Twilight Lunaison est un forum de rpg qui poursuit l'intrigue de Révélation, chapitre de la saga Twilight de Stephenie Meyer. Pour sa renaissance : une nouvelle intrigue, de nouveaux personnages, rejoignez-nous pour écrire l'histoire...
 

Partagez|

Moment fraternel [Pv Alex et Brittany] - [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Modérateur craquant à l'écoute


Feat. : Chace Crawford
Age d'apparence : 18
Age réel : 71
Messages : 679
Date d'inscription : 13/12/2010
MessageSujet: Moment fraternel [Pv Alex et Brittany] - [FINI] Ven 17 Déc - 17:55

    Une journée tout a fait normal pour un vampire, enfin s'il était possible de considérer cela comme une journée lorsque l'on ne prend pas le temps de se reposer. Bien qu'Alex appréciait de se délasser sur un bon lit. Cela il l'avait apprécié dés son arrivait dans cette maison, car on ne peu pas dire que le confort d'un orphelinat soit vraiment du grand luxe, mais lorsque c'est tout ce que l'on peu avoir on fait avec. Et cela marche aussi lorsqu'on est un vampire. Aussi Alex avait-il prit l'habitude d'apprécier tous ces petits détail aussi humain soit-il qui faisait leur confort.

    Il appréciait tout autant de se balader en ville de temps à autre, d'observer ni plus ni moins les passants. il était vraiment intéressant de voir comment il évoluer, leur façon d'être, de rentrer en contact avec leur semblable. Et cela l'avait toujours autant fait rire, ils avaient des manies bien particulière, des manies qu'en treize ans d'observation il avait réussit à copier afin de mieux se fondre dans leur masse, de paraître pour l'un des leurs. Aujourd'hui encore il les observait, tout autant pour continuer à apprendre mais aussi par plaisir de les voir faire. C'était aussi ainsi qu'il pouvait repérer ses victimes. Et je ne parle pas des victimes dont il se délecté de leur doux nectar, bien que parfois. Non je parle de ces jeunes femmes qu'il avait plaisir à séduire, pour leur beauté, pour passer un bon moment, sans jamais autre passer les frontières. Juste un jeu de séduction, une soirée passé ensemble et en générale il ne donné plus de nouvelle, ou alors un ou deux jour de plus, mais jamais plus ou il savait qu'il serait tenté par l'appelle du sang. il l'avait déjà vécu une fois et c'était promis de ne jamais recommencer.

    Il devait être au alentour de 23 heures lorsqu'il se décida à quitter la rue dans laquelle il avait passé une bonne partit de la journée. Même si la fatigue il ne la ressentait pas, il était las de contempler la foule. Il se décida donc de reprendre le chemin de la maison. Alors qu'il arrivait à proximité de cette dernière, il remarqua que la chambre de sa soeur était encore éclairé. Ce n'était pas dans ses habitude ou que très rarement. Cela lui rappela d'ailleurs qu'il y avait bien trop longtemps qu'il n'avait pas eux de tête à tête. Comme si cette dernière l'évité. Il avait bien remarqué qu'elle était distante et soucieuse. Mais il avait appris qu'il fallait lui laisser le temps de venir vers lui, qu'elle se confirait à lui quand elle serait prête. Mais le temps était passé, et il avait bien vu que Bri n'était toujours pas dans son assiette.

    Ce soir elle était là, il devait en profité pour lui parler, pour comprendre ce qui n'allait pas. De plus il savait qu'Eva et Dorian étaient sortit. Ils auraient ainsi la maison pour eux et pourrait parler librement. Il entra dans la maison, veillant à bien refermer la porte derrière lui. Il lui était arrivé de nombreuse fois de ne pas la fermer et Dorian n'avait vraiment pas apprécié. Cela était vraiment trop en décalage avec la population vivant ici. Depuis il y prenait garde. Il monta les marche. Se trouvant devant la porte de Bri il frappa trop petit coup.

    Alex "Bri tu me laisse entrer ma belle?"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice au grand coeur


Feat. : Sophia Bush
Age d'apparence : 19 ans
Age réel : 10 ans
Messages : 1720
Date d'inscription : 09/12/2010
Localisation : là ou mon coeur me guide étant donner les dernier évènement
Humeur : Eperdument amoureuse.
MessageSujet: Re: Moment fraternel [Pv Alex et Brittany] - [FINI] Dim 19 Déc - 22:06

Aujourd’hui j’avais enfin la maison pour moi toute seule. Je pouvais faire absolument tout ce que je voulais, même invité les Cullen que mes parents n’appréciés guère. Mais cela n’était pas mon intention de jouer les adolescente rebelle, j’aurais pourtant bien aimé, cela m’aurais fais paraître plus humaine.

Je pouvais profiter de la maison pour réfléchir tranquillement sans que personne ne interrompe dans mes pensées qui me font parfois souffrir. J’avais donc décidé de d’abord me tracasser la tête avec toute ces question que je me pause au sujet de mes parents et de la personne que je suis réellement car je n’ais pas l’impression de n’être que vampire.
Après trois heures de réflexion, préoccupé par mon ignorance et mon envie de savoir qui je suis j’ai décidé d’oublier tout cela, de me détendre, je me suis donc réfugié sur le piano. Jouant diverse mélodie, essayant de trouvé la symphonie souvenir de ma vie inconnue.
Je me laissait bercé par toute ces mélodie, ces son délicat me détende. J’adore lire les notes qui se suive sur la partition, sentir les touches du piano s’enfoncé sous mes doigt. Le moment où je joue du piano est un des rares privilèges qui me permette d’oublié, je pourrais m’en passé pour rien au monde. Lorsque la magie qui règne dans la musique avais fait effet, je pris quelque feuille blanche, j’allais m’installé dans le jardin et j’écrivais les pensée que j’avais eu ce matin. J’écrivais des chanson d’on j’espérais un jour en entendre le son.
Je regardé droit devant moi, les mouvement des arbres de la forêt, les arbres qui suivais harmonieusement le cour du vent. Leur mouvement délicat, me donnait l’impression qu’ils dansaient, qu’ils voulaient dire quelque chose tout en silence. J’étais totalement vidé de mes pensée, totalement imprégné dans la nature.
J’étais prête une fois de plus a imaginé une autres version de mon passé. Toute ces histoire que j’écrivais, j’espérais que c’était vraiment mon histoire, j’espérais que c’était des souvenirs que j’écrivais inconsciemment ou presque, j’espérais que cela n’était pas juste le fil de mon imagination.
Après avoir fini une autres de mes histoire, je décidai de remonté dans ma chambre qui était dans des ton bleu nuit, crème et doré ce qui m’apaisé beaucoup. Dés que l’on rentré dans ma chambre on pouvais apercevoir entre mes deux fenêtre une commodes louis crème sur lequel était déposé un bouquet de rose blanche, dans le coin de ma chambre il y avait une ravissante coiffeuse dorée, mais le meubles principal de cette pièce resté mon lit a baldaquin fermé par un tissu crème cousu de fil dorée et recouvert d’un drap de satin bleu nuit, mon lit était entouré de tapis avec de ravissant motif, sur lequel était posé deux table de chevet, lorsque l’on est allongé sur mon lit on ne pouvait pas,ne pas remarqué le lustre de cristal qui est suspendu sous un plafonnier de pierre sculptée. Je décidai donc de m’allonger sur mon lit,d’ ensuite recopié se que je venais d’écrire ,ainsi que de le relire comme je faisais a chaque fois.

