu’il serais préférable de parlé de cela plus tard au self par exemple. Si cela ne te dérange pas que l’on mange ensemble, nous pourrions parlé plus librement et ce sera certainement plus agréable que de mangé sans rien dire, je veux dire mangé en étant regardé par tout le monde et ne pensée que à cela plutôt que de parlé. Qu’est-ce que tu en dis ?


J’eus un sourire, je trouvais effectivement plus agréable tout comme elle de parler au self. Ce n’était pas le jour pour se faire sermonner à cause des bavardages et se faire remarquer encore plus. J’entrouvris la bouche quand le professeur me posa plusieurs questions. Du fait de mes origines françaises, je n’avais absolument aucune difficulté à y répondre très vite, sans le moindre accroc. En faite, ces questions m’amusaient, c’était un véritable jeu d’enfant pour moi qui maîtrisait cette langue. Je sentis alors les regards s’intensifier autour de moi…j’étais même sûre qu’ils n’arrivaient pas à comprendre tout ce que je disais en français…je fus alors contente quand le professeur arrêta de me toiser de son regard. A peine le professeur étant revenu à son cours qu’Andréa me glissa :


- Dit moi Coralie tu veut faire professeur de français ? Tu est super doué en Français.


J’esquissais alors un sourire. J’eus envie de répondre mais je pensai alors qu’il valait mieux pour elle qu’elle
écoute le cours. En ce qui me concerne je m’ennuyais ferme…j’avais l’impression d’être au primaire…remarque c’était tout à fait naturel mais j’avoue que rester plantée là à écouter des choses que je connaissais et que je dépassais de loin à ce niveau m’agaçait un peu. Je n’avais pas besoin d’écouter, j’étais à demi-attentive. Fixant mon critérium je le pris et commença à griffonner des esquisses dans la marge de ma feuille simple. Attendant que le cours passe, ce qui me paraissait interminable ma feuille était remplie de mes croquis. La sonnerie fut comme la délivrance. Je voulu répondre tout de suite à Andréa mais les interclasses étaient vraiment très courtes et idem pour la pause de 10h. Vraiment très court…cela me faisait bizarre d’enchaîner les autres cours en anglais, d’ailleurs quand vint le cours d’anglais cette fois, c’était moi qui étais un peu en retard. Bien sûre j’étais capable de parler couramment dans cette langue mais j’étais loin de connaître les grands mots de cette langue. Puis vint la pause de midi, enfin. Dans le brouhaha de la foule, les regards s’étaient calmés. Andréa et moi étions donc parties vers la cafétéria, là enfin où nous pourrions faire plus ample connaissance.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice pleine d'innocence (Dc Brittany)


Feat. : taylor swift
Age d'apparence : 17
Age réel : 17
Messages : 821
Date d'inscription : 03/01/2011
Localisation : In Forks
Humeur : Heureuse
MessageSujet: Re: Début d’une belle amitié au lycée de forks [Pv Coralie Trem et Andréa Jones] - [FINI] Sam 5 Fév - 16:23

Suite à la cafétéria : Pour de plus amples connaissances

***************************


I just want to be with you
Ma couleurs est wheat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Début d’une belle amitié au lycée de forks [Pv Coralie Trem et Andréa Jones] - [FINI]

Revenir en haut Aller en bas

Début d’une belle amitié au lycée de forks [Pv Coralie Trem et Andréa Jones] - [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une belle amitié
» Alicia Vanessa Jaffrezic & Peter Edward Muller
» Les grandes amitiés
» Quelle est la véritable définition du mot "amitié" ?
» Quel est l'histoire d'amitié la plus forte dans les dessins animés?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight rpg - Chapitre 5, Lunaison :: Archives et Corbeille :: Twilight Lunaison : Saison 1 :: Rps de l'ancien forum - à ne pas prendre en compte-