Vers 23 heures 30 alors que je me détendais sur un air de piano, j’entendis un bruit sourd de claquement de porte. Je me demandé qui était rentré mais sans trop de soupçon je pouvais dire que c’était Alex, car lorsque Eva et Doria partais ensemble il revenait souvent tard le lendemain, se qu’ils faisaient d’ailleurs depuis un petit moment. J’entendis Alex monté les escalier, puis frappé trois petit coup sur ma porte avant de me demandé :

    -Bri tu me laisses entrer ma belle?
Par réflexe je vérifié dans ma chambre s’il n’y avait rien qu’Alex aurait pu voir que je ne voulais pas qu’il voi. Avant de lui répondre

    -oui Alex tu peu rentré il n’y a pas de soucis.

Je me questionnais tout de même sur la raison de sa venu dans ma chambre,car Alex n’avais pas pour habitude de venir dans ma chambre,la porte ne lui était pas fermé,mais c’est plus souvent moi qui allais le voir dans sa chambre. Je m’inquiètais de savoir s’il avait des problèmes. J’espérais qu’il ne lui arrivais rien et je tenais a m’en assuré rapidement :

    -Coucou Alex, comment vas-tu ? y a-t-il un problème.

Il avait l’air surpris de ma question c’est pourquoi je le regardais avec insistance car j’espérais une bonne réponse…

***************************

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur craquant à l'écoute


Feat. : Chace Crawford
Age d'apparence : 18
Age réel : 71
Messages : 679
Date d'inscription : 13/12/2010
MessageSujet: Re: Moment fraternel [Pv Alex et Brittany] - [FINI] Lun 20 Déc - 19:03

    Il n'était pas dans ses habitudes de lui rendre visite dans sa chambre, ni même de lui rendre visite tout cours. Non en règle générale c'était elle qui venait le voir, elle qui venait dans sa chambre et qui avait toujours une petites remarque à lui faire sur sa décoration, sa façon de ranger les choses. Elle arrivait toujours à trouver un truc qui n'allait pas dans sa chambre. Il ne lui avait jamais rien dit à ce sujet, il aimait tellement la voir s'affairait ici. Et puis il n'avait rien à lui cacher, et il avait espérait que cela en était de même pour elle. Mais rien que sa présence ici, montrait qu'il y avait eu de la distance entre eux.

    C'était la deuxième fois qu'il mettait les pieds dans sa chambre peut être. Oui et cela n'avait pas tellement changé. Il se souvenait très bien de la première fois qu'il y avait mit les pieds. Cela avait été par erreur. Avant c'était un bureau et avait cru alors entrer dans ce bureau, mais en poussant la porte, il était tombé nez à nez avec un décors tout a fait différent. Il avait demandé des explications, mais on lui disait toujours "on t'expliquera plus tard alex". Mais pour lui plus tard n'avait pas de limite dans le temps. Cela l'avait agacé un certain temps, puis il avait oublier jusqu'au jour où Bri arriva. Là il comprit.

    Alors oui c'était la deuxième fois qu'il entrait dans sa chambre. Elle était assise sur son lit, il semblait l'avoir déranger, mais il avait besoin de lui parler, de savoir ce qui depuis quelque jour la rendait plus triste. Il avait remarqué qu'elle souriait moins que d'ordinaire.

    Britanny "Coucou Alex, comment vas-tu ? y a-t-il un problème."

    Comment pouvait-elle penser qu'il avait un problème. Son expression peut être lui laissait à croire qu'il était inquiet. Alors oui il y avait un problème, il s'inquiétait pour celle qu'il considérait comme sa soeur. Pour elle , il aurait tout fait. Il n'avait jamais eu de vrai famille et c'était pour cela qu'il aurait protégé celle qu'on lui avait offert. Il s'installa prêt d'elle et pris sa main.

    Alex "Je vais bien, ne t'en fait pas. Je m'inquiète simplement pour toi. tu semble vraiment différente depuis quelque temps. Tu sais que je sus là pour toi, que tu peut tout me dire. Bri ne reste pas dans ta bulle, cela ne t'aidera pas."

    Il savait qu'il était dure de la faire parler quand elle n'en avait pas envie. Elle avait toujours était plus ou moins tête de mule. Mais il apprécié cela chez elle. Cela faisait sa force. Il la regardait avec tendresse, la tendresse d'un frère. Il avait vraiment envie qu'elle lui réponde.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice au grand coeur


Feat. : Sophia Bush
Age d'apparence : 19 ans
Age réel : 10 ans
Messages : 1720
Date d'inscription : 09/12/2010
Localisation : là ou mon coeur me guide étant donner les dernier évènement
Humeur : Eperdument amoureuse.
MessageSujet: Re: Moment fraternel [Pv Alex et Brittany] - [FINI] Mar 21 Déc - 10:57

Il avait l’air surpris de ma question :

    -Y a-t-il un problème ?

Mais il venu s’installé prêt de moi sur le lit et il me prit la main avant de me répondre :

    -Je vais bien, ne t'en fait pas.

J’étais soulagé de cette réponse, j’étais contente car il n’y avait pas de problème pour lui.
Mais lorsqu’il continua de me répondre je sentait que se qu’il allait dire n’allais pas me plaire :

    -tu sembles vraiment différente depuis quelque temps. Tu sais que je suis là pour toi, que tu peut tout me dire. Bri ne reste pas dans ta bulle, cela ne t'aidera pas.

Et j’avais effectivement raison cette partie de sa réponse ma tout de suite déplu.
J’étais mécontente car il s’était douté de quelque chose. Je savais qu’un jour il viendrai m’en parlais mais pas si tôt. J’étais touché qu’il s’inquiète pour moi, mais se qu’il voulais savoir risquais de lui causé des ennui avec Eva et Dorian si jamais il venais a découvrir que Alex était au courant et qu’il ne leurs en avais pas parlé. Lui révélé se que j’avais sur le cœur, risqué un jour de semer le trouble dans ma famille. Je n’avais qu’une envie et c’était de lui mentir, le problème est que je m’en très mal au personne qui me son chère et donc Alex aurais tout de suite compris que se n’était pas se qu’il y avais a dire. Je devais donc d’abord le prévenir de se qu’il pouvait se passé s’il étais au courant, il devait savoir les risque qu’il prenais en voulant savoir la vérité, je n’espérais qu’une chose c’est que en apprenant cela Alex change d’avis et décide de ne rien savoir. Mais je savais tout aussi bien que Alex n’était pas du genre a abandonné aussi facilement. C’était un des points communs qui nous rapprocher, nous faisant croire que nous étions du même sang, comme si nous avions grandi dans une famille normal depuis notre naissance, comme deux frère et sœur jamais séparé.
N’ayant jusqu’alors aucun secret pour Alex a par celui-ci qui me rongé depuis longtemps, je décidé de lui raconté après l’avoir prévenue des risque qu’il en courais.

    - Alex je sais effectivement que tu est là pour moi, sa tu me la montré depuis le début. J’ai aussi souvent utilisé cette possibilité de te parlé. Mon intention n’était pas de me renfermé dans ma bulle mais de te protégé. Car se que tu me demande de t’expliqué, peu avoir de très lourde conséquence. Se que tu veux savoir, je ne voulais te le dire par peur de brisé notre famille. Je ne veux pas que tu cour des risque a cause de mes problème, tu as une place dans cette famille que je ne voudrais te faire perdre pour rien au monde. J’aime notre famille, Dorian Eva et toi avez une grande place dans mon cœur, et je ne voudrais en aucun cas perturbé cela juste a cause des quelques pensé qui me ronge. C’est pour cette raison Alex que je ne suis pas venu dans ta chambre comme d’habitude pour t’en parler et pour cette raison que je n’ais toujours pas envie de t’en parlé. Car les enjeux ne sont pas différents, il reste encore et toujours les même.

J’étais maintenant soulagé de lui avoir annoncé tout cela sans avoir du lui révélé une seul partie de mon secret. Mais j’étais d’autant plus angoissé que jamais de la réponse qu’il allais me fournir, la réponse a la qu’elle je m’attend et qui me fais peur en tout point, la réponse qui pourrais changé toute l’histoire futur de notre famille. A cause de moi et à l’entêtement de mon frère tout pourrais basculé…

***************************

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur craquant à l'écoute


Feat. : Chace Crawford
Age d'apparence : 18
Age réel : 71
Messages : 679
Date d'inscription : 13/12/2010
MessageSujet: Re: Moment fraternel [Pv Alex et Brittany] - [FINI] Dim 2 Jan - 13:13

    Toutes personne qui aurait vu Alex en cet instant aurait comprit que quelque chose le travaillé, quelque chose de sérieux, qui le touchait lui en personne. En d’autre circonstance, il aurait simplement prit la chaise de la coiffeuse et se serait installé juste devant elle pour lui parler. Et non comme il l’avait fait s’installer juste à ses coté et encore moins lui prendre la main. Tout autant de signe pour lui montrer combien elle était importante pour lui et combien il s’inquiété vraiment pour elle. Ce n’était pas simplement une conversation entre un frère et une sœur. Non c’était bien plus que ça, beaucoup plus. C’était une histoire de confiance mutuelle.

    Il tenait toujours la main de Bri dans l’attente d’une réponse. Il savait qu’elle n’était en rien forcée de la lui donner, mais l’un comme l’autre connaissaient leur persévérance. Il serait resté ici jusqu'à ce qu’elle crache le morceau, en aucun cas il n’aurait laissé tomber. Elle le savait pertinemment, pour l’avoir déjà vécu. Elle ne se débarrasserait pas de lui ainsi. Aussi attendait-il patiemment qu’elle lui réponde. Elle semblait hésitante, mais l’expression sur son visage, lui fit comprendre qu’aujourd’hui, enfin, il saurait ce qui travaillé sa sœur. En cela elle était différente de lui, elle rendait tellement bien les émotions, les expressions. C’était ce qui faisait d’elle une personne si particulière à ses yeux. Et il ne c’était pas trompé, elle prit enfin la parole.

    - Alex je sais effectivement que tu est là pour moi, sa tu me la montré depuis le début. J’ai aussi souvent utilisé cette possibilité de te parlé. Mon intention n’était pas de me renfermé dans ma bulle mais de te protégé. Car se que tu me demande de t’expliqué, peu avoir de très lourde conséquence. Se que tu veux savoir, je ne voulais te le dire par peur de brisé notre famille. Je ne veux pas que tu cour des risque a cause de mes problème, tu as une place dans cette famille que je ne voudrais te faire perdre pour rien au monde. J’aime notre famille, Dorian Eva et toi avez une grande place dans mon cœur, et je ne voudrais en aucun cas perturbé cela juste a cause des quelques pensé qui me ronge. C’est pour cette raison Alex que je ne suis pas venu dans ta chambre comme d’habitude pour t’en parler et pour cette raison que je n’ais toujours pas envie de t’en parlé. Car les enjeux ne sont pas différents, il reste encore et toujours les même.

    Elle était vraiment touchant, presque humaine. Il avait su depuis le premier jour que, même bien semblable à lui, elle avait ce petit quelque chose que les vampires ordinaire non pas. Parfois elle semblait vraiment ce soucier plus des autres que d’elle-même. Il plongea son regard dans le sien, si doux, si tendre, contrairement au sien, parfois bien trop glacial. Ce qu’il regretté vraiment ses yeux bleu de l’ancien lui qu’il avait été.

    _Bri, je n’ai pas besoin que tu me protège, même si ce que tu me dis me touche. S’il y a une chose que j’ai comprit depuis bien longtemps, la personne à protéger ici c’est toi. Je ne saurais pas vraiment t’expliquer pourquoi, simplement je le sais.

    Il marqua une pause. Son passage sur l’importance de la famille dans cette histoire, lui montrait combien elle voulait protéger les gens qui l’entourait et cela même au péril de son bien être. Comment ne l’avait-il pas vu avant. Il s’en voulait un peu, mais ne le lui montra pas. Il lui sourit.

    _Oui la famille est importante pour moi, mais quand comprendra tu que tu fais aussi partit de cette famille et que tu es encore plus important à mes yeux que ce qui m’a jusqu’alors était offert. Et c’est justement pour cette raison que tu peux t’ouvrir à moi, s’en craindre ce qui pourrait advenir. Et ceux même si j’aime beaucoup notre famille. Ton bien être et plus important à mes yeux, que ce qu’elle m’offre. Tu es ma famille Britanny, alors je suis prêt à assumer les conséquences de ce que tu va me dire.

    Il était rare qu’il utilise son prénom en entier. Cela était pour bien lui signifier l’importance des ses paroles. L’importance qu’il lui accordé à elle au détriment de la famille qui c’était offerte à lui. Jamais il n’aurait su expliquer le lien qui les unissait vraiment l’un à l’autre. Un lien fraternel certes mais parfois un peu plus. Alors oui il attendait qu’elle lui explique tout en détail, qu’enfin elle se libère de ce qui semblait lui peser tellement lourd sur ses épaules si frêle de jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice au grand coeur


Feat. : Sophia Bush
Age d'apparence : 19 ans
Age réel : 10 ans
Messages : 1720
Date d'inscription : 09/12/2010
Localisation : là ou mon coeur me guide étant donner les dernier évènement
Humeur : Eperdument amoureuse.
MessageSujet: Re: Moment fraternel [Pv Alex et Brittany] - [FINI] Dim 2 Jan - 16:42

J’attendais donc avec inquiétude la réponse d’Alex, espérant en vain qu’il ne continuera pas cette conversation. Alex plongea son regard dans le mien, avant de me répondre :

    -Bri, je n’ai pas besoin que tu me protèges, même si ce que tu me dis me touche. S’il y a une chose que j’ai comprit depuis bien longtemps, la personne à protéger ici c’est toi. Je ne saurais pas vraiment t’expliquer pourquoi, simplement je le sais.

Se qu’il disait me toucher profondément. Je ne m’attendais pas à se qu’il est prévu de me protégé a se point depuis que nous nous sommes rencontré. J’étais d’autant plus surprise de l’assurance avec laquelle il m’avait dit cela. Comme si rien ne le ferait changer d’avis. Il avait marqué une pause je ne sais pourquoi, certainement pas pour reprendre son souffle, vu que cela ne lui était pas nécessaire. Il me fit un sourire avant de continuer :

    -Oui la famille est importante pour moi, mais quand comprendra tu que tu fais aussi partit de cette famille et que tu es encore plus important à mes yeux que ce qui m’a jusqu’alors était offert. Et c’est justement pour cette raison que tu peux t’ouvrir à moi, s’en craindre ce qui pourrait advenir. Et ceux même si j’aime beaucoup notre famille. Ton bien être et plus important à mes yeux, que ce qu’elle m’offre. Tu es ma famille Brittany, alors je suis prêt à assumer les conséquences de ce que tu vas me dire.

J’étais agréablement bouleversé par se qu’il me disait. L’intérêt qu’il me porté, était beaucoup plus important que je ne croyais Se qu’il ressentait étais exactement se que je ressentais, seulement nous ne l’avions jamais dit à haute voix. La relation que nous avions était effectivement plus que fraternelle. Même s’il n’avait pas vraiment besoin de me convaincre, se qu’il venait de me dire m’obligé a lui révélé se que j’avais sur le cœur, se que j’accumulé depuis longtemps, il l’apprendrait en un instant. Se que je ressentais n’aurais certainement pas le même impacts sur lui, mais il m’étais tout de même difficiles a lui annoncé. Et je ne savais pas comment commencé:

    - Merci infiniment Alex, je suis très flatté de l’importance que tu me porte, et sache que l’affection que tu me porte est totalement réciproque. Tout comme tu la compris, je ferais tout pour te protégé même si cela te déplais. Je crains de te dire tout cela, j’ai peur de ce que sa pourrai engendré. Se n’est pas par peur de m’ouvrir a toi, se n’est pas non plus un problème de confiance. Mais à cause d’une souffrance avenir, que j’ai l’impression de ressentir maintenant, alors que aucun mal n’est causé pour le moment. Malgré et surtout pour l’importance que tu me porte, j’ai peur de ta réaction…

J’étais prise par l’angoisse, apeuré de tout, sur se sujet que je redouté. Le ventre et la gorge noué. Je n’arrivais plus a sortir un mot malgré le climat de confiance que Alex avait crée. Je succombé a ma peur. Cette souffrance m’attristé sans raison. Je me trouvais ridicule et honteuse de ne pas arriver a parlé de mes problèmes à Alex, j’étais pourtant plus que jamais sur de ma confiance en lui. J’essayé de savoir se qui m’empêchais de dire tout se que j’avais envie de dire a Alex. Le mélange de toute ces émotion forte m’enfoncé petit a petit dans des émotions encore plus forte, c’étais comme un cercle vicieux d’émotion. Le problème était que je n’en trouvais pas la sortie. Je baissé la tête n’osant plus regardé Alex, avec tout les effort que je pense qu’il avait du faire pour m’avoué se que lui ressentait. Se mélange de honte et de peur, me tétanisé plus rien n’émané de moi. A part une chose a la qu’elle je ne m’attendais pas d’ailleurs, vu le peu de réaction de mon corps. Mes yeux commencé a s’humidifié, et les larmes commençais a coulé le long de mes joue, ces larmes qui maintenant étaient incontrôlable, elles ne s’arrêté pas de coulé sur mes joue et je n’arrivais a les caché a Alex. C’était la première fois que je pleurais devant Alex et je ne pouvais même pas m’en excusé.
A se moment je n’avais qu’une envie savoir se que ressentais Alex et pouvoir parlé.
Je ne sais comment me sortir de cette état, et je me demandais qu’elle émotion pourrais être encore plus forte, que tout ces émotions assemblé.

***************************

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur craquant à l'écoute


Feat. : Chace Crawford
Age d'apparence : 18
Age réel : 71
Messages : 679
Date d'inscription : 13/12/2010
MessageSujet: Re: Moment fraternel [Pv Alex et Brittany] - [FINI] Dim 2 Jan - 17:55

    Elle semblait bouleversé par ce qu’il venait de lui dire. Pourquoi ne lui avait-il pas dit avant d’ailleurs, parce que même si cela semblait évident pour l’un comme pour l’autre, le dire est toujours mieux et permet de mettre un nom, un sentiment sur les choses. Il faut dire aussi, que les sentiments ne sont pas vraiment le fort d’Alex, et ceux depuis bien avant sa renaissance. Certainement en lien étroit avec son abandon.

    Ce qu’il souhaitait aussi plus que tout, c’était qu’elle se confit enfin à lui. Comme lui aurait dit un ancien de ses camarades de rue, crache le morceau bon sang…ce qui aujourd’hui dans un tel contexte serai bien ironique. Il voulait vraiment lui montrer qu’elle pouvait lui faire confiance, qu’il était prêt à accuser le coup de ce qu’elle aurait à lui dire. Et peut importe si cela pouvait lui faire du mal, si cela lui permettait à elle de moins souffrir, de partager enfin le poids d’un secret trop difficile. Car pour lui, même si elle paraissait forte aux yeux de tous, il savait bien qu’elle était fragile.

    Il devait avoir réussit à lui faire comprendre qu’il serait là quoi qu’il advienne, car sa sœur s’ouvrit un peu plus. Mais même si sa voie semblait forte, il ressentait sa peur, tout autant que dans ses paroles, elle ne s’en cacher pas. Mais qu’est-ce qui pouvait ainsi lui faire peur. L’inquiétude qu’il avait ressentit pour elle, se fit encore plus présente. Est-ce donc si énorme pour qu’elle est ainsi peur des conséquences que cela pourrait avoir sur leur famille. Est-ce pour cela qu’elle baissa la tête, ou simplement par peur de ne pas le regarder en face. Peur de lui montrer plus que la peur qu’elle laisser à percevoir. Soit elle ne voulait pas le regarder, il respecté son choix. Il pourrait lui parler à sa manière, sans pour autant qu’elle en soit surprise. La télépathie avait cela de bon, communiquer sans pour autant affronté l’autre.

    *Tu n’as pas à avoir peur de ma réaction, tu sais qui je suis et tu sais aussi que cette souffrance je suis prêt à la partager avec toi*

    C’était avec douceur qu’il lui avait dit cela, façon de parler bien entendu. Il aurait eu envie de la prendre dans ses bras, mais c’était une chose qu’il n’avait jamais fait jusqu’alors et cela lui paraissait bien trop étrange et il se douté que cela aurait paru étrange à sa sœur et lui aurait d’autant plus transmit son inquiétude. Pourtant il aurait fallu voir en cela, juste une marque d’attention de plus de sa part pour lui montrer qu’il était là, simplement là pour elle, qu’elle pouvait se confier.

    Une goute venait de tomber sur sa main. Tout d’abord la surprise. Puis en regardant le visage de bris, il s’aperçu qu’elle pleurait. Elle pleurait ? Comment cela était-il possible. Un vampire ne pleure pas. Il savait qu’elle était différente, mais elle le surprenait un peu plus chaque jour. Ce qui lui pesait avait-il un rapport avec le fait qu’elle soit aussi différente de lui. C’était un point qu’il n’avait jamais abordé ensemble. Ils n’avaient jamais vraiment parlé de leur passé respectif, peut être à tord, peut être cela faisait-il défaut à leur relation. Alex en douté, mais si il se confier à elle, peut être cela l’aiderait-il à en faire de même. Il lui tenait toujours la main, et cette fois ce fut de sa propre vois qu’il s’adressa à elle.

    -Je crois que je ne t’en ai jamais parlé, mais je ne sais pas vraiment qui je suis en réalité. Je suis devenu Alex par moi-même, en grandissant dans la rue, en apprenant à me débrouiller seul. Tu dois te demander pourquoi je te dis ça maintenant. Simplement parce que je pense que cela peut d’aider à comprendre certaine chose de moi et que peut être au fond nous ne sommes vraiment pas si différent que tu le pense.

    Il regardait le mur de la chambre et les reflets de la lune dans le miroir de la coiffeuse. Il savait qu’elle avait toujours la tête baissé et que les larmes sur son visage coulaient toujours, il les sentait sur sa main, mais ce ne fut pas pour autant qu’il la retira. Lui faisant comprendre qu’il resterait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice au grand coeur


Feat. : Sophia Bush
Age d'apparence : 19 ans
Age réel : 10 ans
Messages : 1720
Date d'inscription : 09/12/2010
Localisation : là ou mon coeur me guide étant donner les dernier évènement
Humeur : Eperdument amoureuse.
MessageSujet: Re: Moment fraternel [Pv Alex et Brittany] - [FINI] Lun 3 Jan - 19:59

Je ne cessais de pleurer, et Alex toujours plein d’attention envers moi, devait pensé que je n’avais plus envie de parlé, alors il c’est mit a me parlé intérieurement.
*Tu n’as pas à avoir peur de ma réaction, tu sais qui je suis et tu sais aussi que cette souffrance je suis prêt à la partager avec toi*
Je ne lui avais jamais dit, mais j’apprécie beaucoup lorsqu’il me parle en « pensée », cela me donne une impression de cachotterie d’enfant ou encore des mots doux, et donc plein de bon moment. Je savais en moi que je n’avais pas besoin d’avoir peur de sa réaction mais mon subconscient souvent capricieux, en avait décidé ainsi.
Tenant toujours ma main, Alex m’avait dit de vive voix :

    -Je crois que je ne t’en ai jamais parlé, mais je ne sais pas vraiment qui je suis en réalité. Je suis devenu Alex par moi-même, en grandissant dans la rue, en apprenant à me débrouiller seul. Tu dois te demander pourquoi je te dis ça maintenant. Simplement parce que je pense que cela peut d’aider à comprendre certaine chose de moi et que peut être au fond nous ne sommes vraiment pas si différent que tu le penses.
Malgré les nombreuse larmes avec lesquelles j’étais entrain de l’inondé, Alex resté a mes côté, il n'osait même pas bougé sa mains le pauvres étais entrain de prendre une douche non mérité. Cette pensé me fit sourire, j’arrivais enfin a pensée a autre chose qu’a ma souffrance. Les quelques paroles qu’il venait de me dire, le faite qu’il me confit son passé, comme il avait pensé m’aidait beaucoup. Se passé que je n’avais osé regardé par respect, espérant un jour que sa ferait lieu d’un sujet passionnant. Se sujet que j’avais espéré se déroulé aujourd’hui. Savoir que Alex c’était construit une vie, sans savoir ces origines m’aidé beaucoup, j’était au moins sur que si je ne retrouvais pas mes parent, enfin mon père, je pourrai tout de même continué comme lui l’avais fait et si je n’y arriverais pas, au moins il sera la pour me soutenir.
J’essayé maintenant de toute mes forces, quitte a ne plus en avoir, de surmonté cette souffrance au moins pour aujourd’hui et d’arrêté ces larmes qui ne cessais de coulé sur mon visage.
Lorsque ces larmes commencèrent à s’estomper assez pour me laisser parlé, j’en profité pour enfin parlé a Alex :

    -Tout se que j’ai a te dire Alex est effectivement en rapport avec ce que tu viens de m’expliqué, sauf qu’il s’agit de mon passé, en faite Alex je souffre de ne pas savoir qui je suis,de ne pas savoir qui est mon père et qui étais ma mère, je souffre de ne pas savoir pourquoi il ne ma pas recueilli lorsque je sui né et de ne pas savoir qui je suis. Car Alex comme tu a du le remarqué je ne suis pas totalement comme toi.Depuis que je suis là j’ai grandi et je sais très bien que se n’est pas normal, tout comme tu viens de voir je pleure, et je doit être la première vampire que tu vois pleuré, enfin si on peu vraiment m’appelé vampire. Je ne sais pas d’ailleurs si tu as remarqué mais mon cœur bat. Toute ces chose qui me font paraître différente de toi, des vampires et même des humains. Je n’ai ni ma place chez les vampires, ni chez les humains. Voilà Alex je cherche ma place, je cherche a savoir si je suis la seul être comme cela, je cherche mes origines. J’apporte beaucoup d’importance à ces petites choses, qui pour toi doivent être banale car tu a surmonté pas mal d’épreuve, car tu a eu ta chance dans le monde des humain et dans le mondes des vampires. Je reprit mon souffle avant de continué, car l’air mes encore indispensable.
    Mais moi je ne sais pas qu’elles est mon monde, et je t’avouerais que je n’aime pas se que je suis, mise a part ma place dans ma famille et les liens que j’ai avec toi qui son tous se que j’apprécie. Je sais pas si tu te rappelle de se que je t’avais raconté lorsque que nos lien se sont resserré. Je t’avais parlé de Rachel, la souffrance que j’avais eu et qui ne ma jamais quitté suite a se que j’avais faits. Et bien cette souffrance s’amplifie à chaque fois que je tue un humain, je sais bien que sait notre seul moyen de vivre et que Dorian n’apprécierait pas d’entendre cela. Mais j’ai souvent eu envie de mourir plutôt que de tuer un autre humain. Alex je ne sais pas qui je suis et je n’aime pas l’être que suis. Le seul moyen de me sentir bien est de savoir, je ne supporte plus mon ignorance. Eva et Dorian ne supporteront pas de savoir que je recherche mes origines, car ils auraient trop peur de me perdre suite à cela et il ne supporterait encore moins que j’arrête de vivre en m’assoiffant. Sais aussi pour cela que j’ai peur que tu sache tout cela, car si jamais Eva pouvait lire dans tes pensée elle t’en voudrais de ne pas lui avoir dit.
Sa y est je lui avais tout dit tout se que je ressentais, tout se qui me pesais. Mais je n’arrivais pas à s’avoir si j’étais réellement soulagé, je l’étais car je n’avais plus de secret pour Alex, mais je ne le ressentais pas car j’étais totalement angoissé de se qui pouvais arrivé de la par de nos parents maintenant que Alex savait tout. Je décidais de ne pas m’arrêté de parlé, par peur de ne pas pouvoir recommencé comme tout a l’heure, de plus il y avait encore quelque chose que Alex ne savait,donc je ne lui avait pas parlé car l’occasion ne s’était pas présenté. Je continuais donc :

    -Alex, ne confond surtout pas se que je t’ais dis. Sache que j’aime se que tu est, je ne changerais rien en toi, pour rien au monde, la seul chose que je n’aime pas c’est se que je suis. Il y a autre chose donc je ne t’ai pas parlé, car l’occasion ne c’est pas présentée tout simplement, voilà en faite tout comme toi j’ai un don. Mais se don a la faculté de m’énervé, car il n’a absolument aucun effet sur moi. J’ai la possibilité de voir le passé des personnes. Mais jamais il ne m’ais venu à l’esprit de regarder le tien car je préfère l’entendre de tes mots. Quand au mien j’ai essayé bien plus d’une fois sans résultat. Je n’ai testé se don sur aucune personne de cette famille, car si vous avez envie de me parlé de votre passé je l’écouterai, mais il y a peut être des chose que vous ne voulais pas que je sache. Vu que nous vivons toujours ensemble il est difficile de vivre avec un secret dérobé et non révélé. Je me serais senti mal.
Rien, désormais je ne lui cacherais absolument rien. Il savait absolument tout de moi, enfin tout se qui été en ma connaissance. Mes larmes ne coulé plus, le soulagement allé venir malgré l’angoisse je le savais et je l’attendais. Tout comme la réaction d’Alex.

***************************

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur craquant à l'écoute


Feat. : Chace Crawford
Age d'apparence : 18
Age réel : 71
Messages : 679
Date d'inscription : 13/12/2010
MessageSujet: Re: Moment fraternel [Pv Alex et Brittany] - [FINI] Lun 10 Jan - 11:01

    Le silence c’était installé entre les deux. Mais qu’est ce que le silence pour un vampire. Il n’existe pas vraiment de silence lorsque votre ouïe est autant développer, chaque bruit est alors intensifier, faisant ainsi disparaitre la notion de silence elle-même. Pourtant il s’agissait bien de silence à cette heure précise. Mais pour rien au monde il n’aurait brisé ce silence, elle avait certainement besoin de temps pour trouver ses mots et il respecté cela, il la respecté elle plus que tout. Lui laisser du temps, c’était ce qu’il avait toujours fait. Il l’avait laissé venir à lui la première fois, leur première rencontre, car il n’avait pas voulu lui sauter dessus comme un sauvage. Il avait voulu que ce soit elle qui fasse le premier pas, encouragé tout de même par un sourire qui en avait dit loin. Et cette fois encore, il avait eu raison d’attendre. Pourquoi ou comment, c’était des questions pour lesquelles il n’aurait pu réponde. Mais il avait su qu’elle allait enfin lui révéler son secret. Elle resserra alors un peu plus l’étreinte de sa main, avec légèreté, afin de lui faire comprendre qu’il resterait présent quoi qu’elle lui avoue.

    _Tout se que j’ai à te dire Alex est effectivement en rapport avec ce que tu viens de m’expliquer, sauf qu’il s’agit de mon passé, en faite Alex je souffre de ne pas savoir qui je suis, de ne pas savoir qui est mon père et qui étais ma mère, je souffre de ne pas savoir pourquoi il ne ma pas recueilli lorsque je suis né et de ne pas savoir qui je suis. Car Alex comme tu a du le remarqué je ne suis pas totalement comme toi. Depuis que je suis là j’ai grandi et je sais très bien que se n’est pas normal, tout comme tu viens de voir je pleure, et je dois être le premier vampire que tu vois pleuré, enfin si on peu vraiment m’appeler vampire. Je ne sais pas d’ailleurs si tu as remarqué mais mon cœur bat. Toutes ces choses qui me font paraître différente de toi, des vampires et même des humains. Je n’ai ni ma place chez les vampires, ni chez les humains. Voilà Alex je cherche ma place, je cherche à savoir si je suis la seul être comme cela, je cherche mes origines. J’apporte beaucoup d’importance à ces petites choses, qui pour toi doivent être banale car tu as surmonté pas mal d’épreuve, car tu as eu ta chance dans le monde des humain et dans le mondes des vampires. Mais moi je ne sais pas qu’elle est mon monde, et je t’avouerais que je n’aime pas se que je suis, mise a part ma place dans ma famille et les liens que j’ai avec toi qui son tous se que j’apprécie. Je ne sais pas si tu te rappelle de se que je t’avais raconté lorsque que nos lien se sont resserré. Je t’avais parlé de Rachel, la souffrance que j’avais eu et qui ne ma jamais quitté suite a se que j’avais faits. Et bien cette souffrance s’amplifie à chaque fois que je tue un humain, je sais bien que sait notre seul moyen de vivre et que Dorian n’apprécierait pas d’entendre cela. Mais j’ai souvent eu envie de mourir plutôt que de tuer un autre humain. Alex je ne sais pas qui je suis et je n’aime pas l’être que suis. Le seul moyen de me sentir bien est de savoir, je ne supporte plus mon ignorance. Eva et Dorian ne supporteront pas de savoir que je recherche mes origines, car ils auraient trop peur de me perdre suite à cela et il ne supporterait encore moins que j’arrête de vivre en m’assoiffant. Sais aussi pour cela que j’ai peur que tu sache tout cela, car si jamais Eva pouvait lire dans tes pensée elle t’en voudrait de ne pas lui avoir dit.

    Il l’avait écouté attentivement, sans l’interrompre, sans même bouger un cil. Il n’avait pas voulu la perturbé dans son explication. Essayant de comprendre en même temps qu’elle s’expliquer. Il avait eu raison de lui dévoiler une partie de son passer, cela avait du lui donné une certaine confiance en elle, afin de pouvoir à son tour révéler une partie du sien. Puisque c’était ce qui la travaillé depuis tout ce temps. Oui bien entendu qu’il avait remarqué qu’elle était vraiment différente de lui, en plusieurs points. Mais c’était un sujet qu’il n’avait jamais abordé avec elle, ne jugeant pas forcément le moment opportun. Bien entendu qu’il avait entendu son cœur battre. Combien de fois c’était-il allongé sur son lit, écoutant les battements de son cœur de l’autre coté du mur. Cela l’avait toujours apaisé lorsqu’il rentrait énerver. Bien entendu qu’il savait que cela n’était pas normal pour un vampire. Mais qu’est ce que la norme pour un vampire. Et bien sur que cela l’avait surprit de la voir pleurer ainsi. Il n’aurait pur en être autrement et elle avait du s’en rendre compte. Mais c’était pour toutes ses différences qu’il aimait sa sœur. C’était pour cela qu’il savait qu’il faudrait un jour qu’il la protéger. Contre qui contre quoi, il ne savait pas trop, mais il en avait conscience. Il s’apprêtait à lui répondre, mais elle ne lui en laissa pas le temps et reprit la parole.

    _Alex, ne confond surtout pas se que je t’ai dis. Sache que j’aime se que tu es, je ne changerais rien en toi, pour rien au monde, la seul chose que je n’aime pas c’est se que je suis. Il y a autre chose donc je ne t’ai pas parlé, car l’occasion ne c’est pas présentée tout simplement, voilà en faite tout comme toi j’ai un don. Mais se don a la faculté de m’énervé, car il n’a absolument aucun effet sur moi. J’ai la possibilité de voir le passé des personnes. Mais jamais il ne m’ait venu à l’esprit de regarder le tien car je préfère l’entendre de tes mots. Quand au mien j’ai essayé bien plus d’une fois sans résultat. Je n’ai testé se don sur aucune personne de cette famille, car si vous avez envie de me parlé de votre passé je l’écouterai, mais il y a peut être des choses que vous ne voulais pas que je sache. Vu que nous vivons toujours ensemble il est difficile de vivre avec un secret dérobé et non révélé. Je me serais senti mal.

    Il comprenait à présent la frustration qu’il avait pu lire en elle à plusieurs reprises. Cette frustration s’expliquait par le simple fait qu’elle était incapable de s’aider elle-même. Il n’avait jamais douté qu’elle eu un don. Oh, son originalité même faisait qu’elle était un don à elle toutes seule. Il était heureux de voir qu’elle n’avait pas cherché à savoir qui il avait été.

    _Je comprends à présent ce qui te ronge vraiment et je sais ce que c’est. Il m’arrive encore parfois de me poser beaucoup de questions sur ce qu’aurais pu être ma vie si je n’avais pas était abandonné. Et puis je regarde ce que j’ai à présent et pour rien au monde je ne voudrais perdre cela et surtout pas te perdre toi. Et je pense que Eva et Dorian son en mesure de comprendre cela et qu’ils ne t’en voudraient pas. Tu as le droit de savoir qui tu es vraiment. Si vraiment les affronter seule de faire peur, je le ferai avec toi si cela te donne du courage, mais ce sera à toi de leur parler. Crois moi, tu n’as pas à avoir peur de leur réaction. Ils ne t’en aimeront pas moi crois moi. Quand à moi si je le peut je t’aiderais à te trouver vraiment.

    Il marqua une pause, non qu’il en ait besoin, mais simplement pour que Brittany puise intégrer ce qu’il venait de lui dire. Et cela lui permettait aussi de réfléchir à la façon d’aborder ce qui allait suivre.

    _En ce qui concerne ce que tu es, j’ai toujours su que tu étais différente et cela ne m’a jamais dérangé. Oui tu es différente. Pour moi tu es un vampire un vrai, mais tu garde un pars importante d’humanité, comme si cela avait toujours était. Tu grandis comme eux, ton cœur bat presque comme eux et tu as cette capacité à ressentir et à exprimer les sentiments que je t’envie. Pour moi tu fais bien plus partit de ce monde que nous. Pour ce qui est de notre condition, il m’arrive aussi parfois de ne pas supporter ce que je suis lorsque je dois me nourrir. Mais tu l’as très bien dit toi-même, on ne peut pas y faire grand choses.

    Il n’aborda pas le sujet de Rachel, il ce souvenait parfaitement de ce qu’elle lui avait raconté. Il savait ce que cela faisait, ce que cela représenté et ceux pour l’avoir déjà vécu. Il pouvait aussi savoir combien c’était dure de se nourrir d’humain, c’était comme se perdre un peu plus a chaque fois qu’il devait le faire. Mais inutile de lui parler de cela maintenant, elle était déjà assez perturbé par cela, sans avoir à en rajouter un couche sur son propre ressentit de la chose.

    _Je sais petite sœur, ne t’en fait pas. Et sache que moi j’aime ce que tu es, j’aime qui tu es que pour rien au monde je ne voudrais que tu sois différente. Je suis enfin contente de savoir ton don, je me douté que tu en avais un. Et je peu comprendre ta frustration. Mais en générale, les dons ne peuvent avoir aucun effet sur leur propriétaire. Eva aurait du t’expliquer cela. C’est aussi en cela que tu devrais lui parler. Son don te permettrait justement qu’elle voit ton passé. Pour ce qui est de ne pas avoir regardé le mien je t’en remercie. Un jour peut être que je t’en donnerai l’accord. Mais je ne pense pas que tu sois encore prête pour cela.

    Ce n’était pas qu’il avait honte de ce qu’il avait était, il n’en était pas forcément fière et il avait des choses qu’il ne pensait pas pour le moment pouvoir affronter à nouveau. Les cauchemars lui étaient déjà bien plus que suffisant.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice au grand coeur


Feat. : Sophia Bush
Age d'apparence : 19 ans
Age réel : 10 ans
Messages : 1720
Date d'inscription : 09/12/2010
Localisation : là ou mon coeur me guide étant donner les dernier évènement
Humeur : Eperdument amoureuse.
MessageSujet: Re: Moment fraternel [Pv Alex et Brittany] - [FINI] Sam 5 Fév - 21:52

Il m’avait répondu :

    -Je comprends à présent ce qui te ronge vraiment et je sais ce que c’est. Il m’arrive encore parfois de me poser beaucoup de questions sur ce qu’aurais pu être ma vie si je n’avais pas était abandonné. Et puis je regarde ce que j’ai à présent et pour rien au monde je ne voudrais perdre cela et surtout pas te perdre toi. Et je pense que Eva et Dorian son en mesure de comprendre cela et qu’ils ne t’en voudraient pas. Tu as le droit de savoir qui tu es vraiment. Si vraiment les affronter seule de faire peur, je le ferai avec toi si cela te donne du courage, mais ce sera à toi de leur parler. Crois moi, tu n’as pas à avoir peur de leur réaction. Ils ne t’en aimeront pas moi crois moi. Quand à moi si je le peux je t’aiderais à te trouver vraiment.

Il avait marquer une pause durant la quels j’avais pu réfléchir à ce qu’il venait de dire. J’étais heureuse de voir qu’il serait près à m’accompagné et tout aussi heureuse de savoir qu’il m’aiderais dans mes recherche. Mais il ne devait pas savoir que j’en avais déjà parlé à Dorian. J’interrompu ma pensée et le laissé continué :

    -En ce qui concerne ce que tu es, j’ai toujours su que tu étais différente et cela ne m’a jamais dérangé. Oui tu es différente. Pour moi tu es un vampire un vrai, mais tu garde un pars importante d’humanité, comme si cela avait toujours était. Tu grandis comme eux, ton cœur bat presque comme eux et tu as cette capacité à ressentir et à exprimer les sentiments que je t’envie. Pour moi tu fais bien plus partit de ce monde que nous. Pour ce qui est de notre condition, il m’arrive aussi parfois de ne pas supporter ce que je suis lorsque je dois me nourrir. Mais tu l’as très bien dit toi-même, on ne peut pas y faire grand choses.

Il ne m’avait jamais parlé de cela, mais je ne fus qu’a moitié surprise, car attentionné comme il est, il ne pouvait pas être un tueur sans cœur. Il avait répondu à mes dernières paroles :

    -Je sais petite sœur, ne t’en fait pas. Et sache que moi j’aime ce que tu es, j’aime qui tu es que pour rien au monde je ne voudrais que tu sois différente. Je suis enfin contente de savoir ton don, je me douté que tu en avais un. Et je peu comprendre ta frustration. Mais en générale, les dons ne peuvent avoir aucun effet sur leur propriétaire. Eva aurait du t’expliquer cela. C’est aussi en cela que tu devrais lui parler. Son don te permettrait justement qu’elle voie ton passé. Pour ce qui est de ne pas avoir regardé le mien je t’en remercie. Un jour peut être que je t’en donnerai l’accord. Mais je ne pense pas que tu sois encore prête pour cela.

L’idée qu’il venait de me dire était intéressante, par ailleurs le fait que Eva aurais du me le dire ne me paraissais pas évident, vu que même les plus simple discutions était rare entre nous surtout en se moment. Je fus plus interrogative quand à le fin de sa phrase « prête pour cela » qui y a-t-il dans sont passé qui ne me rendent pas prête à le regardé. Je ne lui avais pas posé la question étant sur que plus tard je pourrais le savoir, j’avais donc du faire appelle à ma patience.

    - Alex je te remercie infiniment du soutient que tu m’apporte, sans toi je pense que je n’aurais pas pu résisté jusqu'a là. Par ailleurs je tiens à te dire que suite à notre dernière conversation sur Rachel j’étais allé en parler à Dorian, comme tu me l’avais conseiller, et ce jour là je lui avais parlé de tout, c’est pour cela que j’ai peur de leur réaction. Par ailleurs j’ais passé très peu de temps avec Eva et donc je lui est très peu parlé. Je devrais aller lui parler, tu as raison, mais j’irais seul… Quand à une discussion avec Dorian, j’aimerais que tu m’accompagne si cette discussion à lieu. S’il te plaît

Voilà nous nous étions tous dis, il savait désormais se qui me tracasser et j’étais d’autant plus certaine qu’il serais là pour moi. Je n’en avais d’ailleurs jamais douté. Je devait désormais aller parlé à Eva, mais pas tout de suite car j’ais besoin d’un peu de temps.

Spoiler:
 

***************************

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur craquant à l'écoute


Feat. : Chace Crawford
Age d'apparence : 18
Age réel : 71
Messages : 679
Date d'inscription : 13/12/2010
MessageSujet: Re: Moment fraternel [Pv Alex et Brittany] - [FINI] Mar 22 Fév - 16:23

    Elle m’avait écouté, sans rien dire, sans m’interrompre. Peut être parce qu’elle analysé en même temps ce que je lui disais, ou peut être simplement parce qu’elle n’avait rien à y répondre. Je n’aurais su le dire, mais cela ne me dérangea pas. J’avais été honnête avec elle, et j’étais à peut prés sur que c’était ce qu’elle attendait. En dehors des conseils que je pouvais lui donner. Je n’étais pas en mesure non plus de lui dire quoi faire non plus. C’était à elle de trouver ses réponses et ses solutions. Mais elle savait qu’elle pouvait compter sur moi à n’importe qu’elle moment. J’espère en tout cas qu’elle l’avait comprit.

    _ Alex je te remercie infiniment du soutient que tu m’apporte, sans toi je pense que je n’aurais pas pu résisté jusqu'a là. Par ailleurs je tiens à te dire que suite à notre dernière conversation sur Rachel j’étais allé en parler à Dorian, comme tu me l’avais conseiller, et ce jour là je lui avais parlé de tout, c’est pour cela que j’ai peur de leur réaction. Par ailleurs j’ais passé très peu de temps avec Eva et donc je lui est très peu parlé. Je devrais aller lui parler, tu as raison, mais j’irais seul… Quand à une discussion avec Dorian, j’aimerais que tu m’accompagne si cette discussion à lieu. S’il te plaît

    Je comprenais un peut qu’elle puisse avoir peur. Et j’étais fier de savoir qu’elle avait quand même abordé le suet, du moins en partie avec Dorian. Il était gentil, mais pouvait parfois se montrer froid et distant et la conversation avec lui n’était pas toujours facile, mais on si faisait à longue. En revanche je ne comprenais pas pourquoi Brittany et Eva n’étaient aussi proches, alors qu’elles auraient pu avoir une relation mère fille. Je trouvais vraiment cela dommage et peut être qu’au fond cela manquait un peu à Brittany.

    _ Je serais là quand tu te sentiras prête ne t’en fait pas, tu n’aura qu’a me faire un signe.

    Il lui sourit. Il se rendit compte que cela faisait bien plus de deux heure qu’ils étaient là à se raconté tout ça. Avait-il déjà eu une conversation aussi longue et aussi sérieuse. Mais il ne regretté rien. Il aimait vraiment parler avec sa sœur, et passer du temps avec elle. Même s’il préféré de loin la taquiner. Il stoppa le cours de ses pensés. Il venait d’entendre des bruit au alentour de la maison, certainement Eva et Dorian qui revenaient. Il se leva, se tournant vers la jeune femme.

    _Et bien jeune fille, j’ai besoin de me dégourdir les jambes. Je te dis à plus tard. Et n’oublie pas, je serais toujours là pour toi.

    Il sortit alors de la chambre, laissant la jeune fille reprendre l’activité qu’elle avait suspendu alors à son arrivé.

    THE END
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Moment fraternel [Pv Alex et Brittany] - [FINI]

Revenir en haut Aller en bas

Moment fraternel [Pv Alex et Brittany] - [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le dernier d'Alex Clarck
» Fini le catch sur NT1 ?
» MALEEV Alex
» Carreau Rodolphe (pas Alex)
» Interviex d'Alex Hermant sur MétéoBelgique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight rpg - Chapitre 5, Lunaison :: Archives et Corbeille :: Twilight Lunaison : Saison 1 :: Rps Terminés :: Rps dans le contexte-